May 20, 2019, Monday, 139

Raging Lizard!

De La Tour des Héros.

Pages en progrès. Cliquez pour en savoir plus.
Page en progrès

Raging Lizard! est le 7e épisode de la bande dessinée The Batman Adventures, elle-même inspirée de Batman : La Série animée.

Batman : La Série animée
BD
Titre original Raging Lizard!
[Lézard Furieux !]
Titre(s) français Raging Lizard !
Lézard martial !
Série The Batman Adventures
Numéro / Date N°7 / Avril 1993
Continuité Possible
Couverture Mike Parobeck et Rick Burchett
Scénario Kelley Puckett
Dessins Mike Parobeck
Encrage Rick Burchett
Couleurs Rick Taylor
Lettrage Tim Harkins
Nombre de planches 22
← Précédent Suivant →
The Third Door Larceny, My Sweet
Guide des épisodes BD

Sommaire

Histoire

Auprès des bandits et des mafieux de Gotham City, Batman enquête pour retrouver le meurtrier Mandrake, en exil depuis qu'il est recherché par la police de Chicago. Batman a appris que Mandrake était venu se cacher à Gotham et qu'il fréquentait le milieu. Il découvre que Tommy l'Embrouille pourra le renseigner.

Ce dernier, de son côté, assiste à un match de boxe clandestin au cours duquel Killer Croc, champion de boxe, terrasse son adversaire avant que le début du combat ne soit annoncé. Dans les vestiaires, Croc apprend de son coach que Mandrake souhaite organiser un combat qui l'opposerait au Maraudeur Masqué, l'homme qui l'avait vaincu et lui avait ravi son titre de champion du monde après cinq années de victoire consécutives.

Alors que Mandrake a ordonné à ses hommes d'assassiner Batman, le héros retrouve Tommy l'Embrouille et exige qu'il le mène au tueur de Chicago. Killer, de son côté, est moralement abattu et tenté d'abandonner le championnat. Grâce à son coach et à un entrainement rigoureux, il reprend cependant confiance en lui et se rend sur le ring.

En plein combat, alors que Croc est sur le point de perdre et doit à nouveau subir la prise fatale de son adversaire, Batman entre dans la salle et se débarrasse de tous les hommes de main. Sur le point de mettre le grappin sur Mandrake, il doit lui-même faire face à la force de frappe du Maraudeur Masqué.

Furieux d'être à nouveau vaincu et voulant prendre sa revanche, Killer Croc se jette sur son adversaire et le propulse sur le ring. Il parvient finalement à en venir à bout.

Batman, quant à lui, a eu le temps d'arrêter Mandrake et, n'ayant rien à lui reprocher, laisse partir Killer Croc…

Images

Commentaires

Liens avec le DC Animated Universe

Aucun élément n'est formellement en contradiction avec les évènements racontés dans les séries du DCAU si ce n'est l'étonnante bonne conduite de Croc.

On notera cependant certains détails :

  • Killer Croc et Batman se sont déjà rencontrés.
  • Dans la série animée Batman TAS, on apprend que Croc a effectivement été champion de lutte lorsqu'il vivait en Floride.

Détails

Quelques détails sur ce numéro :

  • La ceinture du champion représente un oiseau de profil avec les ailes déployées. Ce symbole sera régulièrement repris dans les BD dérivées des séries, notamment dans l'histoire The Last Riddler Story. Plus tard, il prendra toute son importance dans The Batman Adventures: The Lost Years : il inspirera en effet le costume de Nightwing.

Références culturelles

Quelques références culturelles :

  • Le titre de cette histoire, Raging Lizard, est une référence au film Raging Bull de Matin Sorsese (1980), dans lequel Robert De Niro interprète le rôle du boxeur Jake LaMotta.
  • Les auteurs signent cette histoire en s'attribuant des alias "virils". Parmi eux, on note celui de l'éditeur Scott Peterson : « You Lookin' at Me? », référence à la fameuse scène « You're talkin' to me? » du film Taxi Driver. Étonnamment, on notera que la signature de Rick Taylor, chargé des couleurs, est modifiée en VF : de "The Body" dans la version originale, elle devient "Body Body" en français…
  • Le Maraudeur Masqué est le nom d'un vilain de Marvel. Le design du boxeur est ici une reprise de John Henry Irons (Steel), auquel le nom de l'arbitre (Ritchie Irons) peut faire référence…
  • En VO, la prise du maraudeur est appelée « Enola Gay », en référence à l'avion d'où fut lancée la bombe atomique sur Hiroshima. La référence est plus explicite en VF : « le coup de la "bombe d'Hiroshima" ».
  • Le coach de Croc se nomme Mick, en référence à l'entraineur Mickey de Rocky Balboa qui, tout comme lui, portait constamment un vieux bonnet sur la tête.

Traduction

Pour l'édition USA, la traduction est assurée par Janine Bharucha.

On note que le titre original, incompréhensible pour le public francophone, est conservé, mais qu'une astérisque le traduit par "Lézard enragé !".

Publications françaises

Cette histoire a été publiée dans l'album Baston à Gotham, paru en 1995 aux Éditions USA, sous le titre Doux larcin.