November 14, 2018, Wednesday, 317

Les Gardiens de l'univers (DCAU)

De La Tour des Héros.

(Différences entre les versions)
(à quoi ça servait que Cherna y se décarcasse ?)
Version actuelle (7 novembre 2018 à 18:30) (voir la source)
m (Voix originales)
 
Ligne 117 : Ligne 117 :
== Voix originales ==
== Voix originales ==
-
Dans '''''[[Superman : La Série animée]]''''', les deux Gardiens prenant la parole sont doublés par '''[[Peter Mark Richman]]''' et '''[[Pat Musick]]'''. '''[[Brian George]]''' et '''[[René Auberjonois]]'''  prêtent leur voix aux deux Gardiens parlant dans '''''[[Justice League]]''''', avant une incursion de '''[[Clancy Brown]]''', celèbre voix américaine de [[Lex Luthor (DCAU)|Lex Luthor]] dans '''''[[Justice League Unlimited]]'''''.
+
Dans '''''[[Superman : La Série animée]]''''', les deux Gardiens prenant la parole sont doublés par '''[[Peter Mark Richman]]''' et '''[[Pat Musick]]'''. '''[[Brian George]]''' et '''[[René Auberjonois]]'''  prêtent leur voix aux deux Gardiens parlant dans '''''[[Justice League]]''''', avant une incursion de '''[[Clancy Brown]]''', celèbre voix américaine de [[Lex Luthor (DCAU)|Lex Luthor]], dans '''''[[Justice League Unlimited]]'''''.
<center><gallery perrow="5" widths="110px" heights="100">
<center><gallery perrow="5" widths="110px" heights="100">

Version actuelle

Pages en progrès. Cliquez pour en savoir plus.
Page en progrès
Cet article concerne les personnages du DCAU. Pour les autres interprétations du personnage, voir Les Gardiens de l'universalt=Page d'aide sur l'homonymie

Dans le DC Animated Universe, les Gardiens de l'univers veillent au maintien de l'ordre au sein des galaxies.

Personnage de Superman TAS
les Gardiens de l'univers
Série d'origine Superman : La Série animée
Autre(s) série(s) La Ligue des Justiciers
Première apparition Les Gardiens de l'univers (STAS)
Dernière apparition Le Retour de l'androïde (JLU)
Nom Les Gardiens de l'univers
Identité réelle Non précisées
Statut Gardiens de l'univers
Sexe Masculin (au moins un membre féminin)
Âge Plus âgés que l'univers
Origine Extraterrestre
Cheveux Blancs
Yeux Blancs (STAS), Noirs (JL, JLU)
Pouvoirs Identiques à ceux des Green Lantern
Armes Anneau de pouvoir vert
Caractéristiques Garants et protecteurs du pouvoir vert, les Gardiens de l'univers maintiennent l'harmonie du cosmos grâce à leurs soldats.
Liens de parenté Les Nemrods (créations)
Affiliation Le Corps des Green Lantern
Base Oa
Lieu d'action principal Oa
Voix originale(s) Peter Mark Richman (STAS)
Pat Musick (STAS)
Brian George (JL)
René Auberjonois (JL)
Clancy Brown (JLU)
Voix française(s) Mario Santini (STAS)
Céline Monsarrat (STAS)
Jean-Louis Rugarli (JLU)
Personnage créé par John Broome & Gil Kane
Date de création 1961
Personnages de la sérieForum

D'après les séries

Dans Superman : La Série animée

Après que Superman a été attaqué par Sinestro sur les lieux de la mort de l'extraterrestre Abin Sur, les Gardiens de l'univers téléportent l'Homme d'Acier sur Oa afin de leur conter leur histoire, celle du corps des Green Lantern et lui demandent de porter assistance au futur successeur d'Abin contre le malveillant Sinestro.

Dans La Ligue des Justiciers

Lorsque John Stewart est accusé d'avoir provoqué la destruction de la planète Ajuris 4, les Gardiens se refusent, dans un premier temps, à intervenir pour plaider en sa faveur. L'un d'entre eux contemple avec le plus grand détachement l'idée d'une possible condamnation à mort du Green Lantern, qu'il voit comme une conséquence inévitable de leur politique de diversité des espèces cosmiques. Débarquant finalement au procès pour aussi se disculper de toute responsabilité, ils tombent sans le savoir dans le piège tendu par les Nemrods.

Les Gardiens rassemblent leur puissance pour défendre Oa de l'attaque des Nemrods, et sont sauvés in extremis par Stewart, qu'ils remercient, en reconnaissant sa place et sa légitimité au sein des Lantern.

Dans La Nouvelle Ligue des Justiciers

Alors qu'ils refusent une demande de remplacement temporaire de John Stewart par Kyle Rayner, les Gardiens sont interrompus par AMAZO et sont, en apparence, annihilés avec Oa. Il s'avère ensuite qu'eux et leur planète ont simplement été téléportés.








D'après les comics

Les Gardiens de l'univers ont été inventés par John Broome et Gil Kane pour le numéro 2 de la revue Green Lantern, de juillet 1961. Leur apparence serait inspirée de David Ben-Gurion, alors premier ministre israélien.

Origines

Les Gardiens sont originaires de la planète Maltus, une des premières formes de vie dotées d'intelligence, et ressemblent, la couleur de peau près, à ce que seront les terriens. Peuple de penseurs et de scientifiques, ils sont victimes de leurs propres expérimentations par la trahison de Krona, à l'origine de la création du Multiverse et de la planète Qward, monde d'anti-matière. Se sentant responsables de la dégénérescence du cosmos, les maltusiens se délocalisent sur la planète Oa et deviennent les fameux Gardiens. Au fur et à mesure de leur action de surveillance et de contrôle des galaxies, ils se transforment physiquement, rapetissent, leur tête grossit, et leurs cheveux blanchissent. Ils fondent le Green Lantern Corps, force qui patrouille pour le maintien de l'ordre dans l'espace. La fermeture d'esprit des Gardiens cause déjà des scissions, les Oans femelles partent, et les Manhunters, robots à leur solde dénués de sentiments, se retournent contre eux.

Post-Emerald Twilight

En 1994, lors d'Emerald Twilight, les Gardiens sont tous assassinés par un Hal Jordan qui a perdu la raison, devenu Parallax. Un processus d'individualisation des petits êtres, déjà amorcé avec Appa Ali Apsa, prend forme avec Ganthet, seul survivant du massacre. Ramenés à la vie par Kyle Rayner avec l'aide de Ganthet, les Gardiens, d'abord enfants, grandissent rapidement, reviennent à leur état âgé, recouvrent leur immortalité et leur personnalité aigrie, mais sont désormais divisés en mâles et femelles. Lors de la Sinestro Corps War, Ganthet et Sayd sont bannis pour avoir laissé des émotions les envahir, avoir développé une relation sentimentale l'un envers l'autre, et surtout, avoir mis au jour la prophétie cachée concernant Blackest Night. Les secrets des Gardiens leur coûteront cher, Scar ayant fomenté l'accomplissement de la nuit la plus noire, et l'avènement du pouvoir noir.

Les Gardiens de l'univers voient aussi d'un très mauvais œil l'apparition des autres Corps, quelques soient leurs valeurs, allant jusqu'à vouloir exterminer le Red Lantern Corps, et montrant le plus grand mépris pour les Blue Lantern.

War of the Green Lanterns laisse place à toujours plus de dissensions. Les Gardiens, effrayés par la puissance d'Hal Jordan, le renvoient, le remplacent par leur ennemi de toujours Sinestro, et s'enfoncent dans des ténèbres de conspirations impliquant entre autres les Alpha Lantern, la création d'une troisième armée devant remplacer les Green Lantern, et la recherche du tout premier Lantern.


Analyse

La représentation des Gardiens de l'univers au sein du DCAU fait l'objet d'une évolution drastique, au fil des séries. Lors de la scène d'exposition de STAS, leurs expressions faciales sont réduites au strict minimum, et une aura de sagesse se dégage du groupe d'aînés. Le spectateur ne ressent ni antipathie ni sécheresse venant d'eux, la présentation de l'univers des Green Lantern, par leur récit, étant placée sous le signe de la féerie. Les Gardiens comptent même, à cet instant, un membre féminin, dont l'absence plus tard, peut-être accidentelle de la part des scénaristes, peut en tout cas appuyer l'image de rigidité et de conservatisme ajoutée à partir de Justice League. Ironie du sort, ces êtres, qui ont le plus grand mépris pour l'espèce humaine et ses limites, seraient tombés dans un travers sexiste qui lui est intrinsèque.

Par conséquent, même si le débat sur les abus de leur autorité suprême, la contestabilité de leurs décisions, et leur objectivité discutable est effleuré, cela n'empêche pas l'équipe artistique de dépeindre les Gardiens sous un jour froid et austère. Dans la première partie d'Au cœur de la nuit, nul membre n'affiche de dimension progressiste, d'ouverture d'esprit relative vers l'évolution, ou ne manifeste d'émotions autres que de la condescendance. Le fait qu'ils soient responsables de la création des Nemrods, robots de nettoyage forcément dangereux, et qu'ils n'aient pas su déceler leur rébellion, les rend indirectement responsables des évènements du double-épisode. Les Gardiens sont dépeints comme des êtres naïfs, qui veulent avoir le contrôle, mais celui-ci leur échappe. Tant que le ménage interstellaire est fait, ils ferment les yeux sur les méthodes, et ne découvrent le danger qu'une fois qu'il est trop tard. Leur gestion distante et obscure de la guerre ainsi que de leurs soldats, en tirant les ficelles, rappelle assurément les dirigeants politiques terriens.

Par ailleurs, leur remarque acerbe sur les résultats désastreux de leur approbation d'une multiplicité des peuples extraterrestres au sein du Corps est le reflet d'un racisme véritable, au sens plein du terme, qui va au-delà de la couleur de peau humaine. S'ils finissent par reconnaître leur estime pour John Stewart et même lui transmettre, cet exploit sera contrebalancé dans Le Retour de l'androïde, où ils dressent devant John la barrière entre ses devoirs de Lantern et ses émotions, peut-être en clin d'œil au bannissement de Ganthet dans les comics.

Contrairement aux films DCUAOM et à la série Green Lantern TAS postérieurs au DCAU, les Gardiens sont ici indifférenciés patronymiquement et sur le plan de la personnalité. La Ligue des Justiciers semble tout de même désigner parmi eux un individu faisant office de porte-parole avec le commun des non-Oans, les Gardiens étant au moins distingués par leurs diverses calvities.










Notes sur le design

Les Gardiens portent le même costume que Kyle Rayner dans STAS (image 1), leur robe rouge des comics (image 2) n'arrive que par la suite. Leurs expressions sont également basiques dans la première série, et leurs yeux tout blancs, pour signifier un caractère davantage transparent, voire spirituel.

Voix originales

Dans Superman : La Série animée, les deux Gardiens prenant la parole sont doublés par Peter Mark Richman et Pat Musick. Brian George et René Auberjonois prêtent leur voix aux deux Gardiens parlant dans Justice League, avant une incursion de Clancy Brown, celèbre voix américaine de Lex Luthor, dans Justice League Unlimited.

Voix françaises

En français, le schéma est le même. Les comédiens Mario Santini et Céline Monsarrat officient lors de l'épisode de Superman TAS. Leur successeur de Justice League, plutôt approprié, n'a pas encore été identifié. Enfin, c'est au tour de Jean-Louis Rugarli lors de leur dernière apparition.

Épisodes

Légende :
 : épisodes-clés exposant les origines du personnage ou relatant des évènements dont les conséquences seront importantes dans la vie de celui-ci.
(caméo) : épisode dans lequel le personnage n'apparaît qu'un bref instant, généralement sans avoir de réplique.
(mentionné) : épisode dans lequel le personnage n'apparaît pas mais dans lequel il est mentionné.

Superman TAS :


La Ligue des Justiciers :

Références

Sources images et infos :