October 21, 2020, Wednesday, 294

Captain Cold (DCAU)

De La Tour des Héros.

Pages en progrès. Cliquez pour en savoir plus.
Page en progrès
Cet article concerne le criminel du DCAU. Pour les autres interprétations du personnage, voir Captain Coldalt=Page d'aide sur l'homonymie

Dans le DC Animated Universe, Captain Cold est un super-vilain ennemi de Flash, armé de pistolets réfrigérants.

Personnage de La Ligue des Justiciers
Captain Cold
Série d'origine La Ligue des Justiciers
Première apparition Gloire éphémère (JLU)
Nom Captain Cold
Statut Criminel
Sexe Masculin
Âge Inconnu. La quarantaine ?
Origine La Terre (humain)
Yeux Noirs
Pouvoirs Aucun
Armes Deux pistolets tirant des rayons capables de congeler leur cible appelés cold-guns.
Caractéristiques Criminel à la petite semaine armé de pistolets réfrigérants, Captain Cold est l'un des principaux ennemis de Flash.
Liens de parenté Une femme (nom inconnu)
Affiliation Les Lascars
Base Bar de la 4e Rue
Lieu d'action principal Central City
Voix originale(s) Lex Lang
Voix française(s) Jean-François Aupied
Personnage créé par John Broome et Carmine Infantino
Date de création 1957
Personnages de la sérieForum

D'après les séries

Dans La Nouvelle Ligue des Justiciers

À l'approche de l'inauguration du musée consacré à Flash, Captain Cold s'allie à d'autres super-vilains de Central City, Mirror Master, Trickster et Captain Boomerang dans le but d'éliminer le bolide écarlate qui a par le passé fait échouer leurs projets criminels ; Cold garde d'ailleurs le souvenir douloureux d'une défaite particulièrement embarrassante alors qu'il braquait un train.

Les vilains tentent d'abord leur chance à tour de rôle mais sans succès. Captain Cold suggère donc d'aller régler son compte à Flash tous ensemble au musée le jour de la cérémonie d'ouverture, (proposition que seul Trickster refuse).

Les malfrats ont brièvement l'avantage et grâce à ses pistolets réfrigérants, Cold réussit à immobiliser Batman et à congeler Orion, tous deux venus prêter assistance à Flash. Le nouveau dieu est finalement délivré par le bolide et grâce au jet d'une lance à eau, parvient à retourner le rayon de Cold contre lui, gelant le vilain, qui est ensuite emporté tel quel par la police.






D'après les BD tirées des séries

Captain Cold apparaît dans l'épisode Wolf's Clothing de Justice League Adventures parmi les vilains conviés par Chronos à la vente aux enchères de la Ligue des Justiciers, où il neutralise Mister Freeze qui l'y accuse d'avoir plagié sa technologie. Cold revient dans Cold War, aux côtés d'autres vilains en relation avec le froid (outre Mister Freeze, Killer Frost, Icicle…). L'équipe finit par être trahie par son chef, l'extra-terrestre Polar Lord.

Le super-vilain est bien moins présent dans la collection Justice League Unlimited. On s'amusera néanmoins de l'anecdote de Flash racontée à Blue Beetle selon laquelle Captain Cold, souffrant de froid dans sa cellule, lui a dit qu'il ne porte pas de veste avec de la vraie fourrure car il est écologiste (Monitor Duty).

D'après les comics

Captain Cold apparaît dans Showcase #8 sous la plume de John Broome et Carmine Infantino en juin 1957.

Leonard Snart est un voyou ambitieux de Central City qui pense pouvoir ralentir Flash (à l'époque Barry Allen) en exposant une arme de son invention aux émissions d'énergie d'un cyclotron, créant ainsi un rayon capable de congeler sa cible jusqu'au zéro absolu. Sous le nom de Captain Cold, il devient l'un des ennemis les plus acharnés du bolide écarlate, travaillant fréquemment en équipe, que ce soit avec ses collègues, les Lascars (en VO, the Rogues) ou sa sœur, Lisa, devenue la super-criminelle Golden Glider (qui finira par périr des mains d'un petit ami désireux de lui soutirer sa technologie).

Le personnage connaît des hauts et des bas durant sa longue carrière jusqu'aux années 2000, où le scénariste Geoff Johns, grand fan du Captain, le remet au devant de la scène. Sous la plume de Johns, Cold, désormais à la tête des Lascars, devient un personnage complexe, une crapule plutôt sympathique et un chef consciencieux que la violence gratuite répugne. Après avoir connu une période de cavale suite à sa participation dans le meurtre du jeune Bart Allen (récemment ressuscité), période au cours de laquelle il finit par tuer son père pour l'avoir maltraité dans son enfance, Captain Cold doit maintenant faire face au retour du premier Flash qu'il ait affronté, Barry Allen. Il connaît par ailleurs son équivalent chez les Rénégats, nommé Commander Cold. Flashpoint introduit aussi le héros Citizen Cold.

Analyse

Certainement l'un des adversaires les plus emblématiques de Flash, il paraissait difficile d'envisager un épisode centré sur le bolide écarlate sans la présence de Captain Cold. Quoique plus en retrait que ses collègues, le Captain n'en possède pas moins une personnalité bien trempée. En proie aux tracas du quotidien, coincé entre une épouse acariâtre (un fait propre au DCAU, le personnage n'ayant jamais été marié dans les comics) et un ulcère qui l'oblige à boire du lait (ulcère qui, si on se réfère encore aux comics originaux, pourrait être dû à un problème de boisson), il apparaît comme un super-vilain anti-spectaculaire au possible, pour ne pas dire risible. Cela ne l'empêche toutefois pas de se considérer, au même titre que ses camarades, comme un criminel au-dessus du lot.

Apparaissant d'un caractère plutôt maussade, Cold semble être le plus raisonnable des Lascars et fait preuve d'une attitude plus terre-à-terre en contraste avec les méthodes plus flamboyantes (voire délirantes) de ses collègues.

Plus dangereux qu'il n'en a l'air, Captain Cold se montre un adversaire assez redoutable et étonnamment vif, probablement aguerri par ses confrontations avec Flash. Preuve en est que le vilain n'est pas à sous-estimer, il arrive à neutraliser Orion et Batman, pourtant deux des plus redoutables combattants de la Ligue des Justiciers. Le Captain fait d'ailleurs preuve d'un certain enthousiasme au combat, allant même jusqu'à en redemander.

Concernant son rayon réfrigérant, on notera que conformément aux comics originaux, celui-ci semble avoir des effets beaucoup moins nocifs que l'arme de Mister Freeze, qui est capable de mettre sa cible en état d'hypothermie. La défaite et l'arrestation de Cold sont d'ailleurs traités avec la même légèreté que l'ensemble de l'épisode où on le voit apparaître.

On peut s'étonner de ne pas le voir figurer parmi les membres de la Legion of Doom dont il faisait pourtant partie dans la série Super Friends. On peut considérer qu'il y est plus ou moins remplacé par Killer Frost et Heat Wave.








Notes sur le design

Le design de Captain Cold est dans l'ensemble conforme à celui des comics : le personnage conserve sa fameuse parka bleue et blanche, sa ceinture jaune et ses lunettes bleues rappelant celles des inuits. Seule la couleur du capuchon change, blanche au lieu de bleue (probablement en hommage à Super Friends où c'était aussi le cas) et les yeux du personnage sont visibles.

Voix originale

Lex Lang interprète le personnage en version originale.

Voix française

En VF, Captain Cold est doublé par Jean-François Aupied.

Épisodes

Légende :
 : épisodes-clés exposant les origines du personnage ou relatant des évènements dont les conséquences seront importantes dans la vie de celui-ci.
(caméo) : épisode dans lequel le personnage n'apparaît qu'un bref instant, généralement sans avoir de réplique.
(mentionné) : épisode dans lequel le personnage n'apparaît pas mais dans lequel il est mentionné.

La Ligue des Justiciers :

Bandes dessinées

Justice League Adventures :

Justice League Unlimited :

Figurines

Une figurine du personnage est sortie dans la collection DC Universe: Justice League Unlimited.

Références

Sources images et infos :