October 31, 2020, Saturday, 304

HARDAC Batman

De La Tour des Héros.

Pages en progrès. Cliquez pour en savoir plus.
Page en progrès

Dans le DC Animated Universe, HARDAC Batman est un robot conçu à l'effigie de Batman.


Sommaire

Personnage de Batman TAS
HARDAC Batman
Série d'origine Batman : La Série animée
Première apparition Une âme de silicone (BTAS)
Nom HARDAC Batman
Statut Criminel
Sexe Aucun
Âge Aucun
Origine La Terre (robot)
Cheveux Bruns (synthétiques)
Yeux Noirs
Pouvoirs Vision infrarouge, rayon laser, lecteur de données
Armes Gadgets de Batman
Caractéristiques Cette machine est un duplicant construit par HARDAC sur le modèle de Batman.
Base Gotham City
Lieu d'action principal Gotham City
Voix originale(s) Kevin Conroy
Voix française(s) Richard Darbois
Date de création 1992
Personnages de la sérieForum

D'après les séries

Dans Batman : La Série animée

HARDAC Batman est un duplicant, ultime création de Karl Rossum et de l'ordinateur HARDAC. Il est doté de toutes les données biographiques et de la personnalité du justicier masqué. Initialement conçu dans le but de servir HARDAC qui veut remplacer la civilisation humaine par des androïdes, il est endommagé, récupéré et abandonné dans l'entrepôt Cybertron.

Plus tard, lors de l'intrusion de trois malfrats à Cybertron, il s'active automatiquement. Persuadé d'être Batman, il tente d'arrêter les criminels, mais son illusion est de courte durée lorsque son corps est criblé de balles, lui révélant ses circuits électroniques.

Confus, il se rend au Manoir Wayne pour trouver des réponses, et se heurte à un bref reflet du logo HARDAC dans le miroir et à un Alfred hostile qui devine immédiatement sa nature. Interrogeant l'ordinateur de la Batcave, il apprend toute l'histoire d'HARDAC, et se rend à la serre où réside désormais Rossum.

Là-bas, à son grand désarroi, Karl Rossum s'avère incapable de réparer ses circuits, mais insiste sur son absence de souvenirs liés aux sensations et à l'alimentation, achevant de lui montrer qu'il n'est qu'une machine remplie de données. Le duplicant aperçoit une nouvelle fois le logo HARDAC dans la vitre, et décide de se rendre à l'entrepôt de la police de Gotham où sont stockées les pièces autrefois confisquées, au passage retardé par un face-à-face avec Batman, au cours duquel il sauve Rossum de l'éboulement de la serre.

Mis à jour par un programme contenant la mémoire d'HARDAC qui fusionne avec lui et le rallie à sa cause, le robot retourne à la Batcave pour restaurer pleinement l'entité informatique grâce à l'ordinateur, mais est confronté au chevalier noir.

Batman rapelle à son double qu'il a porté secours à Rossum, et lui prouve qu'il n'est pas fait que de données biographiques, mais aussi de sa philosophie, par conséquent de son incapacité à prendre une vie. Lorsque le duplicant croit tuer accidentellement Batman au cours de leur lutte, il est brisé par son acte et met fin à ses jours en faisant sauter l'ordinateur, anéantissant HARDAC une bonne fois pour toutes par la même occasion.









Analyse

Le personnage convoque avec lui d'intéressantes thématiques, souvent explorées dans la littérature et au cinéma. Il est une création en quête d'identité, à l'image de l'espèce humaine, qui cherche à se fondre dedans et à endosser une personnalité qu'il croit sienne, alors qu'elle lui a été implantée. Le but de sa fabrication était de remplacer les humains, jugés faibles à cause de leurs émotions et de leur libre arbitre. L'ironie du sort veut que le robot devienne tellement fidèle à son modèle qu'il développe les mêmes sentiments, ce qui mène à l'échec de sa mission initiale.

Ce motif de la création parfaite rappelle aisément la statue formée par Pygmalion durant l'Antiquité, devenue sa définition de la perfection, surpassant n'importe quel être humain. Le monstre de Frankenstein et ses diverses expériences face aux humains ont sans doute pu inspirer la dérive malheureuse du duplicant.

De nombreux films ont mis sur le devant de la scène les robots, de Metropolis à Blade Runner. HARDAC Batman partage plusieurs points communs avec les réplicants de ce dernier film, reproductions qui, en tant que telles, sont destinées à un sort tragique, de par leur trop grande efficience, ou par ségrégation. Les trombes d'eau de la Batcave peuvent en plus évoquer les scènes de combat sous la pluie du film. La véritable apparence d'HARDAC Batman rappelle éventuellement Terminator. Une autre référence cinématographique réside dans le plan où le caisson du robot est transféré dans l'entrepôt, faisant écho à la fin des Aventuriers de L'Arche Perdue.

Cet androïde établit par la même occasion des parallèles avec le reste de l'univers DC. Sa volonté inoxydable d'être Batman, son errance, sa détérioration, et enfin son sacrifice suivi du bref discours final de Batman, le rendent pathétique aux yeux du spectateur.

Tout comme le Juge ou Double Tour, il est une invention de Bruce Timm et de son équipe, et n'apparait qu'une seule fois dans le DC Animated Universe.

A bien des égards, il se veut l'équivalent de Bizarro pour Batman : La Série animée. Dans les comics, une version Bizarro de Batman était apparue en 1966. Jeph Loeb a ensuite introduit en 2005 Batzarro, double raté de Batman exactement sur le même schéma que Bizarro, après l'avoir fait brièvement apparaitre en 2002.










Notes sur le design

Étant une copie de Batman, HARDAC Batman a exactement les mêmes apparence et design, sauf bien sûr lorsque la couleur de ses yeux change (rappelant alors le Batman aveugle d'Ombres et Ténèbres) ou qu'il ôte sa peau synthétique.

Image:HARDAC Batman - Pic.jpg

Voix originale

Kevin Conroy, qui interprète Batman dans la série et le reste du DCAU, reprend le rôle du robot.

Voix française

Tout comme en VO, le rôle d'HARDAC Batman est évidemment confié à Richard Darbois.

Épisodes

Légende :
 : épisodes-clés exposant les origines du personnage ou relatant des évènements dont les conséquences seront importantes dans la vie de celui-ci.
(caméo) : épisode dans lequel le personnage n'apparaît qu'un bref instant, généralement sans avoir de réplique.
(mentionné) : épisode dans lequel le personnage n'apparaît pas mais dans lequel il est mentionné.

Batman TAS :

DC Nation Shorts :

Références

Sources images et infos :