August 13, 2020, Thursday, 225

… And the Penalty

De La Tour des Héros.

Pages complètes. Cliquez pour en savoir plus.
Page complète

… And the Penalty (… Et La Sanction) est le #13 de la bande dessinée Young Justice, elle-même inspirée de Young Justice.

Young Justice
BD
Titre original … And the Penalty
[… Et La Sanction]
Titre(s) français … Et La Sanction
Série Young Justice
Numéro / Date N°13 / Avril 2012
Continuité Certaine
Couverture Christopher Jones
Zac Atkinson
Scénario Greg Weisman
Dessins Christopher Jones
Encrage Dan Davis
Couleurs Zac Atkinson
Lettrage Dezi Sienty
← Précédent Suivant →
The Pendulum Under the Surface…
Guide des épisodes BD

Sommaire

Histoire

La distraction d'Aqualad coûte à l'équipe : Clayface leur tombe dessus, et les jeunes héros ne sortent pas gagnants de la rencontre. L'ancien amant de Talia continue son chemin, laissant l'équipe se regrouper, sans Artemis.

Cette dernière est dans un commissariat de police, menottée. Elle y retrouve Cameron, dans la même situation. C'est un ancien ami à elle, puisque leurs pères faisaient souvent affaire ensemble. Icicle Jr. l'enjoint à plaider en tant qu'adulte à son procès, ce qui la mènerait au centre pénitencier de Belle Reve.

La situation d'Artemis est une mascarade pour soutirer des informations à Mahkent, qu'elle partage avec Green Arrow dès sa libération. Elle n'apprécie pas que son passé et les liens criminels qu'entretient sa famille soient utilisés pour jouer les "balances", et refuse tout autre mission de ce type.

Le reste de l'équipe se sépare pour traquer Clayface. Tout à tour, ils se font piéger par la créature, qui prend la forme des autres : Superboy voit "Miss Martian", Miss Martian est flattée par "Superboy", "Miss Martian" flirte avec Kid Flash, Robin se retrouve face à deux versions de son meilleur ami et Aqualad offre son dos à "Robin". Aucun des jeunes justiciers ne résiste à Hagen, et ne sont sauvés que grâce à l'intervention de Batman - le Chevalier Noir ayant passé tout ce temps à chercher une façon de maîtriser Clayface.

Très déçu, le mentor reproche à Aqualad la défaite de l'équipe. Il lui donne un ultimatum : soit il arrive à se reprendre, soit il quitte l'équipe. Kaldur'ahm décide de retourner à Atlantis…

Images

Commentaires

Titre

… And the Penalty ([… Et La Sanction]) est la suite logique du Puits et le Pendule, puisque le prisonnier était puni pour un crime inconnnu au lecteur. La sanction peut aussi être celle d'Aqualad pour faillir à l'équipe, ou celle de Hagen pour avoir voulu profiter de Talia.

Détails

  • Miss Martian compare leur combat contre Clayface à un combat contre un Ma'alefa'ak, une créature de Mars très féroce. Le frère de M'gann, M'comm M'orzz, adopte ce nom pour terroriser les populations de New Genesis dans Away Mission. Dans les comics, il s'agit du frère de Martian Manhunter, banni de sa communauté pour avoir commis les pires des crimes. Nous avons pu le voir en animation dans le long-métrage La Ligue des Justiciers : Échec, et, dans la série live Supergirl, il est connu sous le nom de Malefic (saisons 4-5).
  • Kaldur'ahm est confronté par Clayface à 06:16. Le nombre 16 est omniprésent dans l'univers de la série, utilisé par les scénaristes comme un running gag. Dans le Multiverse, le monde de Young Justice se situe sur Terre-16.

Continuité

  • L'histoire se déroule le 27 août de 4:50 UTC-4 à 8:33 UTC-7, année 0 (Y0). Les dernières scènes sont reprises directement de Temps mort, la suite directe, qui explore les conséquences de la décision d'Aqualad.
  • Ce numéro est le dernier de la trilogie comportant The Pit… et The Pendulum.
  • Le mal du pays de Kaldur'ahm a commencé dans Cold Case, et était présent dans quasiment chaque histoire de Young Justice depuis. Temps mort et, plus tard, ses retours à Atlantis (Under the Surface… / … Here There be Monsters), permettent de solidifier sa décision future.
  • Les informations que récolte Artemis mettent en place la mission d'infiltration au pénitencier de Belle Reve dans Les Jumeaux Terror, trois semaines plus tard.
  • En parlant à Icicle Jr., Artemis fait référence aux événements de Le Jour de l'indépendance, où différents criminels de glace commettent des délits avant de se faire arrêter par les héros et leurs coéquipiers.

Incohérences ou éléments inexpliqués

  • Les yeux d'Artemis, comme fréquemment dans les comics, ne sont pas de la bonne couleur.

Références culturelles

  • The Pit and the Pendulum (Le Puits et le Pendule) est une nouvelle écrite par Edgar Allan Poe. Elle raconte l'histoire d'un prisonnier durant l'Inquisition espagnole, et les supplices qu'il subit.
  • Aqualad évoque le fait que l'équipe est sous l'ægis, l'égide, de la Ligue des Justiciers. Souvent associée aux dieux grecs Athéna et Zeus, l'Égide, mentionnée dans l'Illiade, serait d'une sorte de bouclier, souvent associé aux notions de protection et de tutorat.
  • Le pénitencier de Belle Reve, bien que grammaticalement incorrect, vient de la pièce de théâtre Un tramway nommé désir. C'était le nom de la plantation familliale dans laquelle les héroïnes principales avaient grandi. Dans les comics, c'est toujours un pénitencier pour métahumains, mais également la base d'opérations de la Task Force X et du Suicide Squad.
  • Comme dans The Pit…, Christopher Jones glisse une référence à sa compagne Hal Bichel avec le nom de l'entrepôt dans lequel l'équipe confronte Clayface : "Bichel co.".
  • Devant son échec, Aqualad parle d'Annhax Orin. En grec assez littéraire, άναξ est souvent traduit par "roi" ou "chef de tribu". Dans les passages en atlante dans la série, on peut également l'entendre utiliser ce titre honorifique.

Autres publications

On peut retrouver ce numéro dans :

Des extraits se trouvent dans :

Voir aussi

Sources et autres liens recommandés :