September 24, 2017, Sunday, 266

Commissaire James Gordon (DCAU)

De La Tour des Héros.

Pages en progrès. Cliquez pour en savoir plus.
Page en progrès
Cet article concerne le personnage du DCAU. Pour les autres interprétations du personnage, voir James Gordonalt=Page d'aide sur l'homonymie

James Gordon est le commissaire de police de Gotham City et par ailleurs le père de Barbara Gordon alias Batgirl.

Personnage de Batman TAS
James Gordon
Série d'origine Batman : La Série animée
Autre(s) série(s) Superman : La Série animée
The New Batman Adventures
Gotham Girls
Static Choc
Première apparition Le Duel (BTAS)
Dernière apparition Retour vers le futur (Static Choc)
Nom James Gordon
Statut Policier
Sexe Masculin
Âge La cinquantaine
Origine La Terre (humain)
Cheveux Blancs (anciennement roux)
Yeux Noirs
Caractéristiques Chef de la police incorruptible et homme chaleureux, l'un des plus fidèles alliés de Batman et père de Batgirl.
Lieu d'action principal Gotham City
Voix originale(s) Bob Hastings
Voix française(s) Jean-Claude Sachot (BTAS, STAS, TNBA)
Gilbert Lévy (BTAS)
Yves-Henri Salerne (TNBA)
Personnage créé par Bob Kane et Bill Finger
Date de création 1939
Personnages de la sérieForum

D'après les séries

Dans Batman : La Série animée

James Gordon est en charge de l'enquête sur le meurtre des parents du jeune Dick Grayson et réconforte également ce dernier avant qu'il ne soit confié aux soins de Bruce Wayne.

Bien des années plus tard, le justicier se faisant appeler Batman se met à dos une partie des autorités de la ville mais Gordon finit vite par lui faire confiance et en fait un allié précieux dans la lutte contre le crime. Ce n'est pas le cas de l'inspecteur Bullock qui désire ardemment mettre l'homme chauve-souris sous les verrous, ce qui crée une certaine tension entre les deux policiers, en dépit du respect qu'ils ont l'un pour l'autre.

Le statut de Gordon fait de lui une cible de choix pour les criminels de Gotham City et le commissaire est sujet à de multiples tentatives d'assassinat, notamment de la part du Jazzman qui manque de peu de lui ôter la vie. Gordon est également victime des agissements du Joker, d'HARDAC et de l'Homme Mystère, ou encore de l'ambition du policier Gil Mason, qui complote avec Double-Face pour évincer le commissaire à l'aide de faux reçus bancaires. C'est finalement grâce à l'alliance entre le Duo Dynamique, formé par Batman et Robin, et Batgirl, que le commissaire est innocenté. Mais Gordon ignore que sous le masque de Batgirl se cache en réalité sa propre fille, Barbara !

À la même époque, lorsqu'une véritable chasse à l'homme est organisée contre Batman, faussement accusé de meurtre, par Arthur Reeves, Gordon refuse d'y participer, incapable de croire à la culpabilité du justicier masqué.

Le commissaire est en revanche enthousiaste lorsque Barbara commence à fréquenter Dick Grayson. Durant l'une de leurs sorties, la jeune fille est enlevée par Mister Freeze et Gordon met alors tous ses hommes sur le coup, mais ce sont là encore Batman et Robin qui élucideront l'affaire.

Dans Superman : La Série animée

Gordon et Bullock enquêtent lorsque le Joker dérobe une statuette chez un antiquaire de Gotham City. C'est finalement à Metropolis, ville de Superman, que l'histoire se conclut.

Gordon collabore d'ailleurs plus tard, sans le savoir, avec l'Homme d'Acier, déguisé en Batman (ce dernier ayant été enlevé) !

Dans The New Batman Adventures

Après une confrontation avec le Joker, Batman retrouve comme de coutume Gordon durant la nuit de la Saint-Sylvestre pour qu'ils fêtent ensemble le Nouvel An.

Lorsque Batgirl tombe sous l'emprise d'un gaz de l'Épouvantail, elle imagine lors d'un cauchemar que son père découvre son identité après qu'elle a été tuée, et qu'il pourchasse alors sans pitié Batman et les autres justiciers de Gotham ! Dans ce cauchemar, Gordon va jusqu'à s'allier avec Bane lorsque les autorités de la ville le poussent à démissionner !

Sous le choc, Barbara décide de tout révéler à son père mais ce dernier ne lui laisse même pas le temps de dire un mot et lui déclare que peu importent ses actes, il fait confiance à sa fille qu'il aime.

Dans Gotham Girls

Le commissaire disparaît mystérieusement en même temps que le reste de la population mâle de Gotham ! Il s'agit en réalité d'une manœuvre de Dora Smithy, récemment engagée comme secrétaire par Gordon. Lorsque le plan de cette dernière échoue et que tous les hommes sont de retour, elle kidnappe le commissaire et le remplace par un androïde. Le vrai Gordon est toutefois retrouvé par Batgirl et le policier parvient également à déstabiliser Dora par ses paroles. La criminelle finit par être arrêtée.

Dans Static Choc

Gordon et Bullock répondent présents lorsqu'il s'agit de mettre sous les verrous les malfrats capturés par Batman et Static.

Dans Batman : La Relève

Dans le futur, Barbara a remplacé son père en tant que commissaire. Elle révèle également à Terry McGinnis, le nouveau Batman, que James était au courant des événements ayant abouti à la mort du Joker des mains du second Robin.

















D'après les BD dérivées des séries

Gordon intervient sans surprise régulièrement dans les BD inspirées du DCAU, tenant le même rôle que dans les séries animées : toujours prêt à aider à servir la justice et cible parfaite pour des criminels comme le Joker (Joker's Late Night Lunacy) ou l'Homme Mystère (Why Is a Raven like a Writing Desk?). L'une de ses apparitions les plus notables est sans doute dans Badge of Honor où il n'hésite pas à se rendre dans les bas-fonds de Gotham City pour sauver l'un de ses hommes.

On mentionnera également Minute Differences où le commissaire a l'occasion de travailler en duo avec Batgirl, ignorant toujours que celle-ci n'est autre que sa fille !

D'après les comics

Le personnage de James Gordon est créé en 1939 dans le numéro 27 de Detective Comics par Bob Kane et Bill Finger. D'abord réticent à l'idée de travailler avec Batman, les deux hommes finissent toutefois par se faire confiance et à lutter ensemble contre l'injustice. Notons que James est le père de Barbara Gordon, future Batgirl.

Après la saga Crisis on Infinite Earths en 1985, la chronologie de l'univers DC connaît un nouveau départ et les origines de nombreux personnages sont alors revisitées. C'est Frank Miller qui se charge de réinventer James Gordon en narrant sa jeunesse dans son fameux récit Batman: Year One (l'ironie voulant qu'auparavant, Miller avait mis en scène le personnage proche de la retraite dans le tout aussi fameux The Dark Knight Returns). On y découvre Gordon en jeune policier arrivant tout droit à Gotham, avec sa femme enceinte Barbara, et qui réalise vite qu'il est le seul policier intègre. Il se bat alors contre ses propres collègues corrompus et la mafia malgré les menaces sur lui et sa propre famille, le jeune flic commettant en plus l'erreur d'avoir une liaison avec Sarah Essen (qu'il finira d'ailleurs par épouser, après avoir divorcé de Barbara qui part alors avec leur fils James). Mais il peut compter sur l'aide de Batman, fraîchement entré en guerre contre la criminalité, pour entraver la corruption et Gordon gravit alors les échelons jusqu'à devenir commissaire. Durant la même période, il adopte sa nièce par alliance, elle aussi appelée Barbara, qui devient par la suite Batgirl.

Le commissaire est la cible du Joker dans le célèbre comic-book The Killing Joke d'Alan Moore et Brian Bolland. Le criminel le kidnappe et cherche à lui faire perdre la raison en le torturant psychologiquement, notamment à travers la blessure par balle infligée à sa fille Barbara, qui conduira plus tard l'alter-ego de Batgirl, devenu paraplégique, à endosser le rôle d'Oracle.
Dans No Man's Land, après que Gordon a dû, parfois même en agissant de manière illégale, lutter contre l'anarchie croissante après la destruction de Gotham, le Joker s'en prend une nouvelle fois à lui en tuant Sarah, rendant fou de rage le policier. Déjà détruit psychologiquement, Gordon se fait en plus gravement blesser par balles ultérieurement et décide alors de se retirer après 20 années de loyaux services.

Il finit néanmoins par revenir un an plus tard. Il est toutefois loin d'être au bout de ses peines, devant notamment se confronter à son fils James, autrefois emmené par son ex-femme, en proie à une folie criminelle, tuant notamment sa propre mère avant d'être enfermé à l'asile d'Arkham.

Récemment, avec The New 52, autre nouveau départ pour la chronologie de DC, Gordon est à nouveau revisité. Bien que toujours commissaire du GCPD, il retrouve la moustache et les cheveux roux, introduits dans Batman: Year One, au lieu de la couleur blanche qui y étaient traditionnellement associées auparavant. Il redevient également le père biologique de Barbara.

Il est à noter que plusieurs comics indiquent de façon plus ou moins claire que Gordon aurait deviné l'identité de Batman et d'autres justiciers.

Analyse

Figure emblématique de l'univers "Batmanien", le commissaire Gordon se devait bien évidemment d'être utilisé par Bruce Timm et ses comparses. La version du personnage présentée dans le DCAU est placée sous un signe chaleureux et paternel, ne serait-ce que par sa relation avec Batman. Aux yeux du Chevalier Noir, le policier est, en plus d'un de ses plus fidèles alliés, presque un père, Gordon ayant en effet le même âge que le défunt Thomas Wayne. Dans l'autre sens, Gordon est également fortement attaché au justicier. Alors que l'homme chauve-souris est régulièrement la cible de critiques (notamment de Bullock), le commissaire répond toujours présent pour le défendre, croyant pleinement à l'efficacité de ses actions et y voyant même le reflet du héros qu'il avait lui-même espéré être dans sa jeunesse.

Les séries exploiteront volontiers la proximité entre les deux hommes, que ce soit dans l'émouvant Remords, où Batman est bouleversé après que Gordon est gravement blessé, ou bien dans l'ultime segment de Trouble-fête, où l'on apprend que tous deux ont pour habitude de se retrouver pour fêter la nouvelle année. Le commissaire entretient également de très bons rapports avec l'alter-ego du justicier, Bruce Wayne, bien qu'ignorant sa double-identité. Une amitié sans doute renforcée lorsque Dick Grayson, le pupille de Bruce à qui Gordon avait d'ailleurs autrefois accepté de confier la garde, a commencé à sortir avec Barbara, la fille de James. La confiance qui règne entre les deux hommes est telle que Gordon sera la seule personne extérieure à être au courant de ce qui s'est passé la nuit où le Joker a été tué des mains de sa dernière victime.
Règlement de compte sera toutefois l'occasion de montrer le potentiel danger de cette relation entre les deux hommes. En plus de sa propre identité, Batman cache en effet également celle de Batgirl, alias Barbara. Par l'intermédiaire du cauchemar de cette dernière, TNBA illustre ce qui pourrait se passer si le commissaire venait à découvrir le secret, et la rancune qu'il pourrait alors ressentir pour Batman.

Pour rester sur Barbara, on constatera qu'elle semble vivre seule avec son père, les séries ne précisant pas si James est veuf ou divorcé. De plus, dans cette version, Barbara est bien la fille biologique du commissaire, contrairement aux comics où elle est souvent décrite comme sa fille adoptive. Pour ce qui est de leur rapport, Batman TAS prend un malin plaisir à instituer un petit côté "papa-gâteau" chez Gordon pour finalement mieux souligner toute l'affection qu'il éprouve pour sa fille, qui est d'ailleurs réciproque et qui mènera à la naissance de Batgirl. La fin de Règlement de compte sublime cette relation père-fille en montrant la totale confiance que James a en son enfant.

Envers ses hommes, Gordon garde cet aspect paternel et protecteur. Le commissaire n'hésite en effet pas à les défendre fermement eux aussi lorsqu'ils sont mis en cause, comme dans Version originale, y compris lorsqu'il s'agit de l'impulsif Bullock, envers qui Gordon éprouve certainement beaucoup de respect, en dépit de leurs caractères opposés et de leur différente appréciation de l'action de Batman. Gordon semble d'ailleurs globalement respecté par l'ensemble des forces de police et des honnêtes gens de Gotham, comme le prouve le rassemblement de soutien massif après la tentative d'éviction dont il est victime.

Ce qui permet de souligner que Gordon est à l'évidence un flic compétent. Disposant d'une bonne ancienneté dans la police (il occupe le poste de lieutenant à l'époque du meurtre des Grayson), il n'hésite pas à mettre sa vie en jeu lors d'opérations à risques comme dans Double Jeu ou plus notamment Remords. Comme le lui dit Batman lorsque Gordon remarque que l'homme chauve-souris serait plus méritant de la récompense que le commissaire s'apprête à recevoir dans Chantage à crédit, il veille sur la sécurité de Gotham 24 heures sur 24, là où le Chevalier Noir ne combat que la nuit.
On pourra alors regretter que les séries ne fassent pas vraiment la part belle aux exploits de Gordon puisqu'il s'y contente généralement de transmettre des informations à Batman, qui réussit bien souvent là où la police échoue, ou bien à être la cible de divers criminels. Le seul exploit connu que Gordon ait réalisé dans les séries sans l'aide du justicier semble être l'arrestation du Jazzman. On ne s'attardera bien évidemment pas sur ses agissements dans Règlement de compte qui ne sont que le fruit du cauchemar de Barbara.

Néanmoins, le personnage reste suffisamment attachant pour demeurer une figure mémorable du DCAU, notamment grâce à ses nombreuses apparitions, jusque dans la série Static Choc, bien qu'absent de La Ligue des Justiciers. Les voix de Bob Hastings et de Jean-Claude Sachot contribuent merveilleusement à sublimer le personnage. On notera aussi la facette humoristique du commissaire, qui transparaît notamment lors des multiples passages où Batman disparaît subitement alors qu'il a le dos tourné !

















Notes sur le design

Gordon garde tout au long des séries une apparence similaire : c'est un homme moustachu à lunettes portant souvent un manteau brun. Après Batman TAS, l'orientation plus anguleuse prise pour les designs des personnages se fait toutefois sentir pour le commissaire qui perd notamment la mèche distinctive qu'il arborait dans cette série.


Lors du flash-back de Robin se rebiffe, on apprend que Gordon était autrefois roux, comme sa fille Barbara (quoi que les cheveux de celle-ci soient plus foncés). Il s'agit peut-être d'une référence à l'apparence du personnage dans le comic-book Batman: Year One.


Voix originale

Bob Hastings double James Gordon à chacune de ses apparitions en version originale.

Voix françaises

Dans la version française, le commissaire Gordon a bénéficié de la voix chaude de Jean-Claude Sachot pour la majeure partie de ses apparitions, y compris dans le jeu vidéo Batman: Rise of Sin Tzu et même l'émission SuperBat : Le Temps des héros. Sa voix est vite devenue indissociable du personnage, à tel point qu'il fut rappelé pour le reprendre dans d'autres productions hors DCAU : les séries d'animation The Batman, Young Justice et Beware the Batman, divers DCUAOM (notamment Batman: Year One et Batman: The Dark Knight Returns) ainsi que les jeux vidéo Batman: Arkham Asylum et Batman: Arkham City.
Notons aussi qu'il avait, étrangement dans ce cas présent, assuré les répliques du commissaire (interprété par Pat Hingle) dans le film Batman : Le Défi mais uniquement dans la seconde moitié du film !

Pour en revenir au DCAU, Jean-Claude Sachot a été remplacé à trois reprises : Gilbert Lévy double le commissaire dans l'épisode Harlequinade de la série BTAS tandis qu'Yves-Henri Salerne est mis à contribution dans Le Culte du chat, épisode de TNBA, et qu'un comédien que nous n'avons pas identifié a assuré les quelques répliques du personnage dans la série Static Choc (épisode Dans les griffes de Gotham).

Épisodes

Légende :
 : épisodes-clés exposant les origines du personnage ou relatant des évènements dont les conséquences seront importantes dans la vie de celui-ci.
(caméo) : épisode dans lequel le personnage n'apparaît qu'un bref instant, généralement sans avoir de réplique.
(mentionné) : épisode dans lequel le personnage n'apparaît pas mais dans lequel il est mentionné.

Batman TAS :


Superman TAS :


The New Batman Adventures :


Batman : La Relève :


Gotham Girls :


Static Choc :


Bandes dessinées

The Batman Adventures :


Batman & Robin Adventures :


Superman Adventures :


Batman: Gotham Adventures :



Batman Adventures :


Adventures in the DC Universe :


Gotham Girls :


Batman Beyond (mini-série) :


Batman Beyond :


Références

Sources images et infos :