December 15, 2019, Sunday, 348

Je suis légion

De La Tour des Héros.

Pages en progrès. Cliquez pour en savoir plus.
Page en progrès

Je suis légion (I am Legion) est, selon l'ordre idéal, le 79e épisode de La Ligue des Justiciers et le premier de la 5e saison. Cet épisode marque les premières apparitions, dans la série et dans le DCAU, de Clé, Dr Polaris, Evil Star, Devil Ray, Dr Cyber, Shark, Puzzler, Gentleman Ghost, Blackmass, Rampage, Silver Banshee, Queen Bee, Major Disaster, Heat Wave, Sonar et Thinker.

La Ligue des Justiciers
Épisode
Titre français Je suis légion
Titre original I am Legion [Je suis légion]
N° ordre idéal 79
Saison 5e
N° de prod. Inconnu
1re diff. USA Cartoon Network (sam. 17 sept. 2005)
1re diff. francophone France 3 (dim. 9 octobre 2005)
Format image Widescreen mais…
Durée ± 21 minutes
Scénario Dwayne McDuffie
Réalisation Joaquim Dos Santos
Musique Kristopher Carter
Studio d'animation D.R. Movie Co., LTD.
← Précédent Suivant →
Épilogue Réincarnation
Guide des épisodesForum

Sommaire

Histoire

Lex Luthor est parvenu à s'échapper de prison et est poursuivi par la police. Acculé, il est miraculeusement aidé par un inconnu qui le conduit dans une forêt où l'attend Grodd. Celui-ci lui dévoile alors l'existence d'une nouvelle société de criminels répondant à ses ordres et s'offrant une protection mutuelle. Lex refuse de rejoindre le groupe mais change toutefois d'avis lorsque Grodd promet de lui donner un des derniers fragments existant de Brainiac, la seule possibilité pour Luthor de retrouver la connaissance ultime qu'il a connue temporairement lorsque l'ordinateur vivant avait investi son corps.

Dans le nouveau centre de la Ligue, Shayera reçoit un appel de Chuck Sirianni, l'un des anciens pilotes de chasse des Black Hawks. Celui-ci a détecté un signal d'alarme en provenance d'une île qui servait autrefois de quartier général aux Black Hawks et où sont stockées de puissantes armes depuis la Seconde Guerre mondiale. Shayera, Flash et Fire (pour laquelle Flash a un faible) rejoignent Chuck sur l'île où ils finissent par être confrontés à Luthor, Clé et au Dr Polaris. Ces derniers ont été envoyés là-bas pour récupérer un objet précieux pour le compte de Grodd.

Shayera, Flash et Fire sont en peine face au Dr Polaris et à Clé. Lex, pendant ce temps, récupère l'arme, déclenche l'autodestruction de l'île et prend Chuck en otage. Heureusement, ce dernier parvient à s'échapper grâce à un dispositif de protection mis en place il y a des années sur l'île. Il arrive à temps pour stopper le compte à rebours mais les criminels ont réussi à s'échapper.

De retour dans le repaire de Grodd, Luthor tend à ce dernier l'objet qu'il a dérobé pour lui : la lance de Longinus. Grodd lui révèle alors que l'objet n'a aucune valeur pour lui et qu'il s'agissait juste d'un moyen de tester Luthor. Il lui dit également qu'il est encore bien trop tôt pour qu'il lui rende le fragment de Brainiac… Haineux envers le gorille, Luthor se contraint à rester dans son organisation criminelle, seule façon pour lui de retrouver la connaissance universelle que lui a fait partager le robot kryptonien…

Avant de quitter l'île, Shayera et Chuck honorent la mémoire des Black Hawks…

Doublage

Distribution

Personnages Voix originales Voix françaises
Superman George Newbern François Bourcier
Shayera Maria Canals Martine Meirhaeghe
Flash Michael Rosenbaum David Krüger
Lex Luthor Clancy Brown Jean-Bernard Guillard
Gorilla Grodd Powers Boothe Philippe Ogouz
Brainiac Corey Burton Jean-Louis Rugarli
Agent Faraday Scott Patterson Roland Timsit
Chuck Sirianni Seymour Cassel Patrick Larzille
Mairzey Takayo Fischer Charlotte Vermeil
Fire Maria Canals Charlotte Vermeil
Docteur Polaris Michael Rosenbaum Jean-Louis Rugarli
Clé Corey Burton *
Aztek Corey Burton Jérôme Frossard
Un policier Michael Rosenbaum Jean-Louis Rugarli

Remarques

Commentaires

Titres

  • Durant l'élaboration de l'épisode, le titre provisoire était We Are Legion. Finalement, celui-ci a été changé en I Am Legion. Le titre est lié aux références bibliques de l'épisode mais également à la Legion of Doom de la série Super Friends (voir les références culturelles).

Analyse

  • Je suis Légion jette les nouvelles bases de cette saison : un nouveau centre terrestre pour la Ligue, une collaboration plus étroite avec les autorités via King Faraday (ci-dessous), une nouvelle menace conséquente (un Grodd à la tête d'un impressionnant rassemblement de super-criminels et qui se révèle capable de faire plier Lex Luthor), un Luthor hanté par Brainiac (schizophrénie ou réminiscences de l'esprit de l'ordinateur ?)… À côté de tous ces nouveaux éléments, on retrouve le thème des Black Hawks (dont d'autres membres avaient été vus dans Le Règne de Savage) et la relation Shayera / Flash / Fire décoche de vrais sourires, voire des éclats de rire.


Détails


  • Le personnage d'Aztek connaît ici sa plus longue apparition dans la série (et c'est aussi l'une des seules scènes où on peut l'entendre parler). Dans les comics, ses pouvoirs sont multiples. Ici, on ne verra qu'un seul de ceux-ci : une vision à rayons X lui permettant d'analyser la matière et les traitements qu'elle a pu subir.

  • Première apparition du personnage de Clé (The Key en VO) qui ici a le pouvoir de traverser les murs et de forcer facilement n'importe quelle porte. Dans les comics, le personnage est surtout un ennemi de la JLA.
  • On aperçoit nombre de criminels dans les rangs de Grodd. Lorsqu'il fait découvrir son repaire à Luthor, on peut voir :

De gauche à droite, en bas : Docteur Destinée, Evil Star, Cheetah, Atomic Skull, Devil Ray, le Parasite, Docteur Cyber, Shark et Blockbuster.
À droite de Grodd : Dr Polaris, Puzzler, Killer Frost, KG Beast, Gentleman Ghost, Copperhead, Blackmass, Toyman, Metallo et Rampage.

En haut, à gauche : Bizarro, Giganta, Silver Banshee.
À droite : Queen Bee, Sinestro et Star Sapphire.

Remarquons que les vilains à gauche et à droite disparaissent sur l'image diffusée par France 3. La chaîne française diffuse en effet la série coupée au pan & scan (un procédé idiot servant à recadrer une image 16/9 pour passer en écran classique 4/3 sans bandes noires en haut et en bas).
Plus tard, on aperçoit mieux Volcana, Copperhead, KG Beast et Metallo.

Puis, dans ce plan panoramique, de gauche à droite : Star Sapphire, Sinestro et Silver Banshee (tous les trois en train de voler), Major Disaster, Weather Wizard, Heat Wave, Giganta, Sonar, Bizarro, Dr Destinée, Thinker, Killer Frost et Toyman.


  • Remarquons que cette société de criminels ne compte aucun ennemi de Batman. La raison en est le Bat-embargo.
  • À plusieurs reprises, Luthor communique avec Brainiac qu'il est le seul à pouvoir voir et entendre. À ce stade, il est encore impossible de dire si le criminel possède bien en lui quelques réminiscences du robot ou s'il souffre d'une sorte de schizophrénie.
  • L'assemblée de criminels formée par Grodd ne porte pas encore de nom précis en VO ou en VF (ce n'est qu'à l'avant-dernier épisode qu'elle sera mentionnée comme la Société secrète) mais elle fait indéniablement penser à la Legion of Doom (voir les références culturelles ci-dessous). L'épisode nous apprend que le but de ce groupement et d'assurer une certaine protection à ses membres face à la Ligue des Justiciers (un criminel menacé par un super-héros pourra compter sur l'aide des autres complices de Grodd). En contrepartie de cette protection, le gorille récupère 25% du butin. Notons que la Ligue ne connaît pas encore l'existence de cette "légion".
  • Shayera s'amuse de Flash en voyant à quel point celui-ci se montre hésitant à aborder Fire. Pour le taquiner, la thanagarienne lui dit « J'ai entendu dire qu'elle était… brésilienne » (et durant les quelques points de suspension, le visage de Flash se décompose). Shayera faisait en fait mine d'annoncer à Flash que Fire était soit lesbienne (un clin d'œil au fait que la jeune femme semble très proche de Ice), soit transsexuelle (une allusion à la grande taille de la jeune fille et à ses larges épaules… mais aussi à ses origines brésiliennes, pays bien connu pour s'être spécialisé dans les opérations — souvent au rabais — de changement de sexe).
  • Bien que Fire est déjà apparue à diverses reprises lors des saisons 3 et 4, cet épisode est celui où elle a le plus grand rôle.
  • À plusieurs reprises, on sent l'admiration de Shayera pour les Black Hawks, non seulement parce qu'ils sont des héros, mais aussi parce qu'ils partagent le même emblème : le faucon.
  • Lorsque Shayera dit à Flash qu'ils ont besoin d'un autre membre pour mener à bien leur mission, celui-ci hésite encore à s'adresser à Fire. Shayera pousse alors un juron en thanagarien (tout à fait impossible à retranscrire).
  • La complicité de Shayera et Flash est ici exploitée avec finesse et humour. Depuis Le Règne de Savage, les deux personnages se sont beaucoup rapprochés et les évènements de La Croisée des étoiles nous ont montrés à quel point Flash tenait à sa partenaire. Cette relation est ici présentée par le bolide comme une relation frère-sœur.
  • On peut entrevoir, parmi les trophées et autres souvenirs, une affiche de propagande de Vandal Savage telle que celles qu'il utilisait lors de la Seconde Guerre mondiale (Le Règne de Savage). On aperçoit aussi un des drapeaux de Savage rappelant le symbole nazi.

  • Le Dr Polaris apparaît dans la série pour la première fois. Il se dit ici "ferrokinétique", ce qui signifie, comme dans les comics, qu'il peut manipuler et déplacer mentalement tout objet constitué de fer. Sur papier, le Dr Polaris est à l'origine un ennemi de Green Lantern.
  • La massue de Shayera est sensible aux manipulations mentales du Dr Polaris, ce qui induit qu'elle contient du fer. D'après Dwayne McDuffie — scénariste de l'épisode —, le métal dont est composé la massue est bien entendu le fameux Nth (le métal que l'on ne peut trouver que sur Thanagar). Celui-ci contient des propriétés diverses dont celle de contenir du fer.
  • De retour après son expédition, Luthor se voit refuser par Grodd le droit de récupérer le fragment de Brainiac que détient le gorille. Luthor doit donc rester aux services de Grodd pour espérer obtenir l'objet. La haine viscérale qui naît alors chez Lex rythmera toute cette dernière saison.
  • Le générique de fin laisse entrevoir des extraits des deux épisodes suivants : Réincarnation et Voyage au centre de la Terre.

Format

Bien qu'il ait été réalisé et diffusé aux États-Unis en 16/9 (Widescreen), l'épisode est programmé en 4/3 (Full Screen rogné au Pan&Scan) lors de ses programmations sur France 3 et Club RTL. Le format original est respecté sur les coffrets DVD (Widescreen anamorphosé).

Diffusions

Quelques diffusions et rediffusions que nous avons pu relever sur les chaînes francophones :

Références culturelles

  • Le titre fait référence à la Bible (Évangile selon Marc, 5, 9-11) : « Je suis Légion », célèbre phrase du Diable lorsqu'il apparaît à Jésus (lors de sa retraite de 40 jours dans le désert) pour le soumettre à la tentation. La phrase complète est parfois traduite « Mon nom est Légion, car nous sommes nombreux » mettant en avant le fait que la personne se revendique comme faisant partie d'un groupe, et n'est de ce fait pas un cas isolé. L'expression fait aussi légion dans l'univers des comics puisque de nombreux épisodes portent ce titre. Dans X-Men, Légion est également le surnom du fils du professeur Xavier, en référence aux personnalités démoniaques qui peuvent l'habiter.
  • Grodd ne donne pas clairement le nom de son organisation, mais il s'agit bien sûr d'une référence directe à la Legion of Doom, le célèbre rassemblement de criminels des séries animées des années '70 et '80 : Super Friends. La Legion of Doom était alors composée de Lex Luthor, Sinestro, Giganta, Cheetah, Solomon Grundy, Gorilla Grodd, Toyman, Captain Cold, l'Épouvantail, Riddler, Black Manta, Brainiac et Bizarro.


  • L'architecture du bâtiment est d'ailleurs similaire dans les deux séries (à gauche Super Friends, à droite JLU). Dans Super Friends, le repaire émerge de l'eau, tandis que dans JLU, il est dissimulé par une image holographique.


  • De la même manière, le nouveau centre de la Ligue rappelle le quartier général des super-héros de la série Super Friends (à gauche Super Friends, à droite JLU).


  • Chuck Sirianni, de son vrai nom Carlos Sirianni, était un des personnages réguliers des comics Black Hawks publié par Quality Comics dès les années 40 et repris en 1956 par DC. Comme dans cet épisode, ce texan d'origine italienne est marié à Mairzey, ex-héroïne de guerre sino-américaine.


  • Bizarrement, le personnage de Chuck Sirianni (qui existe bel et bien dans les comics DC) est dit s'appeler Chuck Cuidera selon TV.com. Chuck Cuidera était le nom d'un célèbre dessinateur de comics (1915-2001) qui a beaucoup travaillé sur les différents titres des Black Hawks mais qui est aussi le créateur de Blue Beetle ! Pourtant, en écoutant bien la VO, le personnage est bien appelé Chuck Sirianni. Notons qu'un autre site de référence, World's Finest, écrit erronément Sinanni.
  • La plaisanterie laissant supposer que Fire est peut-être lesbienne est en fait un clin d'œil au personnage de Sigrid Nansen. Cette dernière est la première Ice des comics DC (Icemaiden pour être exact) et elle a régulièrement été amenée à travailler en collaboration avec Fire. Icemaiden est une des rares super-héroïnes bisexuelles. Bien que dans les comics Fire soit hétérosexuelle, les deux amies avaient un lien privilégié.
  • Les requins robots qui attaquent les justiciers sont une référence au film Austin Powers (1997) où le méchant Dr Denfer rêve de posséder des requins robots avec des mitraillettes attachées à leur tête ! Les scénaristes se sont amusés à concrétiser ce saugrenu fantasme…


  • Lorsque Flash, Shayera, Fire et Chuck débarquent dans les locaux des Black Hawks, on aperçoit une galerie de costumes appartenant à ses membres : Killer Shark, Queen Killer Shark, King Condor, The Hoopster, Blackhawk (version 1950), Chop Chop, Blackhawk (version ‘60), Blackhawk (version ‘70) et Lady Blackhawk


  • L'arme que remet Luthor à Grodd est la lance de Longinus. Longinus est le nom du Romain qui aurait transpercé le corps de Jésus avec une lance lorsque celui-ci était sur la croix. L'objet s'ajoute donc à la référence biblique du titre de l'épisode.


  • Grodd affirme que durant la Seconde Guerre mondiale, Hitler pensait que quiconque possédait la lance de Longinus devenait invincible. Au début du 20e siècle s'est développé le mysticisme nazi qui a conduit le IIIe Reich à vouloir acquérir divers objets occultes ou ésotériques. Cette part de l'histoire a notamment alimenté la fiction (les premier et troisième films d'Indiana Jones, le jeu Wolfenstein, Hellboy…). Dans les comics DC, les nazis sont aussi friands de ce genre d'objets et la lance de Longinus occupe une grande place dans l'histoire de la Seconde Guerre mondiale. En effet, la puissance de cette lance, combinée à celle du Saint-Graal, permettait au dictateur de créer une barrière invisible tout autour des pays occupés, ce qui empêchait les super-héros de débarquer sur ces territoires sous peine de se voir contrôlés mentalement par Hitler lui-même !
  • L'idée de faire intervenir la lance de Longinus vient du scénariste Dwayne McDuffie. L'objet ne sera plus évoqué par la suite, et ce volontairement de la part des auteurs. Bruce Timm dira à son sujet qu'il s'agit d'un MacGuffin, une pratique dont la paternité est attribuée à Alfred Hitchcock et qui consiste à amener le spectateur à se poser des tas de questions qui n'auront pas de réponse, et qui perdront même toute importance au cours de l'histoire (source info : http://jl.toonzone.net/ ).

Citations

Clé : Votre bienfaiteur a hâte de vous rencontrer Mr Luthor.
Lex Luthor : Est-ce que ce fameux homme-mystère porte un nom ?
Grodd : Tu n'as aucune raison de m'insulter de la sorte. Je suis de loin supérieur à n'importe quel humain.


Grodd (à Luthor) : Sois réaliste, tu possèdes toujours cette étincelle qui brille en toi. Oui, je la vois dans tes yeux. Tu as le regard d'un homme qui est bien au-dessus des lois morales qui ne servent qu'à protéger les faibles.


Shayera (parlant de Fire à Flash) : De toutes façons, tu perdrais probablement ton temps. J'ai entendu dire qu'elle était… brésilienne.


Flash : Oh, elle est dingue de moi. C'est comme la grande sœur que je n'ai jamais eue. La seule différence, bien sûr, c'est que… elle a des ailes.


Traduction

Quelques notes sur la VF :

  • La VF choisit de traduire The Key par Clé mais il serait plus correct de l'appeler "La Clé".

Médias (DVD et VHS)

Cet épisode se retrouve sur :

Références

Sources images et infos :