September 23, 2017, Saturday, 265

DC Universe Animated Original Movies

De La Tour des Héros.

Pages en progrès. Cliquez pour en savoir plus.
Page en progrès
DC Universe Animated Original Movies
Série
Titre original DC Universe Animated Original Movies
Titre français DC Universe Dessin animé original
Titres français Film d'animation DC Universe
Abréviations courantes DCUAOM ou DC Movies
Genre Super-héros, Aventure
Fantastique
Pays États-Unis
Maison de production Warner Bros. Animation
1re diffusion 2007-…
Statut Collection en cours
Durée ± 75 minutes par film
Nombre de films actuellement terminés 28
PortailForum

DC Universe Animated Original Movies est une collection de films d'animation directement destinés au marché de la vidéo (direct-to-DVD) et transposant des histoires mythiques des comics DC ou proposant des histoires originales. Ces films sont indépendants les uns des autres. Ils ne forment pas une continuité entre eux. Ils sont également indépendants des séries animées et ne font donc pas partie du DC Animated Universe.

Sommaire

Genèse

En juillet 2006, DC Comics, Warner Home Video, Warner Bros. Animation, et Bruce Timm annoncent la création d'un nouveau label, DC Universe Animated Movies (rebaptisé depuis DC Universe Original Movies puis DC Universe Animated Original Movies). Derrière cette appellation se cache un projet alléchant : une collection de films d'animation directement destinés au marché de la vidéo (direct-to-DVD) et transposant des histoires mythiques des comics DC. Deux à trois films, d'environ 75 minutes, sont prévus chaque année, tous dans un style différent et sans lien de continuité entre eux.

Bruce Timm travaille depuis plus de 13 ans sur des séries animées inspirées de l'univers DC et vient de terminer les derniers épisodes de La Ligue des Justiciers lorsque ce projet lui est présenté. Cette collection de films (dont il est producteur) est donc un peu comme une suite logique dans sa carrière et surtout comme un cadeau pour le travail de qualité qu'il a longtemps réalisé sur les personnages DC.

Avec ces films destinés au marché de la vidéo, Timm et les artistes avec qui il collabore peuvent s'affranchir des carcans imposés par la télévision. Moins de précautions doivent être prises en ce qui concerne la violence des combats ou la psychologie des personnages, l'esthétique peut se révéler plus audacieuse, la narration moins linéaire… Bref, un certain vent de liberté au niveau artistique souffle sur ces productions (même si les réalités du marché restent ce qu'elles sont et que les projets choisis doivent aussi être commercialement rentables).

N.B.: La collection vise un public adolescent et adulte. Elle est d'ailleurs classée PG-13, c'est-à-dire déconseillée aux moins de 13 ans.

Commentaires

Les trois premiers films connaissent des chiffres de vente exceptionnels aux États-Unis. Cependant, Warner se montre gourmand et malgré le succès de certains films, préfèrent que l'équipe joue la sécurité en se focalisant principalement sur des histoires mettant en scène Batman ou Superman. Ainsi, même si le film Wonder Woman connaît de très belles ventes, elles sont moins importantes que celles des films mettant en scène le Chevalier noir ou l'Homme d'acier. Warner décide alors qu'il n'est plus question de centrer un film sur un personnage féminin. Des projets comme Batgirl: Year One sont ainsi écartés.

Films déjà sortis

Le premier film réalisé, Superman: Doomsday, est inspiré de la longue saga des années 90, The Death of Superman, qui avait vu mourir Superman face à Doomsday, un nouvel ennemi surpuissant. Pour ce coup d'essai, le style graphique reste véritablement celui de Bruce Timm, même si, ici, il revisite l'apparence des personnages avec lesquels il a déjà travaillé par le passé (Superman, Lois Lane, Jimmy Olsen, Lex Luthor…).

Si le premier film avait demandé un gros travail d'adaptation, le deuxième, La Ligue des Justiciers : Nouvelle Frontière, est très fidèle au comic-book original de Darwyn Cooke, à la fois au niveau du design et au niveau du scénario (même si des coupes ont été nécessaires pour des raisons de format).

Le troisième film est le premier à déroger à la règle de l'adaptation de comics. Batman : Contes de Gotham est en réalité un ensemble de six courts métrages, chacun étant écrit par un scénariste différent (Brian Azzarello, David Goyer, Greg Rucka…). Chaque "épisode" a été confié à un studio d'animation japonais différent (seul Madhouse en assure deux) et l'esthétique se veut très proche des productions japonaises les plus "réalistes". Notons par ailleurs que ces courts métrages ont été présentés comme des histoire se déroulant entre les films de Christopher Nolan, Batman Begins (sorti en 2005) et The Dark Knight (2008).

Wonder Woman est le 4e film de la collection et a vu le jour en mars 2009. Il met en scène Wonder Woman quittant pour la première fois l'île de Themyscira. Les sources d'inspiration sont multiples comme l'a confirmé Bruce Timm lui-même lors de la promotion du film (avant sa commercialisation, il avait été annoncé que le film serait inspiré des comics des années 80 écrits par George Perez). Par ailleurs, une seule version du film a pour le moment été réalisée, malgré les annonces prévoyant deux versions différentes, l'une "grand public", l'autre moins "censurée" et plus proche de la vision de la réalisatrice, Lauren Montgomery.

Green Lantern : Le Complot est le 5e film de la collection. Il met en scène Hal Jordan recevant son anneau avant de se voir attribuer un "mentor" : Sinestro

Superman/Batman : Ennemis publics, 6e film de la collection, est l'adaptation du comic-book du même nom de Jeph Loeb. L'animation est basée sur les dessins de Ed McGuinness. Face au succès du film, une suite y a été donnée ; il s'agit de Superman/Batman : Apocalypse.

En février 2010 est sorti le 7e film de la collection : La Ligue des Justiciers : Conflit sur les deux Terres. Il est tiré du projet Worlds Collide, écrit par Dwayne McDuffie et qui devait faire la transition entre Justice League et Justice League Unlimited (soit, entre la 2e et 3e saisons de La Ligue des Justiciers). Malgré un design différent de celui utilisé dans le DCAU et un scénario modifié pour s'éloigner de cette continuité, Bruce Timm a déclaré que 95% du matériel original avait été conservé.

Batman et Red Hood : Sous le masque rouge, 8e film, était attendu depuis juillet 2008, lorsque Bruce Timm a annoncé au cours du San Diego Comic Con qu'un film de la collection devrait prochainement être consacré à Batman. Il s'agit de l'adaptation du comic-book du même nom écrit par Judd Winnick, intitulé en français Sous le masque.

Le 9e film, sorti en septembre 2010, est une suite de Superman/Batman : Ennemis publics, intitulée Superman/Batman : Apocalypse. Cette adaptation de l'histoire The Supergirl From Krypton, met en scène Superman, Batman, Supergirl, Wonder Woman et Darkseid.

L'adaptation de Superman All-Star, comic-book de Grant Morrison et Frank Quitely, sort en février 2011 et devient le 10e film de la collection sous le titre All Star Superman. Dans ce film, Superman découvre qu'il est condamné et qu'il ne lui reste plus qu'un an à vivre.

Afin d'accompagner la sortie du film live Green Lantern et la future série Green Lantern: The Animated Series, une anthologie de courts métrages centrés sur la police de l'espace est sortie en juillet 2011 sous le titre Green Lantern : Les Chevaliers de l'Émeraude (il ne s'agit pas d'une suite de Green Lantern : Le Complot).

En octobre 2011, Batman: Year One, comic-book de Frank Miller et David Mazzuchelli, est transposé en film. Il raconte la première année du combat de Bruce Wayne en tant que Batman dans une Gotham City ravagée par le crime. Malgré sa popularité, le film n'est sorti en France à ce jour qu'en Blu-Ray (ci-contre).

Le 13e film, La Ligue des Justiciers : Échec, est librement inspiré de la bande dessinée JLA: Tower of Babel de Mark Waid. Sorti le 28 février 2012, il met aux prises la Ligue des Justiciers avec un nouveau groupe constitué autour de Vandal Savage.

Inspiré par la bande dessinée What's So Funny About Truth, Justice and the American Way?, le film Superman contre l'Élite confronte Superman et ses idéaux de toujours, à des héros aux méthodes radicales pour solutionner les plaies du vingt-et-unième siècle.

La bande dessinée culte The Dark Knight Returns par Frank Miller, est transposée en film animé, divisé en deux parties. La première est sortie en septembre 2012, la deuxième en janvier 2013. Un Batman âgé de la cinquantaine s'extirpe de sa retraite super-héroïque pour délivrer Gotham City du fléau des Mutants.

Superman contre Brainiac est une adaptation des récents comics Superman: Brainiac sortie en juin 2013.

La saga comics Flashpoint, encore plus récente, fait aussi l'objet d'une adaptation en juillet 2013 sous le titre La Ligue des Justiciers : Le Paradoxe Flashpoint.

La Ligue des Justiciers : Guerre met en scène la Ligue des Justiciers version new 52, face à Darkseid, dans une adaptation du comic Origin de Geoff Johns et Jim Lee. Le film est sorti le 4 février 2014.

La saga comics Batman and Son, écrite par Grant Morrison et légèrement antérieure, fait l'objet d'une adaptation le 6 mai 2014 sous le titre Le Fils de Batman.

Batman : Assaut sur Arkham est une histoire originale s'inscrivant dans la continuité des jeux vidéo Batman: Arkham Asylum, Batman: Arkham City et Batman: Arkham Origins. Elle sort durant l'été 2014.

La Ligue des Justiciers : Le Trône de l'Atlantide fait suite au long-métrage La Ligue des Justiciers : Guerre et tire son scénario du comic book Throne of Atlantis, écrit par Geoff Johns et dessiné par Ivan Reis et Paul Pelletier.

Suite du film Le Fils de Batman, Batman vs. Robin s'inspire du story arc La Cour des Hiboux, respectivement écrit et dessiné par Scott Snyder et Greg Capullo.

Pour leur retour sur le DCUAOM, Bruce Timm et Alan Burnett élaborent le film le plus original de la collection : La Ligue des Justiciers : Dieux & Monstres. En effet, la Ligue des Justiciers de cette histoire comprend une Trinité (Superman-Batman-Wonder Woman) aux origines complètement réinventées et aux méthodes particulièrement violentes et expéditives.

Batman : Mauvais Sang, suite de Son of Batman / Batman vs. Robin mettant notamment en scène Batwoman, Batwing et Dick Grayson dans le rôle de Batman.

La Ligue des Justiciers vs les Teen Titans est le 6e film adaptant l'univers de New 52 et met en avant la célèbre équipe de jeunes super-héros.

Batman: The Killing Joke, adaptation du célèbre comics éponyme de Alan Moore et Brian Bolland, produite par Bruce Timm. Ce film met en scène le personnage du Joker, bien décidé à prouver que n'importe qui peut devenir fou suite à une mauvaise journée. L'histoire d'origine étant trop courte pour un film complet, plusieurs éléments y ont été ajoutés, notamment un prologue centré sur Batgirl.

Justice League Dark met en scène l'équipe de super-héros du même nom.


Teen Titans: The Judas Contract revient une nouvelle fois sur la continuité de New 52 et a la particularité de n'utiliser que des personnages liés directement à l'univers des Titans (aucun membre fondateur de la Ligue des Justiciers n'apparaît). Cette fois-ci, l'équipe dispose d'un nouveau membre : une mystérieuse jeune fille nommée Terra... Ce film est en fait un projet de longue date qui mit des années à se concrétiser.

Films en projet

Depuis l'annonce de la création de la collection DC Universe Animated Original Movies, de nombreuses possibilités de films ont été avancées. Certaines ne sont que des envies subrepticement annoncées par un réalisateur ou un producteur, d'autres semblent se confirmer :

Projets confirmés

Sont prévus prochainement :

Projets abandonnés ou non encore confirmés

DC Showcase

Parallèlement à la sortie des films de la collection DC Universe Animated Original Movies, l'idée d'une série de courts-métrages est évoquée dès juillet 2010, afin de mettre en scène les héros de la collection DC ne pouvant prétendre à être les protagonistes principaux d'un long-métrage. Le premier personnage annoncé est Jonah Hex, qui sera finalement reporté pour coïncider avec la sortie du film live.

En novembre 2009, il est annoncé que le premier court-métrage de cette nouvelle collection DC Showcase, finalement consacré au Spectre, serait présenté comme bonus à l'édition spéciale des Blu-ray et DVD de Justice League: Crisis on Two Earths.

Suivront les courts-métrages consacrés à Jonah Hex sur les Blu-ray et DVD de Batman: Under the Red Hood et à Green Arrow sur les Blu-ray et DVD de Superman/Batman: Apocalypse.

En février 2010, Alan Burnett révèle qu'un quatrième court-métrage est en préparation et qu'il durera une vingtaine de minutes. Il s'agit d'un court-métrage consacré à Capitaine Marvel, qui sortira en Blu-ray et DVD sous le titre Superman/Shazam!: The Return of Black Adam, avec en bonus les trois précédents courts-métrages dans une "version longue".

Du fait des mauvaises ventes de ce DVD, Bruce Timm confirme en février 2011 que la collection ne continuera pas.

Seul un dernier court-métrage complète la collection, centré sur le personnage de Catwoman, et est intégré en bonus au film Batman: Year One. On y constate un changement de l'équipe artistique : Lauren Montgomery remplace Joaquim Dos Santos, et le scénario est confié au talentueux Paul Dini !

Bandes originales

Dès la sortie du premier long-métrage, la Warner pressent l'intérêt des fans et décide d'accompagner les DVD et autres Blu-Ray d'un CD présentant la musique du film.

C'est ainsi que La-La Land Records édite dans un premier temps la bande originale des trois premiers films. Green Lantern : Le Complot y a également droit mais, pour des raisons qui restent à éclaircir, celle de Wonder Woman connaît un retard conséquent, après quoi la Warner décide de s'essayer à l'autoédition. C'est ainsi sous la bannière de New Line Records / WaterTower Music que sortent les scores des trois opus suivants, tandis que La-La Land publie tout de même un CD regroupant ceux des différents courts-métrages DC Showcase.

Après cela, les bandes originales des films suivants cessent mystérieusement d'être commercialisées. Ce n'est qu'à partir de Batman: The Dark Knight Returns qu'elles commencent à refaire leur apparition. En l'occurrence, chaque partie est proposée uniquement en version dématérialisée, et ce n'est qu'ensuite qu'un double-CD est édité pour les regrouper.
Dès lors, les BO sortent à la fois en éditions matérielles (La-La Land reprenant l'affaire pour certains opus) et digitales, permettant de mieux répondre à la clientèle internationale et/ou intéressée seulement par des morceaux bien précis.

Arrivée de la collection en France

Pendant plusieurs années, Warner France s'est montrée indifférente face à cette collection. Il faut attendre mi-2010 pour que trois films soient finalement et inopinément annoncés :

Le film Green Lantern : Les Chevaliers de l'Émeraude bénéficie quant à lui d'une sortie DVD en France en juillet 2011, alors que sort en salles le film live Green Lantern.

En octobre 2011, l'édition collector du jeu vidéo Batman: Arkham City inclut dans son coffret le DVD/Blu-ray de Batman: Gotham Knight (sans pour autant que celui-ci contienne une VF ni même des sous-titres français !).

Par ailleurs, il a été annoncé pour février 2012 la parution française d'un double-DVD Batman: Year One. Des sources ont confirmé que le film avait effectivement été doublé, et cette VF figure d'ailleurs sur les DVD et Blu-ray américains, mais la sortie en France de cette édtion est finalement annulée pour laisser place à une édition simple en juillet 2012…
Dans le même temps, les quatre DVD déjà parus à l'époque (de même que divers DVD du DCAU) ont droit à une nouvelle édition limitée incluant un comic-book.

En parallèle, l'éditeur Urban Comics propose des éditions limitées de certains albums (Batman: Year One, All Star Superman…) en y incluant les disques DVD et Blu-Ray des films qui en sont adaptés.

Depuis Batman: The Dark Knight Returns, Warner France semble s'être stabilisé en proposant systématiquement les nouveaux films en Steelbook (édition "deluxe" sous boîtier métallique réunissant le disque Blu-Ray et le DVD), même si d'un film à l'autre, la présence du ou des DVD est irrégulière. Par ailleurs, les dates de sorties sont assez chaotiques (certains films sortent presque en même temps qu'aux USA tandis que d'autres se font attendre plusieurs mois).

Notons aussi que le film Wonder Woman a fini par connaître une sortie en France (avec naturellement un doublage français) en juin 2017, à l'occasion de la réédition au même moment du film sur le continent américain et surfant bien entendu sur la sortie du film live de Patty Jenkins qui sortit lui aussi le même jour !

Ajoutons qu'à partir de Superman/Batman : Apocalypse, les DVD/Blu-Ray américains incluent une VF. Les spectateurs francophones désespérant d'une hypothétique parution en France peuvent dès lors se tourner vers l'import, d'autant plus que la plupart des disques sont compatibles avec les lecteurs européens, n'étant pas de vrais Zone 1 mais des disques All-zone.

Signalons également que Green Lantern: First Flight dispose lui aussi d'une VF, même si aucun DVD n'est paru en France et aucune édition américaine (ni même allemande) ne la contient. En effet, ce doublage a été réalisé pour la chaîne France 4, qui l'a diffusé sous le titre Green Lantern : Le Complot. Depuis, il est également disponible sur les plate-formes de VOD.
Dans le même esprit, les films Superman : Le Crépuscule d'un dieu, Batman : Contes de Gotham, La Ligue des Justiciers : Nouvelle Frontière et La Ligue des Justiciers : Conflit sur les deux Terres ainsi que les courts-métrages DC Showcase (celui sur Catwoman excepté) ont bien été doublés mais n'ont pour l'instant été diffusés qu'à la télévision, sur Toonami, dans une version hélas censurée, mauvaise habitude de cette chaîne...

Le titre de la collection est dans un premier temps traduit, assez maladroitement, en DC Universe Dessin animé original. Ce titre boiteux, syntaxiquement aberrant, trahit soit une volonté de ratisser large (attirer les enfants par le terme "dessin animé"), soit un manque d'intérêt pour le produit. Par la suite, l'éditeur prévilégiera le plus approprié Film d'animation original DC Univers.
On notera d'ailleurs que le recto des DVD/Blu-Ray ne fait pas mention du fait que ces films sont à l'origine classés PG-13 en raison de leur violence ou de certaines situations. On assiste alors à des aberrations comme la mention "tout public" attribuée à des films aussi violents que les deux parties de The Dark Knight Returns ! Notons tout de même une exception à ce jour : Batman: The Killing Joke, qui se voit affublé d'une mention "accord parental", ce qui n'aura pas empêché certaines enseignes de le placer dans les rayons réservés aux enfants !

Bien entendu, ces DVD "français" ont quelques avantages :

  • ils sont toujours zone 2 (alors que les DVD originaux sont parfois multi-zones, parfois véritables zone 1)
  • ils proposent toujours une VO avec sous-titres VF (ce qui est assez aléatoire dans la collection originale)
  • ils proposent une VF audio
  • les premiers sont vendus à un prix honnête (moins de 10 euros sur la plupart des sites Internet et dans de nombreuses enseignes).

On regrettera toutefois :

  • le titre souvent boiteux de la collection (DC Universe Dessin animé original, Film d'animation original DC Univers…)
  • certains bonus absents et les autres disponibles uniquement en VO (notamment les commentaires audio, mauvaise habitude de l'éditeur…)
  • les éditions Blu-ray / double DVD qui ne sont pas toujours proposées (riches en suppléments, certaines contiennent notamment les fameux court-métrages DC Showcase).

Diffusions

Aux États-Unis

I. Bien que ces films soient originalement destinés au marché de la vidéo, ils ont eu droit à une diffusion télé sur Cartoon Network US, chaîne appartenant à Warner, productrice des films :

II. Wonder Woman est quant à lui diffusé sur Teletoon, le 12 mars 2010 à 22h.

En France

I. France 4 profite de la sortie au cinéma du film live Green Lantern et diffuse à plusieurs reprises, pendant l'été 2011, les DCUAOM liés à l'univers des Green Lantern :

D'autres films de la collection sont également proposés par la suite :

II. Cartoon Network France diffuse également quelques long-métrages :

III. Les chaînes du groupe Canal + semblent avoir également diffusé certains long-métrages, notamment Batman: Year One qui aurait été retitré pour l'occasion Les Origines ! Les deux parties de Batman: The Dark Knight Returns ont également été diffusées sur cette chaîne à une semaine d'intervalles, les 12 et 19 juillet 2015.

IV. La chaîne Toonami diffuse régulièrement diverses productions animées DC dont celles de cette collection. De manière surprenante, certains films inédits en vidéo sont alors diffusés pour la première fois en version française mais dans des versions hélas censurées, mauvaise habitude de cette chaîne. Notons que le doublage de ces films précis, tout en restant très tardifs par rapport à la sortie américaine, semblent avoir été effectués bien avant leur diffusion sur la chaîne, du moins pour certains d'entre eux. Citons ainsi :


En Belgique francophone

I. Aucune diffusion n'est prévue à ce jour.

Sources images et infos

Nos différentes sources :