May 25, 2020, Monday, 145

… Here There be Monsters

De La Tour des Héros.

Pages en progrès. Cliquez pour en savoir plus.
Page en progrès

… Here There be Monsters (… Il y a des monstres) est le #15 de la bande dessinée Young Justice, elle-même inspirée de Young Justice.

Young Justice
BD
Titre original … Here There be Monsters
[…Il y a des monstres]
Série Young Justice
Numéro / Date N°15 / Juin 2012
Continuité Certaine
Couverture Christopher Jones
Zac Atkinson
Scénario Greg Weisman
Kevin Hopps
Dessins Christopher Jones
Encrage Christopher Jones
Couleurs Zac Atkinson
Lettrage Dezi Sienty
← Précédent Suivant →
Under the Surface… Common Denominators
Guide des épisodes BD

Sommaire

Histoire

Aqualad, Superboy et Miss Martian se préparent pour dormir quand la reine Mera arrive à joindre Kaldur par magie, l'avertissant qu'elle est en danger. Ils arrivent à intercepter le Maître de l'Océan et ses Puristes. Malheureusement, vu que la magie n'a plus d'effet sur le palais, les Puristes s'emparent de la reine, le trio assommé avec le trident d'Ocean Master.

Le prince Orm les réveille et leur rend compte de la situation. Il affirme qu'il y a deux possibles localisations pour le quartier général des Puristes, il s'occupe d'une pendant que le trio s'occupe de l'autre. Ils tombent alors dans un piège à l'endroit indiqué, les Puristes les enfermant dans une caverne sous-marine.

Ocean Master s'occupe de la reine Mera, et lui avoue vouloir ce qu'il estime est sien : le pouvoir du trône et de Mera.

Aqualad, Superboy et Miss Martian perdent la bataille face aux Puristes, avant que les amis du Conservatoire de Sorcellerie de Kaldur arrivent, alertés pas ce dernier. Mais un sort du Maître de l'Océan affaiblit le camp des "impurs". Topo couvre leur fuite en laissant échapper de l'encre.

Le Maître de l'Océan révèle son plan à une captive Mera : il ne veut pas seulement "purger" Poseidonis, il veut créer des guerres civiles dans les autres territoires d'Atlantis pour déclencher un conflit général. Ronal surprend la conversation et change de camp, fidèle à son roi, et attaque le traître. Les renforts arrivent, et Ocean Master fuit, défait, ayant perdu son trident dans la bataille.

Orin revient, pardonnant Ronal, ce qui n'est pas du goût de tous. Le prince Orm - personne n'ayant idée de sa duplicité - jure de trouver qui a donné cette mauvaise information à l'équipe de héros, celle qui les a menés dans une embuscade. Aqualad décide finalement de retourner sur la terre ferme, Superboy et M'gann ayant cours plus tard dans la journée.

Autre part, Jim Lockhart est horrifié de voir T.O. Morrow couper le corps de Reilly, puis s'aperçoit que la jeune femme est un androïde. Morrow s'occupe ensuite de Lockhart, et on s'aperçoit que lui aussi est un androïde. Maintenant que deux de ses "Red" sont activés, il faut qu'il récupère le troisième.

Images

Commentaires

Titre

Les monstres ici peuvent être deux groupes opposés : les non-humains pour les "Puristes", et les "Puristes" pour ceux qu'ils persécutent. Orm peut également être considéré comme tel puisqu'il n'hésite pas à déclencher une guerre civile, ou à tuer son propre neveu dans sa soif du pouvoir. Dans une autre dimension, à l'époque de l'exploration de la Terre, les cartographes inscrivaient la mention "Here Be Monsters/Dragons", "Hic sunt dracones" ou des variantes pour les endroits encore inexplorés.

Chronologie

  • L'histoire se passe du 6 septembre 23:50 UTC-2 au 7 septembre 7:01 UTC-2, année 0 (Y0), enchaînant directement avec Cibles.
  • Suit directement Under the Surface….
  • Pendant ce temps, le reste de l'équipe vit ses aventures dans Common Denominators et Uncommon Dominators. Miss Martian l'annonce avec sa dernière réplique « aren't you dying to know what Robin, Kid Flash and Artemis have been up to ? » ([« vous ne mourrez pas d'envie de savoir ce que font Robin, Kid Flash et Artemis ? »]).

Détails

  • Cibles décrit justement le premier jour de cours de Superboy et M'gann.
  • Les actions de T.O. Morrow auront des conséquences dans Piégés de l'intérieur, deux semaines plus tard.
  • La mission d'Aquaman et la grossesse de Mera sont évoquées dans Temps mort.
  • Pour pouvoir différencier les paroles en atlante (écrit en anglais) de l'anglais, une police de caractères différente est utilisée.
  • T.O. Morrow remène le corps de Danette Reilly et Jim Lockhart à 00:16 UTC-6 : le nombre 16 est omniprésent dans l'univers de la série, utilisé par les producteurs comme un running gag.
  • Sous forme aquatique, M'gann réplique la queue de Lori Lemaris et les branchies de Kaldur'ahm.
  • Le personnage de Jim Lockhart, malgré son âge avancé (91 ans), est montré plein de robustesse, pour ne pas oublier le robot inchangé qu'il est réellement.
  • L'histoire avec les Puristes aurait dû être animée en place de Temps mort, mais elle a été rejetée par Warner Bros.. C'est la raison pour laquelle Ocean Master est le seul membre de la Lumière à ne pas avoir d'épisode dédié dans la saison 1.
  • Superboy n'apprécie par le terme de "pods" pour les unités de sommeil dans lesquelles ils dorment, probablement un souvenir trop proche de son "pod" à Cadmus.
  • Garth appelle le pouvoir de Tempest : il prendra ce nom lorsqu'il rejoindra l'équipe. C'est également son nom de code dans les comics, après avoir utilisé celui d'Aqualad.
  • Bio-Ship devrait être écrit avec un tiret.

Références culturelles

Aqualad : ANAΣΣA MHΡA! (Anassa Mera!)  Reine Mera !
Mera : KAΛΔΥP'AM! ΣE EΧΩ ANAΓKH! (Kaldur'am! Se echō anankē!) Kaldur'ahm ! J'ai besoin de toi !
Le Maître de l'Océan : EKKAΘAPIΣTE MIΓAΔEΣ KAI AKAΘAPTA (Ekkathariste migades kai akatharta!) Purgez les impurs et les bâtards !
Superboy : KPΥΠTΩNIOΣ (Kryptonios) Kryptonien

On a pu lire une déclinaison d'Anassa avec Annhax dans … And the Penalty.

  • Lorsque Miss Martian essaie de récupérer le trident du Maître de l'Océan par télékinésie, camouflée, il s'exclame « What sorcery is this! » ([« Quelle est cette sorcellerie ? »]) - phrase utilisée plus tôt par par un des Puristes quand Topo utilise son encre pour aider tout le monde à s'échapper des extrémistes. Cette phrase est fréquente dans la série Gargoyles, dont Greg Weisman est le créateur.
  • Voir Under the Surface… pour plus de références.

Autres publications

On peut retrouver ce numéro dans :

Voir aussi

Sources et autres liens recommandés :