January 25, 2020, Saturday, 24

Doomsday (DCAU)

De La Tour des Héros.

Pages en progrès. Cliquez pour en savoir plus.
Page en progrès
Cet article concerne le criminel du DCAU. Pour les autres interprétations du personnage, voir Doomsdayalt=Page d'aide sur l'homonymie

Dans le DC Animated Universe, Doomsday est un monstre créé par Cadmus.

Personnage de La Ligue des Justiciers
Doomsday
Série d'origine La Ligue des Justiciers
Première apparition Un monde meilleur (1) (JL)
Dernière apparition Contre-pouvoir (JLU)
Nom Doomsday
Statut Machine à tuer
Sexe Masculin
Âge Inconnu
Origine Kryptonien (clone)
Cheveux Blancs
Yeux Blancs et rouges
Pouvoirs Puissance illimitée, invulnérabilité
Caractéristiques Annihilant tout sur son passage, pouvant résister à une explosion nucléaire, Doomsday a été conçu dans le but d'éliminer Superman.
Liens de parenté Superman (clone)
Affiliation Cadmus
Base Quartier général de Cadmus
Lieu d'action principal La Terre
Voix originale(s) Michael Jai White
Voix française(s) Pascal Germain (JL)
Personnage créé par Dan Jurgens
Date de création 1992
Personnages de la sérieForum

D'après les séries

Dans La Ligue des Justiciers

Doomsday s'écrase sur Terre à l'intérieur d'une météorite au moment de l'irruption des Seigneurs de Justice. Détruisant plusieurs véhicules à travers Metropolis, il se débarrasse sans mal des forces de police, mais se heurte aux Seigneurs, qu'il terrasse un à un. Très vite, il se livre à un duel contre le Seigneur de Justice Superman qu'il considère, presque à raison, comme le plus puissant protecteur de la planète, mais insuffisant pour stopper sa progression. Sur le point d'achever Superman, il est lobotomisé par celui-ci, et livré aux autorités.

Dans La Nouvelle Ligue des Justiciers

Récupéré par Cadmus et confié au docteur Milo qui le maintient sous des lampes rouges, son lobe frontal se régénère, et Doomsday, mimant au premier abord la catatonie, reprend conscience. Ses origines lui sont alors contées par Milo.

Création de Cadmus à partir d'un échantillon de l'ADN de Superman, Doomsday avait été conditionné dans le but de vouer une haine sans limites au Kryptonien, et pouvoir se débarrasser de lui s'il venait à se rebeller contre les humains. Il fut cependant envoyé dans l'espace, car jugé incontrôlable, et ses souvenirs au sein des laboratoires de Cadmus furent altérés, causant l'oubli de son objectif primaire devant le Seigneur de Justice Superman.

Milo tente alors de convaincre Doomsday de se venger avec lui d'Amanda Waller et du professeur Hamilton, mais la bête profite de sa crédulité pour l'assassiner, et reprend le but initial de son existence, détruire Superman.

Il s'évade à bord d'une fusée et atterrit sur l'île volcanique de San Baquero, où il affronte Superman au milieu de la fournaise, se rappelant désormais les méthodes enseignées par Cadmus. Doomsday malmène son adversaire à travers l'île, mais le Kryptonien reprend le dessus et l'expulse violemment au cœur du volcan.

Fait prisonnier dans la Tour de Guet à l'intérieur d'un morceau de magma, Doomsday refuse de divulguer l'identité des membres de Cadmus, et jure vengeance à Superman, quoiqu'il advienne. Il est alors envoyé dans la Zone Fantôme, rien d'autre n'étant capable de l'arrêter.










D'après les comics

Doomsday a été créé par Dan Jurgens, et est apparu pour la première fois dans The Man of Steel #18, de novembre 1992, pour l'arc La Mort de Superman. Jurgens raconte un peu plus tard ses origines.

The Ultimate

Originellement appelé The Ultimate, il nait durant l'ère préhistorique de Krypton, bien avant la formation de son espèce humanoïde, grâce au scientifique Bertron. Devant constituer l'être parfait, il est perpétuellement tué puis cloné, chaque nouvelle version étant immunisée contre le danger auquel elle a précédemment succombé. Ses meurtres sans fin à travers les siècles font émerger en lui une haine sans bornes de la vie elle-même. Une fois invulnérable aux conditions climatiques de l'époque et aux prédateurs de la planète, il assassine Bertron, se vengeant des milliers de morts et résurrections qui lui ont été infligées, et s'échappe de Krypton. Il croise sur sa route Darkseid, ainsi que les Green Lantern qu'il décime. Après avoir ravagé Calaton, il est vaincu par Radiant, et emprisonné dans un cercueil envoyé dans l'espace, qui échoue sur Terre.


La Mort de Superman

Emergeant des entrailles de la Terre, il erre à travers le territoire américain, enchaînant les victimes et terrassant chaque membre de la Justice League International avec seulement un seul bras. Le nom Doomsday lui est alors donné par Booster Gold, et immédiatement approprié par les médias. Seul recours de l'humanité, Superman est forcé d'intervenir. Leur long duel culmine devant le Daily Planet, où ils périssent simultanément. Durant l'intérim avant le retour de Superman, où il est remplacé par plusieurs imposteurs, Doomsday est enchainé à un astéroïde et propulsé à nouveau à travers les galaxies par Cyborg Superman. L'ultime case révèle qu'il est bel et bien toujours en vie.


Périple

Dans Hunter / Prey, son astéroïde atterrit sur Apokolips, où Doomsday se livre à une nouvelle tuerie, et s'avère même imperméable aux rayons Omega de Darkseid. Ne pouvant être tué deux fois de la même façon, Superman et Radiant sont incapables d'en venir à bout, et il est alors expédié à la Fin des Temps, où il succombe à la destruction de l'univers.

Brainiac le retrouve dans The Doomsday Wars et change son destin. Superman parvient néanmoins à le mettre hors d'état de nuire en l'emprisonnant entre quatre téléporteurs sur la Lune. Il est délivré par l'Escadron du Suicide dans Our Worlds At War afin de vaincre Imperiex, mais est finalement désintégré par celui-ci.

Ses restes recomposés par Lex Luthor, Doomsday acquiert une conscience. Rebuté par la peur et la douleur, sensations nouvelles pour lui, il lui est impossible de vaincre Superman une nouvelle fois. Cette évolution change fondamentalement le personnage, qui connait désormais l'amour et la compassion, et s'allie un temps avec Superman, mais les évènements sont annulés par un voyage dans le temps de Gog.

Doomsday est battu lors d'Infinite Crisis par Superman et son homologue du Golden Age. Dans Superman : La Nouvelle Krypton, il est aux mains du Général Lane et de Lex Luthor, en cas d'attaque des Kandoriens. Reign of Doomsday continue sa progression au sein de l'univers DC.

Analyse

Stéréotype de la masse de muscles invincible dont la soif de carnage est sans fin, Doomsday est évité lors de Superman : La Série animée car bien trop puissant. Il faut attendre La Ligue des Justiciers pour assister à la réinvention du personnage par le DCAU.

L'équipe opte pour faire de Doomsday une création terrienne dotée de la parole, et parvient à lui conférer ainsi une dimension pathétique grâce aux horribles expériences perpétrées sur lui, sa lobotomisation, la finalité de son existence qui rappelle celle de Bizarro, et son châtiment extrême.

Son introduction dans cette continuité permet plusieurs références, notamment des jeux de miroirs incessants avec l'arc La Mort de Superman, qui l'a rendu célèbre. Là où la bande dessinée lui opposait l'insuffisante Justice League International, les scénaristes mettent en travers de sa route les radicaux Seigneurs de Justice. Le passage dans les égouts lors d'Un monde meilleur fait écho à une portion de l'affrontement entre les deux titans dans la bande dessinée, et la suite du combat recrée par moments leur face-à-face, dont la fin est renversée par le Superman Seigneur de Justice. L'expédition du corps de Doomsday dans l'espace par Cadmus rappelle aussi le dénouement du comic-book. Par ailleurs, ses longues séances de tortures peuvent faire référence à sa genèse originelle en tant qu'Ultimate, sans cesse abattu et ramené à la vie pour être rendu toujours plus fort. Cette hypothèse peut être validée par l'échec de la lobotomisation tentée par Superman, la méthode ayant été employée au préalable par son double. Quant au lavage de cerveau qu'il subit de la part des agents de Cadmus, il s'agirait d'une référence évidente à Orange Mécanique.

On peut penser qu'il ne devait être amené sur le devant de la scène qu'une seule fois, sa lobotomisation servant alors à illustrer les méthodes et l'éthique des Seigneurs de Justice. Son retour dans Contre-pouvoir s'avère bien plus utile. Non seulement il apporte des éclaircissements quant à sa nature, mais il fournit un crédit considérable aux propos méfiants de Cadmus contre la Ligue des Justiciers, les évènements d'Un Monde meilleur et du Fils prodigue restant ancrés dans les mémoires. Le doute s'immisce par ce biais à la fois chez le spectateur et les héros quant à leur possible évolution morale et la menace d'un Superman sous contrôle ennemi. La décision d'envoyer Doomsday dans la Zone Fantôme vient après coup accroître les peurs de la Ligue, et les raisons de Cadmus de se défendre.

Doomsday sera réutilisé par Bruce Timm à travers d'autres continuités, notamment de façon plus académique dans Superman: Doomsday, qui adapte La Mort de Superman.












Notes sur le design

Doomsday est un humanoïde de plus de deux mètres, au corps parcouru d'écailles, et d'une crinière blanche.


Voix originale

Doomsday est doublé par Michael Jai White.

Voix françaises

Deux comédiens français ont interprété le rôle, le premier étant Pascal Germain.

Épisodes

Légende :
 : épisodes-clés exposant les origines du personnage ou relatant des évènements dont les conséquences seront importantes dans la vie de celui-ci.
(caméo) : épisode dans lequel le personnage n'apparaît qu'un bref instant, généralement sans avoir de réplique.
(mentionné) : épisode dans lequel le personnage n'apparaît pas mais dans lequel il est mentionné.

La Ligue des Justiciers :

Références

Sources images et infos :