October 22, 2020, Thursday, 295

Hot Case

De La Tour des Héros.

Pages complètes. Cliquez pour en savoir plus.
Page complète

Hot Case (Enquête en cours) est le #10 de la bande dessinée Young Justice, elle-même inspirée de Young Justice. C'est une histoire en deux parties, avec le début disponible dans le numéro précédent, qui est une adaptation des origines des Captain Atom dans les comics DC.

Young Justice
BD
Titre original Hot Case
[Affaire active]
Titre(s) français Enquête en cours
Série Young Justice
Numéro / Date N°10 / Janvier 2012
Continuité Certaine
Couverture Christopher Jones
Zac Atkinson
Scénario Kevin Hopps
Greg Weisman
Dessins Christopher Jones
Encrage Dan Davis
Couleurs Zac Atkinson
Lettrage Dezi Sienty
Nombre de planches 32
← Précédent Suivant →
Cold Case The Pit…
Guide des épisodes BD

Sommaire

Histoire

Après s'être battu avec Miss Martian, Superboy, Kid Flash et Robin, Rako s'enfuit. Trang est mort, et les jeunes justiciers se reprochent cette défaite.

Réunie au café de Bibbo Bibbowski, l'équipe se consulte télépathiquement, au plus grand dam de Bibbo, persuadés qu'ils sont obnubilés par leurs téléphones et en oublient ceux qui les entourent. Robin a pu identifier toutes les personnes de la photo trouvée chez le major Mason, toutes impliquées dans le procès du capitaine de l'United States Air Force Nathaniel Adams, en plus de l'agent de la CIA Alec Rois et un enfant qu'ils pensent être Rako. Adams et Eiling ne sont pas dessus. Ils pensent que Rako travaille pour Rois, et que Yarrow et Polk sont les prochains sur la liste.

Robin, Superboy et Kid Flash se rendent chez Yarrow avant que la maison explose. Le corps dans les débris porte le même tatouage que Yarrow. Comme il ne s'agit pas du même mode opératoire que Rako, ils portent leurs soupçons sur Rois.

L'équipe retrouve Yarrow - qui se porte bien pour un mort -, Rois et Rako dans un hangar. Bien que Yarrow les félicite pour avoir compris leur plan, ils viennent de tomber dans un piège : Rois a semé des explosifs dans le hangar dont le détonateur est un dead man switch : s'il enlève son doigt du bouton, tout explose. Lors du combat qui s'ensuit, Artemis bloque entièrement Rois avec une de ses flèches de mousse durcissante, et Rako ne fait pas le poids face à Aqualad. Rako et Rois hors service, c'est au tour de Yarrow de se faire piéger et il se fait tuer par le ricochet d'une de ses propres balles. Miss Martian lit sa mémoire pour comprendre le rôle de chacun dans cette histoire.

L'équipe retourne au Mont Justice pour exposer les détails de l'affaire à Captain Atom : il y avait bien un trafic d'armes, mais Lemar en était. Quand Adams lui a raconté sa trouvaille, il s'est dit que c'était l'occasion de se débarrasser non seulement de lui, mais aussi de Yarrow, le chef du trafic et son subordonné, duquel il avait du mal à obéir aux ordres. Il a planifié l'embuscade avec Trang mais malheureusement, Adams et Yarrow s'en sont sortis. Yarrow a monté Adams contre Lemar et l'a drogué. Le temps qu'Adams confronte Lemar, le poison a fait son effet. Polk a pris le couteau d'Adams pour tuer Lemar. Le procès n'a été qu'une grande farce puisque tout le monde présent participait au trafic d'armes.

Captain Atom veut savoir comment Eiling a été impliqué dans l'histoire, mais l'équipe reste persuadée que le juge n'y est pour rien et qu'il croyait vraiment qu'Adams était coupable. Même le petit tour dans l'esprit de Yarrow n'a rien pu prouver. Le corps dans la maison de Yarrow n'était autre que Polk. Captain Atom leur demande d'annoncer leurs trouvailles aux enfants d'Adams.

Pendant que l'équipe s'occupe de parler aux enfants, Captain Atom a une discussion avec le juge Eiling. Ils se font leurs excuses mutuelles : Atom persuadé qu'Eiling était de mèche, et Eiling convaincu de la culpabilité d'Adams. Quand Atom prend forme humaine, Eiling lui propose de voir ses enfants.

Attention, spoiler ! Ce qui suit dévoile des éléments importants de l'intrigue.

À son bureau, Eiling se réunit avec Rois et Rako qui ont échappé à la police. Pour Eiling, tout s'est passé comme prévu puisque Yarrow endosse la responsabilité totale. L'équipe ne s'est pas rendu compte de la culpabilité d'Eiling puisque c'est lui qui a pris la photo et était donc derrière l'appareil. Non seulement Eiling s'en est sorti avec deux meurtres, mais Captain Atom est son nouveau meilleur ami…

Images

Commentaires

Liens avec la série animée

Cette bande dessinée, comme toutes les bandes-dessinées associées à la série, fait partie intégrante de l'histoire de la série.

  • L'histoire se passe du 14 août 00:28 UTC-4 au 15 août 00:00 UTC-4, année 0 (Y0), soit quatre jours avant les événements de Le Déni.
  • Ce numéro est la suite directe de Cold Case.

Titre

Hot Case ([Enquête en cours], littéralement [Affaire chaude]) est une expression utilisée pour parler d'une enquête active, avec des pistes encore à suivre, ce qui est le cas ici.

Détails

  • Cette édition et la précédente, Cold Case, jouent sur les opposés "hot" (["chaud"]) et "cold" (["froid"]).
  • La couverture est basée sur Captain Atom #7: Cutting Edge, où le Cambodian (Rako) fait sa première apparition.

  • Pendant le combat entre l'équipe et Rako, Duk Trang tente de s'échapper par un passage secret caché par une tenture (que Rako utilise pour recouvrir l'équipe). Dans Gargoyles, produite également par Greg Weisman, l'antagoniste Demona utilise le même stratagème dans La Cité des statues - 3ème partie. Cette même astuce est utilisée pour cacher un ascenseur dans le bureau du secrétaire général des Nations Unies Tseng dans Bonne Année.
  • Perry White lisant la nouvelle édition du Daily Planet se trouve au comptoir de Bibbo Bibbowski. Probablement pour enquêter sur le fait qu'il y ait une jeune fille à la peau verte dans le restaurant… (erreur de coloration).
  • Pendant que l'équipe observe les photos de l'affaire, Kaldur est encore distrait avec une photo de Tula (cf. Cold Case).
  • L'épée de Rako a été forgée avec un X-Ionizer, un projet gouvernemental secret. Cet appareil permet d'extraire du Dilustel, une substance alien métallique (dont Captain Atom est recouvert), et de l'intégrer à des objets, leur permettant de couper à travers les matières les plus denses (comme la peau de kryptonien). Cette épée réapparaîtra aux mains de Sensei dans Rescue Op.
  • Kaldur'ahm et Artemis rejoignent les enfants du capitaine Adams à 09:16, le nombre 16 est omniprésent dans l'univers de la série, utilisé par les scénaristes comme un running gag. Dans le Multiverse, le monde de Young Justice se situe sur Terre-16.

Différences avec l'histoire originale

Comme Cold Case, l'histoire se base sur Captain Atom: Top Secret racontée dans Captain Atom #26: Captain Atom: Exposed!, #27: Truth and Consequences et #28: Final Conflict, et Captain Atom #9: Blood and Betrayal, co-écrits par Greg Weisman. Il existe cependant des différences :

  • L'histoire originale concernait un trafic de drogues, pas d'armes
  • Adam et le sergent Jeffrey Goslin étaient les seuls survivants de l'embuscade de la colline 409 au Viêt Nam
  • Rako était un adulte durant la guerre, responsable de l'embuscade, et de la mort de Lemar. Il était contrôlé par Alec Rois
  • Le général Trang agissait en liaison entre Lemar et les vendeurs de drogue locaux (il est qualifié tour à tour de "Viêt Cong" et Nord-Viêtnamien au long de l'histoire)
  • Nathaniel Adam ne s'est pas suicidé en prison, mais a accepté de participer au Projet Atom pour éviter la peine à perpétuité, et est apparemment mort durant l'expérience. Quand il revient vingt ans plus tard sans avoir pris une ride, on lui donne l'identité de Cameron Scott pour protéger le projet
  • Les enfants de Captain Atom, Peggy et Randall, ont appris qu'il était vivant bien avant l'histoire, mais ne connaissaient pas son identité superhéroïque, ni pourquoi il avait disparu toutes ces années
  • Au moment de l'histoire, Peggy est en conflit avec son père : il a appris que son ami Jeffrey Goslin et elle avaient entamé une relation amoureuse, alors que ce dernier avait deux fois son âge et était noir (ce qu'Adam considérait comme négatif)
  • La liste de noms permettant l'enquête était trouvée aux côtés du corps de Trang, retrouvé assassiné. Il s'agissait de membres fondateurs d'un club des officiers très privé appelé "the Green Elite" ([l'Élite Verte]) : Trang, Lemar, Martin Lockleed, Lester Bryant, Alec Rois et le Cambodian
  • Nathaniel Adam enquête seul sur le meurtre de Hu Trang (ce qui mènera à l'affaire qui l'a condamné il y a des années), sous les ordres du général Hillary. Par la suite, il reçoit l'aide des héros de la Ligue des Justiciers Internationale Mister Miracle, Booster Gold et Blue Beetle. Ces derniers étaient en fait en train d'enquêter sur lui, ayant découvert des informations contradisant ses origines officielles. C'est d'ailleurs durant cette enquête que Captain Atom leur avoue la vérité
  • Par la suite, Jeff Goslin, qui avait deviné entre-temps que son ancien collègue n'était autre que Captain Atom, l'aide à enquêter sur la liste
  • Après l'armée, Yarrow était devenu détective privé à Las Vegas (montré ici dans le casino). C'était bien l'avocat chargé de la défense de Nathaniel Adam, mais il avoue avoir accepté un pot-de-vin pour ne pas mettre en évidence les preuves qu'il avait sur l'existence du trafic de drogues. Il accepte "d'enquêter" pour laver le nom d'Adam. Des assassins soi-disant après lui, il simule sa mort aussi quand sa maison explose, pour éloigner Nathaniel Adam de sa piste. Il lui envoie même une vidéo pour qu'Adam ne se sente pas responsable de sa mort
  • les armes X-Ionisées sont plus présentes, puisque le Cambodian organise une vente aux enchères avec des criminels avant que Captain Atom et ses amis de la JLI l'arrêtent
  • Alec Rois était le criminel connu sous le nom de the Ghost, qui est apparemment tué quelques numéros plus tôt. Ici, deux aspects sont soulevés lorsque l'équipe le rencontre dans le hangar désaffecté : le fait que Rois soit officiellement mort, et Artemis parle de son "fantôme"
  • La plupart des meurtres de témoins de l'affaire étaient perpétués par Lawrence Bolatinsky dit "Bolt", un tueur à gages, plutôt que le Cambodian (Rako)
  • Eiling, Adam et Gosling montent un plan pour tromper Bolt, venu tuer Eiling, et le suivre jusqu'à ses commanditaires. Bolt les mène au Cambodian et au Ghost, qui révèle que Yarrow est toujours vivant. Ce dernier se vante du coup monté contre Adam et explique toute l'affaire
  • Alec Rois et le Cambodian ne sont jamais arrêtés : ils se téléportent autre part
  • Yarrow n'a pas été tué par un ricochet de balle (Superboy) mais par un tir ciblé de Wade Eiling. Ces deux confrontations ont eu lieu sur une base aérienne abandonnée
  • La fin est similaire, et la dernière scène est copiée mot pour mot : Yarrow prend la responsabilité de l'entièreté de l'affaire, Eiling s'en sort sans problème et Captain Atom ne lui en veut plus
  • Les personnages mineurs (le major Shirley Mason - médecin légiste, le lieutenant Kevin Blankly - procureur au procès, le sergent Enos Polk - membre de la Police Militaire qui a "découvert" le meutre de Lemar) n'existent pas dans l'histoire originale

Incohérences ou éléments inexpliqués

  • Des erreurs de coloration arrivent sur les yeux de M'gann et Wally au début du numéro. Artemis, comme fréquemment dans les comics, a les yeux bleus au lieu de gris.
  • Comme dans Cold Case, le Pentagone n'est pas localisé au bon endroit.
  • Sur les photos à la fin, le général Lemar et le lieutenant Yarrow sont dessinés avec des rectangles sur leurs cols de veste, se rapprochant des insignes de capitaine. Or, ce type d'insigne ne se trouve pas sur les cols des vestes mais sur les épaules pour l'USAF. Les officiers de l'ère de la Guerre du Viêt Nam comme aujourd'hui portent les insignes "U.S." sans cercle autour, comme la photo du capitaine Nathaniel Adams dans Cold Case. Dans la même logique, sur la photo de groupe, Lemar devrait porter au moins une étoile sur chaque épaule, pour signifier son grade de général, et Adams et son fils devraient avoir les barrettes sur les épaules de leurs uniformes à la fin (et il manque un insigne au col du fils).
  • En parlant des uniformes d'Adams et son fils, ceux-ci sont ceux de lieutenants de l'US Navy (deux bandes dorées à chaque manche). Les uniformes de capitaines de l'USAF ont une bande bleu foncé (qui se voit à peine) sur la manche au niveau du poignet pour les officiers, pas dorée.
  • Les étoiles de l'uniforme du général Wade Eiling sur le téléphone de Robin devraient être de couleur foncée.

Références culturelles

  • La Guerre du Viêt Nam (1955-1975) est une guerre opposant le Nord et le Sud du Viêt-Nam, conflit porté par l'ingérence d'autres coalitions mondiales, en particulier les États-Unis.
  • Viêt Cong est un nom péjoratif pour désigner une personne appartenant au Front National de Libération du Sud Viêt Nam, qui était contre le régime du chef de l'État du Viêt Nam (au sud), pro-Américain, pendant la Guerre du Viêt Nam.
  • La CIA (Central Intelligence Agency, l'agence centrale des renseignements) est une agence gouvernementale des États-Unis dont les missions principales sont de récolter des renseignements et d'effectuer des missions hors sol américain pour protéger les intérêts étatsuniens.
  • L'USAF, ou United States Air Force, est la branche aérienne des forces armées des États-Unis.

Traduction

Pour les albums d'Urban Comics, la traduction est assurée par Xavier Hanart.

Autres publications

On peut retrouver ce numéro dans :

Voir aussi

Sources et autres liens recommandés :