July 26, 2017, Wednesday, 206

The Spectre (DC Showcase)

De La Tour des Héros.

Pages en progrès. Cliquez pour en savoir plus.
Page en progrès
Cet article concerne le court-métrage de DC Showcase. Pour le personnage et ses autres incarnations, voir Le Spectrealt=Page d'aide sur l'homonymie

The Spectre est le premier court métrage de la collection DC Showcase.

DC Universe Animated Original Movies
Épisode
Titre original The Spectre
[Le Spectre]
Sortie vidéo USA Février 2010
Format image Widescreen
Durée ± 12 minutes
Histoire Steve Niles
Réalisation Joaquim Dos Santos
Musique Benjamin Wynn et Jeremy Zuckerman
Studio d'animation MOI Animation
← Précédent Suivant →
Jonah Hex
Guide des filmsForum

Sommaire

Histoire

À Hollywood, Forster Brenner, célèbre réalisateur de films d'horreur, est tué dans sa villa par l'explosion d'une bombe.

L'enquêteur Jim Corrigan est appelé sur place par Aimee Brenner, la fille de la victime. Malgré l'enquête en cours initiée par la police de Los Angeles, il se met à fouiner de son côté et découvre vite que le réalisateur avait de nombreux ennemis. Parmi eux se trouvent des anciens collaborateurs déçus de ne plus avoir été sollicités…

Le soir, Drew Flynn, un créateur d'effets spéciaux pour films d’horreur, reçoit dans son atelier la visite du défunt Forster Brenner. Horrifié, il avoue ne pas comprendre : il devrait être mort, il l'a tué ! Fort de cet aveu, le Spectre fait disparaître son déguisement de Brenner et dévoile sa véritable identité. Il prend possession des monstres créés par Flynn et l'attaque violemment. Celui-ci cherche à s'enfuir, mais est vite rattrapé et assassiné.

Au quartier général de la police de Los Angeles, Jim Corrigan est rappelé à l'ordre par le capitaine : il ne doit pas se mêler d'une affaire en cours sous prétexte qu'il est lié à un proche de la victime. Le capitaine lui fait remarquer par la même occasion que Drew Flynn était sur la liste des suspects du meurtre de Brenner …

Peter McCoy, un cascadeur, est attaqué au volant de sa voiture par le vengeur masqué, alors qu'il s'enfuit avec une valise pleine de billets. Après avoir été envoyé dans le décor et éjecté de sa voiture, il cherche à s'enfuir mais est attaqué par son propre véhicule… qui finit par l'écraser.

À Los Angeles, Jim Corrigan rend visite à Aimee Brenner et lui dévoile être certain de sa culpabilité. La jeune femme tente alors de tuer l'enquêteur, mais les balles lui passent à travers le corps ! Essayant de s'échapper, elle est vite rattrapée par une tornade de billets verts qui la lacèrent à mort.

Alors que la police arrive à la villa des Brenner, Jim Corrigan, invisible Spectre, s'en va, son devoir de vengeance accompli…

Doublage

Distribution

Personnages Voix originales Voix françaises
Jim Corrigan / Le Spectre Gary Cole Vincent Ropion
Aimee Brenner Alyssa Milano Céline Melloul
Foster Brenner Jeff Bennett Jean-Claude Donda
Peter McCoy Jeff Bennett *
Flemming Jeff Bennett Jean-Claude Donda
Drew Flynn Rob Paulsen Marc Perez
Lieutenant Brice Rob Paulsen Marc Perez
Deandre Rob Paulsen Jérôme Pauwels
Le capitaine de Police Jon Polito Jean-Claude Donda
Policier * Arnaud Laurent

Personnages

Commentaires

Analyse

Dans une interview de janvier 2010, Bruce Timm avait déclaré que la collection de courts-métrages DC Showcase serait l'occasion de travailler sur des personnages qui n'avaient pas l'envergure pour justifier un film entier, mais qui permettraient de s'amuser autrement qu'avec les super-héros classiques.

Pour débuter cette collection, le choix a été fait d'utiliser un personnage de la galerie DC rarement (voire jamais) utilisé en série animée, mais qui lui tenait particulièrement à cœur depuis de nombreuses années : le Spectre.



Les contraintes de format pour cette collection (moitié moins de temps que pour un épisode classique) sont relativement bien gérées dans ce court-métrage : les personnages sont rapidement mis en place, la mise en scène va droit au but mais se permet de conserver un rythme lent pour rester dans l'ambiance sombre et calme de ce thriller surnaturel.

Cette ambiance est également le résultat d'un mélange des genres : l'atmosphère horrifique du court-métrage est due à Steve Niles qui a rendu un scénario simple mais efficace, et l'ambiance seventies est le fruit du réalisateur Joaquim Dos Santos.



Détails



Version longue

Une version longue est disponible sur les différents médias du DC Showcase Superman/Shazam!: The Return of Black Adam.

Aucune véritable scène n'est en réalité ajoutée : il s'agit de très courtes séquences ou des plans très rapides qui sont intégrés aux courts-métrages.

Ici, on peut noter, entre autres, un coup d'œil que Corrigan jette à ses collègues qui examinent la scène du crime, ou l'écart que fait McCoy pour éviter de percuter un camion.

Références culturelles

Signalons quelques références intéressantes :

  • Sur la commode du réalisateur se trouvent trois statuettes ressemblant aux Academy Award. Les Oscars du cinéma n'ont cependant pas de bouclier et ne lèvent pas leurs épées.


Tout au long du court-métrage, de nombreuses références sont faites aux films d'horreur. Entre autres :

  • Dans la villa de Foster Brenner se trouve une galerie d'affiches de films. L'un d'eux s'appelle Warlock ("sorcier" en anglais). Il existe effectivement un film d'horreur de 1989 portant le titre de Warlock.
  • Un mannequin du studio d'effets spéciaux vomit sur Drew Flynn. Il s'agit d'une référence à la célèbre scène du film L'Exorciste lors de laquelle la petite Regan (Régine) vomit sur un prêtre.




  • La scène durant laquelle le cascadeur Peter McCoy est attaqué par sa voiture est un clin d'œil au film Christine, dans lequel la voiture du même nom est possédée par un esprit.


Citations

Le Spectre : You can't kill a dead man. The guilty must be punished for their crime!


Traduction

Aucun court-métrage de la collection DC Universe Animated Original Movies n'a fait l'objet d'un doublage VF.

Médias (DVD et CD)

Ce cout-métrage se retrouve sur :

La version longue se retrouve sur :


Ajoutons que la musique du métrage est disponible sur CD.

Diffusions

À ce jour, le court métrage n'a jamais été diffusé à la télévision.

Références

Sources images et infos :