October 22, 2020, Thursday, 295

Torch Songs, Part 1

De La Tour des Héros.

Pages en progrès. Cliquez pour en savoir plus.
Page en progrès

Torch Songs, Part 1 (Ballades, partie 1) est le #26 de la bande dessinée Young Justice, elle-même inspirée de Young Justice. C'est une histoire en deux volets, avec une suite disponible dans le numéro suivant. Elle constitue la troisième salve de comics Young Justice, dont les événements se déroulent entre la saison 2 et la saison 3. Le format est différent des autres comics de la série, par un nombre de pages bien moindre, et une disposition en paysage.

Young Justice
BD
Titre original Torch Songs, Part 1
[Ballades, partie 1]
Série Young Justice
Numéro / Date N°26 / Janvier 2019
Continuité Certaine
Couverture Christopher Jones
Scénario Greg Weisman
Dessins Chistopher Jones
Couleurs Kelly Fitzpatrick
Lettrage Wes Abbott
Nombre de planches 21
← Précédent Suivant →
Players, Chapter Six: Rolling Doubles Torch Songs, Part 2
Guide des épisodes BD

Sommaire

Histoire

Six ans après les débuts de l'équipe, Miss Martian, Batgirl, Beast Boy et Superboy partent en mission à Hollywood, CA, U.S.A. pour coincer le télépathe Psimon. Bien que le squad soit sur ses gardes, s'attendant à un piège, des tensions subsistant entre M'gann et Conner perturbent l'attention de l'équipe.

À la convention où se trouve Psimon, Miss Martian et Beast Boy assistent à une interview avec Sandra Stanyon, l'actrice jouant la mère de Megan dans la série télévisée Hello, Megan! - personnage sur lequel la martienne se base pour son apparence. Elle hésite à lui parler, mais Superboy l'y encourage, la poussant à agir. Sandra, heureuse de pouvoir parler à la famille de Marie Logan, qui jouait sa fille dans la série, les invite à une conversation plus privée. M'gann remercie Conner de l'avoir aidée, et il soutient que la seule raison pour laquelle il l'a fait est parce qu'ils sont coéquipiers, rien de plus.

Entretemps, Batgirl tombe sur Psimon, qui gagne du temps avant de trouver Miss Martian télépathiquement et lancer son attaque.

Conner, Garfield (transformé en grenouille), M'gann et Sandra se retrouvent alors dans un épisode la série Hello, Megan!. Mais seuls les deux premiers semblent se rendre compte de la situation…

Images

Commentaires

Liens avec la série animée

Cette bande dessinée, comme toutes les bandes-dessinées associées à la série, fait partie intégrante de l'histoire de la série.

  • L'histoire se passe du 8 août 16:16 UTC-4 au 8 août 16:16 UTC-7, année 6 (Y6), entre la saison 2 et la saison 3.
  • Cette histoire est la première de deux parties, elle est suivie de Torch Songs, Part 2.
  • Suite à l'explosion du Mont Justice par Tigress, sous les ordres de Kaldur'ahm dans Obscur, les opérations de l'équipe se préparent à la Tour de Guet.
  • Les problèmes entre Conner et M'gann datent de l'ellipse entre la saison 1 et la saison 2 et sont expliqués dans cette saison et la suite de l'histoire. En particulier, le demi-Kryptonien rappelle un temps où la martienne était plus libérale avec ses pouvoirs, laissant nombre de ses ennemis dans un état végétatif. Elle change d'attitude suite aux événements d'Avant l'aube.
  • Miss Martian a déjà envoyé Psimon dans le coma dans Il ne faut pas se fier aux apparences.
  • Garfield croyait que la relation entre les deux aliens était réparée suite à leur voyage sur Mars. Il fait référence à la mission qu'Aqualad leur a confiée pour aider B'arzz O'oomm à la fin de Fin de partie.
  • Garfield dit à Sandra Stanyon que Marie Logan est sa mère, et que M'gann est sa sœur. Cela vient du fait qu'en plus d'utiliser l'apparence de Megan (Marie Logan), M'gann a également sonné son sang à Garfield alors qu'il était gravement blessé, les réunissant par le sang (Il ne faut pas se fier aux apparences) et lui offrant des possibilités zoomorphiques.
  • L'actrice mentionne la mort de Marie Logan : cette dernière s'est jetée du haut d'une falaise avec sa voiture, manipulée par Queen Bee dans Players, Chapter Six: Rolling Doubles.

Titre

Torch Songs ([Ballades]) fait référence aux chansons mélodiques traitant d'amour perdu, ou non retourné. La situation de M'gann et Conner, et les amours tumultueuses de Sandra Stanyon et Jonathan Lord correspondent bien à ce type de mélodie.

Détails

  • La couverture est titrée Young Justice: Outsiders, comme la saison 3.
  • Les événements se déroulent à partir de 16:16 : le nombre 16 est omniprésent dans l'univers de la série, utilisé par les scénaristes comme un running gag. Dans le Multiverse, le monde de Young Justice se situe sur Terre-16.
  • Dans Secrets, sur le mur cachant l'accès au Zêta-Tube de Manhattan, on peut voir une fresque de The Silver Blade, le film qui a projeté Sandra Stanyon sur le devant de la scène.
  • Goode World Studios, dont la fondatrice est Gretchen Goode, emploient, entre autres, Garfield dans sa série Space Trek 3016. Les studios ont également créé les lunettes de réalité virtuelle Goode Goggles, qui sont en réalité des outils pour tester les utilisateurs pour leur gène métahumain et les diriger subliminalement vers des centres de trafic de métahumains.
  • M'gann déclare que que Hello, Megan! n'était pas très célèbre sur Terre (ce qui peut expliquer qu'aucun de ses coéquipiers n'ait entendu parler de la série avant Il ne faut pas se fier aux apparences). Selon Greg Weisman, la série n'a duré qu'une seule saison, l'audimat étant faible. Weisman voulait même consacrer un numéro entier des comics de la saison 1 à un épisode de Hello, Megan!.

Incohérences ou éléments inexpliqués

  • Le numéro d'identification de Superboy est erronément B05 - l'identification de Miss Martian. Le sien est B04.
  • Juste avant que les héros ne tombent dans le monde de Hello, Megan!, des captures d'écran rappellent le générique de la série tel que vu dans Il ne faut pas se fier aux apparences. Si la chanson et les titres (noms d'acteurs) sont dans l'ordre, les captures, elles, ne le sont pas. L'image de Megan descendant les escaliers devrait se trouver juste avant la grenouille, et le "M" de son uniforme devrait être rouge.

Références culturelles

  • Silverblade, écrite par Cary Bates, est une série de comic books de 1987 publiée par DC Comics.
  • Le producteur du film fictif Silverblade est Triarch, une race de divinités nées sur la planète Maltus.
  • À la convention, le poster avec le logo de la Goode World Studios est copié sur celui des studios Warner Bros. ; les initiales "GW" sont les mêmes que Greg Weisman.
  • Dans la salle principale, on peut voir plusieurs personnages célèbres dont :
  • L'affiche Dial D for Dead est une référence au film Dial M for Murder (Le crime était presque parfait) d'Alfred Hitchcock. Sur l'affiche, on peut voir que le film rassemble les véritables acteurs Claude Rains, Conrad Veidt, Sydney Greenstreet et Peter Lorre et le metteur en scène Michael Curtiz qui sont tous contemporains. Conrad Veidt est mort prématurément d'une crise cardiaque en 1943, ce qui donne une date de sortie du film entre 1940 et 1943.
  • L'animateur de l'interview, Tod Donner, est une version fictive de Ted Koppel, connu principalement pour son émission d'informations Nightline. Greg Weisman et Cary Bates l'ont utilisé dans Captain Atom #3: Blast From the Past et #34: Powerless, animateur d'un même type de programme appelé Nightzone. On le retrouve dans Overwhelmed et Nevermore.
  • Lors de l'interview de Sandra Stanyon, l'animateur évoque un des rôles de Jonathan Lord, une gargouille maudite. C'est une claire référence à Gargoyles, une série animée pour laquelle Greg Weisman était, entre autres, un des producteurs.
  • Dans la séquence Hello, Megan!, on peut voir les bandes-sons de rire typiques des sitcoms américaines.
  • Dans le générique de Hello, Megan!, on a la liste des acteurs et créateurs suivants :
    • Marie Logan est la mère de Garfield, également dans les comics
    • Paul Sloane est un personnage des comics du DCU qui, entre autres, devient Double-Face.
    • Sandra Stanyon est un des personnages de Silverblade. Comme dans la série, c'est une ancienne co-star et amante de Jonathan Lord
    • Jonathan Lord est le héros principal de Silverblade
    • Greg Vietti et Brandon Weisman réfèrent à Brandon Vietti et Greg Weisman, les créateurs de la série Young Justice.

Voir aussi

Sources et autres liens recommandés