April 24, 2019, Wednesday, 113

Killer Croc (DCAU)

De La Tour des Héros.

Pages en progrès. Cliquez pour en savoir plus.
Page en progrès
Cet article concerne le criminel du DCAU. Pour les autres interprétations du personnage, voir Killer Crocalt=Page d'aide sur l'homonymie

Dans le DC Animated Universe, Killer Croc est un criminel de Gotham City, mutant mi-homme mi-reptile.

Personnage de Batman TAS
Killer Croc
Série d'origine Batman : La Série animée
Autre(s) série(s) The New Batman Adventures
Batman : La Relève
Première apparition Vendetta (BTAS)
Dernière apparition Robotique (BB)
Nom Killer Croc
Killer Croc Morgan
Croc le Tueur
Le Crocodile
Nom original (VO) Killer Croc
Identité réelle Waylon Jones
Statut Criminel
Sexe Masculin
Âge Inconnu
Origine La Terre (humaine)
Cheveux Chauve
Yeux Noirs et jaunes (BTAS) puis rouges et jaunes
Pouvoirs Grande force physique, y compris dans sa mâchoire, et à l'aise en milieu aquatique.
Caractéristiques Atteint d'une malformation génétique, Croc passa son enfance à jouer le phénomène de foire avant de devenir lutteur puis d'embrasser une carrière de criminel. Sa cruauté ne connait quasiment aucune limite.
Base Égouts de Gotham City ou grotte sous-marine
Lieu d'action principal Gotham City
Voix originale(s) Aron Kincaid (BTAS)
Brooks Gardner (TNBA)
Voix française(s) Jean-Claude Sachot (BTAS)
Christian Peythieu (BTAS)
Michel Modo (BTAS)
Bruno Dubernat (TNBA)
Personnage créé par Gerry Conway et Gene Colan
Date de création 1983
Personnages de la sérieForum


D'après les séries

Dans Batman : La Série animée

Waylon Jones est né avec une malformation génétique qui a fait de lui un être mi-homme mi-reptile. Après avoir été utilisé comme attraction foraine, il devient lutteur professionnel sous le nom de Killer Croc. Deux ans plus tard, il rejoint le milieu du crime organisé de Gotham City et sévit en toute impunité jusqu'au jour où Harvey Bullock parvient à le mettre sous les verrous grâce aux témoignages de Spider Conway et de Joey la limace.

Croc réussit plus tard à s'échapper par les égouts de sa prison et enlève Conway et Joey tout en faisant porter la responsabilité à Bullock qui est alors arrêté. Batman parvient toutefois à libérer les deux kidnappés et l'inspecteur de police est alors libéré quand Croc s'en prend à lui dans sa voiture. Batman était cependant également dans le véhicule et parvient à maîtriser le crocodile qui est ensuite arrêté par Bullock. Batman utilise ultérieurement l'apparence de Croc pour s'infiltrer dans une soirée où plusieurs criminels sont présents.

Croc est jugé responsable de ses actes et est transféré à la prison de Levitz par voie ferroviaire. Durant le trajet, il s'échappe du train, poursuivi par Batman qui surveillait discrètement le convoi. Croc arrive finalement dans une ferme peuplée d'anciens artistes de cirque victimes de malformations tout comme lui. Ils lui proposent de rester avec eux, offre que ce dernier accepte tout en mentant sur son passé puis en voulant voler leur argent avant de se rétracter. Batman retrouve finalement sa trace et Croc veut le tuer, révélant sa vraie nature à toute la troupe qui s'unit alors avec le Chevalier Noir pour contrecarrer le criminel.

Croc est par la suite interné à Arkham et sert de juré lorsque l'asile tombe entre les mains de ses pensionnaires qui décident de juger Batman eux-mêmes lors d'un faux procès. Il est plus tard agressé par Bane dans les égouts de Gotham.

Dans The New Batman Adventures

Lors d'un procès rediffusé à la télévision, Croc est à nouveau jugé responsable de ses actes en dépit des arguments de ce dernier concernant les préjugés qu'il a subis toute sa vie. Baby-Doll, touchée par ce discours, l'aide à s'évader et les deux forment alors un couple de criminel des plus efficaces jusqu'au jour où Batman et Batgirl font échouer un de leurs plans, ce qui met Croc dans une intense rage. Alors qu'il passe une soirée avec des filles, il leur avoue son intention de se débarrasser de Baby-Doll sans savoir que la scène est observée par cette dernière qui tente alors de détruire tout Gotham City pour que le crocodile meure avec elle. Batman et Batgirl mettent un terme à ce sinistre plan et les deux criminels sont arrêtés.

Ultérieurement, Croc se réjouit de l'agression du Pingouin par le Juge, Cobblepot l'ayant auparavant escroqué. Mais sa joie est de courte durée car il est lui-même victime du magistrat et manque bien d'être tué avant que Batman ne lui sauve le vie in-extremis.

Dans Batman : La Relève

Dans la Batcave, un robot à son effigie est utilisé par Bruce Wayne pour entraîner Terry McGinnis, le Batman du futur.












D'après les BD dérivées de la série

Croc fait plusieurs apparitions au sein des BD dérivées du DCAU. La première est l'une des plus intéressantes car se déroulant chronologiquement, bien qu'elle ait été publiée plus tard, bien avant l'introduction du personnage dans BTAS. Dans cette histoire intitulée Raging Lizard!, Croc est champion de boxe et doit faire face au Maraudeur Masqué, contre qui il avait perdu des années auparavant. Cet adversaire, par ailleurs recherché par Batman, manque bien de faire connaître à Croc une seconde défaite mais le combat s'achève sur la victoire du crocodile et l'arrestation du Maraudeur par le Chevalier Noir.

Dans la série Batman & Robin Adventures, on peut apercevoir une facette curieuse de Croc lorsqu'il tombe amoureux de Summer Gleeson après que cette dernière se soit exprimée en sa faveur. Cet amour n'est toutefois pas réciproque, d'autant plus que la journaliste fréquente déjà quelqu'un d'autre…

Croc continue par la suite à apparaître assez régulièrement, principalement au sein de la série Batman: Gotham Adventures et notamment dans The Art of the Steal où le crocodile est mêlé à une sombre affaire de cambriolages.

D'après les comics

Killer Croc est né sous la plume du scénariste Gerry Conway et le crayon du dessinateur Gene Colan en 1983. Son apparence physique au sein des comics n'est jamais constante, les auteurs lui conférant plus ou moins d'humanité au gré de leur fantaisie.
Ses origines restent toutefois sensiblement les mêmes : Waylon Jones naît avec une rare maladie de peau lui donnant une apparence reptilienne. Sa mère étant morte en couche et son père l'ayant abandonné, il est élevé par une tante alcoolique tandis qu'il subit toutes sortes d’humiliations durant son enfance, le rendant de plus en plus agressif, et finit par commettre son premier meurtre.

Embauché dans un cirque à sa sortie de prison, il y trouve son surnom de "Killer Croc" avant de se lasser de cette vie. Il embrasse une carrière criminelle et se rend à Gotham City, désireux d'unifier tous les gangs de la ville en leur promettant de liquider Batman. C'est à cette période qu'il tue les parents de Jason Todd. Croc finit par être interner à l'asile d'Arkham. A l'issue d'une confrontation avec Bane, Croc perd ses deux bras et se réfugie alors dans les égouts. Il guérit rapidement et tente plusieurs fois de se venger de Bane, sans jamais y parvenir.

Il est plus tard invoqué par Swamp Thing qui lui promet un monde où il pourra laisser parler son animalité sans être persécuté par l'humanité. Ultérieurement, il est victime de Hush qui l'infecte d'un virus le faisant non seulement muter encore davantage en crocodile mais pouvant également le tuer. Batman sauve la vie de Croc mais ne parvient pas à lui faire retrouver son état physique d'origine. Par conséquent, il va voir la doctoresse Belleza, qui parvient à créer un antidote lui permettant de guérir mais seulement de manière temporaire. Le docteur est alors dévoré par le monstre.

Croc parvient finalement à retrouver une forme plus humaine et intègre au fil du temps divers groupes comme la Société Secrète ou la Ligue d'Injustice. Entre temps, Croc dévore le cadavre d'Orca puis attaque Jimmy Olsen qui réussit à le vaincre grâce à son élasticité.

Lors de l'attaque de Deathstroke sur Arkham, Croc s'échappe de sa cellule avant d'être attaqué par Osiris, qui le prend pour Sobek.

Analyse

Parmi les méchants du DCAU, Killer Croc a une bonne place parmi les plus monstrueux d'entre eux, dans tous les sens de ce terme. Dans Batman : Le Livre de la série TV de Paul Dini et Chip Kidd, il est d'ailleurs décrit comme personnifiant « la cruauté, la ténacité et la rage animale ». L'ouvrage continue toutefois en disant qu'il y a quand même « un cœur, en quelque sorte, qui bat au fond du monstre ». Il est vrai que le personnage possède plus d'une facette et que les artistes du DCAU ont su développer sa psychologie pour renforcer son impact.

Croc nous est d'abord apparu de manière plutôt inquiétante car son ombre plane durant la moitié de Vendetta et sa vraie nature n'est révélée qu'au fur et à mesure de l'épisode. De plus, le personnage met en place une machination, certes assez classique mais néanmoins efficace car conduisant Harvey Bullock droit en cellule. On constate que la base de Croc n’était pas les égouts dans cet épisode (bien qu'ils soient mentionnés lorsque le crocodile parle de son évasion), peut-être pour éviter la redondance avec le Roi des Égouts.
Croc fait déjà dès ses débuts l'étalage de son abjection (il se vante d'avoir été le lutteur le plus abject de tout le métier), contrairement à la majeure partie des adversaires de cette envergure qui avaient vu leurs origines développées dans le but de faire naître un sentiment de compassion pour eux en dépit de leurs crimes. Malgré sa malformation et son passé de bête de foire, on a bien du mal à ressentir autre chose que de l'aversion pour ce criminel qui semble à ce stade aussi laid à l'intérieur qu'à l'extérieur.

Plusieurs spectateurs ont sans doute dû être frappés par l'épisode Il s'en est fallu de peu où Croc est dépeint bien moins finement : ridiculisé par Poison Ivy et très en retrait par rapport aux autres criminels présents (nul n'a oublié le bide monumental qu'il se prend au moment de raconter son histoire !). L'honneur du crocodile est heureusement sauvé à la fin de l'épisode lorsqu'il est révélé qu'il s'agissait en fait de Batman se faisant passer pour lui. Toutefois, cette vision du personnage s'annonce prémonitoire.

Pourtant, sa prochaine apparition ne déçoit pas. Non seulement la scène de son évasion est mémorable (et permet de bien montrer toute la puissance de la mâchoire du crocodile) mais le développement du personnage a visiblement été bien pensé. Croc, au contact de ces gens si semblables à lui en apparence physique, semble progressivement laisser parler son humanité, bien qu'il soit contraint de mentir sur son passé (mais dans quelle mesure exactement ? Ne fait-il que dissimuler ses actes criminels ? Le spectateur se fera son idée…).
On pense tout de suite à l'affection qu'il semble ressentir pour Billy (qui est immédiate du côté du jeune garçon) mais aussi, et plus particulièrement, à la scène où il s'empare de l'argent de la troupe puis, rongé par le doute, finit par le reposer. L'humanité perce les traits du crocodile, mais ce n'est que temporaire et dès l'intervention de Batman, ses instincts bestiaux reprennent le dessus. Nombre de spectateurs ont dû être aussi consternés que Billy lorsqu'il entend Croc lui dire « J'ai été moi-même »…

Hélas, pour ses dernières apparitions au sein de BTAS, le traitement du personnage peut décevoir. Si on apprécie de voir le crocodile tenir une bonne place dans la pseudo assemblée judiciaire organisée par les internés d'Arkham, son rôle est très simpliste : utilisé comme gros bras, débitant des phrases peu construites en tant que juré et affichant un sourire idiot durant la majorité de l'épisode. Le clou du spectacle se produit dans l'épisode Bane où Croc ne sert qu'à mettre en valeur la force de son adversaire et se retrouve dans une position grotesque à l'asile, sous les yeux amusés de Batman.

Changement de cap dans TNBA, le design change sensiblement pour devenir encore plus reptilien et effrayant tandis que le comédien (aussi bien en VO qu'en VF) est différent. Les auteurs ont également eu l'excellente idée de réunir Croc avec un autre criminel victime d'une anomalie physique. Le crocodile semble, tout comme avec la troupe du cirque, s'attacher envers celle qui, tout comme lui, s'estime rejetée par la société en raison de sa différence. Le couple qu'ils forment, véritable "Bonnie and Clyde" du crime, semble à l'évidence déteindre sur le comportement de Croc, on pense notamment à la scène où il s'apprête à frapper Baby-Doll avant de se rétracter, visiblement choqué à l'idée de lever la main sur elle.
Mais encore une fois, son animalité reprend vite le dessus dès qu'il se trouve mis en échec. Le personnage fait étalage de sa violence, allant jusqu'à pousser brutalement Baby-Doll puis prévoir de l’assassiner une fois qu'elle ne lui servira plus. La part d'humanité de Croc n'aura jamais survécu longtemps à la bestialité du crocodile, qui n'a d'ailleurs aucun remords lorsqu'il se voit rappelé ses crimes par le Juge.

Au sein du DCAU, on a donc pu voir que Croc est un véritable monstre d'homme, avec toutefois des petites nuances qui lui donnent un intérêt certain, renforcé par le mystère qui l'entoure : on constate par exemple que son véritable nom n'est que rarement évoqué. La fin de l'épisode Vendetta, en VO seulement, laisse entendre Summer Gleeson l’appeler "Killer Croc Morgan", sans préciser d'où sort ce "Morgan". Il faut se pencher les BD dérivées de la série pour que le nom traditionnellement attribué au personnage, "Waylon Jones", soit évoqué.
Il a quoi qu'il en soit une grande place dans la galerie des super-vilains et c'est sans surprise qu'il fait une apparition clin d’œil en forme de robot d’entraînement dans Batman : La Relève.




















Notes sur le design

Dans Batman TAS, Croc a une peau grise avec plusieurs bosses sur le corps. Sa mâchoire inhumaine laisse entrevoir de monstrueux crocs jaunes. Ses expressions faciales sont souvent proches du rictus.

A partir de TNBA, le personnage est totalement redessiné, devenant bien plus reptilien : sa peau devient verte et ses pupilles rouges tandis qu'il ne dispose plus que de 4 doigts griffus sur chaque main. Le tout lui donne un aspect bien plus sauvage.

La dernière image rappelle que le personnage se promène parfois vêtu d'un manteau et d'un chapeau.


Voix originales

Croc est doublé par Aron Kincaid dans BTAS puis par Brooks Gardner dans TNBA.

Voix françaises

Plusieurs acteurs français ont endossé le rôle de Killer Croc dans le DCAU :

Épisodes

Légende :
 : épisodes-clés exposant les origines du personnage ou relatant des évènements dont les conséquences seront importantes dans la vie de celui-ci.
(caméo) : épisode dans lequel le personnage n'apparaît qu'un bref instant, généralement sans avoir de réplique.
(mentionné) : épisode dans lequel le personnage n'apparaît pas mais dans lequel il est mentionné.

Batman TAS :


The New Batman Adventures :


Batman : La Relève :


Gotham Girls :

Bandes dessinées

The Batman Adventures :

Batman & Robin Adventures :


Superman Adventures :

Batman: Gotham Adventures :

Batman Adventures :

Gotham Girls :


Figurines

Parmi les nombreuses figurines dérivées de BTAS, une seule représentant Croc a été réalisée. On notera qu'il est ici accompagné d'un animal de compagnie, évidemment un crocodile, chose qui ne se produit jamais dans les séries :

Références

Sources images et infos :