November 16, 2019, Saturday, 319

Symphonie en crime majeur

De La Tour des Héros.

(Différences entre les versions)
m (Remarques)
Version actuelle (9 novembre 2019 à 16:42) (voir la source)
m (Remarques)
 
Ligne 67 : Ligne 67 :
* Lorsqu'il fait ses vocalises, Batman ne garde sa voix habituelle ni en VO ni en VF, remplacé dans les deux cas par [[Jeff Bennett]].
* Lorsqu'il fait ses vocalises, Batman ne garde sa voix habituelle ni en VO ni en VF, remplacé dans les deux cas par [[Jeff Bennett]].
* Quand le [[Le Maître de Musique|Maître de Musique]] enclenche le compte à rebours de lancement du satellite, [[Marc Perez]] narre en VF "Compte à rebours activé" là où la VO reste muette, le téléspectateur anglophone ayant tout le loisir de lire l'écran de contrôle.
* Quand le [[Le Maître de Musique|Maître de Musique]] enclenche le compte à rebours de lancement du satellite, [[Marc Perez]] narre en VF "Compte à rebours activé" là où la VO reste muette, le téléspectateur anglophone ayant tout le loisir de lire l'écran de contrôle.
-
* Dans le livret du [[Mayhem of the Music Meister! (CD)|CD]] tiré de cet épisode, [[Tom Kenny]] est crédité pour [[Plastic Man (Batman : L'Alliance des Héros)|Plastic Man]] au lieu de [[Baby Face]], vraisemblablement une erreur puisque, si c'est bien ce comédien qui interprète le héros polymorphe, celui-ci ne fait ici qu'un très discret caméo…
+
* Dans le livret du [[Mayhem of the Music Meister! (CD)|CD]] tiré de cet épisode (ainsi que dans le générique de fin de ce dernier), [[Tom Kenny]] est crédité pour [[Plastic Man (Batman : L'Alliance des Héros)|Plastic Man]] au lieu de [[Baby Face]], vraisemblablement une erreur puisque, si c'est bien ce comédien qui interprète le héros polymorphe, celui-ci ne fait ici qu'un très discret caméo…
* Ledit CD attribue à chaque comédien ses personnages bien précis et ne crédite donc pas de chœurs globaux. Il faut ainsi admettre que c'est tout ou partie des comédiens susmentionnés qui chantent les lignes de chœurs pendant lesquelles on voit à l'écran des civils ou des gangsters lambda, et seuls les spécialistes s'amuseront par exemple à tenter d'y distinguer [[Jeff Bennett]] lors du caméo du [[Le Joker (Batman : L'Alliance des Héros)|Joker]].
* Ledit CD attribue à chaque comédien ses personnages bien précis et ne crédite donc pas de chœurs globaux. Il faut ainsi admettre que c'est tout ou partie des comédiens susmentionnés qui chantent les lignes de chœurs pendant lesquelles on voit à l'écran des civils ou des gangsters lambda, et seuls les spécialistes s'amuseront par exemple à tenter d'y distinguer [[Jeff Bennett]] lors du caméo du [[Le Joker (Batman : L'Alliance des Héros)|Joker]].
* Pour la VF, dont la direction musicale a été confiée à la réputée [[Claude Lombard]] (qui signe également l'adaptations des chansons), un remplacement a été nécessaire : [[Thierry Murzeau]] ne souhaitant pas chanter, il n'assure que les répliques parlées de ses personnages habituels et laisse la place à [[Daniel Beretta]], comédien-chanteur, pour ses lignes chantées.
* Pour la VF, dont la direction musicale a été confiée à la réputée [[Claude Lombard]] (qui signe également l'adaptations des chansons), un remplacement a été nécessaire : [[Thierry Murzeau]] ne souhaitant pas chanter, il n'assure que les répliques parlées de ses personnages habituels et laisse la place à [[Daniel Beretta]], comédien-chanteur, pour ses lignes chantées.

Version actuelle

Pages ébauches. Cliquez pour en savoir plus.
Page ébauche

Symphonie en crime majeur (Mayhem of the Music Meister!) est, selon l'ordre idéal, le 24e épisode de Batman : L'Alliance des Héros. Cet épisode marque la première apparition, dans la série, du Maître de Musique.

Batman : L'Alliance des Héros
Épisode
Titre français Symphonie en crime majeur
Titre original Mayhem of the Music Meister!
[La Pagaille du Maître de musique !]
N° ordre idéal 24
Saison 1re
N° de prod. Inconnu
1re diff. USA The WB (vendredi 23 octobre 2009)
1re diff. francophone Cartoon Network (janvier 2010)
Format image Widescreen mais…
Durée ± 21 minutes
Scénario Michael Jelenic
Réalisation Ben Jones
Musique Michael McCuistion, Lolita Ritmanis
et Kristopher Carter
Studio d'animation Lotto Animation
← Précédent Suivant →
OMAC contre-attaque La Rage aux poings
Guide des épisodesForum

Sommaire

Histoire

Batman et Black Canary doivent lutter contre le Maître de Musique qui tente de soumettre le monde à sa volonté…

Doublage

Distribution

Personnages Voix originales Voix françaises
Batman Diedrich Bader (voix parlée)
Jeff Bennett (vocalises)
Adrien Antoine (voix parlée) (vocalises : VO conservée)
Aquaman John DiMaggio Michel Vigné
Gorilla Grodd John DiMaggio Thierry Murzeau (voix parlée)
Daniel Beretta (voix chantée)
Green Arrow James Arnold Taylor Donald Reignoux
Clock King Dee Bradley Baker Marc Perez
Black Manta Kevin Michael Richardson Thierry Murzeau (voix parlée)
Daniel Beretta (voix chantée)
Black Canary Grey DeLisle Barbara Beretta
Baby Face Tom Kenny /
Le Maître de Musique Neil Patrick Harris Paolo Domingo
Ordinateur (muet) Marc Perez
Chœurs * Barbara Beretta, Daniel Beretta, Claudie Chauvet, Olivier Constantin, Claude Lombard, Pierre-François Pistorio (notamment)

Remarques

  • Lorsqu'il fait ses vocalises, Batman ne garde sa voix habituelle ni en VO ni en VF, remplacé dans les deux cas par Jeff Bennett.
  • Quand le Maître de Musique enclenche le compte à rebours de lancement du satellite, Marc Perez narre en VF "Compte à rebours activé" là où la VO reste muette, le téléspectateur anglophone ayant tout le loisir de lire l'écran de contrôle.
  • Dans le livret du CD tiré de cet épisode (ainsi que dans le générique de fin de ce dernier), Tom Kenny est crédité pour Plastic Man au lieu de Baby Face, vraisemblablement une erreur puisque, si c'est bien ce comédien qui interprète le héros polymorphe, celui-ci ne fait ici qu'un très discret caméo…
  • Ledit CD attribue à chaque comédien ses personnages bien précis et ne crédite donc pas de chœurs globaux. Il faut ainsi admettre que c'est tout ou partie des comédiens susmentionnés qui chantent les lignes de chœurs pendant lesquelles on voit à l'écran des civils ou des gangsters lambda, et seuls les spécialistes s'amuseront par exemple à tenter d'y distinguer Jeff Bennett lors du caméo du Joker.
  • Pour la VF, dont la direction musicale a été confiée à la réputée Claude Lombard (qui signe également l'adaptations des chansons), un remplacement a été nécessaire : Thierry Murzeau ne souhaitant pas chanter, il n'assure que les répliques parlées de ses personnages habituels et laisse la place à Daniel Beretta, comédien-chanteur, pour ses lignes chantées.
  • Le Maître de Musique est interprété en VO comme en VF par un comédien spécialisé en scènes chantées, qui rejoint le casting de la série exceptionnellement pour l'occasion. Toutefois, côté VF, Paolo Domingo restera le temps de se voir attribuer plusieurs personnages dont Firestorm.
  • Domingo est retenu après l'audition de plusieurs comédiens chanteurs, comme Olivier Constantin et Pierre-François Pistorio. Ceux-ci restent toutefois dans l'épisode puisque leur talent est mis à contribution sur les chœurs. Ces chœurs sont complétés par les voix féminines de Claudie Chauvet et Claude Lombard elle-même. En revanche, ils n'incluent pas Michel Vigné ou Donald Reignoux.

Crédits

Ci-dessous, les rôles tels que répertoriés dans le générique de fin de la version française.

Commentaires

Titres

  • Le titre français se veut une reprise d'une des répliques de l'épisode mais avec inexactitude puisque Batman parle de « concerto » au lieu de « symphonie ». Le titre original, totalement délaissé par l'adaptateur, mentionnait le vilain.
  • Lors de la parution en DVD, si c'est bien le même titre qui apparaît sur la jaquette et dans le menu, le sous-titrage donne un autre titre à cet épisode lors de l'écran-titre, indiquant « Le Maître de Musique ».

Analyse

Cet épisode est exceptionnel de par sa nature, puisqu'il est à 70% chanté !
En effet, il se compose d'une succession de chansons, le Maître de Musique ayant le pouvoir de littéralement faire chanter toute personne qui l'entend.

C'est ainsi que le premier acte, correspondant à la chanson I'm the Music Meister, le voit hypnotiser de premiers justiciers et criminels.
Dans le deuxième acte, il confronte Batman à une évasion massive d'Arkham dans Drives Us Bats, puis tente de séduire Black Canary, elle-même attirée par Batman, dans If Only.
Au troisième acte, les deux justiciers échappent de justesse à un Death Trap ([piège mortel]) et affrontent une dernière fois le vilain dans The World Is Mine, puis Green Arrow séduit à son tour Black Canary dans une reprise de If Only.

Le générique de fin, s'il garde son aspect visuel ordinaire, voit sa bande sonore remplacée par une version courte de Drives Us Bats, dont voici les paroles (en gras, les lignes chantées en chœurs) :

Nous rend dingues
- C'est le plus grand détective
- Nous rend dingues
- Déjouant les plans diaboliques
- Il nous rend vraiment dingues, dingues, dingues
Il nous rend dingues

Il nous rend dingues
Nous rend dingues
Nous rend dingues

Détails

Quelques remarques :

Notons que l'idée d'un épisode entièrement présenté comme une comédie musicale trottait dans les esprits des producteurs de séries animées DC depuis plusieurs années, plus précisément depuis Les Jeunes Teen Titanimaux, épisode de Teen Titans où la première scène du genre avait été proposée (l'équipe de Bruce Timm avait toutefois auparavant fait une parodie de comédie musicale dans Futur-ex, épisode de Batman : La Relève).

  • Cet épisode est également remarquable par le nombre incroyable de caméos qu'il occasionne, notamment à la fin de la chanson Drives Us Bats où un plan montre en mosaïque pas moins de 135 personnages !

On notera que les deux colonnes de chaque bord représentent de simples gangsters non-costumés, sans doute volontairement en prévision des diffusions sur Cartoon Network où le format 16/9e est rogné en 4/3 (voir ci-dessous).

Format

Bien qu'il ait été réalisé en 16/9 (Widescreen), l'épisode a été diffusé en 4/3 (Full Screen rogné au Pan&Scan) lors de sa programmation aux États-Unis sur Cartoon Network US et en France sur Cartoon Network France. Par contre, le format original de l'épisode (16/9) a bien été conservé lors de sa diffusion sur France 3 et sur France 4, ainsi que sur les différents DVD de la série.

Références culturelles

Quelques références culturelles :

  • L'ouverture du deuxième acte, où le Maître de Musique joue de l'orgue voûté sous une capuche, renvoie au générique du film L'Abominable docteur Phibes avec Vincent Price.
  • Drives Us Bats montre pour la première fois dans la série l'asile d'Arkham, dont la représentation visuelle est strictement identique à celle du DCAU.
  • Le Maître de Musique, personnage inédit dans les comics, en rappelle toutefois un vilain pittoresque du Golden Age, le Fiddler, qui avait justement déjà été adapté très librement dans Légende (épisode de Justice League) sous le nom de… Music Master !
  • L'apparence générale du personnage, qui a par ailleurs la manie de changer de costume tout au long des scènes successives, n'est pas sans rappeler le chanteur anglais excentrique Elton John. Son costume standard, vu en début d'épisode, évoque quant à lui celui porté par Jack Nicholson en tant que Joker dans le film de 1989.
  • Cet épisode marque le début vraisemblable d'une liaison sentimentale entre Green Arrow et Black Canary, qui sera confirmée notamment dans Les Neuf Vies de Malone. Ce n'est pas une surprise pour les fans puisque les deux justiciers forment un couple dans les comics, où ils finissent même par se marier en 2008, et l'idée a également été reprise dans La Nouvelle Ligue des Justiciers.
  • Avant de se montrer sensible à l'attention de l'archer vert, Black Canary montre une certaine attirance pour Batman, suivant un chemin tracé lors de sa précédente apparition en prégénérique de l'épisode La Nuit de la Chasseresse !. Le héros décline d'ailleurs son invitation par la même excuse qu'alors : il déclare que si le crime ne prend pas de pause, alors lui non plus !

Médias (DVD, VHS et CD)

Cet épisode se retrouve sur :

: ce drapeau indique que le média comporte une piste audio VF.


Les chansons quant à elles sont disponibles en VO depuis octobre 2009 sur le CD américain Mayhem of the Music Meister! et en téléchargement payant sur différentes plate-formes légales.

Diffusions

Quelques diffusions et rediffusions que nous avons pu relever sur les chaînes francophones :