June 16, 2019, Sunday, 166

Zone de largage

De La Tour des Héros.

Pages ébauches. Cliquez pour en savoir plus.
Page ébauche

Zone de largage (Drop-Zone) est, selon l'ordre idéal, le quatrième épisode de la série La Ligue des Justiciers, Nouvelle Génération.

Young Justice
Épisode
Titre français Zone de largage
Titre original Drop-Zone [Zone de largage]
N° ordre idéal 4
Saison 1e
Sortie vidéo USA 19 juillet 2011
Sortie vidéo francophone octobre 2011
N° de prod. 104
1re diff. VO The WB (28 janvier 2011)
1re diff. francophone France 4 (4 juin 2012)
Format image Widescreen mais…
Durée ± 21 minutes
Scénario Andrew R. Robinson
Réalisation Christopher Berkeley
Musique Kristopher Carter
Michael McCuistion
Lolita Ritmanis
← Précédent Suivant →
Bienvenue au port de plaisance L'Apprentissage
Guide des épisodesForum

Sommaire

Histoire

Pour leur première mission, Batman envoie l'équipe à Santa Prisca, lieu de fabrication de la drogue Venin de Bane. Ce dernier doit faire face à l'organisation Kobra qui veut prendre le contrôle de l'île et améliorer la formule du sérum. L'équipe va devoir s'organiser afin de découvrir ce qui se trame…

Doublage

Distribution

Personnages Voix originales Voix françaises
Robin / Dick Grayson Jesse McCartney Donald Reignoux
Aqualad / Kaldur'ahm Khary Payton Serge Faliu
Kid Flash / Wally West Jason Spisak Yoann Sover
Superboy Nolan North Stéphane Fourreau
Miss Martian / M'gann M'orzz Danica McKellar Céline Melloul
Batman Bruce Greenwood Adrien Antoine
Kobra Arnold Vosloo Jérôme Pauwels
Sportsmaster Nick Chinlund Jean-Claude Donda
Bane Danny Trejo Thierry Murzeau
L-1 Miguel Ferrer Michel Vigné
L-6 Nolan North Marc Perez
Disciples de Kobra * Marc Perez
Ordinateur de Robin * Yoann Sover
Ordinateur de Kobra * Céline Melloul

Crédits

Ci-dessous, les rôles tels que répertoriés dans le générique de fin de la version française.

Remarques

  • Le doublage français voit Thierry Murzeau retrouver le personnage de Bane, déjà interprété dans The Batman.
  • Le panneau de crédits du générique francise le nom Kobra en Cobra.

Commentaires

Titres

Le titre peut faire référence aux deux zones de largage utilisées pendant la mission.

Détails

Quelques précisions :

  • Comme dans la plupart des épisodes, Kid Flash garde un souvenir de la mission sur son mur des trophées. Ici, il s'agit de la cagoule d'un Kobra.
  • Kid Flash appelle Robin "Rob", comme il le fera à plusieurs reprises tout au long de la saison.
  • Bane interjecte souvent son discours de mots espagnols, comme "niños" pour parler des jeunes héros, ou "chica" pour M'gann.
  • "Kaldur" n'est pas prononcé avec un "ou" en fin de nom, mais plutôt avec la prononciation anglophone du "u" de "bus" (qui tire sur le son /a/ > /kældʌr/ au lieu de /kalduR/ en API). D'après la prononciation érasmienne, il faudrait même prononcer Kaldür (u et pas ou), la lettre grecque utilisée étant un υ
  • Sur la fin, lorsque Sportsmaster fait son rapport à la Lumière, son premier interlocuteur a un fort accent et mêle des mots français à son discours. Les connaisseurs du DC Universe auront ainsi pu déduire son identité prématurément, un super-vilain en particulier étant relativement connu pour cette caractéristique…
  • De toutes manières, les sous-titres du DVD ont révélé l'identité de L-1 et L-6 (des moniteurs de la Lumière) des mois avant qu'ils ne soient découverts dans Révélation.
  • Entre l'arrivée de Kobra à Santa Prisca et le briefing de l'équipe pour y aller, plus d'un mois s'écoule, durant lequel se placent les trois épisodes précédents. Les comics dérivés de la série continuent d'enrichir son background et c'est ainsi que dans les 5 et 6e numéros (Campfire Secrets et Fears), toujours dans l'esprit de renforcer les liens entre eux, les membres de l'équipe décident d'échanger des histoires autour d'un feu de camp.
  • Wally, toujours énamouré de M'gann, lui propose une soirée sous les étoiles. Celle-ci accepte, et invite tout le reste de l'équipe (au grand dam de Wally)…
  • Pour briser la glace, Robin propose de se raconter des histoires. M'gann voudrait connaître les origines de Kaldur. Les voici, telles qu'elles sont contées :
  • Kaldur a vécu à Shayeris, et a effectué son service militaire obligatoire à 12 ans. Il a pu avoir un transfert au Conservatoire de Sorcellerie peu après. Poseïdonis est très différent d'où il a vécu jusque-là. Un jour, Ocean Master attaque, et après une bataille pendant des heures, défait Aquaman. Kaldur et son ami Garth s'en sont pris eux-mêmes à Ocean Master, mais ils n'avaient pas son niveau. Néanmoins, ça a offert du répit à Aquaman qui a pu se ressourcer et défaire Ocean Master. Impressionné, il a envie de suivre l'exemple de Batman et Green Arrow et d'avoir un sidekick. Kaldur accepte et devient Aqualad.
  • Kid Flash continue avec les siennes : Jay Garrick a reçu ses pouvoirs suite à un accident de labo. Comme il ne se souciait pas d'une identité secrète, un jeune fan a pu le suivre et lui parler. Ledit fan décide de recréer les conditions de l'explosion de façon contrôlée. Flash naît alors, plus rapide que le précédent vu les conditions de l'explosion. Plus tard, Wally découvre que son oncle n'est autre que le Flash, et lui voue une admiration sans bornes. Barry n'apprécie pas trop, ne voulant pas s'encombrer d'un partenaire. Néanmoins, Wally décide lui aussi de recréer le même "accident" et explose sa chambre. Il est admis à l'hôpital (apparemment sans super-vitesse) et Barry se sent responsable puisque Wally a travaillé à partir des notes de son oncle. On s'aperçoit que Wally a effectivement de la vitesse, mais pas autant que ses prédécesseurs. De mauvaise grâce, Barry accepte de prendre Kid Flash sous son aile, à la condition expresse que celui-ci obéisse à chacun de ses ordres.
  • Robin ne veut pas expliquer ses origines (probablement à cause de Batman) et renvoie l'attention sur Superboy. Celui-ci ne se souvient pas de grand-chose avant sa libération de Cadmus, sauf qu'il doit détruire Superman.
  • Robin se remémore ses origines, comment il est passé des Flying Graysons au cirque Haly, avec Haly étant comme un grand-père pour lui. Quand Haly n'a pas voulu céder au chantage de Zucco, celui-ci sabote leur numéro, tuant toute la famille à l'exception de Dick et de son oncle, paralysé à vie. Bruce Wayne décide de le prendre comme protégé puis Robin, et l'une de leurs premières missions a été de défaire Zucco.
  • Kid Flash réveille Robin de son retour sur son passé, choqué par la révélation de Superboy. Ce dernier a des doutes sur ce pour quoi il a été créé, mais les autres font rapidement de lui rappeler toutes les bonnes choses qu'il a faites jusque-là. Kid Flash envoie la balle à Miss Martian.
  • Sur Mars, tout le monde vit sous terre puisque la surface n'est pas habitable. La famille est très importante et la plupart des communications se font télépathiquement. Il y a trois races de Martiens : rouge, verte et blanche. Les Blancs sont souvent discriminés par les Verts et Rouges. M'gann était très proche de son oncle J'onn, et suivait toutes ses aventures avec la Ligue. Suivant l'exemple de ses compères, J'onn décide d'avoir un sidekick et retourne sur Mars créer une compétition (ce qui n'est pas sans rappeler les origines de Wonder Woman). M'gann gagne et se retrouve sur Terre, un des meilleurs moments de sa vie.
  • Tout le monde se décide à aller se coucher, sauf Superboy, perdu dans ses pensées. Il a un flashback de Superman détruisant Metropolis, tuant au passage Lois et Perry. Superboy arrive et le tue. Il s'agit d'une réalité fabriquée par les docteurs Desmond et Spence qui monitorent sa réaction. Dans son sommeil, Superboy a frappé le verre de son pod.

Format

Bien qu'il ait été réalisé en 16/9 (Widescreen), l'épisode a été diffusé en 4/3 (Full Screen rogné au Pan&Scan) lors de sa programmation aux États-Unis sur Cartoon Network US. Par contre, le format original de l'épisode (16/9) a bien été conservé lors de sa diffusion sur France 4, ainsi que sur les différents DVD de la série.

Incohérences ou Éléments inexpliqués

Quelques petites curiosités :

  • À la première diffusion de l'épisode outre-Atlantique, deux des trois repères temporels indiqués étaient erronés. Les dates étaient originellement correctes mais ont été changées postproduction ! Heureusement, elles ont depuis été corrigées pour les DVD et toute diffusion ultérieure de l'épisode :
    • le prégénérique (scène située à Santa Prisca), non concerné par l'erreur, se déroule bel et bien le 19 juin (00h43 ECT) dans les deux versions.
    • le premier acte de l'épisode (situé dans la mer des Caraïbes, ou des Antilles en VF) était indiqué 22 juin (20h08 ECT) au lieu du 22 juillet (l'heure était correcte).
    • l'épilogue au Mont Justice était indiqué 4 août (01h06 EDT) alors que c'est en réalité le 23 juillet (10h01 EDT).

Références culturelles

Quelques références à noter :

  • Superboy refusant la cape et les collants peut être une référence à Smallville et la règle de "pas de collant, pas de vol" ("no tights, no flights") imposé par les producteurs.
  • Kid Flash appelle Bane "El Luchador", référence à son masque de lucha libre.
  • La réplique de L-1 "Une fois c'est une chose qui peut arriver. Deux fois c'est une coïncidence. Mais trois fois c'est que notre ennemi s'acharne sur nous." ("Once is happenstance, twice is coincidence, but three times is enemy action.") paraphrase celle de Goldfinger dans le roman du même nom de la série James Bond : "Once is happenstance. Twice is coincidence. The third time it's enemy action."

Traduction

Quelques remarques :

  • Probablement en raison du rythme de travail assez soutenu du doublage de la série, Serge Faliu, distrait et certainement éreinté, prononce Robin "Robain !".
  • La VF a gardé la partie parlée en espagnol du prégénérique. Notons que Bane tutoie le Kobra (ce qui n'est pas réciproque) tandis que le sous-titre indique un vouvoiement. Par ailleurs, Bane et ses hommes ont l'accent mexicain, alors que le Kobra a l'accent d'un étranger se débrouillant très bien en espagnol.
  • La remarque de Superboy n'est pas la même : "No cape. No tights. No offense." / "Pas de cape. Pas de collants. Je reste comme je suis."
  • La réponse de Miss Martian est également différente : alors qu'en VO elle l'approuve d'un "It totally works for you.", elle dit au contraire en VF "C'est dommage, ça t'irait très bien."
  • Sportsmaster, en découvrant le sérum, annonce pouvoir enfin affronter la Ligue mano a mano (ici traduit "d'homme à homme"). Dans la tradition hispanique, mano a mano désigne un affrontement entre deux toréadors. L'expression est souvent confondue en anglais par la plus proche man to man, "d'homme à homme".
  • El Luchador" (VO) devient "Ce catcheur masqué" (VF).
  • Bane est plus sarcastique en VO ("Great chain of command!") qu'en VF ("Vous manquez totalement d'organisation !").
  • Kobra a deux façons de voir son affrontement avec Robin : "This is beneath me. / "Tu ne fais pas le poids face à moi.
  • Kobra est limite furax quand il voit l'assaut final de l'équipe (ce qui tempère son statut de dieu) en VO, tandis qu'en VF il est tout calme pour demander à Sportsmaster de partir avec sa cargaison…
  • Sportsmaster termine son affrontement avec une analogie sportive qui disparaît en VF : "Thanks for the workout but I gotta fly. / "C'est pas que j'm'ennuie mais faut qu'je parte. Un workout est un entraînement physique, voire de la musculation.
  • Un éloignement dans la traduction dû à un nouveau jeu de mots intraduisible :

Kobra : "I am plagued by mosquitoes."
Robin : "Good, 'cause these mosquitoes are mighty concerted over your pain!"


Kobra : "Ce ne sont pas de vulgaires insectes qui vont compromettre mes plans !"
Robin : "Eh ben tant mieux parce que ma bande et moi on est bien décidés à tout faire pour te casser les pieds !


Médias

Cet épisode est disponible sur :

: ce drapeau indique que le média comporte une piste audio VF.

Diffusions

Quelques diffusions et rediffusions que nous avons pu relever sur les chaînes francophones :

Voir aussi

Sources et autres liens recommandés :