January 19, 2021, Tuesday, 18

Demons

De La Tour des Héros.

Pages en progrès. Cliquez pour en savoir plus.
Page en progrès

Demons est le 2e annual de la bande dessinée The Batman Adventures, elle-même inspirée de Batman : La Série animée. Cette histoire marque la première apparition dans le DCAU du démon Etrigan.

Batman : La Série animée
BD
Titre original Demons
[Les Démons]
Titre(s) français Démons
Série The Batman Adventures
Numéro / Date HS n°2 / Janvier 1995
Continuité Possible
Couverture Bruce Timm et Mike Royer
Scénario Paul Dini, Bruce Timm et Glen Murakami
Dessins Bruce Timm et Glen Murakami
Couleurs Glen Murakami
Nombre de planches 44
← Précédent Suivant →
Annual n°1 Mad Love
Guide des épisodes BD

Sommaire

Histoire

À Gotham City, un immeuble s'écroule et fait cinq victimes. En se rendant sur place, Batman découvre la Société des Ombres, menée par Ra's al Ghul, en train de fouiller les décombres à la recherche d'un artefact caché dans les fondations. Après avoir mis le détective hors d'état de nuire et prononcé des invocations le protégeant de ses pouvoirs, Ra's récupère la tablette qu'il recherchait depuis plus de 200 ans…

Batman demande alors l'aide de Jason Blood, un expert en occulte ayant déjà apporté son aide au Commissaire Gordon dans une affaire impliquant le surnaturel. Ce dernier explique au Chevalier Noir qu'il a déjà combattu Ra's al Ghul à de nombreuses reprises. En effet, en Amérique du Sud et deux siècles auparavant, Jason Blood essaya pour la première fois de cacher l'antique tablette qui avait déjà provoqué de nombreuses morts. Ra's essaya de s'en emparer, mais grâce à l'intervention de son alter-ego démoniaque Etrigan, Blood parvint à emporter la tablette et à la cacher sous les fondations du vieux Gotham. Blood révèle aussi que la tablette est possédée par un esprit maléfique : celui du démon Haahk.

Talia al Ghul interrompt alors les deux justiciers et les endort grâce à des fléchettes soporifiques pour les empêcher d'interférer dans les plans de son père.

Ce dernier invoque alors le démon pour l'envoyer attaquer l'humanité et ainsi libérer la Terre de ce qu'il considère comme un fléau. Batman et Jason Blood, après s'être réveillés et rapidement rendus sur place, sont attaqués par le démon. Seule l'invocation d'Etrigan, prononcée par Batman, sauve Blood des pouvoirs de Haahk.

Ra's al Ghul mis hors d'état de nuire par Batman, qui parvient avec Etrigan à contrer le démon, récupérer la tablette, et le renvoyer parmi les damnés. Etrigan détruit alors la tablette pour empêcher quiconque de l'utiliser, à l'avenir, à des fins maléfiques.

Batman rend à Blood se forme humaine et constate que Ra's et Talia ont, à nouveau, réussi à s'échapper…

Images

Commentaires

Liens avec le DC Animated Universe

Aucun élément n'est en contradiction avec les évènements racontés dans les séries du DCAU.

On notera quelques détails cependant :

  • Il s'agit de la première rencontre entre Batman et Etrigan, avant l'épisode Morgane l'Enchanteresse.
  • Batman rêve de Talia. Elle est vêtue de sa robe blanche déjà vue dans l'épisode La Quête du démon.
  • Toujours dans son rêve, lorsque Batman embrasse Talia, elle se transforme en cadavre, ce qui rappelle le baiser de Ra's et Thoth Khepera de l'épisode Avatar.
  • Dans les séries animées, Etrigan se transforme en prononçant lui-même la formule. Ici, il n'y parvient que si un tiers (Batman) la prononce pour lui…

Détails

Quelques détails sur ce numéro :

  • Cet annual est considéré par les auteurs comme un ouvrage "bâclé" : créé en moins d'un mois, l'intrigue a notamment été complétée par une longue scène de rêve hallucinatoire afin de combler les pages manquantes.
  • Bruce Timm a admis n'être pas pleinement satisfait de la couverture. Malgré l'encrage réalisé à sa demande par Mike Royer, collaborateur traditionnel de Jack Kirby, Timm considère le résultat décevant.
  • L'idée de faire s'affronter Ra's al Ghul et Etrigan est de Glen Murakami.
  • Il semble que le rêve de Batman est prémonitoire : la tenue légère que porte Talia dans son rêve est en effet reprise dans la suite du récit, alors qu'elle était auparavant habillée en combinaison noire.
  • On notera des morts explicites, rares dans le DCAU : cinq morts à la première page, victimes collatérales d'un effondrement d'immeuble, puis trois morts violentes liées au démon Haahk, brûlé vif et écrabouillés.

Références culturelles

Quelques références culturelles :


---


  • L'incantation que prononce Ra's al Ghul pour s'emparer de la tablette est une transcription phonétique de la formule prononcée par Merlin dans le film Excalibur (Boorman, 1981) : « Anál nathrach, orth' bhais's bethad, do chel denmha ».
  • Les invocations de Ra's appelant le démon sont à lire de la droite vers la gauche. Elles révèlent alors des messages des auteurs : "Kirby was the greatest", "My sweet Satin", "Sometimes, my arm turn back" et "I buried Paul".
  • Ce procédé est également une référence aux Beatles : certains messages pourraient en effet être entendus en écoutant leurs titres à l'envers. De même, Lennon murmurerait cette dernière phrase ("I buried Paul") à la fin de Strawberry Fields Forever. Il s'agit là de Paul McCartney, tandis que le clin d'œil de la BD s'adresse certainement à Paul Dini.
  • L'intérieur de l'appartement de Jason Blood laisse apparaître une armure médiévale, référence à ses origines de noble à la cour du Roi Arthur (contées dans le double-épisode Le Chevalier de l'ombre) et une statue de Lilith, la première femme d'Adam.


  • Blood montre à Batman un livre traitant de démonologie et où apparaissent Hellboy (en bas à gauche) et Cthulhu (en haut à gauche).


  • On distingue sur le livre de Jason Blood ou pendant la cérémonie d'appel du démon des pentagrammes, symboles classiques de l'ésotérisme.
  • Sur la tablette, on distingue les lettres "Iä ! Iä !", référence aux adorateurs de Cthulhu et à l'invocation « Iä, Iä, Cthulhu fhtagn ». Les références à Lovecraft et ses créatures sont légion dans le DCAU.

Publications françaises

Cette histoire a été publiée uniquement dans le tome 4 de Batman Aventures, de l'éditeur Urban Comics.