September 27, 2021, Monday, 269

Journey to Love, part 2

De La Tour des Héros.

Pages en progrès. Cliquez pour en savoir plus.
Page en progrès

Journey to Love, part 2 est la deuxième bande dessinée de Harley Quinn TAS - The Eat. Bang! Kill. Tour, elle-même inspirée de Harley Quinn. Elle reprend l'histoire directement après le premier numéro.

Harley Quinn
BD
Titre original Journey to Love, part 2
[Voyage vers l'amour, partie 2]
Série The Eat. Bang! Kill. Tour
Date publication 7 septembre 2021 (digital)
12 octobre 2021 (papier)
Numéro / Date N°02
Continuité Possible*
Couverture Max Sarin
Scénario Tee Franklin
Dessins Max Sarin
Derec Donovan
Couleurs Marissa Louise
Lettrage Taylor Esposito
Nombre de planches 23
← Précédent Suivant →
Journey to Love #3
Guide des épisodes BD

Sommaire

Histoire

Harley et Ivy sont en route pour l'appartement de Catwoman, Harley voulant lui confier ses hyènes afin qu'Ivy et elle puissent partir en "lune de miel".

Le manque de foule aux abords titille la méfiance des deux femmes, qui soupçonnent que le commissaire Gordon — qui a juré publiquement de mener l'arlequine devant la justice — est dans les parages pour leur jouer un mauvais tour.

En effet, l'homme de loi, qui les a mises sur écoute, a placé son équipe autour de l'habitation de la cambrioleuse féline afin de capturer Harley coûte que coûte et ainsi réintégrer Gotham aux États-Unis.

Arrivés chez Selina, Ivy est effarée devant le manque de civilité de sa compagne, qui n'a même pas pensé à prévenir la future hôtesse des hyènes. Selina est en effet énervée et refuse de prime abord de les laisser entrer. Ivy essaie de calmer le jeu mais devant le manque de savoir vivre de Harley qui persiste, est excédée.

Selina est intéressée par l'évolution de la situation d'Ivy depuis son mariage raté, et surtout, de sa relation avec Harley. Ivy n'est pas vraiment heureuse avec l'état des choses, mais avant qu'elle ne puisse confier ses angoisses à Selina, le GCPD intervient.

Gordon ne lésine pas sur les moyens, entre grenades et sections d'assaut, il se fiche pas mal des dommages collatéraux — même ceux accusés par ses subordonnés. Ivy, qui se sent responsable de la débâcle, tente de protéger ses amies dans leur fuite, mais Harley la rejoint pour l'aider à s'échapper.

Gordon persiste pourtant, et les femmes ne doivent leur salut qu'à l'intervention de Batman, qui essaye de raisonner son ami, en vain.

Les trois femmes — et animaux de compagnie — en profitent pour s'échapper, mais Gordon est impitoyable et occasionne de nombreux dégâts au passage, refusant d'écouter Batman.

Harley et Ivy quittent enfin Gotham, où Gordon n'a — théoriquement — plus juridiction, afin de profiter de leur voyage…

Images

Commentaires

Liens avec la série animée

Les bandes dessinées ayant été écrites indépendamment de la troisième saison, il n'est pas indiqué si elles font partie du canon de la série animée. Cependant, de nombreuses références sont faites aux événements précédents :

Titre

Journey to Love ([Voyage vers l'amour]) décrit le voyage en voiture que Harley et Ivy vont entreprendre pour échapper à Gordon.

D'une certaine façon, ce voyage sera bénéfique pour Harley qui va apprendre à vivre dans une relation amoureuse saine, et Ivy à se remettre de son échec avec Kite Man.

Détails

  • Le numéro a été mis en ligne sur DC Universe Infinite (anciennement DC Universe) le mois précédant sa publication dans les kiosques.
  • Les images promotionnelles montrent une notification "pour 13 ans et plus" tandis que la version digitale est "pour 17 ans et plus".
  • La ponctuation sur le titre de la série change des images promotionnelles : de "The Eat BANG! Kill Tour", il devient "The Eat. BANG! Kill. Tour".
  • Ce numéro est le deuxième de six, chacun racontant la suite directe de l'histoire précédente.
  • Dans le numéro précédent, la deuxième partie est annoncée comme "Pussy(Cat) Galore!".
  • Le numéro suivant est annoncé avec "Straight Outta Gotham".


ON THE ROAD TO ROMANCE (a.k.a. an ataxia-filled, Thelma and Louise-style road trip), Harley and Ivy head to Catwoman’s to ask for a massive favor (hey, Selina’s a natural born cat-sitter…). Meanwhile, Commissioner Gordon, on the hunt for the chaos queen herself, crosses a line he might not be able to come back from…

SUR LA ROUTE DE LA ROMANCE (c'est-à-dire, un voyage en voiture rempli d'ataxie à la Thelma et Louise), Harley et Ivy visitent Catwoman pour lui demander une faveur énorme (hé, Selina est une catsitter innée…). Pendant ce temps, le commissaire Gordon, parti à la chasse de la reine du chaos-même, franchit une limite dont il pourrait ne pas revenir…

  • Une autre couverture existe pour ce numéro, dessinée par Babs Tarr.
  • Un des écrans du van du surveillance affiche l'émission de Tawny Young.

Références culturelles

  • Pussy(Cat) Galore!, l'annonce de ce numéro dans le précédent, est un jeu de mots sur « pussycat » (minou), les animaux préférés de Catwoman, et le personnage Pussy Galore, une criminelle de l'univers jamesbondien, acrobate de cirque qui utilise ses talents pour faire des cambriolages. Le personnage est également aidé par The Cement Mixers, une organisation lesbienne. Cette description résume bien la situation, avec la cambrioleuse Catwoman qui se fait "aider" par Harley et Ivy, qui sont dans une relation lesbienne.
  • La voiture que Harley et Ivy conduisent en s'enfuyant est la même que celle qu'elles conduisaient dans l'épisode Harley et Ivy de la série Batman : La Série animée.


  • Gordon mange de la cuisine asiatique du restaurant Doc's Place. Dans le film Birds of Prey, Harley vit au-dessus du restaurant, et y mange de temps en temps. La qualité de la nourriture est douteuse, c'est pourquoi Harley conseille à Cassandra Cain de masquer le goût avec beaucoup de sauce piquante.




  • Un des habitants du quartier porte un T-shirt BLM ou "Black Lives Matter" ([la vie des Noirs compte]). BLM est un mouvement politique américain porté par les communautés Africaines-Américaines pour dénoncer le racisme systématique de ces populations, en particulier face à la violence policière qu'elles subissent, menant trop fréquemment à la mort.


  • Sur la table de Selina on peut voir un produit de la marque Lush, qui est une célèbre entreprise de cosmétiques britannique.

Voir aussi

Sources et autres liens recommandés :