December 13, 2017, Wednesday, 346

L'Invasion (1re partie)

De La Tour des Héros.

Pages en progrès. Cliquez pour en savoir plus.
Page en progrès
Cet article concerne l'épisode de La Ligue des Justiciers. Pour l'épisode de Green Lantern TAS, voir Invasionalt=Page d'aide sur l'homonymie

L'Invasion (1re partie) (Secret Origins) est, selon l'ordre idéal, le 1er épisode de La Ligue des Justiciers. Cet épisode marque les premières apparitions, dans la série et dans le DCAU, de la Princesse Diana, de J'onn J'onzz, de J. Allen Carter, de Snapper Carr, d'Hippolyta et du général Wells.

La Ligue des Justiciers
Épisode
Titre français L'Invasion
Titre original Secret Origins [Origines secrètes]
N° ordre idéal 1
Saison 1re
N° de prod. 1.01
1re diff. USA Cartoon Network (sam. 17 nov. 2001)
1re diff. francophone France 3 (dim. 3 mars 2002)
Format image 4/3 (Full screen)
Durée ± 21 minutes
Scénario Rich Fogel
Réalisation Dan Riba
Musique Michael McCuistion
Studio d'animation Koko Enterprise Co., LTD.
← Précédent Suivant →
The First Mission L'Invasion (2)
Guide des épisodesForum

Sommaire

Histoire

Lors de la première expédition sur Mars, un astronaute crée accidentellement une faille dans le sol et tombe dans les entrailles de la planète. Découvrant une mystérieuse porte recouverte d'inscriptions indéchiffrables, l'homme ignore qu'il va libérer une terrible menace…

Deux ans plus tard, à Metropolis, Batman pénètre dans un des centres du système de défense international et découvre de bien curieux scientifiques qui se révèlent être bien plus forts que de simples humains. Secouru par Superman, le justicier de Gotham est vite amené à devoir porter secours, à son tour, à l'Homme d'acier qui souffre subitement de violents maux de tête…

Un peu plus tard, le sénateur Carter, autrefois astronaute de la première expédition sur Mars, présente devant les Nations Unies un plan de désarmement mondial. Seule une force de persuasion suffisante pourrait mettre d'accord tous les peuples armés et c'est à Superman que revient ce rôle. Rapidement, il neutralise donc petit à petit tous les missiles de la Terre.

Une nuit, alors que Batman mène encore l'enquête sur de préoccupants piratages du système de défense international, un astéroïde s'abat sur Metropolis, tout comme sur la plupart des grandes villes du monde. De gigantesques créatures extra-terrestres armées de rayons laser sortent du météore et sèment la panique. Superman, malgré ses efforts, ne parvient pas à les détruire.

Pendant ce temps, sur Themyscira, une île lointaine et oubliée, la Princesse Diana tente de persuader sa mère qu'elles doivent venir en aide au reste de l'humanité.

Attention, spoiler ! Ce qui suit dévoile des éléments importants de l'intrigue.

À Metropolis, les violents maux de tête de Superman reprennent et celui-ci abandonne précipitamment le champ de bataille pour rejoindre un laboratoire de l'armée. Là, avec l'aide de Batman, il libère J'onn J'onzz, un martien venu sur Terre pour les prévenir du danger qui les guette, mais qui a été emprisonné par le gouvernement qui voyait en lui un danger. Alors que les trois hommes s'apprêtent à partir, une armée d'extraterrestres se dresse devant eux…

Doublage

Distribution

Personnages Voix originales Voix françaises
Batman Kevin Conroy Bruno Carna
Princesse Diana Susan Eisenberg Marie-Frédérique Habert
J'onn J'onzz Carl Lumbly Boris Rehlinger
Superman George Newbern Emmanuel Jacomy
Flash Michael Rosenbaum David Krüger
J. Allen Carter Gary Cole Philippe Vincent
Snapper Carr Jason Marsden *
Hippolyta Susan Sullivan *
Howie Max Brooks *
Le technicien chauve Corey Burton *
La technicienne Wanda Christine *
L'ambassadeur japonais Clyde Kusatsu *
Ed Reiss Phil LaMarr Roland Timsit
Général Wells Kevin Michael Richardson Patrick Larzille
Le narrateur * Roland Timsit

Remarques

  • On regrettera qu'en version française, le narrateur prononce le titre par-dessus la musique, le titre de cet épisode étant incrusté dans le générique de début et non après.
  • Le narrateur de la série n'est autre que son directeur artistique, Roland Timsit. Il se chargera notamment de lire les indicateurs temporels ou de lieux, ainsi que les titres des épisodes, et les mentions "à suivre" (notons par contre que les résumés des épisodes précédents seront quant à eux introduits par d'autres comédiens, le plus souvent les interprètes des héros principaux).
  • Dans le cas présent, la mention "à suivre" n'est pas prononcée.
  • En VO, Kevin Conroy prête sa voix à Batman, rôle qu'il a tenu (et qu'il tiendra encore) dans Batman TAS, The New Batman Adventures, Superman TAS, Static Choc, Le Projet Zeta et bien entendu Batman : La Relève (où il interprète Bruce Wayne âgé). Dans la VF, Richard Darbois laisse ici place à Bruno Carna qui tiendra le rôle durant la première partie de la série.
  • Pour le rôle de Superman, George Newbern remplace, dans la VO, Tim Daly qui incarnait le personnage dans la série animée Superman TAS. Dans la VF, Emmanuel Jacomy assure encore le rôle qu'il endossait déjà dans Superman TAS. Il sera toutefois remplacé pour JLU.
  • En VO, Michael Rosenbaum reprend le rôle de Flash qui était interprété par Charlie Schlatter dans l'épisode Duo d'enfer de la série Superman TAS.
  • En VF, la voix de la Reine Hippolyta est différente de celle qui sera utilisée lors des apparitions suivantes du personnage.

Commentaires

Analyse

Un premier épisode qui évite l'écueil de la mise en place trop longue ou trop lente. Avec un très bon scénario, l'histoire prend vite forme, intrigue et surprend. La qualité des dessins et de l'animation est dans la droite lignée des autres productions de Bruce Timm (avec dix ans d'expérience supplémentaire après Batman: The Animated Series). La maîtrise technique est superbe du début à la fin et les jeux d'éclairage donnent beaucoup de style à l'épisode.

  • Lors de la réunion pour le désarmement de la planète, Superman dit que ces dernières années, il a fait ce qu'il fallait pour prouver qu'il était digne de confiance. Étant donné que Superman semble plus âgé (Bruce Timm le confie lors d'une interview, le visage du héros se veut ici plus mature), on suppose que quelques années se sont écoulées entre la fin de la série Superman TAS et le début de La Ligue des Justiciers. On suppose aussi que, durant ces années "oubliées", le Kryptonien a dû reconquérir la confiance des humains après la manipulation que Darkseid lui avait fait subir à la fin de la série Superman TAS (Le Fils prodigue).

Détails

  • Green Lantern et Hawkgirl n'apparaissent pas dans cet épisode.
  • Diana n'apparaît pas encore sous le costume de Wonder Woman.
  • Aux États-Unis, lors de la 1re diffusion (le 17 novembre 2001), cet épisode et les deux suivants ont été programmés à la suite, le même jour.

Références culturelles

Quelques références à relever :

  • Le titre original (Secret Origins) fait référence à une série de comics de DC qui relataient les origines de divers héros de la maison d'édition.

  • Le scénario de ces trois épisodes est très inspiré des invasions des Martiens blancs plusieurs fois mis en page dans les comics de La Ligue des Justiciers.

  • Les tripodes (les machines de guerre extra-terrestres à trois pattes) sont bien évidemment inspirées du roman La Guerre des Mondes de H.G. Wells (le nom de Wells est d'ailleurs donné au général qui s'oppose au désarmement complet de la planète).
  • Le nom composé du sénateur, J. Allen Carter, serait un clin d'œil à l'identité secrète de trois héros de l'Âge d'Or DC : Jay Garrick (le tout premier Flash, celui qui portait le casque d'Hermès), Alan Scott (le tout premier Green Lantern de la Terre) et Carter Hall (Hawkman).
  • Le nom de famille Carter pourrait aussi faire penser à la série de romans de Edgar Rice Burroughs (le créateur de Tarzan) : John Carter de Mars, qui a d'ailleurs été adapté en comics par Marvel.

  • Le journaliste Snapper Carr claque des doigts lorsqu'il demande au caméraman de filmer l'invasion, un clin d'œil au Snapper Carr des comics originaux où il était la mascotte de la Ligue dans les années 60. Le jeune homme avait alors l'habitude de claquer des doigts, d'où son surnom "Snapper" (to snap signifiant claquer des doigts).

Citations

Superman : Je suis attendu à Metropolis.
Batman : Le Maire te remet encore les clefs de la ville ?


Superman (parlant de Batman) : Ne le prends pas mal, J'onn, mais il ne fait confiance à personne.


Médias (DVD et VHS)

Cet épisode se retrouve sur :

: ce drapeau indique que le média comporte une piste audio VF.

Diffusions

Quelques diffusions et rediffusions que nous avons pu relever sur les chaînes francophones :

Références

Sources images et infos :