The Batman (Topic officiel - Attention spoilers)

Modérateurs: SuperBat, Hadès, Capitaine Albator, Superman, Benco

Règles du forum
ATTENTION ! Certains films sont encore inédits en France. Ne consultez pas ces topics si vous ne voulez pas être "spoilés".

Re: The Batman (Topic officiel - Attention spoilers)

Messagede Static972 » Dim 17 Oct 2021, 15:30

Static972
Membre de la JLU
Avatar de l’utilisateur
Membre de la JLU
 
Age: 31 ans
Messages: 635
Inscription: 21 Mai 2015
 
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre

Re: The Batman (Topic officiel - Attention spoilers)

Messagede Darkcook » Dim 17 Oct 2021, 17:51

Comme dit sur les réseaux, je trouve ça sensass. Tout le casting que je trouvais complètement à contre-emploi et très bizarre trouve sa place dans ce trailer qui envoie du lourd. Pattinson continue à me gêner par son aspect juvénile, mais toute l'ambiance me plaît beaucoup, et ça a l'air très bien réalisé. Effectivement proche de Nolan comme me disait Cherna', mais en mieux réalisé, avec des plans bien plus beaux, une côté noir poussé, et ça me rappelle également les jeux Arkham auxquels je joue en ce moment de temps en temps. Bref, hormis toujours mon léger bémol sur l'acteur principal, je sens que ça va être énorme. Peut-être même LE film Batman qu'on attend depuis toujours et qu'on a jamais eu.
Darkcook
Gardien de l'univers
Avatar de l’utilisateur
Gardien de l'univers
 
Age: 34 ans
Messages: 6718
Inscription: 29 Nov 2007
Localisation: Arkham
 
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre

Re: The Batman (Topic officiel - Attention spoilers)

Messagede Benco » Dim 17 Oct 2021, 18:00

Darkcook a écrit:Pattinson continue à me gêner par son aspect juvénile

Fais du lobbying pour que la prod lui rajoutent une moustache avant la sortie du film. Ce sera peut-être plus simple que d'en enlever une. :mrgreen:
Benco
L'homme chocolaté
Avatar de l’utilisateur
L'homme chocolaté
 
Age: 39 ans
Messages: 6894
Inscription: 07 Sep 2005
 
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre

Re: The Batman (Topic officiel - Attention spoilers)

Messagede Chernabog » Dim 17 Oct 2021, 19:25

Tant qu'on change pas le design du méchant à la dernière minute ! :langue:

Ben oui, moi je continue à trouver cela toujours dans la lignée des films de Nolan, avec peut-être un côté "David Fincher" en plus dans la photo.

En tout cas, malgré quelques bons passages (la sortie de la Batmobile des flammes, malgré son design avec lequel j'ai un peu de mal), je trouve pas que ça vende tant de rêve que ça, les trailers de The Dark Knight à l'époque me faisaient clairement plus envie...

Puis désolé, mais Pattinson, je suis prêt à lui laisser sa chance, mais pour l'instant, même en tenant compte du fait que c'est un jeune Batman, il m'en touche une sans bouger l'autre, il fait beaucoup trop "Nightwing" en effet, sa voix est franchement pas convaincante et son jeu me paraît trop poussif (le plan où il tape contre la vitre, sérieux...). N'en déplaise à certains, je trouvais Bale clairement plus convaincant dans la première moitié de Begins !

Pour le reste, Colin Farell, ça semble être une bonne surprise en effet et la nouvelle Catwoman a l'air de faire le café. Par contre, du peu qu'on le voit, et malgré ma sympathie pour l'acteur, Andy Serkis ne me paraît franchement pas à sa place en tant qu'Alfred, j'espère me tromper.


Bref, tout ça ne me fait ni chaud ni froid donc. Je laisserai sa chance au film et peut-être que le résultat final me fera changer d'avis sur Pattinson et Serkis mais en attendant, je ne vois rien qui me ferait dire que ce truc serait le film Batman que j'attends depuis toujours !
Si on travaille dans le doublage et qu'on n'est pas ami avec Darkcook sur Facebook, c'est qu'on a raté sa vie !

© Cherna'
Chernabog
Membre fondateur de la JL
Avatar de l’utilisateur
Membre fondateur de la JL
 
Age: 30 ans
Messages: 1826
Inscription: 01 Juil 2010
Localisation: Mont Chauve
 
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre

Re: The Batman (Topic officiel - Attention spoilers)

Messagede Darkcook » Lun 18 Oct 2021, 18:11

J'avoue que je n'avais même pas compris dans le trailer qui Andy Serkis jouait...

Je pensais surtout à Colin Farrell, Paul Dano (qui était encore le plus compréhensible des choix) et à Jeffrey Wright, que j'ai adoptés.
Darkcook
Gardien de l'univers
Avatar de l’utilisateur
Gardien de l'univers
 
Age: 34 ans
Messages: 6718
Inscription: 29 Nov 2007
Localisation: Arkham
 
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre

Re: The Batman (Topic officiel - Attention spoilers)

Messagede Chernabog » Mer 09 Mar 2022, 22:42

Vu dimanche dernier en VO.

Ai plutôt apprécié la bête (ou plutôt le Bat ! coup de cymbale). J'ai trouvé quand même les 3h un poil longues par moment (alors que certaines scènes m'ont paru paradoxalement expédiées, j'y reviendrai) mais je n'ai dans l'ensemble pas boudé mon plaisir devant cette nouvelle proposition ma foi intéressante.

Déjà, contrairement à ce que je craignais, on nous évite techniquement une énième "origin story", le film étant clairement plus un "Year Two" (littéralement même ^^) qu'une "Year One" ou "Begins bis", le Batman étant certes encore à ses débuts mais tout de même bien installé et si l'ombre des Wayne plane, leur meurtre reste au final en arrière-plan et n'est clairement ce qui nous intéresse ici.

Robert Pattinson campe de manière assez convaincante un Bruce encore bien paumé et pas au clair sur ce qu'il veut représenter aux yeux de Gotham. Doit-il s'acharner à être synonyme de peur ou doit-il également incarner une forme d'espoir ? Le choix de plusieurs scènes se déroulant à l'aube ou au crépuscule n'est sans doute pas fait au hasard, les rayons du soleil transperçant timidement l'obscurité étant tout un symbole !
Par contre, je continue à trouver que Pattinson manque quand même un peu de carrure en costume. Il est au final plutôt grand mais fait un peu svelte et son gabarit n'impressionne pas vraiment. Il compense par son regard et sa présence teintée de mystère cela dit et après tout, Keaton était loin d'un colosse lui-même !
Un peu déçu par l'aspect "détective" tant vanté par la promotion qui au final se résume surtout aux devinettes du méchant et au jeu de piste autour. Mais il y a quand même de bonnes idées, comme la "lentille enregistreuse".

Le film est également un thriller à la David Fincher (ce qui est clairement assumé par la photographie, excellente au passage), plutôt efficace malgré certaines facilités et autres clichés et un jeu quand même un poil excessif de Paul Dano sur le personnage au nom pas traduit (!). Cette incarnation du "Riddler" (appelons-le donc ainsi du coup...) surprendra de par ses empreints à d'autres personnages comme Anarky ou (tiens tiens) Hush mais les scènes où il s'en prend à ses victimes sont assez bien fichues en revanche (mention spéciale à celle de la cathédrale à la tension montant crescendo, bien que ce qui arrive à Batman au final manque de crédibilité !).

La mafia de Gotham est particulièrement bien mise en avant, avec plusieurs acteurs inattendus mais au final bien sentis (John Turturro fait mouche en Falcone et Colin Farell sous une tonne de prothèses est au final réellement savoureux malgré l'autocensure ridicule de la cigarette !). Côté acteur "pas évident", je souligne le Alfred d'Andy Serkis qui offre au final une incarnation réellement émouvante, le personnage y étant ici un père de substitution malgré lui et pas du tout à l'aise avec ça, dont le seul vrai défaut sera son faible temps de présence à l'écran ! Pari réussi aussi pour la Catwoman "à la Year One" de Zoé Kravitz et j'ai trouvé la dynamique entre elle et Batman plutôt bien géré.
Le casting de Jeffrey Wright en Gordon a fait couler beaucoup d'encre (pas forcément noire), j'ai moins de soucis que d'autres avec le "blackwishing" et j'ai trouvé son incarnation suffisamment convaincante pour faire oublier sa pigmentation et plusieurs séquences de complicité avec Batou sont assez plaisantes, on sent que ça a été travaillé. Plus tiqué sur la façon peu fine (mais très courante dans les récents blockbusters) d'appuyer sur le fait que tous les vilains pourris ou presque sont blancs et que tous les noirs sont gentils (la palme revenant à la séquence d'intro où on insiste bien grassement sur le fait que le seul voyou qui a des scrupules est le seul afro-américain !) même si le film contrebalance un peu lorsque Selina sous-entend que les Wayne sont forcément corrompus et que les faits lui donnent au final tort.

Côté réalisation, comme dit plus haut, plutôt conquis par le style à la Fincher même si j'ai en revanche été plus mitigé pour les scènes d'action, pas toujours très lisibles (l'autoroute, mon dieu...) même s'il y aussi quelques moments de bravoure heureusement (superbe plan séquence éclaire à la mitraillette dans un couloir, rappelant un peu Star Wars: Rogue One !). Côté décors, cette Gotham reste plutôt dans la veine réaliste de Nolan même si la demeure des Wayne flirte un peu avec le gothique de Burton (pas sûr de la pertinence de sa position en plein centre de la ville par contre !).

Enfin, parlons de la musique de Michael Giacchino. Le thème principal est efficace et mémorable mais un peu aussi parce qu'il est répété très, trop souvent et est trop minimaliste pour que ça ne s'essouffle pas rapidement. Mais au moins on s'en souvient, certes (contrairement à 99% des BO depuis 15 ans !). Bien aimé le thème du Riddler, évocation déformée et appropriée de l'Ave Maria de Schubert. Celui de Catwoman n'est pas des plus originaux (on sent l'influence d'Elfman) mais fait le job. On a quelques petits envolées lyriques mais souvent frustrants j'ai trouvé, on sent que ça aurait gagné à aller plus loin, la faute parfois au rythme de certaines scènes (le passage où Bruce se promène dans la maison et notamment dans une pièce avec ses dessins d'enfants, il y a une très jolie musique qui démarre et doit s'effacer trop vite... clairement le genre de scènes qui auraient gagner à être élargies au profit d'autres qui méritaient moins de s'y attarder à mon sens).

Bref, je ne serai pas aussi dithyrambiques que certains et même s'il faut laisser au film le temps et le recul pour vraiment le juger à froid, je ne suis pas sûr que ce film fera partie de mes premières références concernant les films de Batman mais il en est assurément un représentant très, et même très honorable. Il est possible que je lui accorde un deuxième visionnage dans les salles obscures (pourquoi pas en VF tiens cette fois) pour voir si mon avis évolue déjà.
Si on travaille dans le doublage et qu'on n'est pas ami avec Darkcook sur Facebook, c'est qu'on a raté sa vie !

© Cherna'
Chernabog
Membre fondateur de la JL
Avatar de l’utilisateur
Membre fondateur de la JL
 
Age: 30 ans
Messages: 1826
Inscription: 01 Juil 2010
Localisation: Mont Chauve
 
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre

Re: The Batman (Topic officiel - Attention spoilers)

Messagede Daredevil » Jeu 17 Mar 2022, 13:26

Le film est sorti depuis le 2 mars et il n'y a que Chernabog qui l'a vu et en a fait une critique depuis ? (très bonne critique de ta part d'ailleurs :wink: )
Vraiment étonnant !
C'est tout de même le premier film live cinématographique entièrement dédié à Batman depuis The Dark Knight Rises sorti il y a déjà 10 ans !

Bon et bien alors à mon tour de dire ce que j'ai pensé de The Batman de Matt Reeves !

Image

The Batman

Réalisation : Matt Reeves

Aaah ce nouveau film live exclusivement sur Batman… Un projet de longue haleine qui a été à maintes reprises remanié.

A l’origine, il devait être réalisé par Ben Affleck qui devait aussi reprendre le rôle de l’homme chauve souris, mais l’échec critique et artistique de cette boursouflure de Justice League sabotée par Joss Whedon et les producteurs mirent un terme à ce projet (heureusement pour Zack Snyder, il put proposer la vraie version du film l’an passé). Affleck reprendra cependant le rôle dans le futur film de The Flash.

Ce nouveau film de Batman donc a été mis entre les mains de Matt Reeves à qui l’on doit deux des trois opus de la superbe trilogie de La Planète des Singes des années 2010.

Et c’est Robert Pattinson qui endossa le rôle du super héros de Bill Finger et Bob Kane.

Je l’ai donc vu le vendredi 4 mars en VOSTFR et… je suis ressorti de la séance totalement abasourdi, tétanisé… et époustouflé !

OUI, MILLE FOIS OUI, ce nouveau film de Batman s’est clairement montré à la hauteur des espérances que j’ai placé en lui ! :D

Alors au sujet du ton du long métrage, on sent que Matt Reeves a été fortement influencé par des histoires majeures des comics telles que Batman : Broken City de Brian Azzarello et Eduardo Risso, Batman : Un Long Halloween de Jeph Loeb et Tim Sale ou encore La Cour des Hiboux de Scott Snyder et Greg Capullo.

En tout cas, si vous aimez l’ambiance policière de certains récits de Batman, vous serez servis, car nous somme face à un véritable polar urbain avec Batman.

L’intrigue met parfaitement bien en avant l’aspect détective de notre héros où celui-ci doit avoir recours à son sens de l’analyse et son esprit de déduction pour résoudre plusieurs mystères auxquels il sera confronté, l’enquête étant vraiment bien menée et passionnante.

Au sujet de Gotham City, jamais la ville natale de Bruce Wayne n’a paru aussi sombre, glauque et poisseuse que dans ce film. Par ailleurs, les trois quarts du temps, l’histoire se déroule exclusivement la nuit.

Pour ce qui est du casting, il y a beaucoup à dire (en bien ! ).

Robert Pattinson est tout bonnement MONUMENTAL dans le rôle de Batman, on a littéralement l’impression qu’il est “habité” par le personnage, tant il s’est totalement investi corps et âme. Il a cerné à la perfection le caractère sombre et torturé du justicier de Gotham, consumé par la haine et la vengeance et déterminé à purger le mal qui gangrène sa cité.

Il est également extrêmement impressionnant dans les nombreuses scènes d’action où Batman frappe et met KO ses ennemis : les combats sont très réussis et ils sont d’une brutalité inouïe. On ne voit certes pas de sang, mais les combats sont parfaitement bien orchestrés et on en a presque mal pour les bandits se faisant mettre au tapis par notre héros !

D’ailleurs, ce film est un peu le miroir inversé de Batman Begins et The Dark Knight Rises qui mettait en avant Bruce Wayne, ici on voit Batman les trois quarts du temps.

Pattinson est également convaincant en Bruce Wayne et il y a certains passages intimistes axés sur lui qui sont très touchants.

Et fait intéressant, Bruce/Batman évolue psychologiquement considérablement au fil du récit mais je n’en dis pas plus.

Les autres comédien(ne)s sont à l’avenant : Zoë Kravitz est très convaincante en Selina Kyle/Catwoman et on comprend aisément ce qui pousse la féline voleuse à agir ainsi, Jeffrey Wright est excellent en commissaire Gordon incorruptible et passionné et Colin Farrell est impeccable dans le rôle du Pingouin. Au sujet de ce dernier, on est proche de la version actuelle du personnage dans les comics où il dirige l’Iceberg Lounge et se fait passer pour un homme d’affaires respectable alors qu’il se livre à des trafics peu scrupuleux dans l’ombre.

Pour ce qui est de Paul Dano, il est absolument terrifiant dans le rôle du Riddler.

Oui en effet : le maître des énigmes n’a jamais paru aussi sinistre et effrayant que dans cette adaptation et son intelligence diabolique conjuguée à sa folie meurtrière concourent à faire de lui un ennemi digne de ce nom de Batman.

Je ferai également un concert de louanges sur les MAGNIFIQUES musiques composées par Michael Giacchino qui sont véritablement envoûtantes et inoubliables.

Le dernier film de Batman dont la BO m’a autant subjugué et marqué fut Batman contre le Fantôme Masqué de Bruce Timm où Shirley Walker composa une BO enchanteresse et divinement belle inoubliable.

Même The Dark Knight de Christopher Nolan où Hans Zimmer composa de très belles musiques ne m’avaient pas autant marqué alors que la BO était pourtant très réussie.

Enfin Matt Reeves arrive véritablement à iconiser Batman, certaines scènes sont visuellement sublimes et sont touchées par la grâce.

The Batman est un grand film de Batman, un grand film de super héros et un grand film tout court.

Il est entré directement dans mon TOP 5 de mes films cinématographiques favoris de Batman avec Batman, Batman le Défi de Tim Burton, Batman contre le Fantôme Masqué de Bruce Timm et The Dark Knight de Christopher Nolan.

Après, tout n’est pas parfait :

il y a quelques petites longueurs au milieu du film et certaines scènes sont tirées par les cheveux comme le fait que des explosions amochent à peine Batman et Alfred Pennyworth

… Mais ces rares défauts n’entachent nullement l’ensemble qui est de haute tenue et magistral, n’ayons pas peur des mots.

Foncez voir The Batman, il est à découvrir absolument au cinéma sur écran géant ! :-D
Daredevil
Membre de la JLU
Avatar de l’utilisateur
Membre de la JLU
 
Age: 43 ans
Messages: 435
Inscription: 16 Jan 2006
 
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre

Re: The Batman (Topic officiel - Attention spoilers)

Messagede Darkcook » Lun 21 Mar 2022, 18:14

Vu hier, pour mon retour dans les salles obscures. Alors, j'ai adoré Pattinson et tout le reste du casting, l'ambiance, la narration en voix-off (en VF, avec Roditi qui était super) moins le film en lui-même. Je l'aurais dégrossi de quelques méchants et virages dans l'intrigue. Le rythme est chaotique et l'on s'ennuie parfois, alors que je suis un obsédé d'Irishman de Scorsese dont je n'enlèverais quasiment pas une seconde. J'ai trouvé qu'au final, le film était moins réussi que tous les produits dont il s'inspire (Seven, les BD Long Halloween ou Silence, les jeux Arkham...).

C'est moins énorme que tout ce que le trailer avait laissé présager, le trailer est même mieux que le film. :heu: J'ai vraiment adhéré à l'univers (malgré une noirceur assez incroyable dans le plan du Riddler à la fin que je n'avais pas imaginée... Même si ça ressemble un peu à la logique de Joker) et ne demande qu'à voir une suite épurée, avec moins de méchants et d'allers/retours dans l'histoire.

Pattinson, meilleur Batman depuis Keaton. Adoré Paul Dano, mais je l'adore partout. Idem pour tous les autres. Colin Farrell méconnaissable même en le scrutant... La relation avec Gordon était très chouette, un des gros points forts aussi.

Chernabog a écrit: Plus tiqué sur la façon peu fine (mais très courante dans les récents blockbusters) d'appuyer sur le fait que tous les vilains pourris ou presque sont blancs et que tous les noirs sont gentils (la palme revenant à la séquence d'intro où on insiste bien grassement sur le fait que le seul voyou qui a des scrupules est le seul afro-américain !) même si le film contrebalance un peu lorsque Selina sous-entend que les Wayne sont forcément corrompus et que les faits lui donnent au final tort.


J'étais sur le qui-vive, détestant moi aussi cette mode et sa subtilité d'éléphant dans le magasin de porcelaine, au final, ça allait, à part la réplique de Selina sur les gros riches blancs qui fait saigner des oreilles...

Chernabog a écrit: Bien aimé le thème du Riddler, évocation déformée et appropriée de l'Ave Maria de Schubert.


Je te laisse découvrir la version de ce cher Reignoux qui a donc dû chanter, talent qu'il se renie tant dans ses émissions. :mdr:
Dernière édition par Darkcook le Mer 23 Mar 2022, 18:54, édité 1 fois.
Darkcook
Gardien de l'univers
Avatar de l’utilisateur
Gardien de l'univers
 
Age: 34 ans
Messages: 6718
Inscription: 29 Nov 2007
Localisation: Arkham
 
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre

Re: The Batman (Topic officiel - Attention spoilers)

Messagede Benco » Mer 23 Mar 2022, 00:04

Averse. Béton. Nuit. Meurtres. Pleurs. Psychopathe. Orphelins. Drogue. Corruption. Sang. Violence. Explosion. Cris. Accident. Coups. Traumatismes. Peur. Intimidation. Agressions. Délinquance. Criminalité. Fracture. Tristesse. Gris. Souffrance. Crépuscule. Folie. Terrorisme. Injures. Engrenage. Destruction. Coupure. Griffure. Chute. Stress. Malédiction. Injustice. Mensonge. Rage. Rouge. Grimace. Cicatrice. Pansement. Cambriolage. Prison. Asile. Orphelinat. Tags. Piège. Humiliation. Manipulation. Obession. Inondation. Brisure. Désespoir. Perversion. Noir. Vengeance.
La trilogie de Nolan a un petit adelphe et il s'appelle The Batman ! \o/

J'en dirai peut-être plus plus tard (quand même), mais vous pouvez deviner déjà le fond de ma pensée. ^^'
Benco
L'homme chocolaté
Avatar de l’utilisateur
L'homme chocolaté
 
Age: 39 ans
Messages: 6894
Inscription: 07 Sep 2005
 
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre

Re: The Batman (Topic officiel - Attention spoilers)

Messagede Chernabog » Mer 23 Mar 2022, 11:38

Ta critique n'a aucune légitimité, tu n'as à l'évidence pas du tout suivi le film.


Tu n'as pas mis le mot "pluie" !
Si on travaille dans le doublage et qu'on n'est pas ami avec Darkcook sur Facebook, c'est qu'on a raté sa vie !

© Cherna'
Chernabog
Membre fondateur de la JL
Avatar de l’utilisateur
Membre fondateur de la JL
 
Age: 30 ans
Messages: 1826
Inscription: 01 Juil 2010
Localisation: Mont Chauve
 
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre

Re: The Batman (Topic officiel - Attention spoilers)

Messagede Benco » Jeu 24 Mar 2022, 23:13

Chernabog a écrit:Tu n'as pas mis le mot "pluie" !

T'as gâché une cartouche, j'avais mis le mot "averse" ! :langue:

Je développe un peu. Déjà, j'étais complètement vierge concernant le contenu du film, mis à part que je savais que c'était pas la grosse poilade.

J'accroche au visuel du film, la ville est crade et sublime, certains plans tabassent (le Pingouin qui voit la tête en bas sortir Batou), le look de Batman est original (même si j'aime pas trop le côté carré du masque de face, au lieu d'être pointu). Néanmoins le côté très réaliste fait perdre beaucoup d'icônicité au héros, je trouve. Quand il est au milieu des flics pour enquêter, il n'a pas de majesté, il est éclairé pareil que tout le monde, il se tient juste droit et, du coup, il aurait peut-être fallu qu'il soit plus grand pour se démarquer.

Question contenu, DC a décidé de garder dans son cahier des charges pour les films de Batman l'exigence de déplaire à Benco. Comment pourrait-il en être autrement avec si peu d'humour, de légèreté et tant de noirceur. Pis, le héros est dé-ran-gé, de son obsession jusque dans son regard. Batman, j'ai envie de lui ressembler, bon sang, mais là, c'est impossible tant il est flippant. C'est un vampire en super-héros comme en civil.

Et il y a trop peu pour compenser l'aspect sombre, les seuls personnages à ne pas être amputés du sourire sont les méchants. Bonjour le malaise. Par contre le Pingouin m'a botté : une sale face qu'on adore détester, un comportement haut en couleurs, mais malheureusement il n'est pas central. Mention spéciale pour la séquence où, attaché pieds et poings liés, il marche comme un pingouin. :lol:
Tous les autres personnages sont pesants, Catwoman a un lourd passé, Bruce itou (jusque chez ses parents !), le Riddler, laisse tomber.

Pour contrebalancer, il y avait quand même des moyens possibles. Genre dans Blade Runner, il y a une musique planante, des moments contemplatifs. Là, la musique te fracasse la tête avec une tonalité morbide. Je crois que l'une d'elle est inspirée de la Marche funèbre. Au bout d'un moment, comme avec TDK(R), je décroche. Mon seuil de tolérance est atteint. En conséquence, je commence à me moquer du devenir des persos.
Benco
L'homme chocolaté
Avatar de l’utilisateur
L'homme chocolaté
 
Age: 39 ans
Messages: 6894
Inscription: 07 Sep 2005
 
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre

Re: The Batman (Topic officiel - Attention spoilers)

Messagede Chernabog » Ven 25 Mar 2022, 20:30

Benco a écrit:
Chernabog a écrit:Tu n'as pas mis le mot "pluie" !

T'as gâché une cartouche, j'avais mis le mot "averse" ! :langue:


Elles sont longues les averses dans le film alors ! :sais-tout: (bon en vrai j'étais effectivement passé à côté de ton premier mot ! :langue: )
Si on travaille dans le doublage et qu'on n'est pas ami avec Darkcook sur Facebook, c'est qu'on a raté sa vie !

© Cherna'
Chernabog
Membre fondateur de la JL
Avatar de l’utilisateur
Membre fondateur de la JL
 
Age: 30 ans
Messages: 1826
Inscription: 01 Juil 2010
Localisation: Mont Chauve
 
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre

Re: The Batman (Topic officiel - Attention spoilers)

Messagede Benco » Dim 26 Juin 2022, 21:05

J'avais oublié de réagir à certains messages, mais je me souviens de ce que je voulais dire.

Chernabog a écrit: Plus tiqué sur la façon peu fine (mais très courante dans les récents blockbusters) d'appuyer sur le fait que tous les vilains pourris ou presque sont blancs et que tous les noirs sont gentils (la palme revenant à la séquence d'intro où on insiste bien grassement sur le fait que le seul voyou qui a des scrupules est le seul afro-américain !) même si le film contrebalance un peu lorsque Selina sous-entend que les Wayne sont forcément corrompus et que les faits lui donnent au final tort.

Il me semble qu'il y a un autre Noir, mais avec le maquillage blanc, ça se voit peu.

Darkcook a écrit:J'étais sur le qui-vive, détestant moi aussi cette mode et sa subtilité d'éléphant dans le magasin de porcelaine, au final, ça allait, à part la réplique de Selina sur les gros riches blancs qui fait saigner des oreilles...

Selina Kyle est pas censée être politiquement correcte. Et faut dire que Gotham City exacerbe les problèmes américains. Là, l'accent est mis, en creux, sur l'inégalité de traitement que connaissent les gens suivant leurs couleurs. Mais le film est, je trouve, positive concernant ça car le slogan "Change" (ou un truc du genre) de la future maire évoque que le système peut changer avec de la bonne volonté.
Benco
L'homme chocolaté
Avatar de l’utilisateur
L'homme chocolaté
 
Age: 39 ans
Messages: 6894
Inscription: 07 Sep 2005
 
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre

Précédente

Retourner vers Films DC

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités