September 21, 2017, Thursday, 263

Batman: Arkham Origins

De La Tour des Héros.

Pages en progrès. Cliquez pour en savoir plus.
Page en progrès

Batman: Arkham Origins est un jeu vidéo paru en 2013, inspiré des comics DC mais partageant certains points communs avec les versions animées. C'est une préquelle à Batman: Arkham Asylum et Arkham City, le jeu se situant vers le début de la carrière du justicier.

Sommaire

Hors séries animées
Jeu vidéo
Titre original Batman: Arkham Origins
[Batman : Les Origines d'Arkham]
Titre français Batman : Arkham Origins
N° ordre idéal 3
Opus précédent(s) Batman: Arkham Asylum
Batman: Arkham City
Opus suivant(s) Batman: Arkham Knight
Dates de sortie 25 octobre 2013 (sortie mondiale)
Vue 3D à la 3e personne
Plateforme(s) PC, PlayStation 3, Xbox 360, Wii U
Mode(s) de jeu 1 joueur
Contrôle Manette, clavier
Langue(s) VF
Évaluation PEGI : 16 ans (violence, online)
Avis presse Bon
Éditeur WB Games
Développeur WB Games Montréal, Splash Damage
Réalisation Eric Holmes, Benoit Richer
Musique Christopher Drake
Scénario Dooma Wendschuh, Ryan Galletta,
Corey May
Producteur Ben Mattes
GuideForum

Histoire

Le soir du réveillon de Noël, Black Mask prend d'assaut le pénitencier de Blackgate où il exécute le commissaire Loeb. Batman tente de l'en empêcher mais doit faire face à Killer Croc, engagé par le gangster pour l'éliminer. En effet, il a mis sa tête à prix et plusieurs assassins parmi les plus dangereux au monde vont donc s'attaquer à lui…
Le justicier se met alors sur la piste de son ennemi, ce qui le conduit sur le bateau du Pingouin, où il est confronté à l'Électrocuteur et à Deathstroke avant d'apprendre que Black Mask aurait été assassiné. L'analyse de la scène du crime révèle que la victime n'était en fait qu'un homme de paille, et qu'un certain Joker serait mêlé au meurtre.

Afin de chercher des information sur cet inconnu, le Chevalier noir s'infiltre dans les bureaux du GCPD, où il fait la rencontre successive du Capitaine Gordon et de sa fille. Il est contraint de s'enfuir car Gordon veut l'arrêter pour ses méthodes hors-la-loi tandis que ses hommes, des ripoux menés par Branden, visent la récompense.

Attention, spoiler ! Ce qui suit dévoile des éléments importants de l'intrigue.
L'enquête de Batman le mène à la Gotham Merchants Bank, où il découvre que sous le masque de Black Mask se cache en fait depuis plusieurs jours le fameux Joker, qui fait littéralement mourir de rire la directrice. L'homme-chauve-souris le suit jusqu'à l'aciérie de Sionis, où il retrouve celui-ci mais doit affronter la venimeuse Copperhead qui lui donne des hallucinations.

Le justicier se rend ensuite au Gotham Royal Hotel, totalement investi par le Joker, qu'il réussit néanmoins à capturer après avoir survécu à une première attaque du redoutable Bane. Dans le repaire de ce dernier, il réalise que son identité secrète a été découverte, mais c'est alors que Firefly assaillit le Pioneers Bridge. Pour sauver les nombreux civils menacés, Batman et Gordon sont contraints d'apprendre à collaborer pour désamorcer toutes les bombes à temps.

Le vilain enfin neutralisé, Batman rentre en urgence à la Batcave, mais conformément à ses craintes celle-ci est dévastée et c'est au seuil de la mort qu'il retrouve Alfred. Une fois celui-ci hors de danger, Bruce apprend que le Joker a pris le contrôle du pénitencier pour l'attirer face à un dilemme impliquant non seulement de battre Bane, mais également de le tuer !
Grâce à sa ruse et son équipement, il induit son ennemi en erreur, mais Bane s'injecte alors une stéroïde qui décuple sa force au détriment de son intellect. C'est ainsi qu'une fois vaincu, il perd la mémoire, et c'est l'esprit libre que le Chevalier Noir met enfin le Joker hors d'état de nuire.

Doublage

La version française a été dirigée par Mark Lesser.

Distribution

Personnages Voix originales Voix françaises
Batman / Bruce Wayne Roger Craig Smith Adrien Antoine
Black Mask Brian Bloom Xavier Fagnon
Killer Croc Khary Payton Bruno Dubernat
L'Électrocuteur Steve Blum Éric Peter
Deathstroke Mark Rolston Bernard Bollet
Copperhead Rosa Salazar Hélène Bizot
Bane JB Blanc Jérémie Covillault
Firefly Crispin Freeman Cédric Dumond
Shiva Kelly Hu Karine Foviau
Deadshot Chris Cox Franck Lorrain
Le Pingouin Nolan North Philippe Peythieu
Le Joker Troy Baker Stéphane Ronchewski
Eddie Nashton Wally Wingert Martial Le Minoux
Anarky Matt Mercer Hervé Grull
Le Chapelier Fou Peter MacNicol Michel Mella
Alfred Martin Jarvis Daniel Lafourcade
Gordon Michael Gough Loïc Houdré
Barbara Kelsey Lansdowne Karine Foviau
Branden Chris Fries Michel Vigné
Vicki Vale Grey DeLisle Laura Préjean
Commissaire Loeb Jon Polito Philippe Catoire
Harvey Bullock Robert Costanzo Paul Borne
Alberto Falcone Quinton Flynn Damien Ferrette
Harleen Tara Strong Valérie Siclay
Directeur Joseph Khary Payton Bruno Dubernat
Ricky "Langue Pendue" Leblanc Steve Blum Éric Peter
Candy Masasa Moyo Laura Préjean
Tracey Laura Waddell Laëtitia Lefebvre
Officier Marks Isaac C. Singleton Jr. Jean-Jacques Nervest
Directrice de la banque Salli Saffioti Laëtitia Lefebvre
Bird Christian Lanz Nessym Guétat
Robert Hanes Jake Eberle Cédric Dumond
Chucky Berks * Philippe Catoire
Qing Lu * François Créton
John DeMarco Richard Epcar Gilles Morvan
Andrew Carter * Frédéric Souterelle
Cyrus Pinkney Maurice LaMarche Marc Perez
Jack Ryder James Horan Damien Ferrette
Quincy Sharp Tom Kane Guy Chapelier
Juge Harkness Richard Epcar Frédéric Souterelle
Dean Snyder * Marc Perez
Hank * Gabriel Le Doze
Amanda Waller C.C.H. Pounder Maïté Monceau
Calendar Man * Gabriel Le Doze
Thomas Wayne * Martial Le Minoux
Martha Wayne * Marie Zidi
Voix additionnelles Carlos Alazraqui, Laura Bailey, Michael Cornacchia, Jon Curry, Robin Atkin Downes, Jake Eberle, Richard Epcar,
Dave Fennoy, Crispin Freeman, Chris Fries, Phil Idrissi,
Nick Jameson, John Kassir, Andrew Kishino, Christian Lanz, Jonathan Lipow, David Lodge, Eric Lopez, Jim Meskimen,
David Michie, Neil Napier,
Liam O'Brien, Sam Riegel, Bumper Robinson, Rosa Salazar, Keith Silverstein, Isaac C. Singleton Jr., Kaiji Tang,
Fred Tatasciore, Stephen Tobolowsky, Armando Valdes-Kennedy, Jim Ward,
Rick Wasserman, Dave Wittenberg
Jean-François Aupied,
Patrice Baudrier, Luc Bernard, Patrick Béthune, Serge Biavan, Hélène Bizot, Paul Borne, Philippe Bozo, Fabien Briche, Philippe Catoire, Guy Chapelier, Frantz Confiac, François Créton, Vincent De Bouard, Cédric Dumond, Damien Ferrette, Karine Foviau, Emmanuel Gradi, Tony Joudrier, Thierry Kazazian, Sydney Kotto, Gabriel Le Doze, Martial Le Minoux, Laëtitia Lefebvre, Franck Lorrain,
Thierry Mercier, Maïté Monceau, Gilles Morvan, Jean-Jacques Nervest, Marc Perez, Éric Peter, Laura Préjean, Valérie Siclay, Frédéric Souterelle, Pierre Tessier, Michel Vigné, Marie Zidi
Mr Freeze Maurice LaMarche Jean-François Vlérick
Ferris Boyle Stephen Tobolowsky Renaud Marx
Janine * Hélène Bizot
Kirigi Kaiji Tang Pascal Germain
Voyous Ninja * Bruno Meyere, Luc Boulad
Assassin Mylene Dinh-Robic Céline Mauge
Robin Josh Keaton Alexis Tomassian

Remarques

En rupture avec les précédents épisodes, celui-ci change le casting de plusieurs personnages dont la version présentée est plus jeune d'une demi-dizaine d'années :

Les autres personnages (le Pingouin, Enigma, le Chapelier Fou, Deadshot, Harley, Vicki Vale…) conservent leur voix habituelle de la saga. Il y a même reprise historique dans le cas de Ferris Boyle, retrouvant son interprète de Batman TAS plus de vingt ans après la série, Renaud Marx.
On notera que pour la version française, les nouvelles voix de Bane et du Joker sont celles entendues au cinéma dans la saga The Dark Knight (exception notable, Gordon n'hérite pas de la voix de Vincent Violette, celui-ci doublant déjà le personnage de l'Épouvantail dans cette saga vidéoludique). Il est pour le coup regrettable que la même logique n'ait pas été suivie pour Alfred, qui dans ces films était doublé par Frédéric Cerdal.

Principe

Le joueur incarne Batman mais du contenu additionnel permet également de jouer les défis dans la peau de Deathstroke, et Robin peut être incarné dans le mode multijoueur en ligne, de même que les hommes de main de Bane et du Joker.

Parallèlement au scénario principal, diverses quêtes annexes sont proposées pour enrichir l'histoire avec des personnages supplémentaires. Batman est ainsi amené à rencontrer le Chapelier Fou, Lady Shiva, Deadshot ou encore Anarky. L'Homme Mystère est également de la partie, faisant pour l'occasion ses grands débuts.

Les niveaux se divisent en deux phases principales. D'une part, les combats classiques contre des ennemis pas ou peu armés ; d'autre part, l'élimination discrète et progressive d'ennemis lourdement armés.

Le héros dispose au début d'un arsenal limité, les différents gadgets étant obtenus au fil de l'histoire ou, pour certains, à acheter grâce à des points d'expérience qui servent également à acheter des améliorations de santé ou de nouveaux combos.
Certains gadgets sont utilisables à volonté tandis que d'autres sont limités à un nombre donné d'utilisations avant de devoir se recharger.

Batman dispose d'un mode "Détection", vision spéciale permettant de repérer les ennemis, otages à sauver, et tout objet du décor destructible ou utilisable.

Si la progression est guidée par un scénario à suivre, le joueur est en liberté dans une bonne partie de la ville et peut ainsi aller à volonté dans les bâtiments déjà visités pour y chercher des items à collecter, pour glaner de l'expérience. Le plus souvent, l'accès à ces objets est bloqué par un dispositif que l'utilisation d'un gadget bien précis permet de déverrouiller.
Pour se déplacer, Batman peut courir mais aussi se projeter grâce à son grappin et, une fois pris assez de hauteur, planer sur une distance qui peut être accrue en tirant profit des courants ascendants (une question de timing et d'élan) ; mais la carte étant plus grande que dans le volet précédent et offrant donc plus de terrain à couvrir, il est cette fois-ci possible de se rendre instantanément (le temps d'un écran de chargement) d'un quartier à un autre au moyen de la Batwing, qui permet également d'aller à la Batcave pour discuter avec Alfred, changer de costume ou encore accéder aux sessions d'entraînement.

Les différents événements du scénario (affrontements contre les boss) ne sont pas rejouables à volonté, en revanche un mode "Défi" indépendant du scénario permet de suivre des sessions de combat ou de s'exercer à la prédation.

Une édition collector est également parue, contenant en bonus un artbook, une statuette, et des codes d'accès à divers contenus téléchargeable (cartes de défis dont un ensemble basé sur les comics Knightfall, costumes alternatifs, personnage de Deathstroke). Par ailleurs, de nombreux DLC ont ensuite fait leur apparition sur les boutiques en ligne, parmi lesquels une extension du scénario prenant place une semaine après les événements du mode principal et mettant en scène Mr Freeze, et une autre revenant sur l'initiation du jeune Bruce Wayne aux arts martiaux…

Liens avec les versions animées

Si l'on note ici moins de références aux versions animées que dans Batman: Arkham Asylum et Arkham City, on en retrouve toutefois certaines qu'il convient de relever.

Concernant Batman, Adrien Antoine, est sa voix régulière depuis 2005 et The Batman, dont on puise également dans le casting pour le personnage de Vicki Vale puisqu'elle n'apparaissait pas dans le DCAU.

  • Notons également la présence dans ce casting français de plusieurs autres noms familiers des DC Animated, Xavier Fagnon, Karine Foviau, Michel Vigné ou encore Marc Perez participant régulièrement au doublage des séries et films animés DC.
  • Côté VO, Robert Costanzo avait déjà eu l'opportunité de prêter sa voix à Harvey Bullock tout au long du DCAU. Le VF ne nous permet hélas pas de retrouver Gilbert Lévy sur le personnage.
  • Le joueur a la possibilité de choisir l'apparence de son personnage parmi une sélection incluant celle de la série animée Batman TAS pour Batman et Robin, et également celle de Batman Beyond.

Des tenues sont également disponibles à l'image de The Dark Knight Returns et Batman: Year One, comics également adaptés en animation. De même pour le costume du comic-book Gotham by Gaslight que l'on avait pu voir dans l'épisode La Corne du démon de Batman : L'Alliance des Héros, et celui des New 52 vu notamment dans La Ligue des Justiciers : Guerre.
Enfin, la tenue de la série Beware the Batman est également proposée comme bonus à débloquer via l'application mobile.

Remarques

Alors que Rocksteady prépare, lentement mais sûrement, la suite d'Arkham City, l'éditeur commande un autre titre pour combler le vide commercial de l'intervalle jugé trop long, et c'est ainsi que cette préquelle est développée par Warner Bros. Games Montréal (pour le mode histoire, le mode multijoueur étant développé totalement à part par le studio anglais Splash Damage).
Le jeu sort le 25 octobre 2013 sur PC, PlayStation 3, Xbox 360 et Wii U, tandis que sort sur PlayStation Vita et Nintendo 3DS, au même moment, un Batman: Arkham Origins - Blackgate, qui prend place trois mois après les événements du jeu pour consoles de salon.
Une application mobile est également proposée pour les smartphones et tablettes, incluant des fonctions interactives avec la version console (des actions accomplies sur l'un débloquant du contenu, notamment des costumes alternatifs, sur l'autre).