September 22, 2017, Friday, 264

Super Madame Propre

De La Tour des Héros.

Pages en progrès. Cliquez pour en savoir plus.
Page en progrès

Super Madame Propre est une comédienne populaire devenue le sbire du Joker par l'implantation d'une puce électronique contrôlant son esprit.

Sommaire


Personnage de Batman TAS
Super Madame Propre
Série d'origine Batman : La Série animée
Première apparition Crise de rire (BTAS)
Nom original (VO) Mighty Mom
Identité réelle Lisa Lorraine
Statut Criminelle inconsciente
Sexe Féminin
Âge entre 30 et 40 ans
Origine La Terre (humain)
Cheveux Bruns
Yeux Noirs
Pouvoirs Aucun
Armes Balai
Caractéristiques Humoriste transformée en criminel par le Joker via une puce électronique du Chapelier Fou
Affiliation Collègue de Buddy Standler et Harold Loomis chaque année lors du Festival de l'humour et du rire
Lieu d'action principal Gotham City
Voix originale(s) Andrea Martin
Voix française(s) Dominique Chauby
Date de création 1994
Personnages de la sérieForum

D'après les séries

Dans Batman : La Série animée

Lisa Lorraine est un comédienne de sitcom participant en qualité de membre du jury à une compétition télévisée qui récompense chaque année « la personne la plus drôle de Gotham City ». Aussi, lors d'une édition, en interrompant la désignation du gagnant, le Joker grimé en comique intrus se fait renvoyer par les trois juges, auxquels il jure vengeance. Un an plus tard, le dément ourdit alors le plan de les humilier par le biais des contrôleurs cérébraux du Chapelier Fou.

Ainsi, il kidnappe Lisa Lorraine chez elle et la fait devenir d'apparence et d'esprit « Super Madame Propre », une combattante aussi agile que puissante, à cheval sur la propreté, et équipée d'outils de ménage et de cuisine qui lui servent d'armes. C'est de cette manière que la célébrité affronte ensuite Robin sur la scène du concours d'humour. Le combat s'achève lorsque le héros immobilise Super Madame Propre pour lui retirer sa puce électronique.





Analyse

Rappelons d'emblée que le nom en VF de Super Madame Propre ne rend malheureusement compte que de l'aspect ménagère du personnage alors que le nom original, Mighty Mom (« Puissante Maman »), comprend un sens plus large et adéquat. En effet, à travers ses répliques sur la propreté et sa façon explicite de (mal)traiter Robin comme un enfant en le grondant et le punissant, il apparaît que Super Madame Propre représente une parodie de la mère au foyer. Par conséquent, on devine que le Joker a choisi qu'elle autoparodie son propre rôle joué dans une sitcom.

Le décalage inexpliqué entre son corps, petit et rond, et la puissance alliée à l'agilité dont elle est capable accentue le comique du personnage. Son côté imposant est par ailleurs souligné par une musique de péplum et quelques plans en contre-plongée. Néanmoins, en tant qu'ennemi, malgré sa force et sa maîtrise dans le maniement du balai (façon bâton), Super Madame Propre ne constitue pas un sérieux obstacle. Il n'empêche qu'elle connait tout de même son heure de gloire en mettant à terre Batman et Robin. En outre, elle restera chez les spectateurs comme le personnage qui a infligé une fessée (au sens propre !) au jeune héros.

Contrairement aux deux autres comédiens mentalement contrôlés de Crise de rire, elle porte une tenue et incarne un concept qui suggèrent plus l'idée d'une super-héroïne que d'une super-vilaine. D'autre part, elle fait moins de jeux de mots qu'eux : elle utilise seulement le champ lexical du nettoyage et de l'éducation pour exprimer ses intentions de brutales corrections. En revanche, comme le Prince du Condiment et le Rat-masseur de Boîtes, Super Madame Propre est, elle aussi, un personnage parodique des ennemis pittoresques de l'Âge d'Argent des comics.

Des trois membres du jury dans leur état normal, elle est le seul dont on entend la voix et surtout dont on a un bon aperçu de la personnalité. En l'occurrence, l'épisode présente Lisa Lorraine comme une femme cupide, très gourmande et au tempérament fort. Ces deux derniers traits de caractère, associés à sa carrière et à son physique, évoquent fortement une parodie de Roseanne Barr, la comédienne américaine qui a popularisé l'expression « déesse domestique » (« domestic goddess ») et incarné l'héroïne de sa propre sitcom Roseanne. Dans laquelle, d'ailleurs, la mère de Roseanne Harris Conner s'appelle Beverly Lorraine Harris.

La scène qui montre la comédienne chez elle, allongée en pantoufles sur le canapé en mangeant des chips devant la TV, correspond à une représentation idéale du mot d'argot peu flatteur anglophone « couch potato » (« pantouflard »). Cette même scène soulève un paradoxe : malgré son rôle dans la sitcom et celui que lui fait endosser le Joker, Lisa Lorraine est visiblement célibataire et sans enfants.

Toutefois, il existe une antipathie commune suscitée par les trois avatars du personnage, vu que ceux-là sont tous abruptes et donneurs de leçons. Cette confusion des rôles trouve une illustration des plus drôles lorsque Robin, après avoir reçu une gifle de Lorraine alors qu'il vient de lui retirer sa puce électronique, se demande si la comédienne a réellement recouvré sa propre personnalité.

Dans ce cadre général ingrat, il est amusant de noter que les initiales de Lisa Lorraine (LL) rappellent paradoxalement celles des très séduisantes femmes que le Superman des comics a aimées.















Notes sur le design

Super Madame Propre, une femme dodue aux formes très rebondies, porte une tenue caractéristique de super-héros qui, au fond, rappelle celle de Robin : costume moulant (marron-orangé), cape, masque et ceinture (beiges). Ses gants sont quant à eux certainement une stylisation des gants de ménage à pointes. En plus de cela, elle dispose d'un attirail de ménage et de cuisine qui colle à son concept.

En tant que Lisa Lorraine, on la découvre à la fois avec des vêtements décontractés (jean, pull et pantoufles), chez elle ; et à la fois habillée sur son 31 (robe et collier), lors du concours d'humour. Puis, dans son rôle à la TV, on l'aperçoit avec un tablier, attribut du stéréotype de la mère au foyer.

Enfin, dans tous les cas, elle porte la même coupe de cheveux au style des années 1940-50, la seule différence en Super Madame Propre étant qu'une grosse mèche de cheveux tombe devant son buste. Et sous tous ses avatars, ses paupières mi-closes révèlent son côté désagréable, puisqu'il s'agit d'un trait physique typique des personnages de fiction inaccessibles, insensibles, rusés ou s'estimant supérieurs. Ce schéma se confirme d'ailleurs dans la galerie des personnages de BTAS, à l'exception d'Alfred, plus dans le registre du flegme.

Voix originale

En VO, le personnage de Super Madame Propre est doublé par Andrea Martin.

Voix française

L'interprète française est Dominique Chauby.

Épisodes

Légende :
 : épisodes-clés exposant les origines du personnage ou relatant des évènements dont les conséquences seront importantes dans la vie de celui-ci.
(caméo) : épisode dans lequel le personnage n'apparaît qu'un bref instant, généralement sans avoir de réplique.
(mentionné) : épisode dans lequel le personnage n'apparaît pas mais dans lequel il est mentionné.

Batman TAS :

Références

Sources images et infos :