February 27, 2020, Thursday, 57

Le Juge (DCAU)

De La Tour des Héros.

Pages en progrès. Cliquez pour en savoir plus.
Page en progrès

Dans le DC Animated Universe, le Juge est un criminel prônant une justice expéditive et sans pitié contre le reste des adversaires de Batman et les malfrats de Gotham.

Attention, spoiler ! Ce qui suit dévoile des éléments importants de l'intrigue. Il est préférable de ne pas lire cette fiche si vous n'avez pas encore vu l'épisode Le Jour du jugement.

Personnage de The New Batman Adventures
le Juge
Série d'origine The New Batman Adventures
Première apparition Le Jour du jugement (TNBA)
Nom le Juge
Identité réelle Harvey Dent
Statut Criminel
Sexe Masculin
Âge ± 40 ans
Origine La Terre (humain)
Cheveux Noirs
Yeux Noirs
Pouvoirs Aucun
Armes Epée, marteau, bracelets aimantés
Caractéristiques Harvey Dent, procureur accidentellement défiguré, a laissé émerger une deuxième personnalité violente, et est devenu Double-Face. Son état s'est par la suite aggravé lorsqu'il développa cette troisième personnalité connue sous le nom du Juge.
Base Gotham City
Lieu d'action principal Gotham City
Voix originale(s) Richard Moll (en civil)
Malachi Throne (masqué)
Voix française(s) Hervé Bellon (en civil)
Pierre Dourlens (masqué)
Date de création 1974
Personnages de la sérieForum


D'après les séries

Dans The New Batman Adventures

En parallèle de Double-Face, Harvey Dent se construit une troisième personnalité alors surnommée le Juge, décidant du sort mérité par tout criminel notoire de Gotham.

Après une transaction entre Killer Croc, Double-Face, et le Pingouin, où celui-ci a escroqué ses partenaires, le Juge apparait, lui énonce ses divers forfaits, se présente comme une incarnation de la loi, avant de le condamner à mort et tenter d'exécuter sa sentence.

L'audace du nouveau personnage et sa façon radicale de combattre le crime sont publiquement approuvées par le conseiller J. Carroll Corcoran, qui travaille en réalité de concert avec lui afin de gagner en popularité auprès des citoyens.

Le Juge s'attaque ensuite à Killer Croc lors du cambriolage d'un fourgon blindé, et Croc est sauvé in extremis de la peine capitale par Batman. Le marteau utilisé dans la bataille, arme principale avec son épée, est brisé dans la lutte, et laissé sur les lieux. L'échec s'avère de courte durée, puisqu'il s'en prend avec succès à l'Homme Mystère.

Le Juge piège alors le repaire de Double-Face pour en faire sa prochaine victime, ignorant qu'il est lui-même sa propre cible. Batman permet à Double-Face d'être épargné par le gaz et l'explosion, et veut mettre un terme à la croisade de ce nouveau justicier sans limites.

Double-Face a les mêmes intentions et kidnappe Corcoran pour le faire parler. Alors qu'il quitte la pièce, laissant ses hommes de main exécuter Corcoran, le Juge apparait et décide désormais d'en finir avec le conseiller, l'estimant trop corrompu, et faisant donc partie des criminels dont il se doit de fixer la pénalité.

Il est cependant une fois de plus mis hors d'état de nuire par Batman, qui a découvert sa véritable identité grâce aux restes du marteau autrefois décerné à Harvey Dent.

Harvey retourne à Arkham, oscillant toujours dans sa cellule entre Double-Face et le Juge.








D'après les BD tirées des séries

La BD n°12 de Batman: Gotham Adventures, Never an Option, se déroule après le réinternement de Double-Face. Malgré la psychothérapie suivie, ce dernier s'échappe de l'asile mais, pistolets en main, s'en prend à des criminels, à plusieurs reprises. Ce nouveau comportement fait craindre au Dr Sloane que le bon côté de son patient, activé de la sorte, risque de faire réémerger le Juge et de le conduire à nouveau sur une voie autodestructrice.

D'après les comics

Bien que n'ayant pas de rapport avec Harvey Dent (voir néanmoins la fin de l'analyse de la présente fiche), un Juge de chez DC a vu le jour en juillet 1974, des mains de Archie Goodwin et de Howard Chaykin, pour un unique face-à-face avec Batman, dans le n°441 de Detective Comics.

Devant Batman, un criminel affirme avoir le bras suffisamment long pour le maintenir à distance des joutes juridiques. Soudain, le juge Clay, le visage couvert par un tissu, abat l'intouchable malfaiteur devenu trop bavard. Puis, lors d'une rixe avec le héros à sa poursuite, l'assassin fait à nouveau feu, éraflant par malheur le crâne de Melissa, sa propre fille, avant de s'enfuir, laissant le soin à Batman de la sauver en l'emmenant à l'hôpital.

Quelques années plus tard, Clay endosse le costume du Juge, un personnage aux yeux bandés comme la justice aveugle et déterminé à châtier Batman pour la cécité de sa fille, provoquée pourtant par son tir. Ainsi, le Juge donne rendez-vous à son objet d'expiation sur les lieux du drame, abandonnés mais hautement piégés pour l'occasion, en vue de lui imposer une ordalie de tous les dangers. Mais durant la confrontation, le sort s'acharne sur Clay, ou plutôt sur Melissa, atteinte par un dispositif mortel qui fait d'elle, pour la dernière fois, la victime hasardeuse du pire de son père.

Analyse

Comme le révèle la conversation entre Batman et Alfred à la fin de l'épisode, Harvey Dent, à un moment donné, s'est façonné une troisième personnalité rétablissant la justice, pour compenser ses crimes par des actes qu'il estimait probablement réparateurs, lui rappelant peut-être sa brillante carrière de procureur. Sa maladie mentale a évolué au point où au moins deux de ses personnalités (Double-Face et le Juge) coexistaient sans réaliser qu'elles étaient un seul et même individu, d'où leurs volontés de s'entretuer.

La véritable identité du Juge n'est révélée qu'à la fin du Jour du jugement, à la manière du film Batman contre le Fantôme Masqué. Double-Face étant lui-même visé, et chaque personnalité parlant de l'autre comme d'un étranger, le spectateur n'a a priori aucune idée de l'infernal processus mental qui s'opère tout au long de l'épisode. Mais de subtils détails révèlent le pot aux roses une fois le secret découvert, et aux visionnages suivants.

Le Juge attaque le Pingouin juste après son arnaque envers Double-Face, preuve qu'il avait été témoin d'une façon ou d'une autre de l'opération, et il apparaît quelques secondes après que Double-Face a quitté la pièce. Ce dernier vient également de disparaître lorsqu'il s'en prend à Corcoran. On constate ainsi aisément que les deux personnages ne sont jamais présents en même temps. Lors de son attaque au repaire de Double-Face, le Juge apparaît au moyen d'un enregistrement, et a bloqué l'issue de secours pourtant seule connue de son créateur. Ces indices, et la provenance du marteau, mènent Batman et le spectateur à la vérité.

La philosophie du Juge explore des thèmes directement liés à Batman et aux limites qu'il ne doit pas franchir. Cela permet à Corcoran de souligner l'insécurité des citoyens de Gotham due aux multiples évasions d'Arkham, et au refus catégorique de Batman de recourir à la sentence capitale.

Par la suite, Double-Face n'apparait que dans l'univers alternatif de La Ligue des Justiciers et lors d'une simulation dans Batman : La Relève, l'évolution de sa pathologie demeure donc méconnue.

Contrairement à Harley Quinn, Roxy Rocket ou d'autres personnages créés par l'équipe de Bruce Timm, il n'a jamais été intégré dans les comics.

Attention, spoiler ! Ce qui suit dévoile des éléments importants de Batman contre le Fantôme Masqué.

Malgré les différences entre le Juge du DC Universe et celui-ci, notamment l'homme qui se cache derrière leur alias, il est probable que l'existence du premier ait conditionné l'élaboration du second. Expliquons-nous, Alan Burnett a travaillé sur les scénarios du film Batman contre le Fantôme Masqué et de l'épisode Le Jour du jugement, or le Fantôme Masqué (image ci-contre) et le Juge/Dent semblent à eux deux cumuler les principales caractéristiques du Juge/Clay, comme si le scénariste avait été marqué par ce dernier.

Outre l'univers batmanien, l'identité cachée révélée seulement à la fin et la volonté de tuer partagés par les trois vilains, les points communs en question concernent : pour le Fantôme Masqué, le port d'une capuche et le désir de vengeance d'un membre de sa famille ; pour le Juge de TNBA, en plus évidemment du nom, le passé de représentant de l'appareil judiciaire, la folie, l'incarnation de la justice à travers la composition d'un juge doté d'un marteau et au ton sentencieux, ainsi que le titre original de son épisode (Judgement Day).











Notes sur le design

Entre Batman : La Série animée (image 1) et The New Batman Adventures (image 2) Double-Face connait le même changement de design que le reste des personnages. Il est plus anguleux, la face intacte de son visage parait plus fermée, totalement dénuée d'émotions, et son œil défiguré moins gros. Le Juge ne possède aucun trait de ressemblance avec lui, mais conserve le style anguleux et simpliste de The New Batman Adventures.



Voix originales

Double-Face est doublé par l'acteur Richard Moll.

La voix du Juge est celle de Malachi Throne.

Voix françaises

Hervé Bellon double bien évidemment Double-Face, comme lors de son apparition précédente dans The New Batman Adventures et la plupart des épisodes de Batman TAS.

La voix du Juge est celle de Pierre Dourlens. Comme en VO, il s'agit d'écarter les soupçons éventuels du spectateur, de conférer un ton théâtral au personnage, et de marquer la différence entre les personnalités.

Épisodes

Légende :
 : épisodes-clés exposant les origines du personnage ou relatant des évènements dont les conséquences seront importantes dans la vie de celui-ci.
(caméo) : épisode dans lequel le personnage n'apparaît qu'un bref instant, généralement sans avoir de réplique.
(mentionné) : épisode dans lequel le personnage n'apparaît pas mais dans lequel il est mentionné.

The New Batman Adventures :


Bandes dessinées

Batman: Gotham Adventures :

Références

Sources images et infos :