#09 "Le Pouvoir de l'amour"

Topics officiels des épisodes de Green Lantern TAS

Modérateurs: SuperBat, Capitaine Albator, Hadès, Superman, Benco

Re: #09 "Le Pouvoir de l'amour"

Messagede Benco » Mar 04 Fév 2014, 15:23

Darkcook a écrit:Ben justement, quand j'étais petit, c'était pareil, et on se posait pas de questions : les garçons avec les figurines Batman et le foot (enfin, moi qu'avec Batman :mrgreen: ), les filles en rose avec les poupées... Et parce qu'on était petits, on allait pas plus loin (quoique dès qu'une fille s'intéressait à BTAS...), on y voyait pas mal, ça paraissait naturel.

Je comprends pas ton raisonnement : c'est pas parce qu'on est pas conscient de telle chose qu'on est épargné par ses conséquences. Au contraire.

Darkcook a écrit:Grandir a tout changé, et donc je pense que l'influence des dessins animés sur les enfants dans ce genre de cas disparaît totalement sur le long terme, l'adolescence a un rôle bien plus important et décisif sur leurs vies, ils ne sont pas encore les individus qu'ils seront plus tard quand ils sont en primaire...

C'est naïf, ça. D'où crois-tu que viennent les inégalités constatées encore aujourd'hui entre les sexes ?
Pourquoi y a si peu de femmes à des postes importants ? Parce que les méchants nonommes veulent pas d'elles ? Pas seulement : en plus du plafond de verre, il y a la barrière mentale qui s'est construite en amont. Les femmes ne sont pas plus idiotes que nous puisqu'elles font de meilleures études que nous. Y'a pas comme un souci ?
Et pourquoi les femmes font beaucoup plus les tâches ménagères ? Parce qu'elles aiment ça ? C'est inscrit dans leurs gènes ? Non, depuis leur petite enfance, on leur montre des modèles féminins (réels ou fictifs) portés sur l'apparence, le foyer, les enfants, l'intimité, et bien souvent ces modèles sont passifs (« Un jour mon prince viendra... »). C'est hyper dur de s'en défaire ensuite. Les premières années de notre vie sont primordiales, elles conditionnent énormément et durablement.
Et chacun de nous, s'il n'y fait pas attention, contribue à alimenter ce système de différenciation si peu poreux. C'est pas moi qui ai inventé que lorsqu'on sait qu'un bébé en train de chouiner est une fille, on aura tendance à penser qu'elle pleure, alors que si c'est un garçon on aura tendance à penser qu'il est en colère. Même les enseignants adoptent des attitudes différentes suivant le sexe : une élève médiocre sera souvent considérée comme limitée (barrière mentale, mets-toi en place !), alors qu'un élève médiocre sera souvent perçu avec des capacités, mais faignant. Le regard de l'autre nous façonne, on est pas des autistes complets.
Donc, c'est un système global qui fait que les mêmes schémas perdurent, et contre lequel il convient selon moi de lutter sous tous les angles.
Benco
L'homme chocolaté
Avatar de l’utilisateur
L'homme chocolaté
 
Age: 36 ans
Messages: 6134
Inscription: 07 Sep 2005
 
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre

Re: #09 "Le Pouvoir de l'amour"

Messagede Darkcook » Mar 04 Fév 2014, 16:32

L'exemple qui me vient en tête est celui d'une fille que j'ai revu quinze ans après le primaire : hyper infantilisée, bien clichée en rose avec sa poupée étant petite, elle était devenue rock, gothique, un brin garçon manqué, et avait trouvé son identité, loin de la construction caricaturale dans laquelle ses parents avaient pu l'enfermer enfant. C'est pour ça que la pérennité de tout ça, sur l'individu enfant, je pense, peut être sauvée à l'adolescence. De mon côté, j'ai vachement été façonné par l'adolescence, je continue à fonctionner selon les principes dictés par les évènements qui y ont eu lieu, et je ne pense que très rarement à l'enfance. Après, a t-elle aussi son influence à un niveau inconscient? Sans doute, mais je la crois moindre...

Quant au machisme dans le milieu du travail, je me suis pas penché sur la question, mais j'ose espérer qu'il est amené à disparaître, on voit souvent le cliché du patron beauf et lourdaud qui a la cinquantaine... Je pense que notre génération le reproduit moins. Après, je suis peut-être à côté de la plaque et naïf, tant j'ai côtoyé le milieu du travail de façon épisodique. La question pécunière est primordiale dans les "choix" (hum) d'emploi de nos jours, et donc je crois que si les filles acceptent des boulots avilissants, c'est beaucoup moins parce qu'on les y a conditionnées depuis l'enfance que parce que c'est la crise, qu'il faut trouver un boulot, n'importe lequel, pour vivre... Je connais des filles qui ont travaillé à McDo, sans doute victimes d'un certain sexisme de la part de leur supérieur, mais elles n'avaient qu'une hâte : fuir, et étaient les premières critiques du système, elles étaient pas soumises de façon implacable à la tâche en la voyant comme la fatalité de leur sexe.

Benco a écrit:et contre lequel il convient selon moi de lutter sous tous les angles.


OK, mais je le redis, il faut s'inquiéter des abus éventuels de cette lutte, qui verraient de la discrimination partout et viseraient à tout va l'art.
Darkcook
Gardien de l'univers
Avatar de l’utilisateur
Gardien de l'univers
 
Age: 31 ans
Messages: 6634
Inscription: 29 Nov 2007
Localisation: Arkham
 
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre

Re: #09 "Le Pouvoir de l'amour"

Messagede Personne » Mer 05 Fév 2014, 08:38

OK... Excusez-moi de me mêler à la conversation. Je ne me souviens plus si on en a déjà parlé mais avec le recul, les Star Sapphire me choquent moins que
l'évolution d'Aya à la fin de la saison 2.

Elle menace de détruire l'univers parce que son petit copain la larguée et ne se calme que quand elle le retrouve. Sous-entendu: la seule chose dont une femme a besoin dans sa vie, c'est la présence d'un homme (j'ai bien dit, d'un homme étant donné que la seule lesbienne de l'histoire est complètement dingue).

On peut peut-être pardonner aux Star Sapphire de dater un peu mais avec un personnage créé spécialement pour la série, j'ai plus de mal.

Bon, ok, je sors... :oops:
- La prochaine fois, conduis-toi en héros en gardant à l'esprit que tu n'en es pas un!
Personne
Membre de la JLU
Avatar de l’utilisateur
Membre de la JLU
 
Age: 40 ans
Messages: 614
Inscription: 02 Sep 2007
Localisation: Ben, j'aimerais bien le savoir...
 
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre

Re: #09 "Le Pouvoir de l'amour"

Messagede Darkcook » Mer 05 Fév 2014, 23:39

Benco en est pas encore là. :mrgreen: Et bon, c'est une façon de voir les choses, mais

ça gâche quand même l'émotion de tout ça de le voir sous cet angle. C'est surtout parce que c'est un robot. En qui l'émotion naît. C'est surtout ça, et pas parce que c'est une femme... Est-ce qu'un personnage masculin éconduit aurait réagi pareil, avec une telle ampleur? On croit que non, mais y en a de la littérature romantique avec des éconduits masculins complètement fous... Certes pas ou peu dans les dessins animés. Mais vraiment, crois-tu que le pétage de câble d'Aya soit l'exemple d'une thèse implicite anti-féministe et ne se résume qu'à ça...?
Darkcook
Gardien de l'univers
Avatar de l’utilisateur
Gardien de l'univers
 
Age: 31 ans
Messages: 6634
Inscription: 29 Nov 2007
Localisation: Arkham
 
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre

Re: #09 "Le Pouvoir de l'amour"

Messagede Personne » Ven 07 Fév 2014, 10:32

Je crois qu'on peut interpréter ça des deux façons mais personnellement (je dis bien personnellement), ça me met mal à l'aise.
Si elle pète un câble parce qu'elle est une femme larguée, c'est sexiste, et si elle pète un câble parce qu'elle est une machine/un bébé de dix mois, ça rend les sentiments qu'ont ses collègues pour elle plus ou moins "dégueu".
Enfin, c'est mon ressenti personnel, je ne sais pas si je m'explique bien.
- La prochaine fois, conduis-toi en héros en gardant à l'esprit que tu n'en es pas un!
Personne
Membre de la JLU
Avatar de l’utilisateur
Membre de la JLU
 
Age: 40 ans
Messages: 614
Inscription: 02 Sep 2007
Localisation: Ben, j'aimerais bien le savoir...
 
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre

Re: #09 "Le Pouvoir de l'amour"

Messagede Darkcook » Ven 07 Fév 2014, 10:47

Oui. :) Ceci dit :

Razer a sa part de responsabilité, en l'ayant repoussée comme un idiot ronchon, si je me souviens bien... Donc ça tempère le sexisme qu'on peut voir à la folie d'Aya. Razer aussi est pointé du doigt, et il s'en veut d'ailleurs à mort... C'est pas comme si la série l'avait montré totalement irréprochable.
Darkcook
Gardien de l'univers
Avatar de l’utilisateur
Gardien de l'univers
 
Age: 31 ans
Messages: 6634
Inscription: 29 Nov 2007
Localisation: Arkham
 
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre

Re: #09 "Le Pouvoir de l'amour"

Messagede Personne » Sam 08 Fév 2014, 17:54

OK. Pour être honnête, le schéma de
la fille qui dégénère gravement quand son copain la quitte et retrouve goût à la vie quand son copain revient vers elle
, je l'ai déjà vu dans une daube qui s'appelle Twalett. Perso, je trouve que ça a des implications dangereuses: les petits copains qui vous quittent reviennent toujours, si ton copain te largue de la façon la plus brutale qui soit, ça veut dire qu'il est encore fou amoureux de toi, comporte toi comme une dingue, ça le fera revenir...

Y a-t-il encore une fiction où le/la protagoniste se fait larguer, pleure un peu, se console et se fait une raison? :(
- La prochaine fois, conduis-toi en héros en gardant à l'esprit que tu n'en es pas un!
Personne
Membre de la JLU
Avatar de l’utilisateur
Membre de la JLU
 
Age: 40 ans
Messages: 614
Inscription: 02 Sep 2007
Localisation: Ben, j'aimerais bien le savoir...
 
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre

Re: #09 "Le Pouvoir de l'amour"

Messagede Melgi » Ven 21 Fév 2014, 16:43

Probablement pas le meilleur exemple mais, Teen Wolf,
le couple Scott/Allison (Scallison pour les intimes) était considéré comme ZE couple de la série, à la Roméo & Juliette (elle est d'une famille de chasseurs, il est loup-garou), *tousse*gangnan à souhait*tousse* *tousse*il est persuadé qu'elle est sa seule et unique pour toujours et à jamais*tousse* (décidément, la grippe est partout), elle le plaque en fin de saison 2, il s'en remet difficilement mais sûrement (en sortant avec une autre).


J'avais prévenu que ce n'était pas un bon exemple.

N'empêche que maintenant, ils n'ont aucun problème pour être amis.

Remarque, si elle meure en fin de saison 3 comme beaucoup le prévoient, y'aura probablement des "si j'avais su"...
Batman is like a wolf in that people think of him as being this lone hunter but he’s actually a pack animal (x)
Melgi
Membre de la JLU
Avatar de l’utilisateur
Membre de la JLU
 
Age: 29 ans
Messages: 1027
Inscription: 19 Juin 2006
Localisation: Llydaw
 
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre

Précédente

Retourner vers Épisodes Green Lantern

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité