October 25, 2020, Sunday, 298

All The Best Inmates Have Daddy Issues

De La Tour des Héros.

Pages en progrès. Cliquez pour en savoir plus.
Page en progrès

All The Best Inmates Have Daddy Issues (All The Best Inmates Have Daddy Issues) est, selon l'ordre idéal, le dix-neuvième épisode de la série Harley Quinn.

Harley Quinn
Épisode
Titre original All The Best Inmates Have Daddy Issues
[Tous les meilleurs prisonniers ont des problèmes liés à leurs pères]
N° ordre idéal 19
Saison 2e
N° de prod. 206
1re diff. VO DC Universe (8 mai 2020)
Format image 16/9 (Widescreen)
Durée ± 23 minutes
Scénario Jamiesen Borak
Réalisation Juan Meza-Leon
Musique Jefferson Friedman
Studio d'animation NE4U Inc.
← Précédent Suivant →
Batman's Back, Man There's No Place To Go But Down
Guide des épisodes • Forum

Sommaire

Histoire

Alors que Harley et Ivy se relaxent dans un bar, l'acrobate devient persuadée que le barman est Joker, censé être mort depuis la destruction de sa tour. L'homme étant d'un teint caucasien normal, sans maquillage ni comportement déviant, l'empoisonneuse ne la croit pas. Après que Harley a bricolé un montage avec une photo du barman, la ressemblance est évidente. Les deux femmes essaient de quitter les lieux discrètement, ce qui cause un incident avec le barman. Celui-ci se confond en excuses, et laisse échapper qu'il a une petite-amie qui a des enfants qu'il considère comme les siens. Il se montre très serviable, rendant la batte de Harley qui l'avait laissée derrière elle et leur indiquant qu'il est là si elles ont besoin de quoi que ce soit. Ivy ne croit pas une seule seconde à son petit numéro, mais son amie est plus ouverte d'esprit, se rappelant sa transformation drastique de psychologue bien sous tous rapports à complice déjantée du Clown du Crime. Mais la botaniste n'est absolument pas convaincue.

Il y a des années de cela, une jeune Dr. Harleen Quinzel arrive à Arkham, appelée par le procureur général Harvey Dent – en pleine campagne de réélection – pour s'occuper de Joker. Alors qu'elle pense avoir été choisie pour ses qualités de psychologue, et la thèse qu'elle a écrite sur son futur patient, elle apprend qu'elle n'a été désignée que parce qu'elle ne coûtait pas cher et que le nombre de candidats était largement restreint puisque le Clown du Crime en a tué un bon nombre. La situation est critique : Joker a caché une bombe dans Gotham qui va exploser dans les vingt-quatre heures si elle n'est pas trouvée – ce qui pourrait ruiner la réélection du procureur.

Une alarme retentit : il s'agit de Poison Ivy, mal en point, qui attaque des gardes. Ces derniers mettent tout en œuvre pour l'arrêter, quitte à la brûler. Elle finit par s'effondrer. Alors que le Dr. Quinzel est choquée par de telles méthodes, Harvey Dent annonce qu'une nouvelle loi, Proposition 17, pourrait redéfinir les droits des prisonniers et ainsi laisser plus de pouvoirs aux geôliers pour leur infliger de plus graves châtiments.

La jeune psychologue rencontre donc son patient, qui la flatte en ayant lu sa thèse sur lui. Elle tente d'utiliser cette ouverture pour créer un lien avec lui, mais Joker n'est pas dupe : il sait qu'elle est là pour la bombe. Alors qu'il refuse de lui parler, elle décide d'entrer dans sa cellule pour se rapprocher de lui. Elle lui annonce ne pas avoir peur de lui et s'ensuit une bagarre/tango/flirt desquels Harleen réussit à s'extirper grâce à ses talents d'acrobate, impressionnant son patient.

Bien que le commissaire Gordon veuille la virer pour les risques inconsidérés qu'elle a pris, elle reste persuadée qu'elle peut établir un rapport avec son patient. Batman, caché lors de la discussion, annonce prendre les choses en main, et passe Joker à tabac. Malgré la violence, le clown le révèle rien. Ayant peur de perdre les élections, Harvey Dent autorise le Dr. Quinzel à continuer son travail.

Harleen s'adresse à Poison Ivy, qui est en thérapie de groupe avec Joker. Bien que l'empoisonneuse ne veuille pas aider la psychologue, elle laisse échapper par inadvertance que le psychopathe n'aime pas parler de sa famille. Quinzel la remercie pour son aide involontaire. Grâce à cela, elle arrive enfin à percer l'armure du clown. Celui-ci lui raconte qu'enfant, il devait subir les assauts d'un père abusif, qui un jour a fait s'enfuir son furet, seul île de positif dans cet océan de torture. Joker accepte de révéler la localisation de la bombe, et demande à manger un repas dans la cafétéria. Batman et le commissaire Gordon se précipitent sur les lieux.

Pour la remercier pour son aide, aussi accidentelle qu'elle ait été, Harleen Quinzel offre un bouton de fleurs à Poison Ivy, qui apprécie le geste.

Alors que Batman et le commissaire Gordon ne trouvent pas la bombe, Joker et le Dr. Quinzel s'installent à la cafétéria. C'est avec effroi que la jeune femme comprend, au détour d'une conversation, que la bombe est en fait dans le cuisinier, qui explose, créant un trou béant dans le bâtiment. Joker s'enfuit avec Harleen. Harvey Dent, ne voulant pas perdre les élections, autorise la force létale alors que la jeune femme est dans la ligne de mire. Poison Ivy la sauve in extremis. Alors que les hommes de Dents sont prêts à faire feu – littéralement – l'empoisonneuse se rend, permettant sa capture et celle de Joker, et demande à Quinzel d'être sa nouvelle thérapiste.

De retour au présent, Harley démontre ainsi qu'en l'aidant, la misanthrope empoisonneuse avait changé. Il est donc possible pour les personnes de changer au plus profond d'elles-mêmes. Mais Poison Ivy révèle à son amie qu'elle n'a pas toujours été misanthrope, c'est l'attitude abusive de son père qui l'a changée. L'histoire que Joker a racontée à l'époque était la sienne.

Pour être fixées, elles demandent à Doctor Psycho de s'introduire dans l'esprit du barman. À l'intérieur, ils découvrent la vie paisible et ennuyeuse d'un homme de banlieue qui aime véritablement les enfants de sa petite-amie. Aucune trace du Clown du Crime.

Rassurées, elles sortent du bar, et sont cernées par les forces policières de Two-Face, qui les arrêtent.

Images

Doublage

Distribution

Personnages Voix originales Voix françaises
Harley Quinn Kaley Cuoco
Poison Ivy Lake Bell
Doctor Psycho Tony Hale
James Gordon Christopher Meloni
Joker/le barman Alan Tudyk
Batman Diedrich Bader
Harvey Dent Andy Daly
Riddler Jim Rash
Garde Diedrich Bader
Garde Jim Rash
Luigi Jim Rash

Crédits

Ci-dessous, les rôles tels que répertoriés dans le générique de fin original.

Commentaires

Titres

Dans cet épisode, certains personnages ont des problèmes liés à la figure paternelle : Joker prétend que c'est le cas du Pingouin, et il raconte lui-même l'histoire d'un père abusif, alors qu'il s'agit en réalité de l'histoire de Poison Ivy. En tant que beau-père, le barman annonce qu'il sera une figure paternelle à problèmes avec son ricanement final, qui laisse présager le retour du clown.

Le titre est peut-être aussi un jeu de mots sur « All the best people are mad » ([« Les meilleures personnes sont folles »]), une paraphrase du film Alice au pays des merveilles.

Détails

  • Pour la partie flashback, la thème musical se rapproche plus ce qui pouvait se faire pour Batman : La Série animée, avec plus d'orchestre et moins de synthétique.
  • Dans cet univers, WayneTube semble être l'équivalent de YouTube, site d'hébergement de vidéos très populaire.
  • Harley déclare ici avoir été psychologue, comme le Joker plus tard, sa mère dans Bensonhurst, et elle encore dans Thawing Hearts. Dans Jusqu'à ce que la mort nous sépare, Poison Ivy lui rappelle qu'elle a été une psychiatre de génie. Bien que les deux termes soient utilisés de façon interchangeable, ils ne signifient pas la même chose. Une psychiatre est une docteur en médecine habilitée à prescrire des médicaments. Une psychologue n'est pas docteur en médecine (bien qu'elle puisse avoir des doctorats en psychologie, philosophie ou d'éducation) et n'est donc pas habilitée à prescrire des médicaments, son métier se basant sur l'écoute de ses patients.
  • Ce n'est pas la dernière fois que Harley échoue à s'enfuir à quatre pattes en percutant quelqu'un : cela va également être le cas dans Dye Hard.
  • Harleen passe devant Killer Croc, Scarecrow, Calendar Man, Man-Bat, Riddler et Poison Ivy.

  • La matière secondaire de Harleen à l'université est la communication.
  • L'épisode explique le surnom « puddin' » : quand Harleen arrive devant la cellule de Joker, celui-ci a le dos tourné et s'attend à recevoir son pudding en entendant la porte s'ouvrir.
  • Alors que Batman le passe à tabac, Joker mentionne Jason Todd. Dans Un Deuil dans la famille, Jason Todd, alors le deuxième Robin (après Dick Grayson), meurt sous les coups de pied de biche du Joker.
  • Dans la scène "d'interrogatoire musclé" du Joker, on peut voir le sang sur la vitre obscurcir la moitié du visage de Harvey Dent, annonçant son rôle de Two-Face. D'ailleurs, Harleen Quinzel l'appelle ainsi à la fin du flashback, pour qualifier sa nature duale d'homme égoïste prêt à tout pour son élection, et d'homme public voulant aider ses concitoyens.

  • Pour accommoder James Gordon à l'arrière de la Batmobile, le designer accessoires a dû redessiner la Batmobile.
  • Harley déclare qu'elle est à l'origine du nom « Two-Face ».
  • Les références nombreuses au film The Dark Knight sont accompagnées d'un thème musical en hommage au travail de Hans Zimmer sur les films de cette saga.
  • Une page de teleplay est disponible pour l'épisode.

Continuité

Incohérences ou éléments inexpliqués

  • Lorsque Poison Ivy écartèle un garde, Dr. Quinzel est éclaboussée de sang. Après un changement d'angle, elle n'a plus rien sur elle.
  • Si Joker connaît le nom civil du deuxième Robin, il aurait normalement dû connaître la véritable identité de Batman avant sa révélation dans The Final Joke, puisque le garçon aurait forcément été lié au millionnaire (père d'accueil ou adoptif).

Références culturelles

  • Joker déteste le cran qu'a Harleen « You've got spunk! I hate spunk! » ([« Tu as du cran ! Je déteste le cran ! »]). C'est une citation du premier épisode de la série The Mary Tyler Moore Show, dite par la patron de Mary, Lou Grant. Selon Patrick Schumacker, cette réplique était l'inspiration pour l'argumentaire de vente de la série.
  • Little Italy est un quartier sur l'île de Manhattan à New York aux États-Unis, nommé ainsi pour sa forte population d'immigrés Italiens à la fin du XIXè siècle.
  • De nombreux aspects font référence au film The Dark Knight : une bombe doit exploser à minuit, Batman procède à un interrogatoire musclé avec Joker, la bombe est dans une personne, « Do you want to know how I got these scars? », le slogan pour la campagne de Harvey Dent « I believe in Harvey Dent », l'apparence de Joker avec les cheveux longs et le maquillage qui coule.

Médias (CD)

La musique de cet épisode est partiellement disponible sur le CD Harley Quinn - Season 2 Soundtrack from the Animated Series.

Voir aussi

Sources et autres liens recommandés :