January 27, 2020, Monday, 26

Men of Steel

De La Tour des Héros.

Pages en progrès. Cliquez pour en savoir plus.
Page en progrès

Men of Steel (Hommes de fer ou Des hommes d'acier) est le premier épisode de la bande dessinée Superman Adventures, elle-même inspirée de Superman : La Série animée.

Superman : L'Ange de Métropolis
BD
Titre original Men of Steel
[Hommes d'Acier]
Titre(s) français Hommes de fer
Des hommes d'acier
Hommes d'acier
Série Superman Adventures
Numéro / Date N°1 / Novembre 1996
Continuité Discutable
Couverture Bruce Timm
Scénario Paul Dini
Dessins Rick Burchett
Encrage Terry Austin
Couleurs Marie Severin
Lettrage Lois Buhalis
Nombre de planches 23
← Précédent Suivant →
/ Be Careful What You Wish for…
Guide des épisodes BD

Sommaire

Histoire

Le lendemain du combat entre John Corben, avec le Lexo-Skel 5000, contre Superman, la rédaction du Daily Planet fait le point sur le héros venu d'ailleurs, à partir de l'article de Lois Lane.

Pendant ce temps, Lex Luthor se rend dans un de ses laboratoires pour assister à la mise en œuvre d'un androïde à l'image de Superman censé surpasser le kryptonien dans tous les domaines grâce aux données récoltées par l'ordinateur du Lexo-Skel de John Corben.

Après un tour chez ses parents, Clark Kent se rend au bureau, où il apprend l'attaque de l'ambassade kasnienne par... Superman ! Sur les lieux, la police est totalement impuissante et l'ambassadeur a tôt fait d'accuser les États-Unis de couvrir le coupable. Luthor, voyant fonctionner à merveille son plan pour vendre dans un futur proche ses androïdes de guerre, n'a pas besoin d'argumenter pour que le général Hardcastle décide la destruction de Superman.

Peu après, Superman affronte son ersatz à travers duquel Luthor lui parle. Malgré les performances du robot et quelques pouvoirs inédits, Superman le vainc et l'emporte jusqu'à Lex Luthor. Le héros négocie alors sans problèmes que l'homme d'affaires reporte la faute sur des employés mécontents de lui, qu'il prononce des excuses publiques et qu'il couvre les frais de reconstruction de l'ambassade.

Avant de repartir, l'Homme d'acier en profite pour exprimer à Lex que cette affaire leur aura permis non pas de voir les limites du 1er mais celles du 2e...

Images

Commentaires

Liens avec le DC Animated Universe

Aucun élément n'est réellement en contradiction avec les évènements racontés dans les séries du DCAU.

On notera quelques détails cependant :

  • L'histoire se déroulant juste après et reprenant les évènements de la 3e partie du Fils de Krypton pour construire son intrigue, on peut la considérer comme une sorte de rab, d'épisode 4 du triple épisode pilote de Superman : La Série animée. Par ailleurs, tous les protagonistes habituels de Metropolis y figurent hormis Bibbo Bibbowski et le professeur Emil Hamilton, pas apparus lors des 3 premiers épisodes de toute façon.
  • Contrairement à la plupart de ses apparitions dans le dessin animé, Angela Chen a les pupilles entourées de blanc et non de la couleur de sa peau.
  • Maggie Sawyer et l'inspecteur Turpin sont introduits avant même leur 1re apparition dans la série animée. Mais ils n'ont ici pas l'occasion de discuter avec Superman.
  • Il en est de même pour le général Hardcastle. Mais le concernant, son design pour le dessin animé n'était alors pas encore défini. Du coup, la version comics de son faciès diffère énormément de celle vue ultérieurement à l'écran : ses cheveux sont roux, sa bouche basse, ses yeux fermés et l’arête de son nez épaisse.
  • Les évènements narrés plus tard dans le dessin animé contrediront en partie cette aventure, au moins sur un point : dans l'épisode télé Crise d'identité, Superman est étonné de rencontrer un double de lui-même et ne pense pas directement à Luthor.
  • Les androïdes de guerre que Luthor souhaite vendre à terme à la Défense sont sûrement l'arme plus puissante que le Lexo Skel évoquée par Clark Kent dans l'épisode TV. En effet, ce dernier sous-entend alors à Lex Luthor qu'il a planifié le vol de la machine de guerre pour obtenir plus tard un contrat plus important avec le Pentagone.

Détails

Quelques détails sur ce numéro :

  • Les éditions suivantes indiqueront que Scott McCloud, célèbre pour ses BD racontant l'art de la BD, est le co-scénariste (en plus de Paul Dini donc) de cet épisode. À noter qu'il s'est également occupé des scenarii des douze suivants.
  • Les 3 premières pages reconstituent les derniers instants du combat entre le Lexo Skel et Superman.
  • Le discours de Lex Luthor comme propriétaire de Metropolis vu dans le 3e épisode du Fils de Krypton est repris ici, cette fois lors d'une discussion tranquille avec Mercy Graves dans laquelle il mentionne (pour la 1re fois) S.T.A.R. Labs.
  • Pareillement reprise est l'idée du recueil de Martha Kent contenant les coupures de presse liées à Superman. Ce coup-ci, on y repère : l'interview donnée à Lois Lane, une photo du sauvetage de l'avion (Superman ne porte pas encore son nom), et une autre photo où le héros s'envole pour emmener Corben à la police.
  • Malgré son inexpressivité, le robot que combat Superman durant cette histoire est en quelque sorte un mix entre 2 vilains qui viendront dès la 1re saison de la série animée : Metallo et Bizarro.
  • La très belle couverture sur deux pages, réalisée par Bruce Timm, ne sera reprise dans les publications françaises que pour l'album paru dans la collection des Éditions USA.


Références culturelles

Quelques références culturelles :

  • Le titre fait bien sûr référence à l'un des surnoms de Superman : l'Homme d'acier. Aussi, la 1re traduction française (Hommes de fer) gâche l'effet. En revanche, les deux suivantes (Des Hommes d'acier et Hommes d'acier) s'y conforment.
  • Est-ce un clin d'œil ou une erreur involontaire : la bague de Lex Luthor (image 1) est, certes, comme celle du dessin animée mais la couleur verte (et non jaune) de sa pierre incrustée rappelle énormément le morceau de kryptonite sur la bague qu'a portée Lex Luthor dans les comics post-Crisis (image 2).

Publications françaises

Cette histoire a été publiée à de nombreuses reprises, dans :