May 28, 2017, Sunday, 147

La Ligue des Justiciers (série)

De La Tour des Héros.

Pages complètes. Cliquez pour en savoir plus.
Page complète
Cet article concerne la série du DCAU. Pour l'équipe de justiciers et ses autres interprétations, voir La Ligue des Justiciersalt=Page d'aide sur l'homonymie

La Ligue des Justiciers
Série
Titres originaux Justice League (saisons 1 et 2)
Justice League Unlimited (saison 3 à 5)
Titres français La Ligue des Justiciers
La Nouvelle Ligue des Justiciers
(Cartoon Network, saisons 3 à 5)
Abréviations courantes JL et JLU
Genre Super-héros, Aventure,
Fantastique, Science-fiction
Pays États-Unis
Maison de production Warner Bros. Animation
1re diffusion 2001-2006
Statut Série terminée
Nombre de saisons 5
Nombre d'épisodes 91
Durée ± 21 minutes par épisode
Chaîne d'origine Cartoon Network (nov. 2001 - mai 2006)
Chaînes francophones France 3 (dès mars 2002)
Cartoon Network France
AB3 (en 2003-2004)
Club RTL (dès avril 2008)
PortailForum

La Ligue des Justiciers est une série d'animation des années 2000 inspirée des comics Justice League of America mettant en scène les plus grands super-héros des éditions DC. La série est composée de deux parties : Justice League (réunissant une ligue de sept héros) et Justice League Unlimited (avec une ligue comptant une quarantaine de membres). Prolongeant les aventures de Batman et Superman (héros de Batman TAS, The New Batman Adventures et Superman TAS), La Ligue des Justiciers est la 9e et dernière série du DC Animated Universe de Bruce Timm. Elle tisse également des liens avec Batman : La Relève, Static Choc et Le Projet Zeta.

Sommaire

Histoire

Afin de contrer une menace extra-terrestre, Superman, Batman, Wonder Woman, Green Lantern, Flash, Hawkgirl et le martien J'onn J'onzz s'unissent puis décident de former la Ligue des Justiciers. À bord de la Tour de guet, satellite gravitant autour de la Terre, nos héros veillent sur la tranquillité de la planète…

Par la suite, consécutivement à l'invasion thanagarienne, la Ligue agrandira ses rangs, rassemblant une quarantaine de super-héros, parmi lesquels Green Arrow, Black Canary, Supergirl, Huntress, Docteur Fate et Aquaman.

Genèse

Les sept membres fondateurs de la Ligue
Les sept membres fondateurs de la Ligue

Après avoir vu une Ligue des Justiciers du futur dans les derniers épisodes de Batman : La Relève, les spectateurs étaient en attente d'une adaptation animée de la JLA digne de ce nom. Après l'univers de Batman et celui de Superman, Bruce Timm s'attelle donc à créer une série autour des "Magnificient Seven" comme on les appelle en version originale dans les comics : Superman, Batman, Wonder Woman, Aquaman, Green Lantern, Flash et Martian Manhunter (J'onn J'onzz). Cependant, pour diverses raisons, l'équipe artistique laisse de côté Aquaman et le remplace par Hawkgirl. Forts de leurs succès précédents, Bruce Timm et ses complices se lancent alors dans un grand projet d'envergure : une première saison de 26 épisodes constituée d'histoires s'étalant sur deux ou trois fois vingt-deux minutes, des effets spéciaux d'une qualité inédite en matière de dessins animés pour la télévision américaine et une bande originale très soignée !

La série connaît deux saisons de 26 épisodes sous le titre original de Justice League puis revient (pour trois saisons de 13 épisodes chacune) sous celui de Justice League Unlimited avec un concept légèrement différent : la Ligue des Justiciers a agrandi ses rangs avec une cinquantaine de nouveaux héros et les histoires se concentrent généralement sur un seul épisode. Après un léger flottement dû à l'adaptation à ce nouveau format, la série redémarre avec des épisodes de grande qualité.

Artistes

Créateur des personnages Jerry Siegel & Joe Shuster (Superman), Bob Kane (Batman), William Moulton Marston (Wonder Woman)
Producteur exécutif Sander Schwartz
Producteur délégué Shaun McLaughlin
ProducteursRich Fogel, Glen Murakami, Bruce Timm et James Tucker (JL)
Dwayne McDuffie, Bruce Timm et James Tucker (JLU)
Supervision des scénariosStan Berkowitz et Rich Fogel (JL)
Stan Berkowitz (saisons 3 et 4), Dwayne McDuffie (saisons 3 à 5) et Matt Wayne (saison 3)
Scénaristes Stan Berkowitz, Darwin Cooke, Keith Damron, J.M. DeMatteis, Paul Dini, Warren Ellis, Rich Fogel, Dave Gibbons, Henry Gilroy, Robert Goodman, Kevin Hopps, Geoff Johns, Andrew Kreisberg, Joseph Kuhr, Dwayne McDuffie, Alan Moore, John Ridley, Gail Simone, Jim Steranko, Bruce Timm, Len Uhley, Matt Wayne, Ron Zimmerman
Réalisateurs Butch Lukic et Dan Riba (JL)
Joaquim Dos Santos et Dan Riba (JLU)
Thème du générique Lolita Ritmanis (JL)
Michael McCuistion (JLU)
Musiques Kristopher Carter, Michael McCuistion, Lolita Ritmanis
Design du générique Bruce Timm (animation de Cantina Pictures Visual Effects) (JL)
Imaginary Forces (JLU)
Distribution des voix Andrea Romano
Distribution des rôles Leslie Lamers (JL) et Andrea Romano (JL et JLU)...
Animation Dongwoo Animation Co., LTD. (JL)
Dong Yang Animation Co., LTD. (JL et JLU)
D.R. Movie Co., LTD. (JL et JLU)
Koko Enterprise Co., LTD. (JL et JLU)

Commentaires

L'agrandissement de la Ligue
L'agrandissement de la Ligue

S'il y a un mot qui peut résumer la série Justice League, c'est bel et bien "l'envergure". S'appuyant sur les enseignements des grandes séries précédentes (Batman TAS, Superman TAS, The New Batman Adventures et Batman : La Relève), La Ligue des Justiciers réunit les meilleurs ingrédients : d'excellents scénaristes déjà présents dans les productions antérieures ou venant du monde du comic-book ou de la série télé, les magnifiques dessins de Bruce Timm et de son équipe, des couleurs chatoyantes, une musique somptueuse et surtout une façon de s'adresser au public qui permet à la fois de toucher les plus jeunes comme les spectateurs adultes.

Les comics Justice League ont près de 50 ans d'histoire derrière eux. Les fans sont donc nombreux et divers : il y a ceux qui le lisaient déjà lorsqu'ils étaient enfants et qui aujourd'hui le lisent encore, et puis il y a aussi les jeunes lecteurs de maintenant qui ne connaissent pas toujours toute la complexité des relations de ces personnages qui hantent les pages des comics depuis plus d'un demi-siècle. Face à un tel spectre de spectateurs potentiels, il aurait été malheureux de ne s'adresser qu'aux enfants avec une série gentillette et moralisatrice. Bruce Timm n'a d'ailleurs jamais aimé travailler de la sorte comme en atteste le caractère sombre de la série Batman TAS. C'est ainsi que La Ligue des Justiciers jouera avec brio sur plusieurs plans, multipliant les couches de lecture : de l'action en suffisance pour attirer l'attention du jeune public et de la psychologie, des sujets fins, des clins d'œil et des références très nombreuses pour les spectateurs adultes.

La particularité des adaptations de Bruce Timm consiste à évoquer des histoires souvent célèbres en comics et de jouer avec ce que le spectateur qui connaît la BD croit qu'il va se passer. Ainsi, lorsque Doomsday apparaît, on peut craindre que le monstre, comme sa version papier, ne soit responsable de la mort de Superman. Lorsqu'Amazo feint d'avoir détruit la planète Oa, le fan de comics ne peut s'empêcher de penser aux implications de la disparition des Gardiens de l'univers sur le Green Lantern Corps… Bref, les scénarios jouent les clins d'œil avec les amateurs de comics aujourd'hui adultes. De la même manière, les références culturelles abondent dans Justice League où on aborde la Bible, Broadway, la mythologie, la littérature, les classiques du film noir et du cinéma en général, les séries cultes… on cite aussi Shakespeare, John Milton, Homère… Bref, autant de détails qui ne s'adressent sûrement pas aux adolescents et encore moins aux enfants !

Green Arrow, l'un des héros recrutés pour renforcer les rangs de la Ligue.
Green Arrow, l'un des héros recrutés pour renforcer les rangs de la Ligue.

À côté de ces références et clins d'œil, d'autres aspects donnent un caractère plus adulte à la série. Il y a d'abord une certaine "violence", que ce soit J'onn torturé par les tentacules de l'Imperium qui se faufilent sous sa peau (L'Invasion), les terribles combats à mort sur la planète de Mongul (L'Aire de combat), les sortilèges cruels de la fée Morgane (Le Chevalier de l'ombre) ou les combats violents de Skartaris (Voyage au centre de la Terre). Il y a aussi une utilisation parcimonieuse, mais efficace, de l'horreur, comme dans l'épisode Cauchemar où le Docteur Destinée explore les peurs des membres de la Ligue et où Superman, dans son pire cauchemar, provoque la mort de Lois Lane. Il y a aussi des préoccupations bien peu enfantines comme la guerre civile (celle de Kasnie, sujet récurrent), l'utilisation du nucléaire (Initiation), la mort (Deuil), le patriotisme (La Croisée des étoiles) ou encore le sens même de l'existence à travers les personnage d'Amazo ou de Grundy. Certains épisodes sont véritablement émouvants, comme le déchirant La mort qui marche ou le poignant Un cadeau empoisonné. Et puis, il ne faudrait pas oublier la tension "sexuelle" qui existe entre divers personnages comme entre Batman et Wonder Woman, entre Green Arrow et Black Canary, ou encore entre Hawkgirl et Green Lantern (et Vixen)…

Bref, Justice League est une série toute en finesse avec des scénarios très élaborés, des personnages dont les origines se dévoilent lentement, des événements dont les répercussions interviennent une dizaine d'épisodes plus tard, poussant le spectateur à regarder la série de manière intelligente, attentive et réfléchie.

Voix

Pour le rôle de Superman, George Newbern remplace Tim Daly qui assurait le rôle dans Superman TAS. Kevin Conroy reste de la partie pour jouer le justicier de Gotham, et cela après Batman TAS, The New Batman Adventures, Superman TAS et Batman : La Relève ! Phil LaMarr, qui interprète également Virgil dans Static Choc, incarne ici Green Lantern. J'onn J'onzz, lui, trouve sa voix en Carl Lumbly, l'interprète de Marcus Dixon dans la série Alias. Enfin, le rôle de Flash est endossé par Michael Rosenbaum, le jeune Lex Luthor de la série Smallville.

Côté VF, Emmanuel Jacomy, qui jouait déjà Superman dans la série du même nom, reprend le rôle dans les deux premières saisons. De son côté, Richard Darbois laisse le personnage de Batman à Bruno Carna pour deux saisons avant d'être remplacé par Stefan Godin. Quant à Wonder Woman, elle est jouée par Marie-Frédérique Habert, voix française de Miranda dans Sex and the City.

Si l'on peut féliciter les 7 comédiens initiaux pour le doublage français des fondateurs de la Ligue, on déplorera les inconstances de la VF, plus particulièrement au cours des 3 saisons de Justice League Unlimited. Non seulement les mauvaises traductions sont légion, mais en plus nombre de personnages secondaires changent régulièrement de voix, comme si le directeur artistique était incapable de reconnaître les personnages d'un épisode à l'autre (pour sa défense, il faut aussi préciser qu'à ce manque d'enthousiasme flagrant dont fait preuve l'équipe qui s'est occupée de la VF, doit s'ajouter les demandes pressantes de Warner qui, se régalant des bonnes audiences des épisodes inédits sur France 3, pressait le studio pour que les épisodes - qui arrivaient au compte-gouttes, soit selon la diffusion US - soient disponibles rapidement).

La version française a été réalisée en France par le studio Dubbing Brothers.
Adaptation par : Stéphanie Gaudry, Félicie Seurin, Anthony Dal Molin… (différents noms apparaissent tout au long de la série).
Direction artistique de Roland Timsit.
Remarquons que le générique français estropie les noms de plusieurs comédiens, ainsi Boris Rehlinger est crédité Relinger, Martine Meirhaeghe devient Mairaghe, François Bourcier est crédité Boursier et Stefan Godin devient Stephane.


Rôles principaux (dans l'ordre du générique)
Personnages Voix originales Voix françaises
Batman Kevin Conroy Bruno Carna (saisons 1 et 2)
Stefan Godin (saisons 3 à 5)
Superman George Newbern Emmanuel Jacomy (saisons 1 et 2)
François Bourcier (saisons 3 à 5)
Wonder Woman Susan Eisenberg Marie-Frédérique Habert
Green Lantern Phil LaMarr Michel Vigné (principalement)
J'onn J'onzz Carl Lumbly Boris Rehlinger
Flash Michael Rosenbaum David Krüger
Hawkgirl Maria Canals Martine Meirhaeghe
Un tableau détaillé reprenant de très nombreux rôles est disponible ici.


Diffusions

Aux États-Unis

I. Justice League a été produite pour la chaîne Cartoon Network US qui en avait donc la priorité de diffusion.

  • La 1re saison est diffusée de novembre 2001 à novembre 2002, le samedi à 20h, avec une longue interruption entre mai et septembre. Les trois parties de L'Invasion sont diffusées le même soir (le 17 novembre 2001), tout comme les trois parties du Règne de Savage (le 9 novembre 2002). Par contre, les autres histoires en deux épisodes sont diffusées sur deux semaines. Certains épisodes n'ont pas été programmés dans l'ordre chronologique, tel Vengeance qui aurait dû être diffusé après La Ligue de l'injustice.
  • Il faut attendre plusieurs mois (juillet 2003) pour que soient diffusés les deux premiers épisodes de la 2e saison (Le Crépuscule), puis patienter encore jusqu'à la rentrée de septembre pour que soit diffusé le reste de la série (toujours sur Cartoon Network US, le samedi à 20h). Enfin, la diffusion s'arrêtera de décembre 2003 à mai 2004, date à laquelle seront diffusées (le même soir) les 3 parties de La Croisée des étoiles. Contrairement à la 1re saison, tous les épisodes en deux parties furent diffusés un même soir.

II. Justice League Unlimited a elle aussi été produite pour la chaîne Cartoon Network US, et plus exactement pour les plages horaires intitulées Toonami (plages consacrées à des séries animées plus portées sur l'action). La série a continué à être diffusée le samedi soir.

  • La 3e saison (ou 1re de JLU) est diffusée le samedi à 20h30, de juillet à septembre 2004 et de décembre 2004 à janvier 2005.
  • La 4e saison est arrivée en février 2005 avec 3 épisodes et s'est poursuivie de mai à juillet.
  • La 5e saison est programmée le samedi, à 22h30, dans une diffusion un peu éparse : 4 épisodes en septembre 2005 et le reste entre février et mai 2006 (initialement les derniers épisodes devaient être diffusés aux États-Unis à la fin de l'été 2006 mais, suite à la diffusion sur la chaîne Toonami UK, les épisodes circulaient sur le net et la diffusion américaine a alors été avancée).

III. Une fois la première diffusion terminée sur Cartoon Network US, la série a été rediffusée aux États-Unis sur la chaîne Boomerang US.

En France

I. La série est diffusée par France 3 (le dimanche matin, dans le cadre de F3X) qui en a la priorité de diffusion (notamment par rapport à Cartoon Network France).

  • La 1re saison est diffusée de mars à novembre 2002 (avec une interruption durant l'été)
  • La 2e saison de septembre 2003 à mars 2004.
  • La 3e saison commence en décembre 2004.
  • France 3 enchaîne tout de suite en mars 2005 avec le début de la 4e saison mais, rattrapant la diffusion US, d'anciens épisodes alternent avec les inédits. France 3 oublie par ailleurs l'épisode Lexor City (diffusé plus tard) et s'emmêle les pinceaux dans la saison qui doit être vue dans un ordre précis. La diffusion s'interrompt en juin 2005 et les 4 derniers épisodes sont diffusés de septembre à octobre 2005.
  • France 3 enchaîne en octobre avec les deux premiers épisodes de la 5e saison puis passe à des rediffusions. La suite de cette ultime saison reprend fin avril 2006 et s'interrompt fin juin à deux épisodes de la fin ! Ceux-ci seront diffusés en septembre 2006.

Quelques rediffusions ont été entamées également sur la chaîne :

  • Quelques épisodes de la 1re saison, le dimanche matin, durant l'été 2004 (rediffusion de F3X)
  • Quelques épisodes des 1re et 2e saisons sont rediffusés chaque matin durant les vacances de fin d'année 2004, dans l'émission France Truc.
  • Quelques épisodes de la 3e saison sont rediffusés le dimanche matin, dans F3X, en mai et juin 2005, en pleine diffusion de la 4e saison (la chaîne ayant rattrapé la diffusion US).
  • D'autres épisodes de la 3e saison (puis de la 1re) sont rediffusés durant la 5e saison (pour les mêmes raisons) d'octobre 2005 à janvier 2006.
  • Quelques épisodes, puisés aléatoirement dans les 3 premières saisons de la série, sont diffusés le mercredi matin dans le cadre de Toowam (à horaire très variable), en novembre et décembre 2005.
  • Début septembre 2006, 2 épisodes (Éclipse) sont rediffusés le dimanche matin, dans Toowam.
  • Plusieurs épisodes des 1re et 2e saisons sont rediffusés le dimanche matin, dans le cadre de F3X, de septembre 2006 à juin 2007.
  • Le 1er mai 2008, les 3 épisodes de La Croisée des étoiles (fin de la 2e saison) sont rediffusés dans le cadre de Toowam.
  • Quelques épisodes de la 3e saison sont rediffusés le dimanche matin, dans le cadre de Toowman, durant l'été 2008.

II. La série est également rediffusée de nombreuses fois sur Cartoon Network France qui est censée ne pas programmer d'épisode inédit avant France 3. Elle programmera toutefois l'épisode Lexor City bien avant France 3 qui l'avait "oublié".

III. À partir du 8 avril 2010, la chaîne Boing propose la série mais commence bizarrement par le 2e épisode, le 1er étant proposé, en "exclusivité", sur son site internet.

IV. À partir du 12 juillet 2010, France 4 propose la série du lundi au vendredi, vers 17h45, dans l'émission Ludo. Bizarrement, la chaîne entame la diffusion avec l'épisode La Menace des abysses (1re partie), soit le 6e épisode, et termine brutalement quelques jours plus tard avec La Cité des singes (1re partie), soit le 14e épisode. Aucune explication à cette déprogrammation sauvage ne sera donnée. La diffusion reprendra le 21 août 2010. Deux épisodes sont alors diffusés vers midi, dans le cadre de Ludo, le samedi et le dimanche. On regrettera aussi que la chaîne diffuse les épisodes dans un format faux 16/9 !

En Belgique francophone

I. Les deux saisons de Justice League ont été diffusées sur la chaîne AB3 durant l'année académique 2003-2004. Les épisodes étaient regroupés par deux le mercredi après-midi dans l'émission AB3 Kids. Les images étaient défigurées par un énorme logo et de stupides SMS (remplis de fautes d'orthographe) qui défilaient en bas de l'écran ! La série a été diffusée deux fois (avec une rediffusion le samedi matin). Quelques épisodes de la 2e saison ont été diffusés avant qu'ils ne le soient sur France 3. AB3 a ensuite perdu les droits des productions animées Warner (Ouf !).

II. Du 30 avril à fin juin 2008, Club RTL entame la diffusion de La Ligue des Justiciers (saison 3 et 4), tous les mercredis vers 14h40 et diffuse donc quelques épisodes de la saison 3. Ce qui est plutôt singulier puisque la chaîne n'a alors encore jamais diffusé les deux saisons de Justice League. Cette rediffusion se poursuit durant les vacances de Toussaint puis celles de fin d'année 2008 (en quotidienne, vers 14h25 puis 14h50), de Carnaval 2009 et de Pâques 2009 (à raison d'un épisode le mercredi matin !).

III. À partir de février 2009, la série La Ligue des Justiciers (1re et 2e saisons) est diffusée le samedi et dimanche vers 10h00, dans le cadre de Kids Club, sur Club RTL. La diffusion sera interrompue à deux épisodes de la fin !

IV. Entre septembre et novembre 2009, la 5e saison de la série est rediffusée le samedi (et parfois le dimanche) vers 13h15, dans le cadre de Kids Club, sur Club RTL.

Sources images et infos

Nos différentes sources :