September 20, 2017, Wednesday, 262

Inspecteur Harvey Bullock (DCAU)

De La Tour des Héros.

Pages en progrès. Cliquez pour en savoir plus.
Page en progrès
Cet article concerne le personnage du DCAU. Pour les autres interprétations du personnage, voir Harvey Bullockalt=Page d'aide sur l'homonymie

Harvey Bullock est un policier de Gotham City.

Personnage de Batman TAS
Harvey Bullock
Série d'origine Batman : La Série animée
Autre(s) série(s) Superman : La Série animée
The New Batman Adventures
Static Choc
Première apparition Le Duel (BTAS)
Dernière apparition Dans les griffes de Gotham (Static Choc)
Nom Harvey Bullock
Statut Policier
Sexe Masculin
Âge Inconnu
Origine La Terre (humain)
Cheveux Noirs
Yeux Noirs
Caractéristiques Policier rustre et aigri, n'hésitant pas à franchir la loi pour accomplir ce qu'il croit aller dans le bon sens. Il n'a toutefois pas un mauvais fond. Sa grande méfiance à l'égard de Batman se tranformera progressivement en un certain respect.
Lieu d'action principal Gotham City
Voix originale(s) Robert Costanzo
Voix française(s) Gilbert Lévy (BTAS, STAS, TNBA)
Richard Darbois (BTAS)
Michel Tugot-Doris (jeune)
Mathieu Buscatto (TNBA)
Achille Orsoni (TNBA)
Jean-Marc Delhausse (SS)
Personnage créé par Archie Goodwin
Date de création 1974
Personnages de la sérieForum

D'après les séries

Dans Batman : La Série animée

Une nuit, le jeune policier Harvey Bullock assiste, sans le savoir, aux premiers exploits de Bruce Wayne en tant que justicier lorsque ce dernier est à la poursuite d'une bande de malfrats. Quelques temps plus tard, il est présent sur la scène du crime après le meurtre des parents du jeune Dick Grayson.

Les années passent et Bullock gravit progressivement les échelons jusqu'à atteindre le grade d'inspecteur. Il obtient d'ailleurs plusieurs résultats remarquables, notamment lorsqu'il fait tomber Killer Croc. Mais son mauvais caractère couplé à ses méthodes pour le moins radicales lui collent une mauvaise réputation, ce qui ne l'empêche pas de gagner la confiance du commissaire Gordon et de devenir en quelque sorte son bras droit. Toutefois, les deux hommes sont en total désaccord sur un point : Gordon voit d'un bon œil la présence d'un nouveau justicier, Batman, tandis que Bullock nourrit au contraire une grande antipathie à son égard, allant jusqu'à tenter de jeter la responsabilité de l'échec d'une opération sur le Chevalier Noir alors qu'il était en fait le seul fautif. Il est également en première ligne lorsque Arthur Reeves lance une véritable chasse à l'homme contre le justicier masqué, bien que Gordon ait refusé d'y participer.

Malgré tout, les deux hommes apprendront à se respecter au fil du temps et Bullock n'hésitera pas à solliciter l'aide de Batman lorsque sa propre vie semble menacée et ce dernier l'aide alors du mieux qu'il peut et démasque celui qui en voulait au policier, en réalité le simple propriétaire de l'appartement de Bullock qui faisait pression sur le policier pour qu'il quitte la ville, ce dernier lui rendant la vie impossible.

Dans Superman : La Série animée

Pour des raisons mystérieuses, le Joker dérobe une statuette chez un antiquaire de Gotham City. Dépêché sur les lieux du vol, Bullock voit Batman se saisir d'un des fragments de l'objet qui traînait au sol mais le justicier disparait avant que le policier ne l'empêche d'emporter une pièce à conviction et c'est à Metropolis que l'affaire se poursuit.

Dans The New Batman Adventures

Pendant la période de Noël, Bullock et Montoya sont chargés de surveiller un centre commercial. Afin de passer inaperçus, Bullock se déguise en Père Noël et doit amuser des enfants, tâche qu'il exécute avec un succès très relatif... Mais très vite, Gueule d'Argile fait son apparition et les deux policiers passent à l'action. Ils finissent par neutraliser le criminel avec l'aide de Batgirl.

Bullock participe à plusieurs affaires criminelles comme lorsque le Chapelier Fou s'infiltre dans un cirque (bien connu de Dick Grayson) ou encore lorsque des fermiers se servent d'animaux renforcés par hormone de croissance. Il enlèvera également le masque de Calendar Girl lors de son arrestation.

Plus tard, Bullock se voit affublé d'une nouvelle partenaire : Sonia Alcana, fraîche recrue du GCPD.

Dans Static Choc

Gordon et Bullock répondent présents lorsqu'il s'agit de mettre sous les verrous les malfrats capturés par Batman et Static.













D'après les BD dérivées des séries

Bullock intervient régulièrement dans les BD et son rôle y est quasi similaire (on notera d'ailleurs que quelques unes ont été adaptées dans les séries animées, comme Holiday Special). Il continue par exemple à mettre des bâtons dans les roues de Batman lorsque ce dernier veut s'associer avec Harvey Dent pour sauver le commissaire Gordon des griffes du Joker dans Joker's Late Night Lunacy.

Mais Bullock fait plus particulièrement entendre parler de lui dans le 5ème numéro de Batman Adventures, comprenant les histoires Shot to the Heart et Liar Liar. En effet, après avoir été renvoyé du GPD par Oswald Cobbelpot (nouveau maire de la ville) et entamé une carrière de détective privé, il y devient l'homme le plus recherché de Gotham en raison de la mallette accrochée à son poignet. Lorsqu'il est pris pour cible par Deadshot, il n'a pas d'autres choix que de se tourner vers Batman.

D'après les comics

Harvey Bullock fut crée en 1974 dans le numéro 441 de Detective Comics, sous la plume de Archie Goodwin. Il était alors chargé par le maire Hill d'infiltrer l'équipe du commissaire Gordon et de saborder discrètement toutes ses opérations. Toutefois, Bullock fut pris d'un accès de conscience lorsqu'il provoqua involontairement une crise cardiaque à Gordon et devint alors son bras droit. Il n'apprécie pas beaucoup les méthodes de Batman même s'ils peuvent compter l'un sur l'autre. Bullock se lie également d'amitié avec Robin, les deux partageant un certain goût pour les vieux films noirs. On note aussi que le policier fera temporairement partie de l'organisation Checkmate.

Après la saga Crisis on Infinite Earths en 1985, la chronologie de l'univers DC connaît un nouveau départ et les origines de nombreux personnages sont alors revisitées. A partir de cet instant, Bullock est dès le départ un soutien indéfectible à Gordon et bien qu'il soit reconnu par ses collègues comme un bon policier, de nombreuses rumeurs de corruption et de multiples bavures lui collent à la peau. Il assiste aux débuts du Joker dans le crime, ce dernier manquant de tuer le commissaire, qui ne devra sa survie qu'à son lieutenant. Avec l'aide de Batman, les policiers arrêtent le clown juste avant qu'il ne détruise la ville avec une bombe.

Bullock obtient alors le grade d'inspecteur et demeurera toujours l'un des plus proches alliés de Gordon. Durant cette période, il développe également une grande amitié avec Renee Montoya et les deux forment alors un duo très efficace. Bullock fut grièvement blessé par KGBeast et aurait sans doute pu perdre la vie sans l'intervention de Robin.

Plus tard, lors des évènements racontés dans Batman: Cataclysm, Bullock fut l'un des rares à rester à son poste malgré le tremblement de terre qui ravageait la ville de Gotham. Il sauva d'ailleurs Gordon des décombres de son bureau. Les choses revenues à leur état normal, Bullock fut promu lieutenant et pris la direction de l'Unité des Crimes Majeurs. La carrière du policier prit toutefois un tournant peu glorieux lorsqu'il révéla à des mafieux où se trouvait un tueur à gages qui avait tenté d'assassiner le commissaire. Cet acte illégal le fit rendre son insigne et entamer une carrière de détective privé.

La série Gotham Central nous apprend que, après son renvoi, Bullock fut hanté par une affaire non-résolue, reprise par le policier Marcus Driver. Elle concernait un attentat à la bombe dans un gymnase qui coûta la vie à plusieurs jeunes d'une équipe de baseball. Sous l'emprise de l'alcool, Bullock décide de tuer Oswald Cobbelpot qu'il croit responsable de ce drame. En réalité, le coupable était le Chapelier Fou et après ce cuisant échec, Bullock décide de mettre fin à ses jours. Mais la situation s'arrangea lorsque les policiers se mirent d'accord sur une version qui mettait l'ex policier hors de cause.

L'exil de Bullock ne dura finalement qu'un an et, après avoir repris ses fonctions, il fit la paix avec Batman qui lui donna une seconde chance.

Analyse

L'inspecteur Harvey Bullock est sans nul doute un des personnages les plus intéressants du DCAU et plus complexe qu'il n'y parait. À ses débuts dans Batman TAS, il est tout de suite introduit comme un adversaire du Chevalier Noir et son mauvais caractère, ainsi que sa mauvaise foi, sont clairement perceptibles. Il est ainsi l'opposé de James Gordon, figure paternelle et bienveillante. Son acharnement contre Batman en devient très comique et on ressent un certain plaisir à le voir se faire ridiculiser par ce dernier (ou par le Joker qui l'habille en bébé après l'avoir capturé). Le personnage n'est jamais vraiment détestable, hormis peut-être dans Version originale où non content d'avoir voulu jouer cavalier seul, il refuse d'avouer ses torts et rejette la faute sur ses propres collègues et bien évidemment sur Batman. Les auteurs ont visiblement tenu à lui apporter une touche de légèreté pour rendre le personnage sympathique malgré tout aux yeux des spectateurs, notamment par sa gourmandise ou ses maladresses (on pense à Chantage à crédit où il a la mauvaise idée de vouloir draguer Harley Quinn !).

D'ailleurs, l'évolution de ses relations avec Batman est à ce titre très pertinente. Les deux personnages ne s'apprécient guère au début mais de fil en aiguille et après quelques épreuves endurées ensemble, ils finissent par se comprendre et se respecter (on notera d'ailleurs la certaine émotion du lieutenant lorsque le justicier est présumé mort dans L'homme qui tua Batman). Bullock reste persuadé que Batman est dérangé mentalement tandis que ce dernier continue à trouver les actions du policier bien souvent contestables mais les deux partent du principe qu'ils ont chacun leurs propres méthodes pour servir la justice du mieux qu'ils peuvent.
Car Bullock est loin d'être un incompétent. Après avoir essuyé échec après échec dans ses premières apparitions, on apprend dans Vendetta qu'il a réussi à mettre Killer Croc sous les verrous alors que le criminel sévissait jusque là dans une totale impunité. De même, Heureux comme un poisson dans l'eau le voit réussir à remonter la piste du Joker. Le Loup-garou montre également que ses méthodes radicales (mais pas si éloignées de celles de Batman, comme Bullock le lui fera remarquer) aboutissent à des résultats.

Bullock aura droit à un épisode qui lui est presque totalement consacré : Qui veut la peau de Bullock ?. Tous les aspects du personnage y sont mis en avant : son fort et difficile tempérament, son habileté au combat à mains nues, sa gloutonnerie etc… Il scelle également définitivement le respect mutuel que s'accordent désormais Batman et lui. Bullock décide de faire confiance au justicier et à lui confier sa vie tandis que le Chevalier Noir met toutes ses forces dans la protection du policier. Les deux hommes se rejoignent également sur l'affection qu'ils ont pour Gordon, envers qui Bullock est tout dévoué. Les deux policiers, en dépit de leurs désaccords occasionnels, restent fidèles l'un à l'autre et sont toujours prêts à se serrer les coudes en cas de coup dur.

Sur le plan caractériel, Bullock est à rapprocher de son homologue dans les comics (qui avait déjà influencé le personnage du lieutenant Eckhardt dans le film de Tim Burton) même s'il y est dépeint comme un flic corrompu (chose qui n'est jamais prouvée dans le DCAU) et qu'il y fume, tandis que le Bullock qui nous concerne se contente de mâchouiller des cure-dents (voir à ce sujet la partie consacrée au design). L'influence des séries animées se fera tout de même ressentir dans l'univers des comics notamment dans la relation, purement amicale mais très forte, qui s'installe entre Bullock et Renee Montoya (personnage qui doit largement sa popularité à Batman TAS), preuve encore une fois de la réussite du traitement de l'inspecteur par Bruce Timm et ses collaborateurs. On note également la qualité d'interprétation de la part des comédiens, aussi bien en VO qu'en VF, qui contribue encore à la sympathie du personnage (voir à ce sujet les commentaires de sa voix française).













Notes sur le design

L'apparence de Bullock reste sensiblement la même durant tout le DCAU et est plutôt fidèle à la représentation du personnage dans les comics. C'est un homme en surpoids et aux traits bourrus, vêtu d'un chapeau et d'un manteau par dessus une chemise et une cravate.
A partir de The New Batman Adventures, son design subit l'influence du style plus anguleux et simplifié opté par Bruce Timm. Ses vétements changent également de couleurs, devenant plus sombre hormis pour sa chemise qui devient bleutée pour renforcer le contraste avec le reste.
Sur un dessin préparatoire (qui montre bien l'insistance sur l'expressivité du personnage dans son design), on voit que les auteurs voulaient le faire fumer, comme dans les comics (sans doute l'idée fut-elle abandonnée en raison des critères moraux que devait respecter la série).


Voix originale

Robert Costanzo double l'inspecteur Bullock à chacune de ses apparitions. Il aura marqué le personnage de son empreinte au point d'être contacté des années après sa dernière apparition animée pour lui prêter à nouveau sa voix dans le jeu vidéo Batman: Arkham Origins.

Voix françaises

Plusieurs acteurs ont endossé le rôle de Bullock dans le DCAU :

Épisodes

Légende :
 : épisodes-clés exposant les origines du personnage ou relatant des évènements dont les conséquences seront importantes dans la vie de celui-ci.
(caméo) : épisode dans lequel le personnage n'apparaît qu'un bref instant, généralement sans avoir de réplique.
(mentionné) : épisode dans lequel le personnage n'apparaît pas mais dans lequel il est mentionné.

Batman TAS :

Superman TAS :


The New Batman Adventures :


Gotham Girls :


Static Choc :


Bandes dessinées

The Batman Adventures :


Batman & Robin Adventures :


Superman Adventures :

Batman: Gotham Adventures :


Batman Adventures :


Gotham Girls :


Références

Sources images et infos :