September 21, 2017, Thursday, 263

Batman (Terry McGinnis) (DCAU)

De La Tour des Héros.

Pages en progrès. Cliquez pour en savoir plus.
Page en progrès
Cet article concerne le héros du DCAU. Pour les autres interprétations du personnage ou les séries, voir Batmanalt=Page d'aide sur l'homonymie

Dans le DC Animated Universe, Batman est un justicier masqué, protecteur principal de la ville de Gotham City dont il traque les criminels. Terry McGinnis est le second héros a avoir porté son costume.

Personnage de Batman : La Relève
Batman
Série d'origine Batman : La Relève
Autre(s) série(s) Static Choc
Le Projet Zeta
La Ligue des Justiciers
Première apparition Renaissance (BB)
Dernière apparition Épilogue (JLU)
Nom Batman
Identité réelle Terry McGinnis
Statut Super-héros
Sexe Masculin
Âge ± 16 ans (Batman : La Relève)
± 20 ans (Static Choc)
± 30 ans (La Ligue des Justiciers)
Origine La Terre (humain)
Cheveux Noirs
Yeux Noirs
Pouvoirs Aucun
Armes Bat-gadgets, costumes sophistiqués, véhicules divers, ordinateur de pointe…
Caractéristiques Grande force physique démultipliée par son costume qui lui permet aussi de se rendre invisible ou de se propulser dans les airs
Liens de parenté Warren McGinnis (père †)
Mary McGinnis (mère)
Matt McGinnis (frère)
Dana Tan (fiancée)
Bruce Wayne (père biologique)
Affiliation La Ligue des Justiciers
Base Gotham City (Batcave)
Lieu d'action principal Gotham City
Voix originale(s) Will Friedle
Voix française(s) Didier Cherbuy (BB)
Axel Kiener (SS)
Robert Guilmard (ZP)
Magid Bouali (JLU)
Jérôme Frossard (JLU)
Date de création 1999
Personnages de la sérieForum

D'après les séries

Dans Batman : La Relève

La vie de Terry McGinnis bascule radicalement le soir où se produisent deux événements capitaux.

Suite à une bagarre au lycée, Terry est consigné par son père mais il sort malgré tout après avoir échangé des mots durs avec lui. Le jeune homme se rend dans une discothèque à l'entrée de laquelle une bande de malfrats, connus sous le nom de Jokerz, vient semer le désordre. La fougue de Terry le pousse alors à les défier. Ceux-ci le prennent en chasse et la course-poursuite se finit en banlieue, là où Terry évite de justesse de renverser un vieillard. Contre toute attente, ce dernier aide le lycéen à mettre en déroute les voyous qui battent alors en retraite. Le vieil homme fait ensuite entrer Terry dans son Manoir et se présente comme étant Bruce Wayne. Éreinté par sa prouesse, celui-ci s'endort sur son fauteuil et Terry, interloqué par les cris d'une chauve-souris coincée dans le cadran d'une vieille horloge, actionne involontairement le mécanisme d'ouverture d'un passage secret. Celui-ci le mène alors dans une grotte qu'il ne tarde pas à reconnaître comme étant la mythique Batcave. Il réalise alors que Bruce Wayne avait été autrefois le légendaire justicier Batman.

Quant il rentre chez lui, Terry comprend rapidement qu'il y a un problème. La police est présente ainsi que sa mère et son jeune frère : le père du jeune homme vient d'être tué, à en croire les murs tagués, par des Jokerz. Plus tard, Terry, en triant les effets de son père, découvre un disque révélant que l'employeur de ce dernier, la société Wayne-Powers, développait une arme biologique. Le lycéen tente alors de prévenir Bruce. Celui-ci l'aiguille vers le Commissaire Barbara Gordon, mais Terry préfère agir autrement : il dérobe le Bat-costume et, au péril de sa vie et après maintes prises de risque, déjoue lui-même l'opération.

D'abord plus que réticent, Bruce décide finalement de laisser sa chance à Terry en tant que nouveau Batman et lui propose même une couverture grâce à un travail "d'homme à tout faire". La légende de Batman reprend donc vie vingt ans après la retraite du premier.

Cette association permettra de neutraliser nombre de criminels contemporains (Inque, Stridor, Spellbinder, Curare…), mais aussi d'anciennes menaces déjà traitées par le premier Batman et revenues malgré tout (Mr. Freeze, Ra's al Ghul, le Joker…).

Malgré les difficultés, Terry parviendra à garder son identité secrète, y compris au yeux de Dana, sa petite amie, et de sa famille. Toutefois, Max Gibson, camarade de classe très intelligente, découvrira son secret et l'assistera dans plusieurs situations, lui servant souvent d'alibi ou lui fournissant de précieuses informations. La véritable identité de Batman sera également découverte par un journaliste doté de pouvoirs d'intangibilité (mais ceux-ci causèrent sa mort), et par un enfant trop jeune pour se rappeler de son visage. Enfin, les personnes ayant connu personnellement le premier Batman (le commissaire Barbara Gordon, Talia, Superman, Tim Drake et le Joker) déduiront facilement l'identité du nouvel assistant de Bruce Wayne.

À la fin de la série, ce second Batman sera contacté par Superman pour intégrer la Ligue des Justiciers, ce qu'il acceptera à titre de réserviste.

Dans Le Projet Zeta

Bruce Wayne reçoit une information révélant que le synthoïde Zeta — que le second Batman a déjà rencontré et avec lequel il a sympathisé — serait retourné à ses fonctions originelles destructrices. Terry enfile alors son costume et se rend sur les lieux où il réalise que son ami est toujours du bon côté. Il lui apporte alors son aide pour battre son adversaire, un autre synthoïde ayant pris l'apparence de Zeta (Jeux d'ombres).


Dans Static Choc

Batman, Robin et Static, après avoir poursuivi Timecode, se rendent dans la Batcave pour analyser l'appareillage du criminel. Une mauvaise manipulation envoie Static 40 ans dans le futur et doit alors aider son alter-ego adulte prisonnier de l'organisation Kobra (Retour vers le futur).

Dans La Nouvelle Ligue des Justiciers

Le Green Lantern John Stewart, Wonder Woman et le premier Batman font un bond d'une cinquantaine d'années dans un futur altéré par Chronos. Grâce au concours des membres de la Ligue restants (soit Warhawk, Static et le second Batman), ils combattent le criminel et sa bande de Jokerz (Il était une fois dans le futur).

Dans l'épisode Épilogue, situé 65 ans dans le futur, les véritables origines du second Batman sont révélées : à l'insu de tout le monde, la responsable du Projet Cadmus, Amanda Waller, avait fait injecter à Warren McGinnis - dont le couple était psychologiquement semblable aux parents Wayne - une solution nanotechnologique programmée pour reformuler son patrimoine génétique en une copie exacte de celui de Batman. Ainsi, quand il serait amené à avoir un fils, la partie du code génétique dont celui-ci hériterait de son père serait en fait celle de Bruce Wayne !





















D'après les BD tirées de la série

Dès que la diffusion de la série animée commence aux États-Unis, DC entame la publication d'une mini-série en 6 parties, dont les deux premières constituent l'adaptation sur papier du double-épisode pilote, Renaissance. Les numéros suivants mettent en scène des personnages réguliers de la série, tels le Fléau ou Inque, mais aussi une rencontre entre Terry et Etrigan.

Suite au succès de cette mini-série signée Hilary J. Bader / Rick Burchett et Joe Staton / Terry Beatty (et dont les couvertures sont l'œuvre de Bruce Timm, James Tucker et Darwyn Cooke eux-mêmes !), une série régulière voit bientôt le jour. Ses 24 numéros accompagneront la diffusion télévisée des deuxième et dernière saisons, lui survivant même quelques mois. Sur cette deuxième série, les dessinateurs seront plus nombreux à se succéder mais la scénariste Hilary J. Bader sera toujours fidèle au poste (tout au plus assistée à l'occasion du non moins prestigieux Rich Fogel) avec pour seules exceptions les 15e et 20e épisodes, assurés par Jason Hernandez-Rosenblatt, et le 23e, signé Paul Storrie.

Parallèlement à cette série, un numéro spécial reprenant l'histoire du film Le Retour du Joker paraît en même temps que celui-ci sort en DVD.

Terry apparaît également dans le 64e numéro de Superman Adventures, où l'Homme d'acier est confronté à Brainiac.

D'après les comics

Le Batman du futur n'avait, à ce jour, pas d'équivalent dans les comics originaux. Le concept était en effet inédit et a été créé pour cette série animée.

Toutefois, les auteurs ne se privent pas de rendre hommage à Terry en le faisant apparaître plus ou moins subtilement dans leurs comics :

  • Jeph Loeb, grand amateur du DCAU, met en scène le Batman du futur dans quelques scènes de Superman/Batman #22-23 (où le vieux Bruce le nomme toutefois Tim au lieu de Terry, et où il pilote la Batwing à la place de la Batmobile volante vue dans la série), traduits aux éditions Panini dans Superman n°14&16.
  • Paul Dini, architecte majeur du DCAU, donne dans Countdown #21 un aperçu de la Terre-12, où Terry est vu en pleine action face à des Jokerz.
  • Dans un tie-in à Brightest Day publié dans Justice League of America #43 (VF: DC Universe n°64), un aperçu du multivers occasionne un caméo du Chevalier de Demain.
  • Le numéro anniversaire Batman #700 (VF: Batman Universe n°8) explore plusieurs époques dont une où un Damian Wayne devenu Batman sauve le bébé Terry McGinnis des griffes de Pile-ou-Face II, qui l'a "jokerisé", puis une où Terry arbore le costume qu'on lui connaît pour affronter les Jokerz vu dans le long-métrage Le Retour du Joker.

  • Superman/Batman Annual 4 explore le destin de l'univers de Superman, révélant le sort de personnages comme Lois Lane ou Lex Luthor. L'Homme d'acier et Terry apprennent à se connaître au delà de leur première rencontre dans le double-épisode La Ligue des Justiciers. Toutefois, s'il s'inspire donc du DCAU, cet annual se base aussi sur divers éléments des comics de la continuité principale (par exemple le sort de Mon-El).

À partir d'août 2010, DC Comics met enfin sur le marché le premier épisode papier de Batman Beyond. Une première mini-série de 6 numéros a été publiée, mettant en scène Terry McGinnis pour introduire le personnage dans la continuité des comics officiels. En effet, tout comme l'annual de Superman/Batman Annual 4, cette histoire a pour ambition de rallier la continuité du DCAU à celle des comics principaux. Dans le cas présent, cette saga intitulée Hush Beyond s'intéresse au destin de notamment Dick Grayson.

Après cette mini-série, c'est une série régulière qui voit le jour, toujours sous le même titre. Celle-ci dure 8 numéros, dont deux sagas en trois parties : The Heart of the Matter, qui explore les relations entre Terry et la Ligue des Justiciers, et Industrial Revolution qui met en scène le grand retour du Fléau. Les deux autres épisodes s'intéressent respectivement à Max Gibson et Inque, dont les origines sont pour l'occasion révélées.

Avec le relaunch massif des New 52 qui touche l'intégralité des publications DC, la version papier s'arrête et c'est sous forme digitale que se poursuivent les histoires du DCAU futuriste, et à triple dose puisque Batman Beyond (qui durera 29 épisodes) se retrouve accompagné d'un Justice League Beyond (25 épisodes) et même d'un Superman Beyond (20 épisodes. Notons que Terry fait juste un caméo dans le numéro 0).
Ces séries numériques sont finalement publiées sur papier, réunies dans des fascicules anthologiques titrés Batman Beyond Unlimited.

Peu après, les comics digitaux reviennent, relancés en Batman Beyond 2.0 et Justice League Beyond 2.0 avant d'être publiés sur papier sous le titre Batman Beyond Universe. Il est à noter que dans cette nouvelle version, qui bénéficie d'ailleurs d'une nouvelle équipe artistique, l'histoire prend place un an après les événements de la précédente série, aussi Terry est-il à présent à l'université tandis que Dick Grayson endosse désormais le rôle de Bruce Wayne.

On peut également noter que le Batman du futur fait une apparition en caméo clin d'œil dans Batman: Arkham Unhinged (épisode Surgeon's General), dérivé du jeu vidéo Batman: Arkham City.

Analyse

Formé "sur le tas", Terry incarne un nouveau Batman différent de l'original tout en présentant des similitudes. Il n'a bien sûr pas toute l'expérience ou l'intelligence de son mentor, mais celui-ci le guide, y compris sur le terrain grâce à la technologie du costume qui leur permet de communiquer.

Terry a une famille et une petite amie, va au lycée où il a des amis et des "ennemis", il sort en discothèque… tout le contraire du Batman original dont la vie sociale se résumait à son entreprise ou à des soirées où il faisait bonne figure et dont les seules fréquentations étaient son majordome et ses alliés. Bref, Terry est plus accessible et les téléspectateurs, surtout les plus jeunes, peuvent s'y identifier sans trop de mal.

Lorsque l'idée est évoquée (par exemple dans Futur-ex où Bruce retrouve partiellement sa jeunesse), Terry refuse de comparer sa relation avec le premier Batman à celle d'un Robin, même s'il reconnaît dépendre de son mentor qui a encore des choses à lui apprendre.

Terry est plus relationnel que Bruce : là où le premier Batman se montrait parfois "sauvage" avec ses alliés (cf. Robin dans Static Choc), le nouveau a plus le sens du contact. Il s'attache à sympathiser avec le commissaire Barbara Gordon malgré la froideur de celle-ci (Un soupçon de curare, Le Monde à l'envers) et a du mal à refuser l'aide de sa camarade Max lorsque celle-ci découvre son identité secrète, même s'il tente parfois de refroidir ses ardeurs (Le Survivant, Mise à nu). Il a par contre du mal, du fait de son identité secrète, à maintenir sa relation amoureuse avec Dana. Celle-ci est attachée à lui, et la plupart du temps compréhensive, mais parfois les départs précipités de Terry lui deviennent insupportables. D'ailleurs dans La main passe, elle rompt provisoirement avec lui, l'occasion pour le jeune homme de vivre une histoire avec Melanie Walker qui s'avèrera n'être autre que le Dix du Gang du Flush Royal.

Terry a une mentalité assez forte même si la vie est parfois dure avec lui (par exemple lorsque son ami d'enfance revient en tant que criminel puis est transformé par un accident chimique). Terry est aussi bon et généreux et un test scolaire démontrera même qu'il ferait un très bon père (Bébé-œuf)!

Bien que conscient de l'importance de faire régner la justice, et lui-même hanté par la tragédie de son père, Terry voit cependant sa mission d'un regard plus léger et préfère profiter de ses soirées jusqu'à ce que Bruce le contacte pour l'informer d'une situation nécessitant son intervention. Terry est aussi un jeune homme qui n'a pas la langue dans sa poche, ce Batman est donc plus bavard que l'ancien. Sans être aussi blagueur qu'un Spider-Man ou qu'un Flash, il lui arrive fréquemment de vanner ses adversaires.









Notes sur le design

Image:Batman II - Turnaround.jpg

Batman Beyond étant inédit par rapport aux comics DC, les créateurs ont eu une liberté maximale au niveau de la création. Le costume modelé pour l'occasion est ainsi très novateur et met en avant son aspect futuriste.

Efficace et discret, celui-ci est plus sombre que les précédents bat-costumes, ainsi le noir remplace le gris et est omniprésent. La seule autre couleur est le rouge de l'emblème figurant sur sa poitrine. Ce symbole est plus gros que les précédents et s'il évoque toujours la chauve-souris, c'est de manière un peu plus figurative. Il représente plus l'idée de Batman que celle de la chauve-souris, de même que celui de The New Batman Adventures dont il est en fait une adaptation. Notons que cet emblème évoque aussi Batman déployant ses ailes comme on peut le voir à la fin du générique de la série.

Enfin, ajoutons que le rouge est également la couleur de l'intérieur des ailes de Batman mais aussi de la couche intérieure et cybernétique du costume. Ainsi lorsque ce dernier est abîmé, il est courant de voir apparaître ses circuits, tous de couleur rouge.

Le masque recouvre désormais l'ensemble du visage, ce nouveau costume ne laissant donc aucune partie du corps apparente. On peut supposer qu'il permet aussi au héros de moduler sa voix pour la rendre inidentifiable, mais cela n'apparaît pas au doublage (dans aucune version).

Image:Batman II - Turnaround Terry.jpg

Les oreilles du bat-masque s'allongent par rapport aux costumes précédents, suivant une évolution que l'on peut constater dans les différentes séries puisqu'elles s'agrandissent non seulement entre Batman : La Série animée et The New Batman Adventures, mais aussi entre cette dernière et La Ligue des Justiciers, où elles seront moins longues que dans Batman Beyond, logique donc plus chronologique par rapport à l'histoire que par rapport à la production. Même si c'est un détail mineur, cela reste appréciable.

La disparition de la cape permet une meilleure fluidité des mouvements. Elle est remplacée par, autre nouveauté, des ailes rouges rétractables permettant à Batman de planer sans bruit dans les airs. L'inspiration vient peut-être de Nightwing (Dick Grayson dans The New Batman Adventures) qui avait un équipement similaire.

Adolescent, Terry est moins épais que Bruce puisqu'il endosse ce rôle un peu du jour au lendemain alors que son prédécesseur s'était entraîné durant des années et n'avait porté le costume qu'une fois adulte. Il semble d'ailleurs que la tenue soit réalisée dans une matière assez élastique s'adaptant, dans une certaine mesure, à la morphologie de celui qui la revêt.

Image:Batman II - Bruce.jpgImage:Batman II - Ailes.jpgImage:Batman II - Terry.jpg

Ci-dessus : Bruce dans son dernier costume de Batman - Terry dans le même costume 20 ans plus tard - Terry en civil.




Ci-dessus, un dessin préliminaire réalisé par Bruce Timm. Batman II y a un visage plus anguleux et plus inquiétant.

Voix originales

Fan de Batman, Will Friedle interprète avec brio le rôle de son successeur dans Batman : La Relève et double à nouveau le personnage lors des ses apparitions suivantes, dans la série La Ligue des Justiciers mais aussi dans Le Projet Zeta et Static Choc.

Voix françaises

Plusieurs acteurs ont endossé le rôle de Batman dans le DCAU :

Épisodes

Légende :
 : épisodes-clés exposant les origines du personnage ou relatant des évènements dont les conséquences seront importantes dans la vie de celui-ci.
(caméo) : épisode dans lequel le personnage n'apparaît qu'un bref instant, généralement sans avoir de réplique.
(mentionné) : épisode dans lequel le personnage n'apparaît pas mais dans lequel il est mentionné.

Batman : La Relève :




Static Choc :


Le Projet Zeta :


La Ligue des Justiciers :


Bandes dessinées

Batman Beyond (mini-série) :


Superman Adventures :

Batman Beyond :

Références

Sources images et infos :