May 24, 2019, Friday, 143

Katrina Moldoff (Batman : L'Alliance des Héros)

De La Tour des Héros.

Pages en progrès. Cliquez pour en savoir plus.
Page en progrès

Dans la série Batman : L'Alliance des Héros, Katrina Moldoff alias la Femme Chauve-souris est une super-héroïne déchue.

Sommaire

Personnage de Batman : L'Alliance des Héros
Katrina Moldoff
Série d'origine Batman : L'Alliance des Héros
Première apparition Un corps peut en cacher un autre
Dernière apparition La Fin !
Nom Katrina Moldoff
Identité réelle Katrina Moldoff
Alias La Femme Chauve-souris
Statut Super-héroïne tombée en disgrâce
Sexe Féminin
Âge ± 30 ans
Origine La Terre (humaine)
Cheveux Noirs
Yeux Bleus
Pouvoirs Aucun
Armes Batarangs, bâton
Caractéristiques Riche héritière aux talents d'acrobate, Katrina est une justicière éphémère, le Riddler causant sa perte.
Base Manoir Moldoff
Lieu d'action principal Gotham City
Voix originale(s) Vanessa Marshall
Voix française(s) Laura Préjean
Personnage créé par Bob Kane, Sheldon Moldoff & Edmond Hamilton
Date de création 1956
Personnages de la sérieForum

D'après la série

Katrina Moldoff, jeune fortune de Gotham City à la tête du cirque Moldoff, décide de jouer les super-héroïnes pour connaître le grand frisson. Elle débarque lors de la trente-cinquième cérémonie des jeux du langage afin de prêter assistance à Batman et Robin contre le Riddler. Malgré sa maladresse, mettant en péril les civils, Katrina se jette à corps perdu dans la poursuite du Riddler, goûtant à l'ivresse de l'action. Alors qu'elle a mis le vilain à terre, elle paie son excès d'assurance au prix fort, le criminel la démasquant publiquement face à la presse. Aculée par les journaux et la justice qui lui interdit de réenfiler son costume, vraisemblablement pour avoir mis en danger des vies, Katrina se résigne à mettre un terme à sa vie super-héroïque, ainsi qu'à sa vie publique. Recluse dans sa résidence, abandonnée de tout soutien, elle ne la quitte qu'avec d'infinies précautions.

Dix ans plus tard, alors qu'elle rumine son amertume contre Batman qui ne lui a jamais tendu la main, Katrina entend parler de l'évasion du Riddler. Elle saisit l'occasion de se venger de la crapule qui a tout fait basculer et de faire d'une pierre deux coups en se débarrassant également de l'homme chauve-souris. Après s'être procuré auprès de Felix Faust un charme pour échanger son corps avec celui du héros, elle attire celui-ci dans ses filets. Une fois à l'intérieur de son enveloppe charnelle, Katrina se trahit progressivement auprès de Nightwing et Batgirl par son comportement efféminé. Sur le point d'éliminer le Riddler, Katrina est capturée en retour par le gredin, mais le sort est inversé grâce à l'intervention des justiciers aidés de Faust.

Pour ses menus forfaits, et sans doute sa tentative de meurtre contre le Riddler, Katrina échoue en prison, non sans subir une nouvelle fois les remontrances intransigeantes du chevalier noir à son égard.











Analyse

Avec Katrina Moldoff, Batman : L'Alliance des Héros ajoute à son immense galerie l'héroïne Batwoman, dans une totale appropriation, pas forcément remodélisée comme on pourrait l'attendre. Le changement est tel que la VO ne la nomme jamais en tant que telle, optant pour « Bat-Lady », et que l'équipe créative lui fabrique un nom civil en hommage à Sheldon Moldoff. Cet affranchissement patronymique des Batwomen traditionnelles serait dû, selon Ben Jones, à des réticences émises par DC Comics face aux déviances de cette version pouvant nuire au personnage, sur le point d'être rebooté en comics. La VF gratifie les spectateurs de l'appelation chargée « La Femme Chauve-souris » certes raccord avec la dérision de Batman : L'Alliance des Héros.

Katrina Moldoff est un personnage tragique et pathétique, cas suffisamment rare pour être souligné au milieu de la bonne humeur générale de la série. Sa brève carrière de super-héroïne est avortée de manière brutale et très réaliste, tel que cela pourrait subitement arriver pour Batman ou n'importe quel justicier masqué, condamnant Katrina à stopper son action, l'enfermant dans la solitude et par extension dans la spirale de la dépression.

Vaincue par la nostalgie, Katrina cède. Le choix de Felix Faust comme partenaire n'est pas innocent. Outre les besoins d'un adversaire magique, Katrina est bien entendu la Faust de l'histoire, succombant à la tentation du mal devant sa misérable condition. L'épisode met en exergue la tournure différente qu'auraient pu prendre les évènements, si l'héroïne avait été aidée psychologiquement par ses proches qui ont préféré l'abandonner. Bien plus qu'une femme chauve-souris, elle est l'avatar de personnalités déchues, auréolées un temps par la gloire, le succès et le bonheur, et qui finissent un jour oubliées et ignorées de tous. Son allure d'actrice hollywoodienne renforce et précise cette image. On se souviendra alors du cas de Baby-Doll dans Batman TAS, également tournée vers le culte d'un passé lumineux à jamais révolu. Malgré ce virage conséquent par rapport aux bandes dessinées et son goût pour jouer les femmes fatales, il subsiste en Katrina quelques traits de la Batwoman classique. Plutôt qu'homosexuelle, elle se révèle quelque peu féministe, se pensant victime de la discrimination et de la hiérarchie sociale des sexes.

Son arrestation et le jugement moralisateur, sec et manichéen énoncé par Batman, même s'ils correspondent à l'esprit kitsch de la série, peuvent ainsi laisser un goût amer au public, vu le pouvoir d'empathie que suscite Katrina Moldoff. D'autres pourront cela dit considérer son comportement enfantin et ne pas s'attarder sur son cas. Dénuée d'expérience sur le terrain, agissant sans subtilité et surtout, sans réel altruisme, seulement avide de sensations fortes, Katrina avait été en quelque sorte punie par le Riddler pour s'être aventurée sur un terrain qui n'est pas le sien et qui ne pardonne pas. Elle est évidemment de la partie pour l'épilogue de La Fin !, figurant au sein du gigantesque trombinoscope de la série dans son ultime tomber de rideau.















Notes sur le design

Katrina Moldoff reprend le design de Kathy Kane, la Batwoman Pré-Crisis (image 1). En civil, elle est élégamment vêtue et coiffée, telle une star de cinéma (image 2).

Voix originale

Vanessa Marshall, qui a notamment doublé plus tard Black Canary dans Young Justice, prête sa voix à Katrina.

Voix française

En VF, Laura Préjean est conviée pour incarner Katrina Moldoff.

Épisodes

Légende :
 : épisodes-clés exposant les origines du personnage ou relatant des évènements dont les conséquences seront importantes dans la vie de celui-ci.
(caméo) : épisode dans lequel le personnage n'apparaît qu'un bref instant, généralement sans avoir de réplique.
(mentionné) : épisode dans lequel le personnage n'apparaît pas mais dans lequel il est mentionné.

Batman : L'Alliance des Héros :

Références

Sources images et infos :