November 25, 2014, Tuesday, 328

Remords

De La Tour des Héros.

Pages en progrès. Cliquez pour en savoir plus.
Page en progrès

Remords (I Am the Night) est, selon l'ordre idéal, le 49e épisode de Batman : La Série animée.

Batman : La Série animée
Épisode
Titre français Remords
Titre original I Am the Night
[Je suis la nuit]
N° ordre idéal 49
N° de prod. 549
1re diff. USA FOX (lundi 9 novembre 1992)
1re diff. francophone Canal+ France (date inconnue)
Format image 4/3 (Full screen)
Durée ± 21 minutes
Scénario Michael Reaves
Réalisation Boyd Kirkland
Supervision musique Shirley Walker
Musique Michael McCuistion
Studio d'animation Sunrise
← Précédent Suivant →
Réalité virtuelle L'Effet Vertigo
Guide des épisodesForum

Sommaire

Histoire

Le jour anniversaire de la mort de ses parents, Batman se retrouve face à un dilemme : comme chaque année, il a rendez-vous avec Leslie Thompkins dans la rue du crime pour déposer deux roses à l'endroit où ses parents ont été tués, mais il s'est aussi engagé à aider la police pour arrêter le Jazzman et son gang.

Ayant sauvé un jeune voyou d'un tabassage, Batman s'attarde dans Crime Alley et arrive trop tard à son second rendez-vous alors que la police subit le feu nourri des criminels. Le Jazzman est néanmoins arrêté grâce à son intervention tardive, mais le criminel a eu le temps de faire une victime : James Gordon est à terre, grièvement blessé !

À peine le Jazzman est-il incarcéré qu'il fomente déjà son évasion afin d’achever Gordon. Pendant ce temps, Batman rend visite au commissaire qui se trouve entre la vie et la mort.

De retour à la Batcave, le héros confie à Dick tous les doutes que sa culpabilité a fait resurgir suite à cette fusillade. Il remet en question sa vie, sa croisade contre le crime et se sent incapable de protéger ceux qu'il aime. Batman envisage d'abandonner sa carrière héroïque…

Lorsqu'ils apprennent l'évasion du Jazzman, Dick encourage Batman à se lancer à la poursuite de celui-ci. Après une longue hésitation, Batman se rend à l'hôpital où il empêche in extremis le criminel d'achever Gordon.

C'est alors que le commissaire se réveille. Ses premiers mots sont des encouragements pour que Batman poursuive son combat.

Visiblement ému, Batman rencontre par hasard le jeune garçon qu'il a sauvé au début de l'histoire. Celui-ci a décidé de rentrer chez lui pour recommencer une vie honnête et remercie chaleureusement Batman de lui avoir ouvert les yeux.

Le Justicier de Gotham se retrouve seul au sommet d'un immeuble et contemple sa ville, sa nuit, sa vie.

Doublage

Distribution

Personnages Voix originales Voix françaises
Batman / Bruce Wayne Kevin Conroy Richard Darbois
Inspecteur Harvey Bullock Robert Costanzo Gilbert Lévy
Commissaire James Gordon Bob Hastings Jean-Claude Sachot
Alfred Pennyworth Efrem Zimbalist Jr. Jacques Ciron
Summer Gleeson Mari Devon Rafaèle Moutier
Jazzman Brian George Renaud Marx
Barbara Gordon Melissa Gilbert Brigitte Berges
Wizard Seth Green Pierre Tessier
Robin / Dick Grayson Loren Lester Georges Caudron
Leslie Thompkins Diana Muldaur Nicole Favart
Monk Sal Viscuso Pierre Baton
Juge Maria Vargas Carmen Zapata Nicole Favart
Willie * Renaud Marx
Le complice du Jazzman Loren Lester Pierre Tessier
Un habitant de Gotham * Pierre Baton
Le chef de la brigade * Pierre Baton
Le médecin Efrem Zimbalist Jr. Pierre Baton
Central de la police * Brigitte Berges

Remarques

  • Seth Green, qui double Wizard en VO, interprétera plus tard le fils du Dr Denfer dans Austin Powers (mais aussi le personnage de Oz dans Buffy contre les vampires). Détail amusant : en VF, Wizard est doublé par Pierre Tessier qui double également Seth Green dans Austin Powers 2 et 3 !
  • L'interprétation est de qualité en VF, notamment grâce à Richard Darbois qui, plus que jamais, fait bénéficier le personnage de Batman de son talent.


Commentaires

Titres

  • Le titre original I Am the Night, sans doute plus sibyllin que le titre français Remords, fait référence à une citation fréquente du Justicier Masqué dans les comics « I am vengeance… I am the night… I am Batman ».
Écouter la musique de fond

Analyse

  • Remords fait partie des incontournables de la série, extrêmement travaillé, du scénario jusqu'à la mise en scène, et centré sur un Batman en pleine introspection et remise en question. Le héros s'efface derrière un être humain faillible et sensible.
  • De l'ouverture de l'épisode où l'on voit Batman assis sur un véritable trône de roche (tel un monarque solitaire et accablé) jusqu'à la magnifique conclusion de l'épisode où Batman voit le bien qu'il a pu accomplir, le scénario s'avère raisonné et profond. L'accent a été également mis sur le dessin, les traits de son visage et ses expressions sont tout au long de l'épisode bien plus détaillés que d'habitude, afin de montrer l'ampleur de son désarroi.
  • Grâce à une qualité d'écriture exceptionnelle, les scènes de cet épisode cernent à merveille les relations et les personnalités des différents protagonistes. L'intensité dramatique et la mise en scène ont rarement atteint de tels niveaux. C'est notamment le cas de la scène où Bullock et Batman aperçoivent Gordon à terre et celle où Batman démolit le matériel de la Batcave avant de hurler sa colère.
  • L'animation n'est pas en reste non plus. Sunrise signe un de ses épisodes les plus aboutis. L'effet de ralenti quand Batman sauve Gordon en fin d'épisode est incroyablement maîtrisé.

Détails

Quelques détails sur l'épisode :

  • Le rendez-vous annuel de Bruce et Leslie Thompkins pour commémorer la mort des Wayne a été abordé dans l'épisode Rendez-vous dans la rue du Crime, qui était également écrit sur un registre extrêmement mélancolique.
  • Il n'y a pas de grand criminel dans cet épisode, le Jazzman n'est qu'un gangster classique, utilisant des jeux de mots musicaux. Tous les passages où il apparaît sont ponctués d'accords typiques de jazz.
  • On apprend que le père de Bruce aurait le même âge que Gordon, s'il était encore en vie. Cela peut expliquer que Bruce trouve vraisemblablement en ce dernier une figure paternelle.
  • En début d'épisode, on aperçoit des T-shirts et des produits dérivés de Batman annonçant le discours du justicier cité plus bas.
  • Cet épisode est le premier où le nom du compositeur Michael McCuistion n'est pas écorché dans les crédits !

Références culturelles

Diverses références culturelles :

  • Leslie et Batman parlent des idées du philosophe Santayana. Cet auteur madrilène [1863 – 1952] (photo de gauche) a notamment écrit le livre en 18 volumes The Life of Reason, dans lequel il aborde bon nombre de sujets philosophiques. Leslie Thompkins rappelle à Batman la citation la plus connue de cet auteur : « Celui qui oublie le passé est condamné à le répéter sans fin ». Ce à quoi Batman répond : « Il a aussi dit qu'un fanatique est celui qui s'active d'autant plus qu'il a oublié le but qu'il s'était donné ».
  • La VF fait dire à Batman « Quand on contemple trop l'abîme, on finit par s'y perdre », mais pour être exact, la VF aurait dû utiliser cette phrase : « Si tu plonges longtemps ton regard dans l'abîme, l'abîme te regarde aussi », qui n'est autre qu'une citation tirée de Ainsi parlait Zarathoustra, poème philosophique de Nietzsche (photo de droite) publié entre 1883 et 1885.
  • Bullock reçoit un appel l'informant que le Jazzman a été repéré à l'angle des rues O'Neil et Adams. Il s'agit d'une référence à Dennis O'Neil (à gauche) et Neal Adams (à droite), deux célèbres artistes qui ont redoré le blason du comics Batman à la fin des années 60 et pendant les années 70, le rendant plus sombre et adulte.
  • Lors de sa conversation avec Alfred, Batman, assis, se courbe sur son fauteuil et se frotte les yeux, une position qui évoque celle du Penseur de Rodin, l'une des plus célèbres sculptures au monde.

Citations

Batman : J'ai maîtrisé quelques incendies, c'est vrai, j'ai gagné quelques batailles mais la guerre continue, Alfred, toujours et encore...


Jazzman : Je veux pas quitter Gotham City… pas maintenant ! Avant je veux être certain que Gordon est aussi raide que le manche d'une contrebasse !


Batman (s’adressant à Dick) : Cette vie, c'est moi qui l'ai choisie, je me suis servi de la nuit, je suis devenu la nuit. Je sais que tôt ou tard, je me ferai avoir, peut-être par le Joker ou par Double Face ou peut-être tout bêtement par un petit malfrat de rien du tout, mais je l'ai choisie et je ne le regrette pas. Mais faire payer aux autres mes erreurs, ça je ne peux pas le supporter ! [...] Qui sera, de mes amis ou de mes proches, le prochain que je laisserai tomber ? Leslie, Alfred ou même toi ? [...] Et puis que restera-t-il de tout ce que j'aurai fait ? Des T-shirts avec mon sigle ? Je ne serai plus qu'un cliché plus utile au tourisme qu'à la lutte contre le crime…
Dick Grayson : Sans toi, cette ville deviendrait une véritable jungle.
Batman : Oui peut-être… ou peut-être pas. Quand on contemple trop l'abîme, on finit par s'y perdre. Peut-être est-il temps pour Batman de retourner à la nuit qui l'a engendré avant qu'il ne fasse d'autres victimes. (et il jette son masque dans les profondeurs de la grotte).


Le commissaire Gordon : Il faut continuer le combat. Ne jamais renoncer, c'est notre devise, Batman. Si j'avais été plus jeune, j'aurais pu être comme vous, j'ai toujours rêvé d'être un héros !
Batman : Vous êtes un héros, Jim.


Traduction

Quelques remarques sur la traduction française :

  • Notons que Leslie Thompkins vouvoie Bruce, ce qui peut sembler étrange étant donné leur proximité.
  • Lors de l’agression en début d'épisode, en VO, les bandits menacent Wizard : « on va te découper le foie et le faire cuire à la poêle ». En VF, le malfrat parle seulement de « démonter ta jolie petite gueule ».

Médias (DVD, VHS et CD)

Cet épisode figure sur :

: ce drapeau indique que le média comporte une piste audio VF.


Notons également que la musique de cet épisode, répartie sur neuf pistes, est intégralement disponible sur le dernier disque du quadruple-CD Batman: The Animated Series - Volume 3. Le site de l'éditeur propose d'en écouter un extrait , issu de la scène d'assaut initiale.

Diffusions

Quelques diffusions et rediffusions que nous avons pu relever sur les chaînes francophones :

Références

Sources images et infos :