Page 1 sur 1

#18 "Un vent de folie"

MessagePosté: Dim 20 Jan 2013, 12:15
de Dohko Irving
Le légendaire Green Lantern Thaal Sinestro requiert l'aide de l'Intercepteur pour reprendre un dangereux prisonnier à la guilde des araignées. Très vite, l'équipage du vaisseau commence à agir de façon étrange.

Et voilà les amis, le grand, le beau, le puissant, le légendaire Sinestro fait son entrée dans la série ! Niveau background on sait qu'il a été le mentor de Sinestro, que c'est un Lantern connu de tous, puissant et moult fois décoré. Killowog insiste quand même sur le fait qu'il brise les règles sans hésitation si ça l'aide à accomplir son objectif. Bref on conserve le gros du personnage tel qu'il est dans les comics ; la fin de l'épisode confirme en outre son côté impitoyable.

On a donc un épisode excellent, relevé par un guest de choix, pimenté encore une fois par la construction de la romance Razer/Aya et doté d'un scénario intéressant, même si la vérité concernant Neroxus est assez prévisible. Mais bon on ne va pas bouder son plaisir, c'est de la bonne cette semaine encore une fois :mrgreen: .

Re: #18 "Un vent de folie"

MessagePosté: Lun 11 Mar 2013, 14:45
de Darkcook
Ah, Sinestro, quel personnage! Très réussi ici, dans sa période Green Lantern radical... L'influence de Neuroxis était courue, rien que par son nom, tout comme le passage de l'arme, mais c'était tout de même un très bon épisode. La romance entre Razer et Aya est vraiment agréable, et sachant un peu ce qui va suivre dans la série, je déprime d'avance. :(

Re: #18 "Un vent de folie"

MessagePosté: Lun 11 Mar 2013, 15:00
de Benco
Et tu chantes chantes chantes ce refrain qui te plait
Et tu tapes tapes tapes, c'est ta façon d'aimer
Ce rythme qui t'entraine jusqu'au bout de la nuit
Réveille en toi le tourbillon d'un vent de folie ♪

Re: #18 "Un vent de folie"

MessagePosté: Lun 11 Mar 2013, 15:14
de Personne
Darkcook a écrit:La romance entre Razer et Aya est vraiment agréable, et sachant un peu ce qui va suivre dans la série, je déprime d'avance. :(


Ben, pour être honnête, la séquence où Aya ne comprend absolument pas que "Razer" a ses hormones qui bouillonnent m'a fait froid dans le dos. Quand on y pense, elle a peut-être l'intelligence et l'apparence d'une femme de 20 ans mais le fait que ses premières expériences avec le monde réel remontent à quelques mois font d'elle pratiquement une enfant sur le plan émotionnel.

Tiens, tout cela explique peut-être les évènements des épisodes suivants.
Razer réalise (entre autres) qu'il est limite pédophile et qu'il faut arrêter ça, Aya réagit comme une enfant (mais une enfant capable de détruire l'univers)... Brr!

Re: #18 "Un vent de folie"

MessagePosté: Lun 11 Mar 2013, 15:19
de Darkcook
personne a écrit:Quand on y pense, elle a peut-être l'intelligence et l'apparence d'une femme de 20 ans mais le fait que ses premières expériences avec le monde réel remontent à quelques mois font d'elle pratiquement une enfant sur le plan émotionnel.


personne a écrit:Razer réalise (entre autres) qu'il est limite pédophile et qu'il faut arrêter ça, Aya réagit comme une enfant


Lol, donc dans la vraie vie, le nombre incalculable de gens qui sortent avec des greluches qui ont un comportement et une mentalité de gamine sont tous des pédophiles...

Re: #18 "Un vent de folie"

MessagePosté: Lun 11 Mar 2013, 15:54
de Personne
Nan, Jacob Black est un pédophile! Pardonnez-moi de mentionner un personnage tiré d'une daube. :lol:

On peut avoir douze ans et suivre des cours de lycée parce qu'on a un qi très élevé. On appelle ça l'intelligence académique et ça ne dépend pas du nombre des années. En revanche, la maturité émotionnelle s'acquiert avec le temps et l'expérience, c'est pour ça qu'un chagrin d'amour fait toujours plus mal à treize ans qu'à quarante (parce que c'est la première fois qu'on ressent ça, qu'on n'a pas de point de comparaison et qu'on ne connaît pas encore bien ses propres sentiments). En plus de ça, Aya a été programmée pour pas mal de choses mais pas pour ce qui est sentimental en général. Elle est obligée d'improviser et ne comprend pas ce qui lui arrive.

Pour reprendre ton exemple, les mecs qui sortent avec des "greluches" immatures manquent eux-mêmes de maturité, ça fait qu'ils sont à égalité. Dans l'épisode où
Aya revient à la vie, elle et Razer se retrouvent dans la même pièce et elle a un comportement très maladroit: elle parle d'amour comme si c'était une recette de cuisine qui requerrait certains ingrédients indispensables. On dirait un robot qui imiterait un humain, d'accord, mais on dirait aussi une fillette qui aurait vu trop de Disney et s'imaginerait que pour attirer un "prince charmant" (j'aime pas cette expression), il faut forcément porter une jolie robe (ma nièce est comme ça, elle a 5 ans). Pour moi, il y a une certaine logique dans tout ça: on a bien affaire à un personnage très "jeune" émotionnellement.

Re: #18 "Un vent de folie"

MessagePosté: Lun 11 Mar 2013, 16:13
de Darkcook
Soit.

En plus, maintenant que je me suis maté l'épisode, effectivement...

Re: #18 "Un vent de folie"

MessagePosté: Mar 12 Mar 2013, 02:31
de Spider-Fan
> Benco: chiche de le caser dans la section Titres de la fiche-ébauche?

Re: #18 "Un vent de folie"

MessagePosté: Mar 12 Mar 2013, 12:31
de Benco
:lol:
SI le titre de la zik n'avait pas été "Nuit de folie", mais le même que l'épisode, pourquoi pas ?^^

Re: #18 "Un vent de folie"

MessagePosté: Lun 08 Juin 2020, 00:33
de Chernabog
Episode "thriller" très bien mené et on continue de développer la relation Aya/Razer (le moment où ce dernier semble vouloir "conclure" est des plus glaçants... :heu: ). Et cette version de Sinestro en impose !

Re: #18 "Un vent de folie"

MessagePosté: Lun 08 Juin 2020, 11:49
de Daredevil
Un épisode à l'ambiance sombre et paranoïaque dont le ton oppressant n'est pas sans rappeler le chef d'œuvre de John Carpenter "The Thing".

Quant à la scène de "séduction" de Razer envers Aya, elle est en effet glaçante, sublimée par la prestation de Alexandre Gillet faisant bien ressortir via sa performance le côté malsain du Razer possédé...

Re: #18 "Un vent de folie"

MessagePosté: Lun 08 Juin 2020, 17:31
de Benco
Chernabog a écrit:Et cette version de Sinestro en impose !

Ouais, il donnait envie de le revoir dans une saison 2 ! C'est sans doute la meilleure version du DC Animated.