September 23, 2017, Saturday, 265

Batman (Seigneur de Justice)

De La Tour des Héros.

Pages en progrès. Cliquez pour en savoir plus.
Page en progrès

Dans le DC Animated Universe, Batman (Seigneur de Justice) est une version alternative de Batman, devenu un super-héros totalitaire.

Sommaire

Personnage de La Ligue des Justiciers
Batman (Seigneur de Justice)
Série d'origine La Ligue des Justiciers
Première apparition Un monde meilleur (1) (JL)
Dernière apparition Un monde meilleur (2) (JL)
Nom Batman
Identité réelle Bruce Wayne
Statut Super-héros totalitaire
Sexe Masculin
Âge ± 35 ans
Origine Humain
Cheveux Noirs
Yeux Noirs
Pouvoirs Aucun
Armes Gadgets de Batman
Caractéristiques Batman d'une dimension parallèle, il assiste, depuis la Batcave, les Seigneurs de Justice dans leur quête d'un monde parfait, sans crimes.
Liens de parenté Thomas Wayne (père †)
Martha Wayne (mère †)
Alfred Pennyworth (tuteur)
Dick Grayson (pupille)
Tim Drake (pupille)
Susan Maguire (épouse †)
Affiliation Les Seigneurs de Justice
Base Gotham City (Batcave)
Lieu d'action principal Gotham City
Voix originale(s) Kevin Conroy
Voix française(s) Bruno Carna
Date de création 2003
Personnages de la sérieForum

D'après les séries

Dans La Ligue des Justiciers

Dans une réalité parallèle, Lex Luthor accède à la Maison Blanche, réussit à tuer Flash et la Ligue des Justiciers est appelée les Seigneurs de Justice. Batman et Wonder Woman forcent le bâtiment présidentiel et s'occupent des soldats, laissant le champ libre à Superman pour confronter l'assassin. Wonder Woman, alertée par l'odeur venant du bureau ovale y entraine Batman, où ils réalisent le meurtre commis par le Kryptonien. Batman abdique, admettant que tuer le criminel était la seule chose à faire pour mettre fin à ses forfaits une fois pour toutes.

Deux ans plus tard, il vit retranché dans la Batcave, et à l'écart du reste du groupe. Tous arborent de nouveaux costumes et veillent sur le monde d'une main ferme, au prix des libertés individuelles. Batman découvre alors l'existence de la dimension de la Ligue des Justiciers, où Flash est toujours en vie, et où l'équipe lutte encore contre Lex Luthor. Il en fait part à ses collègues, et tous kidnappent la Ligue, persuadés de les aider en leur montrant leur façon radicale d'opérer.

Le Batman Seigneur de Justice assure la garde des prisonniers pendant que ses compères partent opérer dans l'autre monde. Il leur rend visite, s'explique froidement à son homologue mais fait un détour par la cellule de Flash, où il confesse la peur des Seigneurs de Justice de revivre le drame, ce qui les pousse à agir ainsi. Il est plus tard alarmé en voyant Flash victime d'un arrêt cardiaque. Courant délivrer le bolide, il tombe dans un piège.

Il se réveille et attaque son alter-ego dans la Batcave. Chacun anticipe les actions de l'autre, et ils se livrent à un débat sur leurs modes d'action respectifs. Le Batman Seigneur de Justice est persuadé de l'insuffisance des méthodes démocratiques de la Ligue, et finit d'en convaincre Batman en lui assénant que, grâce à leur surveillance constante, le meurtre de parents face à leur enfant est devenu impossible.

Ils se rendent à Arkham en Batmobile, pour arrêter le combat qui s'y livre. Lors du trajet, ils assistent à l'arrestation excessive d'un homme refusant de payer une addition trop chère. Le Batman Seigneur de Justice réalise que lui et son équipe sont dans l'erreur, songeant à la réaction de Thomas et Martha Wayne dans une vie aussi réglementée. À partir de ce moment, il aide Batman et le reste de la Ligue à regagner leur univers et arrêter les autres Seigneurs de Justice.

Longtemps après, Brainthor crée un double robotique à son image.









Analyse

Le Batman Seigneur de Justice est un personnage particulier, ressemblant bien plus à Batman et à ses diverses versions alternatives, qu'aux autres Seigneurs de Justice. Reclus dans la Batcave, il agit indépendamment du reste de son équipe.

Tout comme HARDAC Batman, il est maîtrisé sur le plan de la raison par son alter-ego, et dès lors, n'est plus une menace. Le duel physique et philosophique dans la Batcave rappelle d'ailleurs le face-à-face final entre Batman et son duplicant. L'exclusion du personnage, aussi bien physique que diégétique, n'est pas sans rappeler le Batman parallèle de la Seconde Guerre mondiale.

Le Batman Seigneur de Justice adopte simplement une attitude résignée face au deuil et à la violence à laquelle il a assisté, mais n'est pas aussi empreint de colère et impulsif que ses équipiers. Sa réaction lors de l'arrêt cardiaque simulé par Flash le dévoile beaucoup moins froid que ses comparses, et n'ayant pas autant perdu ses idéaux. Il est le seul de l'équipe à renoncer à leur nouvelle idéologie et semble prêt pour un nouveau départ. Il aide ainsi la Ligue des Justiciers, et en particulier son homologue.

Une des forces de Batman résidant dans son intelligence hors du commun, celle du Seigneur de Justice n'est pas en reste, et lui évite les travers et les débordements émotionnels dans lesquels ont sombré Superman et les autres.

Étant resté dans sa Batcave, et ayant participé à leur défaite, il n'est sans doute pas arrêté aux côtés de ses compagnons. On peut imaginer qu'il reprend ses activités de superhéros, seul, et son éthique retrouvée, afin de réparer les dommages causés par les siens.








Notes sur le design

Batman (Seigneur de Justice) possède le même costume que son alter-ego, mais avec des couleurs différentes, plus sombres, comme ses co-équipiers. On peut y remarquer le logo proche de celui adopté par Bruce et Terry McGinnis dans Batman : La Relève, et les deux bandes circulaires aux bras et aux jambes, portées par les Seigneurs de Justice. L'idée derrière ce design remonte au début de la série, lorsque Bruce Timm a brièvement expérimenté l'idée d'uniformes spéciaux pour la Ligue (dessin de gauche).


Voix originale

Kevin Conroy incarne, comme à chaque fois, aussi bien Batman que son double.

Voix française

Bruno Carna, qui double Batman dans les deux premières saisons de La Ligue des Justiciers, reprend le rôle.

Épisodes

Légende :
 : épisodes-clés exposant les origines du personnage ou relatant des évènements dont les conséquences seront importantes dans la vie de celui-ci.
(caméo) : épisode dans lequel le personnage n'apparaît qu'un bref instant, généralement sans avoir de réplique.
(mentionné) : épisode dans lequel le personnage n'apparaît pas mais dans lequel il est mentionné.

La Ligue des Justiciers :

Références

Sources images et infos :