August 21, 2014, Thursday, 232

Morts de rire

De La Tour des Héros.

Pages en progrès. Cliquez pour en savoir plus.
Page en progrès
Cet article concerne l'épisode de Batman TAS. Pour l'épisode de The Batman, voir Mort de rirealt=Page d'aide sur l'homonymie

Morts de rire (The Last Laugh) est, selon l'ordre idéal, le 4e épisode de Batman : La Série animée.

Batman : La Série animée
Épisode
Titre français Morts de rire
Titre original The Last Laugh [Le Dernier Rire]
N° ordre idéal 4
N° de prod. 504
1re diff. USA FOX (mardi 22 septembre 1992)
1re diff. francophone Canal+ France (date inconnue)
Format image 4/3 (Full screen)
Durée ± 21 minutes
Scénario Carl Swenson
Réalisation Kevin Altieri
Musique Shirley Walker
Studio d'animation Akom Production Co.
← Précédent Suivant →
Épouvantable Épouvantail Poison d'amour
Guide des épisodesForum

Sommaire

Histoire

1er avril. Un fourgon blindé traverse un pont. Tout à coup, son conducteur est atteint d'un fou-rire et perd le contrôle du véhicule. Le fourgon termine sa course dans le fleuve, non loin d'un étrange bateau-poubelle…

Au manoir Wayne, alors qu'Alfred fait un poisson d'avril à Bruce, ce dernier apprend qu'une vague d'hilarité maladive touche les habitants de Gotham. Soupçonnant le Joker, le justicier se met en quête d'indices.

Au même moment, après que ses complices ont récupéré l'or contenu dans le fourgon au fond de l'eau, le Joker descend dans les rues dévaliser des magasins au milieu des passants hilares. Comme l'a compris Batman, cette vague de démence est due aux émanations provenant du fleuve. Il doit agir vite, d'autant qu'Alfred est atteint à son tour d'une crise de rire hystérique.

Sur la piste du Joker, le justicier affronte bientôt ses sbires et le Capitaine Clown, un robot très puissant, qui l'enferme dans une poubelle à verrous. Projeté par-dessus bord, notre héros échappe de peu à la noyade en téléguidant son Batboat. Il ne tarde pas à retrouver ses ennemis dans une usine de traitement des déchets, où ils sont en train d'asperger leur bateau de gaz hilarant.

Après avoir neutralisé deux des criminels en leur ôtant leur masque à gaz, Batman parvient à détruire le Capitaine Clown. Il prend alors le Joker en chasse dans la fonderie et, après avoir évité une chute fatale dans une cuve, capture le psychopathe.

La situation revenue au calme, Bruce fait à son tour un poisson d'avril à son majordome.

Doublage

Distribution

Personnages Voix originales Voix françaises
Batman / Bruce Wayne Kevin Conroy Richard Darbois
Le chauffeur Bob Hastings Georges Caudron
Alfred Pennyworth Efrem Zimbalist Jr. Jacques Ciron
Le Joker Mark Hamill Pierre Hatet
Summer Gleeson Mari Devon Brigitte Berges
Jest Pat Fraley Philippe Peythieu
L'ordinateur Richard Moll Philippe Peythieu
Le présentateur des news * Georges Caudron

Remarques

Commentaires

Titres

  • Le titre original, The Last Laugh, est probablement tiré de l'expression anglaise "To have the last laugh" dont le pendant français est "Avoir le dernier mot".
  • Dans ces conditions, la version française (Morts de rire) aurait été plus proche de cet esprit si elle avait exploité le proverbe "Rira bien qui rira le dernier".
Écouter la musique de fond

Analyse

  • Sur le fond, Morts de rire est une histoire cousue de fil blanc, mettant en vedette le Joker et profitant de l'occasion pour montrer une jolie course-poursuite entre Batman et sa némésis. Bruce Timm a d'ailleurs reconnu que le scénario manquait de profondeur à certains égards. Tout d’abord, le Joker ne semble pas avoir encore de motivation bien définie : en effet, il n'a encore ni le caractère truculent ni les plans magistraux qu'on lui connaîtra par la suite dans des épisodes tels que Harlequinade. Ceci dit, c'est son premier combat vraiment violent avec Batman : on y voit toute la haine qu'il voue déjà à son ennemi. Cet épisode est l'un des premiers de la série, ce qui peut expliquer qu'il n'atteint pas encore le niveau optimal tant sur le plan visuel que narratif.
  • Selon Bruce Timm toujours, l'intervention de Batman n'est pas vraiment explicitée. Il remonte la piste du Joker avec presque trop de facilité. D'une façon globale, la narration a quelque chose de maladroit et les séquences se suivent de façon un peu saccadée.
  • Visuellement, Morts de rire nous offre une animation de bonne facture. En revanche, les designs des personnages sont inconstants, voire "cartoonesques" : ils semblent se déformer de temps à autre, comme du caoutchouc.
  • L'originalité de l'épisode réside dans l'humour. Tour à tour, Alfred et Bruce se livrent aux farces du poisson d'avril. Lorsque Alfred est sous l'emprise du gaz hilarant, son attitude est d'autant plus humoristique qu'il rompt totalement avec son habituel flegme britannique : il insulte son patron et casse le mobilier du manoir. Tout cela aboutit à quelques scènes d'anthologie.
  • Cet épisode bénéficie également d'une excellente bande-son. Outre les thèmes de Batman et du Joker, le thème musical de l'épisode est très efficace. Il rappelle ces séries policières des années 70, avec une variation plus dramatique lors des combats contre le robot. Cette musique sera reprise, moyennant quelques changements, comme thème principal de l'épisode Heureux comme un poisson dans l'eau. Par ailleurs, lors de la course-poursuite dans l'usine, on entend une variante du thème musical du film Batman (1989) de Tim Burton.

Détails

  • C’est la première apparition du Bat-boat dans la série. On découvre d'emblée toutes les facultés de ce véhicule à la fois hors-bord et sous-marin que Batman peut téléguider à distance. C'est aussi le premier épisode où la Batmobile n'apparaît pas.
  • Robin, le commissaire Gordon, Bullock et Montoya n'apparaissent pas dans cet épisode.

Références culturelles

Diverses références culturelles :

  • L'usine de traitement des déchets Ace (dans laquelle se déroule la scène finale) est une référence aux comics et au premier film Batman de Tim Burton. C'est en effet lors de la course-poursuite dans l'usine chimique Ace que Jack Napier eut un accident qui le transforma physiquement en Joker. Cet événement sera d'ailleurs évoqué dans l'épisode Prenez garde au Creeper de The New Batman Adventures.
  • Lorsque le Joker parle du début d'une belle amitié avec le Capitaine Clown, il dit en VO « Well, Captain ! This looks like the start of a beautiful friendship! », référence à une célèbre réplique de Casablanca, le film réalisé par Michael Curtiz en 1942, avec Humphrey Bogart et Ingrid Bergman.

Citations

Batman : Alfred, j'ai oublié de prendre la clé hexagonale, pouvez-vous me l'apporter ?
Alfred : Va la chercher toi-même, gros naze !


Le Joker : La seule valeur en hausse pour l'instant est le crétinisme !


Le Joker : Tu as tué le Capitaine Clown ! Tu as tué le Capitaine Clown ! Tu vas me le payer, Batman !


Le Joker : La vengeance est un plat qui se mange froid, Batman, mais ça ne t'empêchera pas de finir en hot-dog, vieille saucisse ! Ha-ha !


Traduction

Dans cet épisode, la traduction française s'éloigne régulièrement du texte original, rencontrant quelques difficultés à traduire certains gags.

  • Lorsqu'il est atteint par les émanations, Alfred traite Batman de « gros naze » puis se met à rire. Dans la VO, il se contente de l'envoyer sur les roses et d'émettre des babillages, sans l'insulter.
  • Sur le point de se battre contre Batman, l'un des sbires du Joker dit « What’re we waiting for ? » [Qu'est-ce qu'on attend ?] ce qui est traduit par « Je commençais à me rouiller » en VF.
  • Lorsque le Joker regarde la poubelle dans laquelle est enfermé Batman, il dit qu'il a oublié que l'eau allait entrer par les trous et ajoute ironiquement « What a shame » [Quel dommage]. La VF traduit cela en « Mon dieu, suis-je distrait ».
  • Lorsque Batman arrive devant l'usine de déchets, on aperçoit l'écriteau Ace Waste Disposal Plant. Là où la VO reste muette, Richard Darbois traduit en français ce qui est écrit.
  • À l'intérieur, la moquerie du Joker « You stink so bad I can smell you there » [Tu sens tellement mauvais que je te sens d'ici] devient en VF « Ton auguste personne dégage des effluves nauséabondes ». Il lui conseille ensuite de changer d'eau de toilette alors qu'en VO, il se contente de rigoler en mimant son dégoût.
  • Lorsqu'il échappe à la chute dans la cuve, Batman se dirige vers son adversaire en disant « Justice will be served, Joker » [La justice va être rendue] ce à quoi le Joker répond « Service with a smile ? » [Rendue avec le sourire ?]. Dans la VF, cela devient « La Justice triomphe toujours » et « Je n'ai pas encore joué ma dernière carte ! ».
  • À la fin de l'épisode, Bruce fait croire à Alfred qu'il percevra une somme sur son salaire des dix prochaines années pour compenser les dégâts occasionnés. En VO, c'était seulement pendant deux ans.

Médias (DVD, VHS et CD)

Cet épisode est très exploité en vidéo et DVD (sans doute parce qu'il figure parmi les premiers de la série). On le retrouve sur :

: ce drapeau indique que le média comporte une piste audio VF.

Notons également que la musique de cet épisode, répartie sur sept pistes, est intégralement disponible sur le CD Batman: The Animated Series, aujourd'hui épuisé.

Diffusions

Quelques diffusions et rediffusions que nous avons pu relever sur les chaînes francophones :

Références

Sources images et infos :