October 14, 2019, Monday, 286

Chef Angel Rojas

De La Tour des Héros.

Pages en progrès. Cliquez pour en savoir plus.
Page en progrès

Dans la série The Batman, Angel Rojas est le chef du GCPD.

Sommaire

Personnage de The Batman
Chef Angel Rojas
Série d'origine The Batman
Première apparition Une chauve-souris dans le clocher
Dernière apparition Nuit sur la ville
Identité réelle Angel Rojas
Statut Policier
Sexe Masculin
Âge Inconnu. La cinquantaine ?
Origine La Terre (humain)
Cheveux Gris
Yeux Bleus puis noirs pendant son dernier épisode
Pouvoirs Aucun
Armes Arme réglementaire du GCPD
Caractéristiques Rojas est le chef bourru du GCPD avant d'être remplacé par le commissaire Gordon
Affiliation Gotham City Police Department
Lieu d'action principal Gotham City
Voix originale(s) Edward James Olmos puis Jessi Corti
Voix française(s) Thierry Murzeau
Date de création 2004
Personnages de la sérieForum

D'après la série

Fier que sa ville présente le taux de criminalité le plus faible des États-Unis, le chef Rojas présente l'inspecteur Ellen Yin, fraîchement débarquée, à son nouveau partenaire Ethan Bennett. Il veut que le duo s'occupe de cette légende urbaine qui sévit afin de limiter son impact sur ce record.

Devant le manque de résultat de leur part et de celle de ses autres officiers, Rojas en fait son cheval de bataille. Il instaure une politique de "Tolérance Zéro" pour tout hors-la-loi costumé, y compris (et en particulier) le Batman, qu'il juge responsable de l'accroissement des criminels fous à Gotham City. Il se heurte à l'opinion d'Ethan, qui pense lui qu'il serait préférable de profiter de l'aide du justicier masqué. Enragé, Rojas le réprimande devant toute la brigade, portant sans le savoir un nouveau coup à l'esprit déjà fragilisé de son subordonné. La goutte d'eau fait déborder le vase quand Bennett refuse publiquement que son supérieur récolte les lauriers pour la capture du Joker – fortement aidée par le Batman. Rojas le suspend sur-le-champ.

Alors que le Joker est en cellule capitonnée, un nouveau villain, Clayface, kidnappe le chef de police. Il s'agit en réalité d'Ethan, dément et atomiquement altéré depuis sa séance de torture avec le clown, qui décide de prendre sa revanche sur le comportement abusif de Rojas. Yin et le Batman le sauvent de justesse.

Plus tard, il accepte difficilement la réhabilitation de son agresseur, le considérant toujours comme dangereux. Néanmoins, c'est Bennett qui va préférer la fuite, préférant de se transformer plutôt que de le confronter.

Rojas surprend finalement une communication entre l'inspecteur Yin et le Batman, qu'il n'a cessé de traquer. La sentence tombe : elle est suspendue et il l'utilise pour piéger le Batman, et ainsi gagner des points avec le nouveau commissaire en ville. Les choses ne se déroulent définitivement pas comme prévu, puisque le Sphinx, le Joker et le Pingouin (qui ont fait un pari) s'en mêlent. Il finit par traquer l'Homme Chauve-Souris jusqu'à une plateforme pétrolière où l'attendent les trois lascars ligotés surveillés par Yin. Alors qu'il est prêt à incarcérer l'inspectrice pour son insubordination puis son association avec le justicier, le commissaire Gordon le convainc au contraire de la rétablir dans ses fonctions, à son grand dam.









D'après la BD tirée de la série

Le chef Rojas apparaît dans plusieurs histoires de The Batman Strikes!.

Analyse

D'un premier abord, Angel Rojas a l'air d'être l'archétype du supérieur bêta, hurlant sur ses subordonnés – et ce sans beaucoup de résultat – uniquement créé pour apporter au côté comique de la série. Il n'a d'ailleurs que très peu de présence physique durant la première saison, n'apparaissant qu'au premier épisode et au double-épisode final. Dans la deuxième saison, sa bêtise est souvent mise en avant, particulièrement dans l'épisode L'Énigme, où non seulement il ne parvient pas à résoudre les plus simples devinettes, mais il arrive également à ignorer la révélation de l'Homme Mystère sur la collaboration entre Ellen Yin et le Batman.

En réalité, le chef Rojas a un rôle prépondérant dans le drame majeur des deux premières saisons, à savoir le basculement de l'inspecteur Bennett dans la folie (La Face caoutchouteuse de la comédie et La Face d'argile de la tragédie). C'est d'ailleurs ce dernier qui porte la présence de son supérieur pendant toute la première saison, se plaignant souvent de la pression à laquelle il est soumis même quand Rojas n'est pas dans l'épisode. Cette pression constante, couplée aux remontrances verbales souvent violentes – centrées sur l'inspecteur au vu de sa différence d'opinion – font que le Joker a déjà le terrain préparé pour torturer son nouvel invité. Rojas apparaît d'ailleurs dans les hallucinations d'Ethan provoquées par le clown. Le comique n'est plus : il s'agit là d'un véritable cas de harcèlement moral, menant à la folie.

Rojas n'acceptera aucune part de responsabilité dans cet événement, allant même jusqu'à contester silencieusement le verdict du juge qui libère Ethan pendant Point de non-retour ; l'ancien inspecteur ayant précédemment essayé de le tuer. Il garde néanmoins un certain pouvoir vis-à-vis de son ancien subordonné, puisque ce dernier préférera se transformer et mettre en péril sa liberté conditionnelle plutôt que de l'affronter.

Le départ de l'inspecteur Bennett en fin de première saison rend Rojas plus important, augmentant ses apparences et faisant de lui, aux côtés de Yin, une figure proéminente du GCPD. L'inspectrice étant à son insu en faveur du Batman, il y a établissement d'un nouvel équilibre avec un représentant de la loi pour et un contre les interventions du Chevalier Noir. Le Feu et la Glace le met à dos de toute sa brigade, puisque celle-ci préfère applaudir le Batman pour leur sauvetage plutôt que de le capturer sur ses ordres.

Il n'apprendra définitivement pas de ses erreurs puisque la fin de la deuxième saison se déroule comme la première saison, à savoir la suspension d'un de ses inspecteurs pour avoir aidé/ne pas avoir capturé le Batman. Encore une fois, cela joue en sa défaveur puisque le nouveau commissaire Gordon le forcera à la réintégrer.

Sa disparition permet à la série d'accueillir des personnages plus connus du DCAU, à savoir le commissaire et sa fille. Batgirl puis Robin, adolescents, ont pour but d'intéresser un public plus jeune par identification. Son départ note également la fin des interventions du GCPD qui ne se contente alors que de ramasser les fruits du travail du Batman et de ses acolytes.

Sa corpulence et son opposition féroce au Batman peuvent l'apparenter à l'inspecteur Bullock du DCAU.

Avec Yin et Bennett, il accentue la pluralité des ethnies au sein du GCPD, avec respectivement des origines asiatiques, afro-américaines et hispaniques.

Ironiquement, dans le futur décrit dans À la découverte de la Batcave, c'est Ethan qui prend son poste en tant que chef de la police.













Notes sur le design

Le chef Rojas est souvent représenté en uniforme, contrairement à ses détectives, ou en simple chemise-cravate. Il a les yeux bleus pendant toute la série sauf Nuit sur la ville, où ils sont noirs.





Il revêt également l'occasionnelle tenue de soirée pour les galas de bienfaisance :



Voix originale

Edward James Olmos donne la voix au chef Rojas pour son unique scène dans le premier épisode, Une chauve-souris dans le clocher.

Par la suite, c'est Jessi Corti qui prend le relais pour le reste de la série.

Voix française

Thierry Murzeau assure la voix française du chef Rojas tout au long de la série.

Outre ce personnage principal, il campe également de nombreux rôles additionnels et même quelques super-vilains.

On le retrouvera d'ailleurs avec une forte assiduité dans la plupart des films et séries animées suivantes.

Épisodes

Légende :
 : épisodes-clés exposant les origines du personnage ou relatant des évènements dont les conséquences seront importantes dans la vie de celui-ci.
(caméo) : épisode dans lequel le personnage n'apparaît qu'un bref instant, généralement sans avoir de réplique.
(mentionné) : épisode dans lequel le personnage n'apparaît pas mais dans lequel il est mentionné.

The Batman :


Bandes dessinées

The Batman Strikes :


Références

Sources images et infos :