May 28, 2017, Sunday, 147

Static Choc

De La Tour des Héros.

Pages complètes. Cliquez pour en savoir plus.
Page complète
Static Choc
Série
Titre original Static Shock
Titre français Static Choc
Abréviations courantes SS, SC ou Static
Genre Super-héros, Aventure
Pays États-Unis
Maison de production Warner Bros. Animation
1re diffusion 2000-2004
Statut Série terminée
Nombre de saisons 4
Nombre d'épisodes 52
Durée ± 22 minutes par épisode
Chaîne d'origine The WB (septembre 2000 - mai 2004)
Chaînes francophones France 3 (dès septembre 2001)
Club RTL - TPS
PortailForum

Static Choc est une série d'animation des années 2000 basée sur les personnages des comics Static publiés par Milestone Media (branche de DC). La série conte les aventures du jeune Virgil Hawkins devenu un super-héros à la suite d'un accident chimique qui a modifié l'ADN de nombreux adolescents de la petite ville de Dakota. Dès la 2e saison, la série multiplie les crossovers avec les personnages du DC Animated Universe (Batman, Superman, la Ligue des Justiciers, le Batman du futur). Elle devient donc la 7e série de cette continuité.

Sommaire

Histoire

Virgil Hawkins, adolescent afro-américain, vit dans la petite ville de Dakota City avec sa sœur Sharon et leur père, veuf depuis que son épouse secouriste est décédée lors d'une émeute. La vie du jeune Virgil, et celles de nombreux autres adolescents de la ville, sont radicalement chamboulées le jour où un camion se renverse et libère un gaz mutagène expérimental. Chaque adolescent exposé développe alors petit à petit des pouvoirs qui lui sont propres. Tandis que plusieurs voyous profitent de leur différence pour devenir de véritables criminels, Virgil décide, lui, d'utiliser sa capacité à maîtriser l'électricité pour devenir un justicier : Static ! Aidé de son ami Richie (le seul à connaître son secret), Virgil tente de concilier sa vie de lycéen (notamment avec la jolie Daisy dont il est amoureux) et ses activités de super-héros.

Genèse

Le personnage de Static voit le jour en 1993 dans une bande dessinée créée par Derek T. Dingel, Denys Cowan, Michael Davis et Dwayne McDuffie, et intitulée tout simplement Static. Celle-ci est publiée aux éditions Milestone Comics, une compagnie rassemblant divers artistes afro-américains voulant palier le manque de représentativité de leur communauté dans les comics. Milestone Comics appartient en réalité aux éditions DC mais les deux univers ne se mélangent pas, les héros de Milestone comme Static ne rencontrant jamais sur le papier les héros de DC comme Superman (sauf dans un unique crossover, hors continuité, datant de 1994, intitulé Worlds Collide). Le comic Static durera jusqu'en 1997. En 2001, le héros reviendra en BD le temps d'une mini-série de 4 numéros intitulée Static Shock : Rebirth of the Cool.

Static dans le ciel de Dakota
Static dans le ciel de Dakota

Fin des années 90, Warner lance le projet d'une adaptation du héros en série animée. Bien qu'on retrouve au générique quelques artistes ayant participé de près ou de loin aux autres précédentes séries (Batman TAS, Superman TAS…), la première saison de Static Shock ne laissait pas entendre qu'elle se déroulait dans le même univers que les autres productions. Il faut attendre la deuxième saison pour avoir la preuve du contraire : Static y rencontre, le temps d'un épisode, Batman et Robin ! L'épisode cartonne et Static retrouve alors le héros de Gotham une nouvelle fois durant la 3e saison qui sera riche en crossovers puisqu'une autre histoire verra le jeune Virgil s'allier à Superman et un double épisode l'amènera à aider, puis à affronter, une partie de la Ligue des Justiciers (Batman, Green Lantern, Hawkgirl, J'onn J'onzz et Flash). Enfin, lors de la dernière saison, Green Lantern revient le temps d'un épisode et Static est momentanément projeté dans le futur où il rencontre alors Terry McGinnis, le second Batman… Pour être complet, ajoutons qu'un Static adulte est rencontré dans un épisode de La Ligue des Justiciers (Il était une fois dans le futur).

Artistes

Créateurs des personnages originaux Derek T. Dingel, Denys Cowan, Michael Davis et Dwayne McDuffie
Producteurs exécutifs Jean MacCurdy et Sander Schwartz
Producteur supervisieur Alan Burnett
Producteur Scott Jeralds
Productrice associée Kathryn Page
Supervision des scénarios Stan Berkowitz (saisons 1 et 2), Alan Burnett (saison 3) et Dwayne McDuffie (saison 4)
Analyse des scénarios Christopher Simmons et Len Uhley
Scénaristes Ernie Altbacker, Adam Beechen, Stan Berkowitz, Alan Burnett, Paul Dini, David Garber, Robert Goodman, Courtney Lilly, Dwayne McDuffie, John Ridley, John Semper Jr., Christopher Simmons, Rhonda Smiley, Ralph Soll, Len Uhley, Rodney Vaccaro, Brooks Wachtel et Matt S. Wayne
Réalisateurs Dave Chlystek, Denys Cowan, Vic Dal Chele, Chuck Drost, Mark J. Howard, Dan Riba, Joe Sichta et James Tucker
Création du générique Saisons 1 et 2 : Alan Burnett, Denys Cowan, Scott Jeralds, Dan Riba et James Tucker
Saisons 3 et 4 : Alan Burnett, Denys Cowan, Swinton O. Scott III, Chuck Drost, Scott Jeralds et Kirk Van Wormer
Thème du générique Richard "Wolfie" Wolf (saisons 1 et 2), Lll' Romeo et Master P (saisons 3 et 4)
Musiques Big Tank, Stanley Clarke, Gouse et Richard "Wolfie" Wolf
Direction des voix Leslie Lamers (saison 1), Andrea Romano (saisons 2 à 4)
Distribution des rôles Leslie Lamers
Design des personnages Scott Awley et Scott Jeralds
Création des décors Robert S. Harand et William Proctor
Animation Dongwoo Animation Co., LTD.
Dong Yang Animation Co., LTD.
Koko Enterprise Co., LTD.
Slightly Off Beat Productions
Tama Production Co., LTD. (assistance from Hong Ying Universe Co., LTD.)
Top Draw Animation Inc.

Commentaires

Bien que reliée au DC Animated Universe, Static Choc est un peu une série à part. Tout d'abord, ses scénarios sont moins subtils, s'adressant principalement à un public jeune alors que Batman TAS, Superman TAS, La Ligue des Justiciers et d'autres additionnent les niveaux de lecture pour que le public adulte y trouve du plaisir. D'ailleurs l'ambiance de Static Choc est assez proche de celle des séries animées des années 80 : on s'attend presque à voir une petite morale à la fin de chaque épisode comme au temps des Maîtres de l'Univers ou de MASK ! En tout cas, c'est particulièrement vrai pour les deux premières saisons, les deux dernières jouant sur l'évolution des personnages principaux et secondaires et sur les épisodes "exceptionnels" (rencontre d'autres super-héros, histoires qui semblent décisives pour la suite…). Enfin, il faut aussi reconnaître que le dessin et l'animation, s'ils sont plus que corrects, n'atteignent pas le niveau de ceux de La Ligue des Justiciers, série pourtant contemporaine. Quant à la bande-son, elle joue, sans trop de bonheur, la carte du hip-hop, choix stéréotypé sans doute dicté par le fait que le héros principal est afro-américain (cliché ou référence culturelle ? À vous de juger).

Dwayne McDuffie, l'un des co-créateurs de la BD originale, a planché sur l'adaptation de celle-ci en dessin animé. La série lui tient beaucoup à cœur même s'il a été obligé, par les producteurs, de sacrifier en grande partie le côté sombre de la bande dessinée qui se voulait être un équivalent afro-américain à ce qu'étaient les aventures de Spider-Man à l'époque où Peter Parker était encore un étudiant connaissant des difficultés familiales, financières et amoureuses. Static Choc reste une série animée en demi-teinte qui, tout de même, va en se bonifiant et réserve des surprises intéressantes…

Voix

En VO, on retrouve Phil LaMarr (également voix de Green Lantern dans La Ligue des Justiciers), ainsi qu'une panoplie d'acteurs habitués du doublage de séries animées.

Côté VF, les comédiens (belges pour la plupart) sont peu connus. On reconnaîtra toutefois Guillaume Legier (voix de Spyke dans X-Men : Evolution), Frederik Haùgness et David Pion (respectivement les voix de Shun et Ikki dans Saint Seiya : Chapitre Hadès - Le Sanctuaire) et puis bien sûr Guylaine Gibert, célèbre voix de Benny Bunny (Alice au Pays des Merveilles), Nils Holgersson… Notons au passage que son prénom est mal orthographié dans le générique de fin (Ghylaine au lieu de Guylaine).

La version française a été réalisée par les studios belges de Dubbing Brothers.
Adaptation par Anthony Dal Molin, Philippe Ringenbach, Michel Berdah, Stéphanie Gaudry, Isabelle Neyret.
Direction artistique par Olivier Cuvellier.

Rôles principaux
Personnages Voix originales Voix françaises
Static / Virgil Hawkins Phil LaMarr Guillaume Legier
Gear / Richie Foley Jason Marsden Frederik Haùgness
puis Lionel Bourguet
Sharon Hawkins Michele Morgan Guylaine Gibert
Robert Hawkins Kevin Michael Richardson M'Boup Massamba
puis Claudio Dos Santos
Daisy Watkins Crystal Scales Marie Van R puis Lydia Cherton
Frieda Goren Danica McKellar Lydia Cherton
Magma / Francis Stone Danny Cooksey David Pion (principalement)
Ebon Gary Sturgis Frédéric Meaux, Jean-Marc Delhausse et Franck Dacquin
Un tableau détaillé reprenant de très nombreux rôles est disponible ici.


Diffusions

Aux États-Unis

I. La série Static Shock a été produite pour la grille du samedi matin Kids' WB ! de la chaîne The WB. Celle-ci a programmé la série pour la première fois de cette manière :

  • La 1re saison est diffusée, de façon éparse, entre le 23 septembre 2000 et le 12 mai 2001.
  • La 2e saison est diffusée du 9 février au 4 mai 2002 (et deux épisodes de la saison sont postposés, se retrouvant diffusés pour la première fois en avril 2003).
  • La 3e saison est programmée du 25 janvier au 21 juin 2003.
  • La 4e et dernière saison est diffusée du 17 janvier au 22 mai 2004.


En France

I. La série est programmée par France 3 (dans le cadre de F3X).


Quelques rediffusions ont été entamées également sur la chaîne :

  • La 1re saison est reprogrammée dans F3X, juste après sa première diffusion, à partir de décembre 2001.
  • Quelques épisodes de la 2e saison sont rediffusés le mercredi après-midi en novembre et décembre 2003 (quelques émissions F3X sont en fait rediffusées intégralement vers 16h00).


II. La série a par la suite été rediffusée par Orange Cinema Séries.

  • Une première fois à partir de la fin 2009.
  • Une deuxième fois sur la chaîne dérivée OCS Max, au premier trimestre 2014. À cette période, les épisodes sont également proposés sur le système de replay du groupe.


III. À partir du 5 janvier 2015, la série est rediffusée sur Canal+ Family, du lundi au vendredi à 16h25.

En Belgique francophone

I. La série est programmée par Club RTL :

  • À partir du 4 mars 2006 (saisons 1 à 3 uniquement). Les trois premières saisons sont ensuite rediffusées dans la foulée (samedi matin et mercredi après-midi). La 4e saison ne semble pas avoir été acquise par la chaîne à ce moment là.
  • À partir du 26 janvier 2008, la série est à nouveau rediffusée le samedi et dimanche vers 16h40. Sa diffusion est interrompue pendant l'été (au milieu de la 3e saison) puis reprend, dès septembre, le mercredi après-midi vers 14h20. La 4e saison ne semble toujours pas acquise par la chaîne qui interrompt la rediffusion au bout de la 3e saison.


Sources images et infos

Nos différentes sources :