January 17, 2020, Friday, 16

Docteur Light (Teen Titans)

De La Tour des Héros.

Pages en progrès. Cliquez pour en savoir plus.
Page en progrès
Cet article concerne le criminel de Teen Titans. Pour les autres interprétations du personnage, voir Dr Lightalt=Page d'aide sur l'homonymie

Dans Teen Titans, le Docteur Light (ou le Docteur Lumière) est un criminel, ennemi des Jeunes Titans.

Sommaire

Personnage de Teen Titans
Docteur Light
Série d'origine Teen Titans
Première apparition Plus jamais
Dernière apparition Tous à l'attaque
Nom Docteur Light
Docteur Lumière
Nom original (VO) Doctor Light
Statut Criminel
Sexe Masculin
Âge Inconnu. La cinquantaine ?
Origine La Terre (humain)
Cheveux Noirs
Yeux Noirs
Pouvoirs Aucun
Armes Costume contrôlant la lumière sous diverses formes : rayons, rafales, fouet, camouflage, champ de confinement…
Caractéristiques Le Docteur Light est un super-vilain malchanceux exploitant la lumière à des fins criminelles.
Affiliation La Confrérie du Mal
Lieu d'action principal Jump City
Voix originale(s) Rodger Bumpass
Voix française(s) Pierre Laurent
Personnage créé par Gardner Fox et Mike Sekowsky
Date de création 1962
Personnages de la sérieForum

D'après la série

Confronté pour la première fois aux Jeunes Titans alors qu'il braque un chargement de lingots d'or, le Docteur Light prend le dessus sur les héros jusqu'à ce que Raven, en proie à ses démons, ne l'engloutisse dans les ténèbres, laissant le vilain visiblement traumatisé par l'expérience.

Quelque temps plus tard, Light tente d'alimenter son nouveau costume en hydrocarbures mais il attire à nouveau l'attention des Titans qui de leur Tour, ont vue sur la plate-forme off-shore où celui-ci a prévu son forfait et après une courte bataille, le malfrat se rend docilement sitôt qu'il se retrouve face à Raven.

Le Docteur Light est vu par la suite dans les rangs de la Confrérie du Mal mais c'est en solo dans l'Arctique qu'il frappe son prochain coup : absorber les lumières d'une aurore boréale ! Mais dans la bataille qui s'ensuit avec ses éternels ennemis les Titans, le diamant synthétique géant qui alimente la machine du Docteur est brisé et ce dernier et ses adversaires se retrouvent engouffrés dans une étrange jungle souterraine.
Light y voit les héros faire la connaissance de Kole, une jeune fille capable de donner à son corps les propriétés d'un cristal indestructible, ce qui vaut à celle-ci d'être enlevée par le criminel dans l'optique de lui servir de nouveau catalyseur. Grâce à elle, le Docteur devient plus puissant que jamais mais la mutante est délivrée par son compagnon Gnarrk, qui démolit la machine et une rafale d'énergie de Starfire, tirée à travers le corps cristallisé de Kole, parvient à neutraliser le costume du vilain.

On revoit plus tard Light s'incruster à la course qui oppose Robin à Ding Dong Daddy, où il se fait aisément éliminer par Red X. Absent lors de la bataille finale entre les héros et la Confrérie du Mal, le Docteur Light reste à Jump City où il cambriole une banque, bien loin de s'attendre à être accueilli par les Jeunes Titans au grand complet.









D'après la BD tirée de la série

En raison de son caractère sulfureux, le Docteur Light n'apparaît que peu et tardivement dans Teen Titans Go! : on le voit tenter de s'approprier la technologie de Cyborg (The Battery) puis associé à Psimon, avec lequel il tente de fonder sa propre équipe de super criminels (The Fearsome Five).

D'après les comics

Docteur Light, de son vrai nom Arthur Light, apparaît dans les pages de Justice League of America #12 en juin 1962, où sa technologie à base de lumière donne du fil à retordre à la Ligue des Justiciers, dont il réussit à capturer les membres avant de manquer de peu de les attirer dans un piège en créant des doubles de lui-même. Des années plus tard, Light fonde l'équipe des Fearsome Five, ce qui lui vaut d'entrer en conflit avec les Teen Titans, qui lui infligeront maintes défaites humiliantes, ce qui vaudra au Docteur d'être expulsé de son propre groupe au profit de l'ambitieux Psimon, qui n'avait eu cesse de fragiliser son leadership.

Il intègre ensuite la Suicide Squad. C'est à cette époque qu'on apprend qu'Arthur Light s'est en fait emparé du costume créé par son défunt collègue Jacob Finlay qui se destinait à devenir un super-héros et que ce dernier ne cesse de le hanter depuis lors. Light est tué en mission sur Apokolips mais est ramené à la vie par l'intermédiaire de la batterie de Green Lantern, à l'époque Kyle Rayner.

En 2004, la mini-série Identity Crisis éclaire le personnage sous un jour bien plus sinistre : on y apprend que voilà des années auparavant, le Docteur Light a infiltré le Satellite de la Ligue, où il a abusé de Sue Dibny, l'épouse d'Elongated Man. Afin d'empêcher qu'un tel acte ne se reproduise, certains héros décident de faire adoucir la personnalité du vilain par Zatanna. Le résultat malencontreux en est une lobotomie partielle, censée expliquer l'incompétence notoire de Light, qui se rappelle finalement l'incident lors d'une confrontation avec les héros responsables de son état. Mais plutôt que de retrouver sa dangerosité passée, le personnage en devient plus déplaisant qu'autre chose et il périt brûlé vif par le Spectre pour ses crimes.

Analyse

Le Docteur Light est sans doute le personnage transposé le plus fidèlement des comics, plus particulièrement de sa période de malchance chronique. De l'aveu des producteurs, il n'est guère plus qu'un punching-ball récurrent et de fait, ne pointe généralement le bout de son nez que durant le pré-générique quand ce n'est pas lors d'apparitions éclairs.

Light n'est pas à proprement parler incompétent pour autant et prouve d'entrée de jeu qu'il est capable d'en remontrer aux Titans, seulement il semble voué à tomber de haut. Ses bravades, démonstrations d'une assurance démesurée, peuvent être prises comme autant d'appels au destin à lui exploser en pleine figure. Il faut dire que si son génie scientifique reste incontestable pour ne pas dire impressionnant et si ses qualités de combattant s'avèrent plus que convenables (en adéquation avec la série, sans aller jusqu'à tomber dans les excès tant décriés de The Batman), son sens de la stratégie est en revanche déplorable.
Le Docteur semble néanmoins retenir la leçon par la suite en évitant d'agir sous le nez de ses adversaires sans avoir plus de chance pour autant, la poisse lui collant décidément à la peau, garantissant l'amusement du spectateur à le voir perdre contenance à chacune de ses apparitions.

Les scénaristes se sont par ailleurs amusés à dresser une rivalité inégale entre la lumière de Light et les ténèbres de Raven, dont le vilain devient en quelque sorte la victime désignée. Le malheureux en paraît d'autant plus pathétique qu'il introduit par deux fois les premiers épisodes où apparaît le plus terrible adversaire des Titans, par ailleurs le propre père de la plus crainte de ses adversaires, Trigon, dont il devient pour le coup l'annonciateur malgré lui.

Conséquence ou non de son retour au premier plan dans les comics, le Docteur Light obtient néanmoins sa récompense en devenant le méchant principal d'un épisode. Preuve en est qu'il n'est pas qu'une simple farce, la transition se fait naturellement, sans pour autant négliger l'aspect humoristique du personnage. On peut même déceler, malgré l'incapacité comique du ravisseur à intimider et même d'un point de vue pratique, transporter sa victime, certains sous-entendus malsains dans les scènes qu'il partage avec Kole.
En conclusion, s'il est parmi les vilains les moins excentriques de Teen Titans, bien loin de la démesure grotesque d'un Mad Mod ou d'un Captain Vidéo, Light n'en demeure pas moins parmi ceux qui prêtent le plus à rire de par son statut de tête de turc.









Notes sur le design

Docteur Light conserve son physique avec sa fameuse barbiche mais on notera comme ses yeux sont cerclés de noir. Il est vêtu d'une version quelque peu modifiée de son costume originel, sans cape et avec une ampoule en effigie plutôt ridicule sur la poitrine. On le voit par la suite affublé d'une armure plus imposante, qui rappelle étonnamment celle portée par Stridor dans Batman : La Relève.


Voix originale

Rodger Bumpass campe un Docteur Light grandiloquent à la voix de baryton.

Voix française

En VF, la voix plus nasillarde de Pierre Laurent met davantage l'accent sur le côté loser du personnage.

Épisodes

Légende :
 : épisodes-clés exposant les origines du personnage ou relatant des évènements dont les conséquences seront importantes dans la vie de celui-ci.
(caméo) : épisode dans lequel le personnage n'apparaît qu'un bref instant, généralement sans avoir de réplique.
(mentionné) : épisode dans lequel le personnage n'apparaît pas mais dans lequel il est mentionné.

Teen Titans :

Bandes dessinées

Teen Titans Go! :

Références

Sources images et infos :