May 25, 2020, Monday, 145

Torch Songs, Part 2

De La Tour des Héros.

Pages en progrès. Cliquez pour en savoir plus.
Page en progrès

Torch Songs, Part 2 (Ballades, partie 2) est le #27 de la bande dessinée Young Justice, elle-même inspirée de Young Justice.

Young Justice
BD
Titre original Torch Songs, Part 2
[Ballades, partie 2]
Série Young Justice
Numéro / Date N°27 / Janvier 2019
Continuité Certaine
Couverture Christopher Jones
Scénario Greg Weisman
Dessins Chistopher Jones
Couleurs Kelly Fitzpatrick
Lettrage Wes Abbott
← Précédent Suivant →
Torch Songs, Part 1
Guide des épisodes BD

Sommaire

Histoire

Conner tente de ramener M'gann à la réalité, mais celle-ci est profondément entranchée dans ce nouveau monde. Persuadée être la Megan de la série Hello, Megan!, elle pense que Conner est un étudiant étranger pour la façon étrange qu'il a de prononcer son nom (M'gann au lieu de Megan). Ce qui n'aide pas, c'est que son nom est justement celui du petit ami de Megan, qui débarque à ce moment-là, la distrayant.

Pendant ce temps, Psimon explique que malgré le pouvoir de Miss Martian, sa fragilité émotionnelle actuelle est la raison pour laquelle il a réussi à la piéger dans sa propre tête. Il peut donc attaquer Batgirl qui se retrouve sans défense, et s'échappe. L'héroïne tente de sauver les autres, mais arrive trop tard.

Conner et Garfield voient l'épisode de la série se dérouler devant leurs yeux. Garfield, en vrai connaisseur, remarque quelques détails qui n'appartiennent pas entièrement à la série, leur donnant un espoir de revenir à la réalité. Le personnage de Megan doit chanter à un récital, mais elle est nerveuse : elle a peur qu'"il" ne lui pardonne pas. Conner avoue alors à Garfield la raison de leur séparation : il y a des mois, quand M'gann était un peu plus libérale avec ses pouvoirs, elle a tenté de l'influencer psychiquement. Il l'a prise sur le fait, et ne lui a pas pardonné, particulièrement avec son passé (manipulé psychiquement avec Cadmus). Ils se sont expliqués depuis, mais la situation reste tendue. Pour sortir de cette situation, il pense devoir lui dire qu'il lui a pardonné mais Garfield lui demande d'être sincère, et de lui annoncer seulement si c'est le cas.

Conner tente de rectifier la situation, mais le Conner de la série se met sur son chemin, voyant d'un très mauvais œil un garçon tourner autour de celle qu'il considère comme sa petite amie. C'est l'heure du récital. Sur scène, Megan entonne une ballade triste à propos d'excuses et d'erreurs passées, qui n'a rien à voir dans l'univers de la série. Comprenant, le Conner humain se retire, laissant soin au vrai de ramener M'gann à elle. Après un échange hautement émotionnel, M'gann arrive à tous les libérer de l'emprise de Psimon, sa relation avec Conner en voie de guérison.

Images

Commentaires

Titre

Torch Songs ([Ballades]) fait référence aux chansons mélodiques traitant d'amour perdu, ou non retourné. La situation de M'gann et Conner correspond bien à ce type de mélodie. À son récital, "Megan" chante une chanson de ce genre, et utilise même le mot torched.

Chronologie

  • Ces événements se déroulent le 8 août à partir de 16:16 UTC-7, année 6 (Y6), un mois après la fin de la saison 2 et deux ans avant la saison 3.
  • Cette histoire est la dernière de deux parties, elle est précédée de Torch Songs, Part 1.

Détails

  • La couverture est titrée Young Justice: Outsiders, comme le titre de la saison 3.
  • Les événements se déroulent à partir de 16:16, le nombre 16 étant omniprésent dans l'univers de la série, utilisé par les producteurs comme un running gag.
  • Le fait que Conner partage son nom avec le petit ami du personnage fictif Megan n'est pas une coïncidence : M'gann elle-même le lui donne dans Cibles, ayant suivi la série Hello, Megan! religieusement avant (et après) son arrivée sur Terre. Il en découvre la raison dans Il ne faut pas se fier aux apparences.
  • La raison de la rupture entre Conner et M'gann est expliquée dans Les Profondeurs. À ce moment-là, M'gann ne s'excuse pas de la façon dont elle utilise ses pouvoirs, pensant au contraire que ses actions extrêmes sont nécessaires pour gagner contre les criminels. Elle changera d'avis dans Avant l'aube.
  • Garfield connaît très bien la série de sa mère. Il en avait déjà été mention dans Il ne faut pas se fier aux apparences et Obscur.
  • Au moment de sa retransformation de Megan en M'gann, sa boucle d'oreille gauche est devenue dorée au lieu d'argentée.
  • Garfield fait référence à une invasion extra-terrestre : il parle de l'invasion des Reach dans la saison 2.
  • On retrouve quelques éléments du générique de Hello, Megan! vu dans Il ne faut pas se fier aux apparences, comme la grenouille en laquelle Garfield s'est vu transformé, et des membres de l'équipe des pompom girls.
  • L'issue se termine par la phrase « Never the end… » (« Jamais la fin… »), tout comme Players, Chapter Six: Rolling Doubles, des années plus tôt. Cette phrase a également été utilisée pour la dernière bande dessinée de Gargoyles, Phoenix, aussi écrite par Greg Weisman.
  • À ce jour, il s'agit du dernier comics de la série.

Références culturelles

  • Dans les séquences Hello, Megan!, on peut voir les bandes-sons de rire typiques des sitcoms américaines.
  • La réplique du Conner de Hello, Megan!, « That's my name, don't wear it out! » est une expression américaine, très populaire dans la deuxième moitié du XXè siècle. On n'en connaît pas l'origine, mais elle apparaît dans de nombreux média tels que Pee-wee's Playhouse, Grease et Shakespeare in Love.
  • Megan et Conner font une blague sur Albert Einstein et la matière : ce théoricien physicien est très connu pour ses travaux sur la matière, comme la célèbre formule d'équivalence entre la masse et l'énergie E = mc2.
  • Pour son récital, Megan porte des boucles d'oreille en forme de symbole de Mars ♂.

Voir aussi

Sources et autres liens recommandés