November 18, 2018, Sunday, 321

Superwoman (Crisis on Two Earths)

De La Tour des Héros.

Pages en progrès. Cliquez pour en savoir plus.
Page en progrès

Dans le film La Ligue des Justiciers : Conflit sur les deux Terres, Superwoman est une criminelle et l'un des chefs du Syndicat du Crime.

Sommaire

Personnage de DC Universe Animated Original Movies
Superwoman
Série d'origine DC Universe Animated Original Movies
Première apparition La Ligue des Justiciers : Conflit sur les deux Terres
Nom Superwoman
Statut Criminelle
Sexe Féminin
Âge Inconnu
Origine Terre parallèle
Cheveux Noirs
Yeux Noirs
Pouvoirs Superforce et endurance, vol
Caractéristiques Chef en second psychopathe du Syndicat du Crime.
Liens de parenté Owlman (amant)
Affiliation Le Syndicat du Crime
Base Tour sur la Lune
Palais
Lieu d'action principal Terre parallèle
Voix originale(s) Gina Torres
Voix française(s) Laura Zichy
Personnage créé par Gardner Fox & Mike Sekowsky
Date de création 1964
Personnages du filmForum

D'après le film

Après avoir assisté à la fuite de Lex Luthor de son monde, Superwoman est envoyée dans le QG de ce dernier seconder Owlman, où ils se voient interrompus par les héros de la Terre parallèle de la Ligue des Justiciers. Ces derniers sont contraints de fuir devant l'arrivée des renforts de Superwoman. Lorsque cette dernière se voit confier par son amant Owlman son projet de détruire toutes les Terres, l'idée la séduit.

Superwoman parvient à mettre la main sur le détonateur quantique de Lex qu'il a caché sur la Watchtower et à le faire remettre à son amant mais non sans se faire capturer par Batman, qui lui a fait ingérer un gaz anesthésiant. Conduite sous l'escorte des héros jusqu'à la base du Syndicat, elle est délivrée par Johnny Quick mais finit maîtrisée par Wonder Woman, non sans avoir tenté de couvrir la fuite d'Owlman. Après que ce dernier a été contré par le plan de Batman et le sacrifice de Johnny, Superwoman et les chefs du Syndicat sont finalement arrêtés par un commando mené par le Président Slade Wilson.








D'après les comics

Origines

La Superwoman qui nous intéresse fait ses débuts dans les pages de Justice League of America #29 en août 1964 avec ses complices du Syndicat du Crime. Amazone renégate miroir de Wonder Woman, son lasso peut prendre n'importe quelle forme. Galanterie oblige, elle est la seule vaincue par son pendant héroïque. Elle périt avec son monde Terre-3 dans les premières pages de Crisis on Infinite Earths.

D'après la BD originale

Grant Morrison remet au jour le Syndicat du Crime dans JLA: Earth 2 en 2000. Sous l'identité de Lois Lane, Superwoman dirige le Daily Planet, où elle a fait de Jimmy Olsen son esclave sexuel. Mariée à Ultraman à qui elle se refuse, elle entretient une liaison torride avec Owlman. Elle est plus tard établie comme native de Damnation Island, où elle a massacré toutes ses compatriotes Amazones.

Analyse

Superwoman est l'un des personnages les plus développés du film et par conséquent du Syndicat du Crime. Librement inspirée de la version dépeinte par Grant Morrison dont elle reprend la relation avec Owlman, elle en conserve également quelques éléments de la dominatrice.

Elle éprouve clairement une attirance toute particulière pour des hommes qu'elle peut dominer physiquement, aimant sans doute les voir se débattre, bien qu'elle joue en vérité le rôle du sous-fifre dans sa relation avec Owlman, les jambes en complément de sa tête. On peut à ce titre supposer que sa volonté de faire de Batman son jouet est une façon de renverser les rôles avec son amant et de lui infliger indirectement ses phantasmes les plus dépravés. A contrario de la malfaisance très intellectualisée de ce dernier, Superwoman incarne un visage plus hédoniste du mal, celui du vice, plus redoutable au bout du compte car plus dément que son chef Ultraman, tyran glorifié de cour de récré.

Son image de femme forte par rapport à ses homologues masculins est confortée par l'accentuation de son rôle de leader, commandant les trois âges de l'homme représentés par une version négative de la Marvel Family. Plus encore qu'Ultraman, finalement cantonné à un rôle accessoire, elle incarne donc la menace physique principale du métrage et en mettant la main sur le détonateur quantique, pose les véritables enjeux dramatiques. Elle remplit le rôle du psychopathe de service dans une bande aux mentalités de gangsters, prête à voir le monde brûler pour son pur amusement. À ce titre, elle soutient Owlman jusqu'au bout dans sa folie, suffisamment démesurée pour effrayer ses complices dans leur conviction de supériorité.

Si sa force physique est mise à contribution pour plusieurs morceaux de bravoure, l'autre versant de la médaille est le nombre de coups qu'elle encaisse, juste retour de sa nature sadique. La fréquence avec laquelle elle se voit malmenée par les héros, en particulier par sa rivale désignée Wonder Woman, considérablement moins sexuée, au cours de l'étape obligée du catfight, ponctue sans nul doute le charme vénéneux du personnage.










Notes sur le design

Superwoman porte une tenue librement inspirée des comics aux airs de dominatrice : un body, des cuissardes, de longues mitaines et un collier noirs cerclés de jaune. Coiffée d'une queue de cheval, elle emprunte le physique de Wonder Woman jusqu'à sa haute taille, lui permettant de dépasser la plupart des hommes mais pas ses yeux, non pas bleus mais noirs (comme son âme, serait-on tenté de dire).

Voix originale

Gina Torres prête sa voix grave à Superwoman.

Voix française

L'interprète française Laura Zichy reste dans le même ton, quoique plus pincé que l'originale.

Films

Légende :
 : épisodes-clés exposant les origines du personnage ou relatant des évènements dont les conséquences seront importantes dans la vie de celui-ci.
(caméo) : épisode dans lequel le personnage n'apparaît qu'un bref instant, généralement sans avoir de réplique.
(mentionné) : épisode dans lequel le personnage n'apparaît pas mais dans lequel il est mentionné.

DCUA Original Movies :

Références

Sources images et infos :