August 5, 2020, Wednesday, 217

The Final Joke

De La Tour des Héros.

Pages en progrès. Cliquez pour en savoir plus.
Page en progrès

The Final Joke (The Final Joke) est, selon l'ordre idéal, le treizième épisode de la série Harley Quinn, et le dernier de la première saison.

Harley Quinn
Épisode
Titre original The Final Joke [La plaisanterie finale]
N° ordre idéal 12
Saison 1e
N° de prod. 113
1re diff. VO DC Universe (21 février 2020)
Format image 16/9 (Widescreen)
Durée ± 23 minutes
Scénario Tom Hyndman
Réalisation Brandon McKinney
Musique Jefferson Friedman
Studio d'animation NE4U Inc.
← Précédent Suivant →
Devil's Snare New Gotham
Guide des épisodesForum

Sommaire

Histoire

L'équipe, Frank et Kite Man sont absolument dévastés par la mort de Poison Ivy. Ils lui organisent des funérailles sobres. Harley veut se venger immédiatement mais le reste de son équipe l'en empêche, tant qu'elle n'a pas élaboré un plan solide.

Son idée est de s'associer à Batman pour faire tomber Joker. Elle s'annonce à la porte de sa tour avec un "Batman" ligoté – qui n'est autre que Clayface – pendant que le vrai utilise la distraction pour entrer sans être détecté dans le bâtiment. Mais l'acteur amateur ne peut s'empêcher de surjouer ce qui révèle la supercherie au clown qui surprend le Chevalier Noir et l'empoisonne. Il capture également les amis de Harley.

En une semaine, il prend le contrôle total de Gotham, avec sa propre armée, et une maîtrise totale sur les forces policières de la ville. Il torture tour à tour les amis de Harley et Batman mais n'arrive pas à mettre la main sur ce qu'il veut vraiment : Harley. Alors qu'il "s'amuse" avec le Chevalier Noir, Scarecrow dévoile son identité, sans l'accord de Joker, pensant ainsi faire ce que la jeune femme aurait fait. De rage, le clown le dissout.

Harley se recueille sur la tombe de Poison Ivy. Frank et Kite Man campent juste derrière. L'Homme au Cerf-Volant lui indique que Joker compte exécuter ses amis le soir-même. Elle part les secourir.

Elle joue sur le fait que le clown la veut vivante, et menace de se suicider s'il n'accepte pas de la laisser entrer. Pour libérer son équipe, elle accepte de remettre son ancien costume. Dans la bagarre qui s'ensuit, chacun délivre ses quatre vérités à l'autre, mais Joker sort vainqueur de la confrontation. Pour enfin se libérer de son unique faiblesse, il veut "effacer" Harley en l'envoyant plonger dans une cuve d'acide. L'acrobate accepte, et demande à sauter d'elle-même. Elle se jette dans le vide.

Attention, spoiler ! Ce qui suit dévoile des éléments importants de l'intrigue.

Juste avant de sauter, Harley a remarqué des roses fleurissant sur le côté de la cuve. Elle savait donc qu'Ivy était bien vivante, et là pour la rattraper. Face aux deux femmes, Joker n'a aucune chance, et finit lui-même dans la cuve. Juste avant d'être immergé, il déclenche la destruction de la ville. Les deux femmes sont sauvées in extremis par Batman qui a réussi à se libérer, mais il finit sous une pile de décombres.

L'équipe contemple alors la destruction totale de Gotham, tant côté physique que politique.

Des décombres sort une main pâle assortie d'un rire qui s'estompe au fur et à mesure que la main prend une teinte plus caucasienne…

Images

Doublage

Distribution

Personnages Voix originales Voix françaises
Harley Quinn Kaley Cuoco
Sy Borgman Jason Alexander
Batman Diedrich Bader
Poison Ivy Lake Bell
King Shark Ron Funches
Doctor Psycho Tony Hale
James Gordon Christopher Meloni
Frank J.B. Smoove
Joker Alan Tudyk
Clayface Alan Tudyk
Kite Man Matt Oberg
Scarecrow Rahul Kholi

Crédits

Ci-dessous, les rôles tels que répertoriés dans le générique de fin original.

Commentaires

Titres

La plaisanterie finale peut être plusieurs choses ici :

  • l'objectif final de Joker, remettre Harley sous son joug
  • le fait qu'Ivy ne soit pas morte, et retourne le dernier acte de triomphe de Joker contre lui
  • la fin de Joker, avec sa main humaine sortant des décombres, annonçant une suite à son histoire
  • ou tout simplement, la destruction de Gotham aux mains de Joker

Détails

  • Selon Justin Halpern, Joker a été pensé comme le collègue au bureau qui s'octroie les lauriers pour le travail des autres, de nature susceptible s'il n'obtient pas ce qu'il veut, mais ne peut pas s'empêcher de vouloir impressionner les autres. Dans cet épisode en particulier, alors qu'il a le contrôle de la ville et de son ennemi juré, il tente d'impressionner Harley avec sa lecture du livre Infinite Jest, mais elle remarque bien que ce n'est qu'une façade puisque le livre ne montre pas de signes d'avoir été lu.
  • L'épisode reprend des thèmes de 'Til Death Do Us Part avec le costume original de Harley Quinn et son rappel du film préféré de Joker, à savoir Legally Blonde, où une jeune femme blonde très intelligente est quittée par son petit-ami aux grandes ambitions, et finit par montrer qu'elle est bien plus capable que ce dont elle a l'air.

Continuité

Incohérences ou éléments inexpliqués

  • Dans All The Best Inmates Have Daddy Issues, des années auparavant, Joker connaissait l'identité civile du deuxième Robin, Jason Todd. Selon toute vraisemblance, il aurait dû en déduire l'identité du Chevalier Noir – qui aurait été à ce moment le père d'accueil/adoptif du jeune homme.

Références culturelles

Clayface : We have gathered today to pay respects to our beloved friend. Her death was not an empty sacrifice. And, of my friend, I will say just this: of all the souls I have met on my journeys, hers was the most… human.
[Nous sommes réunis aujourd'hui pour payer nos respects à notre amie bien aimée. Sa mort n'est pas un sacrifice inutile. Et, de mon amie, je dirai ceci : de toutes les âmes que j'ai rencontrées lors de mes voyages, la sienne était la plus…humaine.]

Captain Kirk : We are assembled here today to pay final respects to our honored dead. […] He did not feel this sacrifice a vain or empty one, […]. Of my friend, I can only say this: of all the souls I have encountered in my travels, his was the most… human.
(VF) : Nous sommes réunis ici pour honorer notre ami mort. […] Son sacrifice n'est ni vain ni vide. […] De lui, je dirai la chose suivante : de toutes les âmes que j'ai rencontrées, la sienne était la plus… humaine

  

  • La destruction de Gotham par un tremblement de terre artificiel suit les scenarios des comics Batman: Cataclysm et sa suite Batman: No Man's Land. Dans Batman: Cataclysm, il est indiqué que Bruce Wayne a fortifié tous ses bâtiments – à l'exception de la Batcave et du Manoir Wayne – pour supporter un séisme de 8,5 sur l'échelle de Richter. Ici, le séisme a une magnitude de 8,6 sur cette même échelle. Batman: No Man's Land a un crossover avec, entre autres, le premier comics dans lequel apparaît Harley Quinn, Batman: Harley Quinn.
  • La responsabilité de Joker pour la destruction de Gotham rappelle les événements de la série GothamJerome Valeska, la version du Joker de la série, utilise aussi des explosifs pour détruire Gotham et ses ponts, plongeant la ville dans le chaos et la coupant du reste des États-Unis, créant un No Man's Land.

Médias (DVD)

On retrouve cet épisode sur :

Voir aussi

Sources et autres liens recommandés :