February 24, 2020, Monday, 54

Queen Bee (Young Justice)

De La Tour des Héros.

Pages en progrès. Cliquez pour en savoir plus.
Page en progrès
Cet article concerne la criminelle de la série Young Justice. Pour les autres interprétations du personnage, voir Queen Beealt=Page d'aide sur l'homonymie

Dans la série Young Justice, Queen Bee est le dictateur du Bialya et l'un des membres fondateurs de la Lumière.

Sommaire

Personnage de Young Justice
Queen Bee
Série d'origine Young Justice
Première apparition Feu d'artifice
Dernière apparition Intervention
Nom Queen Bee
Alias L-4
Statut Criminelle
Sexe Féminin
Âge 28 puis 33
Origine La Terre (humaine)
Cheveux Noirs
Yeux Bleus
Pouvoirs Contrôle chimique des hommes et de certaines femmes sur de courtes distances
Caractéristiques Leader du Bialya, Queen Bee est prête à tout, jusqu'aux dernières extrémités, pour accroître son pouvoir et son territoire.
Affiliation La Lumière
Lieu d'action principal La Terre
Voix originale(s) Marina Sirtis
Voix française(s) Anne Rondeleux
Personnage créé par J.M. DeMatteis et Keith Giffen
Date de création 1988
Personnages de la sérieForum

D'après la série

Queen Bee demeure d'abord cachée sous le nom de code L-4 au cours de meetings et réunions des membres de la Lumière autour de leurs diverses opérations. Son objectif à long terme est de s'emparer du Qurac, territoire frontalier du pays qu'elle dirige, le Bialya. Elle charge Psimon d'effacer la mémoire des jeunes super-héros lorsque ceux-ci s'approchent de trop près de leur trafic, mais la défaite est cinglante. Lorsque Psimon soumet son échec à la Lumière ainsi que la perte de la Sphère s'ajoutant à celle de Superboy, Queen Bee reste confiante sur les futures acquisitions technologiques de l'organisation, grâce à l'usage réussi du Boom Tube.

Queen Bee confie alors à Psimon le soin de prendre le contrôle de l'esprit de Rumaan Harjavti afin de lui céder le Qurac en toute légitimité apparente, sans effusion de sang aux yeux du public. Mais cette mascarade assez grosse est encore une fois déjouée par l'équipe de justiciers, et Queen Bee est humiliée en public grâce aux talents métamorphes de Miss Martian. Queen Bee fait payer Miss Martian en la faisant chanter sur sa véritable apparence, que M'gann dissimule jusque-là à ses amis, ainsi que sur la vie du jeune Garfield Logan. Elle se joint plus tard à un piège de groupe destiné aux héros, misant sur les différents secrets qu'ils se cachent. Les justiciers ayant déjà relâché les tensions, mis cartes sur table et préparé leur stratégie, le traquenard se retourne contre la Lumière et ses complices. Queen Bee est assommée par Miss Martian, mais échappe à la capture grâce à Lex Luthor et Mercy Graves.

Queen Bee finit par accomplir sa vengeance en tuant la mère de Garfield, idôle et amie de M'gann, dans un accident de voiture simulé. Elle supervise le kidnapping de jeunes adolescents pour le compte du Partenaire de la Lumière, et rencontre à deux reprises Dévastation et ses acolytes pour faire le point et les rassurer quant aux interventions intempestives des justiciers.











Dans les BD tirées de la série

Dans Players, Chapter Six: Rolling Doubles, Queen Bee finit par obtenir le contrôle du Qurac derrière l'avatar de Sumaan Harjavti.



Analyse

Directement inspirée de la deuxième version du personnage ayant eu affaire à la Justice League International, Queen Bee est certainement l'un des membres les plus redoutables, directement cruels et létaux, de la Lumière. Pendant que Vandal Savage joue le rôle de tête pensante et de chef des négociations, que Lex Luthor baratine la foule ainsi que ceux qui peuvent servir ses desseins, Queen Bee exécute elle-même ses basses besognes aux quatre coins du globe, arrachant de ses mains la vie sans la moindre once de pitié. Le charisme naturel du personnage, femme mante religieuse plutôt qu'abeille, insuffle directement à ses ennemis et au spectateur un sentiment de menace explicite et surtout, sérieux. La saison 2 de la série l'efface cependant, la plaçant davantage dans une position de recul et de supervision, laissant son collaborateur régulier Psimon ainsi que Dévastation, Shimmer et Mammoth opérer.

Après avoir proféré ce dont elle était capable lors du dénouement glacial d'Il ne faut pas se fier aux apparences, Queen Bee finit par concrétiser sa promesse d'horreur, comme on l'apprend dans Terriens, en assassinant de sang-froid la mère de Beast Boy. C'est dans ces deux épisodes que le personnage prend toute son ampleur et permet de se distinguer clairement parmi les très nombreux ennemis de la série et les différents protagonistes de la Lumière. Elle démontre une capacité évidente à cerner les ennemis pour les manipuler, à frapper là où ça fait mal, tout particulièrement lorsqu'il s'agit d'enfants et d'adolescents.

Comme on l'a laissé entendre plus haut, Savage s'occupe des affaires intergalactiques, et Luthor opère à l'échelle terrienne, mais Queen Bee est, dans chacun de ses épisodes principaux, impliquée dans une quelconque affaire au fin fond du continent africain, faisant d'elle une sorte d'ennemi certes exotique mais surtout géopolitique, notamment dans Il ne faut pas se fier aux apparences. Par cet aspect, Queen Bee participe encore à la tonalité mature de la série, qui met en scène des contrées en voie de développement, en proie à des troubles dictatoriaux dont la violence est efficacement suggérée par la série, sujets pour le moins délicats à traiter dans des dessins animés.

La fin de Queen Bee, comme celle de tant de personnages de Young Justice, n'en est pas une, du fait de l'annulation de la série avant une troisième saison esquissée dans Fin de partie. Nul doute que le personnage devait continuer à s'imposer comme un atout stratégique pour la Lumière dans certaines parties bien précises du globe, tout en demeurant une source d'ennuis de façon plus ou moins directe pour l'équipe de héros.













Notes sur le design

Belle femme arabe, Queen Bee a un teint halé distinctif, de longs cheveux noirs coiffés par un diadème, et un voile transparent caractéristiques. L'équipe artistique essaie davantage ici de renforcer son charisme et oublie les rayures jaunes et noires, mimant simplement la forme de l'abeille par les attributs de sa tenue savamment pensée. Le voile fait office d'ailes repliées, les plis sur son ventre évoquent aussi un corps insectoïde, et ses boucles d'oreille forment un dard.


Voix originale

La comédienne Marina Sirtis prête sa voix à Queen Bee. Elle avait déjà collaboré avec Greg Weisman en doublant Demona dans Gargoyles, les deux personnages partageant quelques similitudes physiques.

Voix française

En version française, Anne Rondeleux s'imposait comme une évidence parmi les comédiens se chargeant des rôles secondaires de la série et sied particulièrement à Queen Bee.

Épisodes

Légende :
 : épisodes-clés exposant les origines du personnage ou relatant des évènements dont les conséquences seront importantes dans la vie de celui-ci.
(caméo) : épisode dans lequel le personnage n'apparaît qu'un bref instant, généralement sans avoir de réplique.
(mentionné) : épisode dans lequel le personnage n'apparaît pas mais dans lequel il est mentionné.

Young Justice :

Références

Sources images et infos :