June 20, 2019, Thursday, 170

Le Jour de l'indépendance

De La Tour des Héros.

Pages ébauches. Cliquez pour en savoir plus.
Page ébauche

Le Jour de l'indépendance (Independence Day) est, selon l'ordre idéal, le premier épisode de la série La Ligue des Justiciers, Nouvelle Génération.

Young Justice
Épisode
Titre français Le Jour de l'indépendance
Titre original Independence Day [Le Jour de l'Indépendance]
N° ordre idéal 1
Saison 1e
Sortie vidéo USA 19 juillet 2011
Sortie vidéo francophone octobre 2011
N° de prod. 101
1re diff. VO The WB (26 novembre 2010)
1re diff. francophone France 4 (2 juin 2012)
Format image Widescreen mais…
Durée ± 21 minutes
Scénario Greg Weisman
Réalisation Jay Oliva
Musique Kristopher Carter
Michael McCuistion
Lolita Ritmanis
← Précédent Suivant →
/ Feu d'artifice
Guide des épisodesForum

Sommaire

Histoire

Robin, Aqualad et Kid Flash découvrent pour la première fois le quartier général de la Ligue des Justiciers. Alors que leurs aînés leur ordonnent de rester sur place, les jeunes héros décident d'aller enquêter sur un incendie qui s'est déclenché au Projet Cadmus

Doublage

Distribution

Personnages Voix originales Voix françaises
Robin Jesse McCartney Donald Reignoux
Aqualad Khary Payton Serge Faliu
Kid Flash Jason Spisak Yoann Sover
Speedy Crispin Freeman Paolo Domingo
Batman Bruce Greenwood Adrien Antoine
Aquaman Phil LaMarr Michel Vigné
Superman Nolan North Emmanuel Jacomy
Martian Manhunter Kevin Michael Richardson Philippe Peythieu
Dr. Mark Desmond Rene Auberjonois Jean-Claude Donda
Guardian Crispin Freeman Jérôme Pauwels
Flash George Eads Christophe Lemoine
Dubbilex Phil LaMarr Marc Perez
Ordinateur Stephanie Lemelin Céline Melloul
Icicle Jr. Yuri Lowenthal Marc Perez
Zatara Nolan North Marc Perez
Mr. Freeze Keith Szarabajka Michel Vigné
Green Arrow Alan Tudyk Jérôme Pauwels
Scientifique Phil LaMarr Marc Perez
Le chef des pompiers Kevin Michael Richardson Michel Vigné
Un civil * Marc Perez
Le narrateur * Marc Perez

Crédits

Ci-dessous, les rôles tels que répertoriés dans le générique de fin de la version française.

Remarques

Commentaires

Titres

Le titre de l'épisode fait référence à la date : les actions se passent principalement le 4 juillet, qui est la fête nationale américaine, ou Jour d'Indépendance. Ajoutons que comme à la plupart des fêtes nationales, il y a un feu d'artifice, d'où le titre de l'épisode suivant…

À noter que, si le sous-titrage du DVD français et le verso de sa jaquette proposent bien le même titre, le menu de ce même DVD propose comme titre alternatif "Le 4 juillet" !
Le titre peut également faire référence au fait que, en s'affranchissant de leurs mentors, les sidekicks obtiennent leur indépendance.

Détails

  • Kid Flash a la manie en VO de dire « Aw, man! » à toutes les occasions, ce qui n'est pas sans rappeler le « Dude! » de Changelin dans Teen Titans
  • Lorsque Green Arrow demande à son protégé s'il est prêt, Roy répond « Born that way » ([« J'attends ça depuis toujours »]). Il utilisera les mêmes termes six mois plus tard, le jour où il intègrera finalement la Ligue des Justiciers (épisode Les Suspects habituels).
  • Robin se bat contre son gré contre Superboy en disant en VO « I don't wanna do this », termes repris par Conner face à Match dans L'Ordre du jour.

Format

Bien qu'il ait été réalisé en 16/9 (Widescreen), l'épisode a été diffusé en 4/3 (Full Screen rogné au Pan&Scan) lors de sa programmation aux États-Unis sur Cartoon Network US. Par contre, le format original de l'épisode (16/9) a bien été conservé lors de sa diffusion sur France 4, ainsi que sur les différents DVD de la série.

Références culturelles

Diverses références culturelles :

  • Le trio Robin, Aqualad et Kid Flash allant à Cadmus (et démarrant ainsi l'équipe) renvoie au même trio effectuant leur toute première mission ensemble dans le comic-book The Brave and the Bold #54 (1960), annonçant les prémices de la création des Teen Titans.
  • Guardian dit à Desmond que le trio n'est pas « your typical meddling kids ». C'est un morceau de phrase très souvent entendu à la fin de Scooby-Doo (une autre production Warner Bros.) où le méchant dit « And I would have gotten away with it too, if it weren't for you meddling kids! ».
  • Le niveau 52 porte un nombre familier des fans habitués aux comics DC : il fait référence à la maxi-série 52, qui racontait les événements des 52 semaines écoulées entre la saga Infinite Crisis et One Year Later. C'est également le nombre de Terres parallèles qui composent officiellement le multivers DC depuis cette saga.
  • La légende à laquelle fait référence Aqualad concerne Cadmus, ou Cadmos, prince phénicien (auquel certains attribuent l'arrivée de l'alphabet en Grèce, puisque l'alphabet grec découle de l'alphabet phénicien) fondateur de Thèbes. Il a été envoyé par son père pour ramener sa sœur, Europe, après qu'elle a été enlevée par Zeus. Il voyage avec ses frères et sa mère mais comme il ne trouve toujours pas sa sœur, il part à Delphes demander de l'aide à la Pythie. Celle-ci lui ordonne d'abandonner ses recherches et de suivre une vache particulière avec une demi-lune sur son flanc, et de construire une ville là où celle-ci s'arrêterait, épuisée. Voulant sacrifier la vache à Athéna, il envoie ses compagnons chercher de l'eau, sauf que ces derniers se font massacrer par le dragon du ruisseau. Cadmos le défait et Athéna lui apparaît alors, lui conseillant de semer les dents en terre. Des dents nait une armée nommée Spartoí ("semés"). En jetant une pierre parmi eux (à l'instar de Jason qui utilise les mêmes dents lors de ses épreuves pour obtenir la Toison d'Or), il les force à se battre entre eux jusqu'à que seuls cinq restent debout. Ces derniers vont l'aider à construire sa ville puis vont fonder les familles les plus nobles de la nouvelle cité.

Traduction

Quelques remarques sur l'adaptation de la VO à la VF :

  • Mr. Freeze déclare « Oh, ce n'est que toi Robin. » là où en VO il se contentait de soupirer « The Boy Wonder… ».
  • Le traducteur ayant du mal à trouver un bon équivalent au terme « whelm », suremployé notamment par Robin tout au long de l'épisode, ses nombreuses occurrences se retrouvent avec une traduction relativement éloignée :
    • La réplique de Mr. Freeze « The Bat sent you to drag me off to prison. Frankly, I'm underwhelmed. » devient « Batman t'a envoyé pour me jeter en prison ? Franchement ça ne me surprend pas. ».
    • La réplique de Robin « You're overwhelmed, Freeze was underwhelmed, why isn't everyone just 'whelmed'? » devient « T'es surexcité ? Alors là, j'te comprends pas, je ne vois pas ce qui pourrait te mettre dans cet état là… »
    • La réplique de Robin « I'm officially whelmed » devient « Je ne m'attendais pas du tout à ça »
    • Ajoutons que dans l'épisode suivant, la réplique de Robin « That guy is not whelmed. Not whelmed at all. » devient « Ce type n'a pas vraiment l'air d'être content. Mais alors pas du tout. » ; la réponse de Kid Flash « What's with you and this 'whelmed' thing? » devient « C'est une remarque très intéressante ! »
  • Quand Green Arrow bat Icicle Jr., « Kid has a glass jaw. » (expression fréquente dans les sports de combats pour désigner une faible résistance aux coups reçus à la mâchoire) est remplacé en VF par un calembour sur le champ lexical du vilain : « Notre accueil l'a laissé de glace » !
  • Une liberté est prise sur une réplique de Flash : « Stealing ice? Seriously? Isn't that a bit cliché, even for you, Cold? » devient « Voler de la glace ? Franchement, est-ce que tu ne trouves pas ça un peu grotesque quand on est aussi chaudement habillé ? ». Notons que le nom du vilain disparaît au passage, de même que pour Icicle Jr. peu avant.
  • Dans les conversations des civils, sur les chemin du Hall of Justice, on peut entendre deux personnes remarquer Kid Flash. L'une d'elle l'appelle "Flash Junior", l'autre dit que c'est "Speedy". La première le corrige en indiquant que Speedy est le protégé de Green Arrow. Finalement, l'autre clôt la conversation avec « Well that makes no sense… ». En effet, "speed" est la vitesse, il serait donc plus plausible pour Wally de s'appeler ainsi, pas Roy. La confusion arrivera encore par la suite. Cette discussion n'apparaît pas en VF.
  • La réaction de Speedy est bien plus virulente en VO qu'en VF dès qu'on prononce le mot "sidekick". Dans l'épisode, ça donne une sorte de finalité à ses propos, tandis qu'en VF, c'est juste un constat :

Kid Flash : Have all four sidekicks ever been in the same place at the same time?
Speedy : Don't call us sidekicks. Not after today.
Kid Flash : Sorry…


Kid Flash : N'est-ce pas la première fois que les quatre coéquipiers sont ensemble au même endroit et en même temps ?
Speedy : Désormais on ne sera plus des coéquipiers. On sera des héros.
Kid Flash : J'suis désolé.


De manière générale, la VF adoucit le ton énervé du personnage tout au long de l'épisode.

  • Pour présenter le briefing, Batman note bien que les attaques ont été perpétrées par quatre criminels de glace, ce que la VF omet.
  • Notons que le nom "Watchtower", généralement traduit "Tour de Guet", conserve ici son nom original.
  • Avec la réplique d'Aqualad « It would be poetic justice », la VF perd une nuance : « Ce ne serait que faire justice ».
  • La VF rend Aqualad plus autoritaire envers les scientifiques qu'il sauve du toit : « Step aboard. Now. » devient en effet « Montez à bord, c'est un ordre ! ».
  • Une évidence se perd à la traduction : si l'ascenseur ne convient pas à « ce genre de bâtiment » (VF), c'est parce que c'est en fait plus précisément un « two-storey building » (un immeuble à deux étages).
  • Quand Robin descend la cage d'ascenseur avec son grappin, arrivé en bout de corde, il déclare en VF être arrivé en bas (comme s'il avait atteint le sol). Or, ça a peu de sens quand on voit ce passage où il est clair qu'il y a des étages en dessous. En VO, Robin annonce bien qu'il est en fin de corde.
  • La réplique d'Aqualad « No, nothing odd going on here. » devient en VF « Ça alors, il s'en passe des choses étonnantes ici. ».
  • La réplique française de Kid Flash « Je dois avouer que, j'le sens pas. » cache en fait un double-sens difficilement traduisible. En effet, en VO il dit « We're in too deep. Literally. », expression signifiant à la fois "être trop en profondeur" (les héros sont alors au 52e sous-sol) et avoir de gros ennuis, ce qui est également le cas.
  • Robin a une certaine tendance en à appeler Kid Flash "K.F." en mission, familiarité qu'on verra réciproque quelques épisodes plus loin. Le lien entre les deux jeunes héros sera plus clairement montré via les comics dérivés de la série. Kid Flash, lui, surnomme en Superboy "Supey". En V.F., les surnoms disparaissent au profit des noms entiers.
  • Le "u" du nom Guardian est prononcé en VF alors qu'il ne l'est pas en VO.

Médias

Cet épisode est disponible sur :

: ce drapeau indique que le média comporte une piste audio VF.

Diffusions

Quelques diffusions et rediffusions que nous avons pu relever sur les chaînes francophones :

  • France 4 :
    • samedi 2 juin 2012, 8h05
    • jeudi 21 juin 2012
    • fin juillet 2012

Références

Sources images et infos :