November 18, 2017, Saturday, 321

AMAZO (DCAU)

De La Tour des Héros.

Pages en progrès. Cliquez pour en savoir plus.
Page en progrès
Cet article concerne l'androïde du DCAU. Pour les autres interprétations du personnage, voir Amazoalt=Page d'aide sur l'homonymie

Dans le DC Animated Universe, AMAZO est un androïde construit par le Professeur Ivo. Il a le pouvoir de dupliquer les pouvoirs ou les caractéristiques de quiconque, rien qu'en regardant cette personne quelques secondes.

Personnage de La Ligue des Justiciers
AMAZO
Série d'origine La Ligue des Justiciers
Première apparition Table rase (JL)
Dernière apparition La mort qui marche (JLU)
Nom The A.M.A.Z.O. Project
L'Androïde (du Professeur Ivo)
AMAZO
Sexe Apparence masculine
Âge En tant qu'androïde, son âge est indéterminable.
Origine La Terre (androïde)
Pouvoirs De par sa nature androïde, possède initialement une force et une résistance surhumaines. Son plus grand atout est sa faculté de reproduire l'apparence, les caractéristiques et les pouvoirs des êtres qui l'entourent. Il a ainsi pu acquérir les pouvoirs et les armes des fondateurs de la Ligue. La nanotechnologie dont il est constitué lui permet de faire évoluer son corps robotique. Après un séjour dans l’espace, il acquiert des pouvoirs gigantesques qui lui permettent de téléporter une planète entière dans une autre dimension.
Caractéristiques Ses capacités à copier les pouvoirs des autres et à accumuler le savoir font virtuellement d'AMAZO l'être le plus puissant de l’univers. Son seul point faible réside dans ses questions existentielles.
Liens de parenté Se considère comme le fils du Pr. Ivo
Lieu d'action principal Metropolis et la Tour du Dr. Fate
Voix originale(s) Robert Picardo
Voix française(s) Jean-François Aupied(JL)
Roland Timsit (JLU)
Personnage créé par Gardner Fox
Date de création 1960
Personnages de la sérieForum

D'après les séries

Dans La Ligue des Justiciers

AMAZO a été créé par le professeur Ivo - un ancien scientifique de la Lexcorp - qui l'a en quelque sorte élevé comme un fils peu de temps avant de mourir. L'androïde fait ensuite la connaissance de Lex Luthor en cavale et trouve en lui un mentor potentiel. Le criminel comprend qu'il peut tirer profit de la naïveté du robot et l'envoie affronter la Ligue des Justiciers. AMAZO absorbe alors progressivement les pouvoirs de tous les héros (excepté ceux de J'onn J'onzz) et parvient même à contrer les effets de la kryptonite (à laquelle il est vulnérable un premier temps).

Bien qu'il remette en question les ordres de Luthor, AMAZO s'apprête à achever les Justiciers lorsque J'onn J'onzz lui laisse volontairement dupliquer ses propres pouvoirs. Par télépathie, l'androïde comprend alors les vrais desseins de Luthor et se retourne contre lui. Enfin, pris de pitié et déçu par les humains qui n'ont plus rien à lui offrir, AMAZO décide de quitter la Terre et disparaît dans l'espace (Table rase).

Dans La Nouvelle Ligue des Justiciers

Après avoir détruit la planète Oa qui était sur son chemin, AMAZO se dirige vers la Terre avec la ferme intention de se venger de Luthor. Au cours de son voyage dans l'espace, il a acquis des pouvoirs et des connaissances démesurés et lorsqu'il arrive sur Terre, la Ligue au grand complet s'avère impuissante contre lui. L'androïde ne tarde pas à retrouver la base où Luthor et Atom, à l'aide des plans du Professeur Ivo, sont en train d'achever un canon capable de détruire les programmes nanotechnologiques de leur ennemi.

Malheureusement pour eux, le canon se révèle sans effet car AMAZO a dépassé depuis peu sa nature nanotechnologique. Malgré une fuite dans l'infiniment petit (grâce à Atom), Luthor et le héros sont toujours poursuivis par l'androïde, mais, contre toute attente, Luthor parvient finalement à le raisonner. Après avoir renoncé à sa vengeance, AMAZO ramène alors la planète Oa - qui n’avait pas été détruite - dans notre continuum espace-temps. Il est ensuite recueilli par le Dr Fate qui lui propose de le guider dans sa recherche existentielle. C'est ainsi qu'il devient un allié (temporaire) de la Ligue (Le Retour de l'androïde).

Le jour où Grundy est ressuscité par des disciples d'Ichtultu, AMAZO intervient pour aider les Justiciers, mais il se rend compte que les forces du Chaos absorbent ses pouvoirs et décide alors de se téléporter à plusieurs années-lumières de la Terre. Il ne semble pas être revenu depuis (La mort qui marche).

Bien plus tard, Lex Luthor crée une copie d'AMAZO grâce aux plans du professeur Ivo toujours en sa possession. Au moment où il se prépare à transférer sa conscience dans le nouveau corps, Amanda Waller intervient et détruit l'androïde (Panique dans le ciel).














D'après les BD dérivées de la série

AMAZO tel que nous le connaissons dans la série n'apparaît pas dans les comics inspirés du DCAU, mais une autre interprétation du personnage avait été mise en scène auparavant, dans une histoire dont la continuité est depuis entrée en contradiction avec celle des séries animées (elle est donc considérée comme "non-canon").

En effet, Justice League Adventures #06 voit une version "pré-DCAU" de Chronos mettre aux enchères les membres de la Ligue auprès de nombreux super-vilains, parmi lesquels on peut voir AMAZO dans un design conforme à son apparence habituelle des comics classiques. Il est notamment assommé par Firefly, puis il tente de se faire passer pour J'onn J'onzz mais est démasqué et neutralisé par Batman.

D'après les comics

Amazo est un adversaire régulier de la Justice League depuis son apparition dans The Brave & The Bold #30 (juin 1960) sous la plume de Gardner Fox. Dans les comics, Amazo fut également créé par le Professeur Ivo — toujours en vie — afin de voler les pouvoirs des Justiciers et acquérir l'immortalité. Toutefois, l'androïde initial nécessitait une programmation de son créateur, ce qui explique qu'à l’origine, Amazo possédait un nombre limité de pouvoirs, variables selon ses apparitions.

Ce n’est que dans JLA vol.3 #27 (mars 1999) qu'il a acquis la faculté de dupliquer les caractéristiques de ses adversaires grâce aux cellules absorbantes de son corps synthétique, raison pour laquelle Superman hésite à le combattre, tout comme dans l’épisode Table rase. Accumulant de plus en plus de puissance au fil de leurs rencontres, les Justiciers ont finalement dissout l'équipe pour le priver de pouvoirs à dupliquer. Au cours d'un combat singulier, Superman l'a alors vaincu en faisant sauter son système, ce qui a anéanti toutes les facultés qu'il avait copiées.

Contrairement à la série animée, Amazo n'a pas acquis lui-même de pouvoirs cosmiques, mais, dans JLA #112, il intervient dans une histoire similaire au Retour de l'androïde pour aider les Justiciers contre le criminel Libra qui a accumulé d'énormes pouvoirs par son séjour dans l'espace.

Dans le futur, il prend le nom de Timazo après avoir copié les pouvoirs temporels de l'androïde Hourman dont il devient alors l'ennemi juré.

Il faut noter que contrairement à beaucoup d'autres personnages de l'univers DC, les origines d'Amazo n'ont pas fondamentalement changé après la saga Crisis on Infinite Earths, ses pouvoirs par défaut étant ceux des cinq Justiciers fondateurs (Aquaman, Martian Manhunter, Wonder Woman, Flash et Green Lantern).

Par ailleurs, la version animée d'Amazo est vraisemblablement une référence au Super Adaptoïde de chez Marvel, un androïde argenté et sans fioritures, qui copie les pouvoirs et les apparences des super-héros. De la même manière, dans la série animée, l'apparence d’AMAZO change en fonction des héros qu'il a rencontrés : il développe des ailes au contact d'Hawkgirl et le symbole de Superman apparaît sur son torse après sa rencontre avec l'Homme d’Acier.

Plusieurs éléments laissent penser que le design d'AMAZO est également un clin d'œil au Surfeur d’Argent de Marvel : outre son apparence argentée (voir Notes sur le design), il acquiert également des pouvoirs cosmiques dans l'espace et rejoint le groupe officieux du Dr Fate. Ce groupe initialement composé de Fate, Aquaman, Grundy puis d'Amazo est lui-même un clin d'œil au groupe des Défenseurs, dont le Surfeur d'Argent fait partie (avec Dr. Strange, Namor et Hulk).




Images : 1. Le Super-Adaptoïde (Marvel) - 2. Les Défenseurs : Namor, Hulk, Dr Strange & le Surfeur d'argent (Marvel)

Analyse

Si AMAZO peut comme dans les comics dupliquer les pouvoirs et les armes de ses adversaires, son apparence, sa personnalité et son histoire sont très différentes.

Bruce Timm était initialement mitigé quant à l'introduction de ce vilain classique dans la série, l'estimant passablement creux - un simple cyborg programmé pour détruire la Ligue - et vieillot - un concept d'androïde dépassé pour le public moderne. C'est Rich Fogel et James Tucker qui ont réussi à l'imposer en proposant une relecture profonde du personnage et en retirant les éléments ingénus de son histoire. Stan Berkowitz, le scénariste de Table rase, confronte AMAZO à la mort de son créateur dès le début, ce qui explique que le robot cherche désespérément un but à son existence par la suite.

Le résultat est une version complexe, profonde et parfois angoissante de l'androïde : le robot s'avère humain, sensible et naïf, ce dont profitera Lex Luthor pour le manipuler. Mais c’est Luthor lui-même qui apportera également une réponse aux questions existentielles qui hantent l'androïde : quelle est sa raison d'être ? où doit le mener son évolution ?

AMAZO est également capable de changer de forme et sa capacité de mimétisme va jusqu'à copier les comportements des personnes qu'il croise : on le voit par exemple adopter la gestuelle de Flash pour charmer Mercy Graves. Contrairement aux comics, cet AMAZO est capable d'évoluer et a pu par exemple se défaire de sa sensibilité à la kryptonite, engendrée par la copie des pouvoirs de Superman. Cette caractéristique en fait un ennemi insidieux qu'on ne peut battre deux fois de la même manière.

AMAZO est en réalité le nom de code du projet lancé par le Professeur Ivo pour construire l'androïde. On ne sait pas si le savant a agi de son propre chef ou pour le compte de la Lexcorp, dans le cadre du Programme Achille évoqué par Luthor dans les deux derniers épisodes de Superman : Le Fils prodigue.

Notons enfin que dans la série animée, le personnage n'est appelé par son nom que dans l'épisode Panique dans le ciel. Avant cela, il est plutôt question de "l'Androïde" (ou de "l'Androïde du Professeur Ivo"). Sur les plans de construction du robot (dans Tabula Rasa) on peut lire le terme A.M.A.Z.O. (comme s'il s'agissait d'un acronyme). C'est pour cette raison que nous parlons sur LTDH d'AMAZO, et non d'Amazo (les points de tout acronyme étant omis sur notre site).










Notes sur le design

Dans les comics, Amazo ressemble à un être humain de race blanche, avec des cheveux roses et des oreilles en pointe, souvent habillé en vert.

Au niveau esthétique, la version animée d'AMAZO est totalement différente : sa forme neutre et épurée est en équilibre avec sa programmation vierge. Il n'a d'humain que la silhouette, son corps est entièrement métallisé et son visage ne comporte que deux yeux noirs. D'abord argenté, AMAZO devient doré à la fin de l'épisode Table rase.



Ci-dessus : Amazo argenté et doré (désolé pour les images de mauvaises qualité)

Voix originale

Lors de ses différentes apparitions, le personnage d'AMAZO est doublé par Robert Picardo.

Voix françaises

Plusieurs acteurs ont endossé le rôle d'AMAZO dans le DCAU :

Épisodes

Légende :
 : épisodes-clés exposant les origines du personnage ou relatant des évènements dont les conséquences seront importantes dans la vie de celui-ci.
(caméo) : épisode dans lequel le personnage n'apparaît qu'un bref instant, généralement sans avoir de réplique.
(mentionné) : épisode dans lequel le personnage n'apparaît pas mais dans lequel il est mentionné.

La Ligue des Justiciers :

Bandes dessinées

Justice League Adventures :

Références

Sources images et infos :