November 24, 2017, Friday, 327

Hawkgirl (DCAU)

De La Tour des Héros.

Pages en progrès. Cliquez pour en savoir plus.
Page en progrès
Cet article concerne l'héroïne du DCAU. Pour les autres interprétations du personnage, voir Hawkgirlalt=Page d'aide sur l'homonymie

Dans le DC Animated Universe, Hawkgirl est une super-héroine qui fait partie des sept membres fondateurs de La Ligue des Justiciers.

Personnage de La Ligue des Justiciers
Hawkgirl
Série d'origine La Ligue des Justiciers
Autre(s) série(s) Static Choc
Première apparition L'Invasion (2) (JL)
Dernière apparition Le Destructeur (JLU)
Nom Hawkgirl
Identité réelle Shayera Hol
Alias Visage d'aigle
Statut Super-héroine
Sexe Féminin
Âge Plusieurs milliers d'années
Origine Thanagarienne
Cheveux Roux
Yeux Noirs derrière son casque, verts en réalité
Pouvoirs Vol
Armes Massue électrique en Nth
Caractéristiques Membre pivot de la Ligue des Justiciers au passé bien particulier.
Liens de parenté Chay-Ara-Hol (vie antérieure)
Hro Talak (ex-fiancé)
John Stewart (père de son fils)
Warhawk (fils)
Affiliation La Ligue des Justiciers, Hro Talak
Base Tour de Guet I, Tour du Dr Fate, Tour de Guet II, Metro Tower
Lieu d'action principal La Terre
Voix originale(s) Maria Canals
Voix française(s) Martine Meirhaeghe
Personnage créé par Gardner Fox, Dennis Neville & Sheldon Moldoff
Date de création 1940
Personnages de la sérieForum

D'après les séries

Dans La Ligue des Justiciers

Guerrière, instructrice des commandos d'élite Thanagariens envoyée sur Terre dans un but qu'elle doit conserver secret, Shayera Hol, sous le nom d'Hawkgirl, forme, aux côtés de Superman, Batman, Wonder Woman, Green Lantern, J'onn J'onzz et Flash, la Ligue des Justiciers après l'invasion des martiens blancs contre le globe. Elle fera face avec eux à de nombreuses menaces comme La Ligue de l'injustice, Mongul, Vandal Savage, Brainiac, Darkseid ou encore Kuchlu.

Demeurant volontairement mystérieuse et évasive sur son passé et ses origines pour les besoins de sa mission, Shayera s'attache malgré elle profondément au groupe, qu'elle voit comme une deuxième et nouvelle famille, ainsi qu'à la Terre, foyer d'adoption abritant un peuple admirable, qu'elle doit protéger. Elle se rapproche particulièrement de John Stewart, constituant son soutien moral et affectif en bien des occasions. Elle noue avec Wonder Woman un fort lien d'amitié, et entretient avec Flash une relation taquine fraternelle.

Après avoir passé les fêtes de Noël avec John et manqué d'être tuée par le Joker à Las Vegas, elle franchit enfin le cap de l'histoire d'amour avec son camarade, ayant vu la mort en face. Toujours plus tiraillée et réticente à s'impliquer, elle n'oublie pas devoir faire primer sa mission pour Thanagar, et ses liens là-bas, toujours effectifs.

Attention, spoiler ! Ce qui suit dévoile des éléments importants de l'intrigue. Il est préférable de ne pas lire cette fiche si vous n'avez pas encore vu l'épisode La Croisée des étoiles.

L'arrivée des Thanagariens sur Terre révèle enfin au grand jour l'allégeance secrète d'Hawkgirl et toute la vérité quant à sa venue. Espionne devant préparer la planète à la prise de pouvoir des Thanagariens, elle est contrainte de trahir John et la Ligue pour rejoindre les rangs de Hro Talak, accessoirement son fiancé, ignorant toutefois la finalité destructrice de ses intentions. Lorsque Shayera les met à jour, elle se révolte contre Hro et revient vers la Ligue pour vaincre ses compatriotes et finalement se défaire de sa contrée natale.

Elle s'est malheureusement mis le groupe à dos au cours de l'aventure, et leur confiance en elle a disparue. Alors que les six autres justiciers sont en pleine discussion quant à son sort au sein de l'équipe, Shayera, rongée par la culpabilité, décide d'elle-même de quitter la Ligue, quelle que soit leur décision. Faisant ses adieux à ses amis et à John, elle s'envole, la mort dans l'âme, pour d'autres horizons.

Dans La Nouvelle Ligue des Justiciers

Trouvant refuge dans la tour du Dr Fate, exil régénérateur pour tout être en quête existentielle, Hawkgirl s'extirpe de l'ombre lors du retour de Solomon Grundy. Devant le tuer à l'aide des propriétés uniques de sa masse en Nth pour sauver la Ligue et le monde, Shayera est à nouveau émotionnellement éprouvée, mettant fin à une vie et affrontant en plus l'aigreur des Terriens. Elle réintègre tout de même la Ligue, mais doit prouver sa bonne foi, sa loyauté et surtout recoudre l'amitié qui les unissait.

Pensant pouvoir repartir de zéro dans sa relation avec John, Shayera découvre qu'il tente de l'oublier désormais avec Vixen, mais reprend petit à petit le jeu de séduction avec lui. Sa relation avec Wonder Woman est aussi à reconstruire. Traversant de nouvelles péripéties ensemble comme le traquenard tendu par les Thanagariens Kragger et Paran-Dul, l'unité du groupe se resserre et Hawkgirl repart sur de nouvelles bases en leur compagnie, même si le sujet de sa trahison reste ancré dans les consciences, notamment utilisé par Lex Luthor pour parvenir à ses fins politiques.

A nouveau unie, Hawkgirl combat avec la Ligue le groupe Cadmus, la Legion of Doom et Darkseid. Elle fait entretemps la connaissance de Carter Hall qui lui apprend qu'ils forment un couple maudit, se réincarnant sans cesse depuis des millénaires. A la lumière de la fin terrible qu'ont connu ces amants antiques, ces révélations n'ont que peu d'importance pour elle, toujours amoureuse de John. En revanche, l'existence dans le futur de son fils Warhawk, qui est aussi celui de Stewart, semble peser bien plus lourd sur son cœur.

Dans Static Choc

Lors d'évènements ayant lieu entre les saisons 1 et 2 de La Ligue des Justiciers, Hawkgirl et la Ligue sollicitent l'aide de Static contre une intrusion de Brainiac.




















D'après les BD dérivées de la série

Hawkgirl figure dans plusieurs numéros de Justice League Adventures et de Justice League Unlimited.

D'après les comics

La première Hawkgirl, Shiera Sanders Hall est créée par Gardner Fox, Dennis Neville & Sheldon Moldoff, et apparaît dans Flash Comics #1 de janvier 1940.

Shiera Hall

Réincarnation de la princesse Égyptienne Chay-Ara, Shiera rencontre l'archéologue Carter Hall qui était dans une vie antérieure son amant Khufu. Le meurtre des jeunes gens aux mains d'Hath-Set avec un poignard en Nth les a liés pour l'éternité, mourant et renaissant inexorablement tous les siècles, se retrouvant pour être de nouveau assassinés, la plupart du temps par les descendants d'Hath-Set. Shiera devient Hawkgirl aux côtés d'Hawkman, portant des ailes faites du même métal Nth.

Last Days of the Justice Society enferme le couple et leurs camarades de l'époque dans les limbes, le duo étant redondant avec ses successeurs de l'Âge d'Argent. Shiera réapparaît cependant à travers les aventures de Kendra Saunders, avant d'être ressuscitée dans Blackest Night. L'identité de sa mère lui est révélée dans Brightest Day, et le sort d'Hath-Set est finalement levé. Afin de combattre Dark Avatar, Shiera est transfigurée en élément aérien, et le reste encore aujourd'hui, au grand désespoir d'Hawkman.

Shayera Hol

Le reboot de l'Âge d'Argent réecrit l'histoire, plaçant Shiera Hall sur Terre-II, et accouche d'une nouvelle Hawkgirl pour Terre-I, Shayera Hol, de la plume de Gardner Fox et Joe Kubert dans The Brave and the Bold #34 de février-mars 1961. Officier de police de la planète Thanagar au peuple ailé, elle se marie avec son partenaire Katar Hol. Lors d'un course-poursuite intergalactique, le couple atterrit sur Terre et fait la connaissance des autres héros. Elle demeure sur Terre en tant que secrétaire de Katar devenu le nouveau Hawkman, co-directrice du Midway City Museum, et se range même du côté de la Terre lors de l'invasion de leurs camarades Thanagariens. Shayera n'intègre la Ligue qu'en 1977, treize ans après son compagnon. Son histoire continue sous le nom d'Hawkwoman, première du nom, à partir des années 1980. Sharon Parker Hall et Shayera Thal porteront aussi cette appellation distincte.



Kendra Saunders

Kendra Saunders est la petite fille de Speed Saunders, cousin de Shiera. Lorsqu'elle choisit de mettre fin à ses jours, l'âme de Shiera pénètre dans son corps et permet sa survie. Les deux consciences co-habitent, Kendra gardant ses propres souvenirs, néanmoins sans l'expérience au combat de Shiera. De ce fait, des tensions naissent entre elle et Hawkman, l'amour de ce dernier ne pouvant lui être renvoyé au premier abord. Après que Shiera libère son corps pour accepter d'aller dans l'au-delà, Kendra Sauders et Hawkman sont assassinés par les Black Lantern Ralph et Sue Dibny lors de Blackest Night.

Analyse

Hawkgirl est l'objet d'une véritable réinvention par l'équipe de Bruce Timm, elle est peut-être même l'héroïne de l'univers DC la plus remaniée, la plus personnalisée. Timm avoue ouvertement que leur Hawkgirl, encore plus que leur Stewart, est un personnage différent à part entière. Sa préférence allant, comme souvent, vers l'âge d'argent, il choisit Shayera Hol, encore appelée Hawkgirl à cette époque, mais l'affuble, au crépuscule de la série, du bagage mythologique de Shiera Hall. Traditionnellement liée à Hawkman, le DCAU fait l'impasse totale durant quatre saisons sur ce pan intrinsèque de son histoire, introduisant seulement un ersatz maléfique de Katar Hol, Hro Talak. Le dysfonctionnement du couple Chay-Ara-Hol et Katar Hol sous-entend que ces informations n'existent que pour étoffer le background d'Hawkgirl, La Ligue des Justiciers la liant principalement à John Stewart. Il s'avère d'ailleurs totalement rédhibitoire pour Shayera, qui tourne alors le fatum censé l'unir à Carter Hall pour l'éternité en dérision, l'idylle s'étant autrefois autodétruite.

D'après Bruce Timm, l'histoire d'amour entre Hawkgirl et John Stewart était prévue dès l'aube de la série, implicitement suggérée par leur entrée en scène simultanée dans la Tour de Guet à la fin de L'Invasion. Shayera épaulera fortement John dès l'épisode Au cœur de la nuit, allant jusqu'à se frotter avec succès aux autres membres du Corps des Green Lanterns, et le flirt commencera véritablement à partir de L'Aire de combat.

Timm planifie également sa trahison à l'avance, préférable selon lui à la mort d'un personnage, pour susciter un impact dramatique lourd, sélectionnant un personnage réinventé et fortement aimé des spectateurs comme de l'équipe. L'attitude réticente d'Hawkgirl à parler de son passé tout au long des saisons 1 et 2, les expressions de son visage et ses sentiments parfois dissimulés derrière l'austérité de son casque, constituent un indice permanent. On peut, après avoir pris connaissance des évènements de La Croisée des étoiles, en découvrir d'autres, disséminés à travers les épisodes, comme sa panique initiale devant le potentiel lien entre le Docteur Fate et Thanagar dans La Terreur de l'au-delà. Le générique même des deux premières saisons, restant sobre quant à sa présentation d'Hawkgirl, contribue au point d'interrogation délibéré. De manière générale, au cours des cinq saisons, une multitude de détails aiguille le spectateur sur le personnage, de son propre comportement, à son choix des échecs noirs dans La mort qui marche, avatars de ses remords.

De par l'accent sur ses origines et les terribles dilemmes auxquels elle fait face sans relâche, le parcours métaphysique et émotionnel d'Hawkgirl l'assimile à Superman et à J'onn J'onzz, écartée elle aussi, pour des raisons différentes, de son peuple natal. Comme eux, elle est une orpheline bercée par un nouveau foyer, mais se heurte, tour à tour, à de multiples rejets. Son rapport avec Solomon Grundy est une source supplémentaire de souffrance, devant affronter l'euthanasie.

Son évolution au fil des épisodes est indéniable, et le personnage grandit dans le cœur du public en même temps que dans le cœur de la Ligue. La disparition de son casque et la variété de ses tenues inaugurées à partir de la saison 3 représentent le masque qui tombe, mais aussi l'émancipation, la libération des chaînes, pour le personnage, comme pour les auteurs de la série, qui assument pleinement les libertés prises avec leur Hawkgirl.

Elle est le témoignage le plus explicite et le plus évident de la compassion et de l'attachement croissants qui soudent les membres fondateurs de la Ligue, tout en demeurant du début à la fin une figure de femme forte, indépendante, et certainement pas dénuée d'humour. Sa complexité est toujours plus travaillée, puisqu'elle ressent encore de la nostalgie et de l'empathie pour ses anciens compagnons Thanagariens après avoir réintégré la Ligue, évitant ainsi un manichéisme parfois regrettable dans les œuvres de fiction. Son apaisement suite à ses erreurs est très progressif, lentement et précautionneusement développé, et une des clés de la réussite de La Ligue des Justiciers.

Celle-ci se conclut, de façon réaliste, sans avoir ouvertement marqué de point final sur l'avenir d'Hawkgirl, laissant l'imagination et le temps à l'œuvre. Son envol aux côtés de John lors des toutes dernières images de la série, formant une boucle avec leur arrivée dans le pilote, n'est sans doute pas dû au hasard.




















Notes sur le design

Hawkgirl reprend les traits propres à Shayera Hol (cheveux roux, yeux verts), ainsi que les atours qui lui étaient attribués dans les comics, à l'exception des bretelles, néanmoins visibles sur ses nouveaux costumes. S'ajoutent à cela ses ailes organiques, puisque Thanagarienne.

Voix originale

Maria Canals double Hawkgirl en version originale.

Voix française

La comédienne Martine Meirhaeghe est la voix française emblématique d'Hawkgirl.

Épisodes

Légende :
 : épisodes-clés exposant les origines du personnage ou relatant des évènements dont les conséquences seront importantes dans la vie de celui-ci.
(caméo) : épisode dans lequel le personnage n'apparaît qu'un bref instant, généralement sans avoir de réplique.
(mentionné) : épisode dans lequel le personnage n'apparaît pas mais dans lequel il est mentionné.

La Ligue des Justiciers :






Static Choc :


Figurines

Références

Sources images et infos :