June 25, 2018, Monday, 175

Paradis perdu (1re partie)

De La Tour des Héros.

(Redirigé depuis Paradis perdu)
Pages en progrès. Cliquez pour en savoir plus.
Page en progrès

Paradis perdu (1re partie) (Paradise Lost) est, selon l'ordre idéal, le 10e épisode de La Ligue des Justiciers. Cet épisode marque les premières apparitions, dans la série et dans le DCAU, de Felix Faust et d'Hadès.

La Ligue des Justiciers
Épisode
Titre français Paradis perdu
Titre original Paradise Lost [Paradis perdu]
N° ordre idéal 10
Saison 1re
N° de prod. 1.10
1re diff. USA Cartoon Network (lun. 21 janv. 2002)
1re diff. francophone France 3 (date inconnue)
Format image 4/3 (Full screen)
Durée ± 21 minutes
Scénario Joseph Kuhr
Réalisation Dan Riba
Musique Kristopher Carter
Studio d'animation Koko Enterprise Co., LTD.
← Précédent Suivant →
La Ligue de l'injustice (2) Paradis perdu (2)
Guide des épisodesForum

Sommaire

Histoire

Mélancolique depuis son départ de Themyscira, Wonder Woman se décide à retourner enfin sur son île natale, non sans une certaine appréhension. Malheureusement, c'est une cité en flammes et ravagée qu'elle découvre à son arrivée ! Pire, toutes les Amazones, ainsi que sa mère, la Reine Hippolyta, ont été changées en statues de pierre ! Wonder Woman rencontre alors l'homme responsable de ce maléfice : il s'agit de Felix Faust qui se présente comme un humble sorcier à la recherche de la connaissance suprême qu'il pense acquérir grâce à d'anciens fragments d'une relique sacrée. N'ayant pas le choix, Wonder Woman accepte le marché que Faust lui propose : il libérera les Amazones si elle lui ramène les fragments éparpillés sur la planète.

Sa quête amène Diana à entrer par effraction dans un musée où elle vient facilement à bout d'une statue colossale censée défendre le premier fragment. Arrivés sur les lieux, les autres Justiciers lui proposent leur aide. C'est ainsi que Flash et J'onn J'onzz se rendent dans une pyramide Maya où ils combattent un serpent géant avant de récupérer le deuxième fragment. Batman, quant à lui, cherche des informations sur Faust ce qui l'amène à interroger un certain Professeur Erlich. Pendant ce temps, Superman et Wonder Woman recherchent le dernier objet dans un centre commercial où ils sont alors victimes d'une illusion : Clark apparaît à Diana comme un monstre et vice versa… Après un rude combat, c'est grâce à leurs reflets que les deux Justiciers comprennent la supercherie.

Resté sur Themyscira, Faust contacte son seigneur Hadès qui, depuis 3000 ans, attend impatiemment de dominer le monde…

Doublage

Distribution

Personnages Voix originales Voix françaises
Batman Kevin Conroy Bruno Carna
Wonder Woman Susan Eisenberg Marie-Frédérique Habert
J'onn J'onzz Carl Lumbly Boris Rehlinger
Superman George Newbern Emmanuel Jacomy
Flash Michael Rosenbaum David Krüger
Hippolyta Susan Sullivan *
Faust Robert Englund Bruno Dubernat
Lord Hades John Rhys-Davies Michel Clainchy
Snapper Carr Jason Marsden *
Cassie Serena Berman Célia Charpentier
La mère de Cassie Lauri Fraser Célia Charpentier
Professeur Erlich Jan Rabson *
Le narrateur * Roland Timsit

Crédits

Ci-dessous, le panneau du générique de fin.

Remarques

  • Pour la VF, le générique de fin crédite Emmanuel Jacomy, Bruno Carnat (au lieu de Bruno Carna), Boris Relinger (au lieu de Boris Rehlinger), Marie Frederique (au lieu de Marie-Frédérique Habert), David Kruger (au lieu de David Krüger), Martine Mairaghe (au lieu de Martine Meirhaeghe) et Michel Vigne (au lieu de Michel Vigné). Michel Vigné et Martine Meirhaeghe, interprètes respectifs de Green Lantern et Hawkgirl, n'interviennent pourtant pas dans cet épisode.
  • Felix Faust est magistralement doublé par Robert Englund, l'interprète de Freddy Krueger dans Les Griffes de la nuit. La VF est tout aussi efficace avec Bruno Dubernat qui le rend très inquiétant.
  • Les émotions de Wonder Woman sont admirablement rendues par le doublage de Marie-Frédérique Habert, principalement lorsqu'elle répète toute seule ce qu'elle pourrait dire à sa mère pour excuser son absence de huit mois.
  • Toutes les onomatopées ne sont pas redoublées en VF.
  • En VF, le narrateur ne lit pas la mention "à suivre".

Commentaires

Analyse

  • Paradis perdu nous entraîne sur les origines de Wonder Woman mais aussi de toutes les amazones et de leur reine, Hippolyta (dont le passé sera surtout révélé dans la 2e partie). Il s’agit d'un épisode riche en émotion mais aussi en action. L'animation y est très fluide et l'humour, via Flash, ne manque pas.
  • L'épisode nous conduit sur Themyscira, l'île des Amazones entraperçue dans L'Invasion. Celle-ci est dépeinte comme une île datant de l'antiquité grecque, peuplée de femmes soldats et interdite aux hommes.
  • Cela fait huit mois que Diana a quitté Themyscira et l'émotion la submerge lorsqu'elle assiste, durant une tornade, aux retrouvailles d'une mère et de sa fille. Notons que Wonder Woman appelle la fillette « petite sœur » et que celle-ci se prénomme Cassie, sans doute une allusion à Wonder Girl II, protégée de Wonder Woman dans les comics DC.


  • Les retrouvailles entre Diana et Hippolyta ne se déroulent pas comme prévu puisqu'une menace pèse sur Themyscira et sur le monde (bien qu'elle ne sera clairement définie que dans l'épisode suivant). Toujours est-il que nos héros sont contraints de suivre l'intrigant marché de Felix Faust, la Princesse Amazone refusant de commettre un sacrilège en introduisant d'autres hommes dans sa cité.
  • L'épisode mêle subtilement émotion, intrigue, action et humour, mais c'est le combat de Wonder Woman contre Superman qui en est le point d'orgue. En effet, Bruce Timm a souhaité répondre à une question fréquente des fans : "Lequel est le plus fort des deux ?" et la réponse restera en suspens, même si Wonder Woman n'a pas grand chose à envier à l'Homme d'Acier. C'est d'ailleurs Diana qui prend les décisions dans l'épisode.
  • À noter que Wonder Woman utilise un Javelin (n°7). Son avion invisible n'est en effet montré (mais sans introduction) que dans JLU.
  • Dans le musée, Wonder Woman reconnaît une sculpture (datant du 6e siècle avant J.C.) comme étant l'œuvre d'une Amazone appelée Menalippe (voir les références culturelles ci-bas), ce qui tend à montrer que Diana fut sa contemporaine et vit sur Themyscira depuis plusieurs siècles.


Détails

  • Hawkgirl et Green Lantern n'apparaissent pas dans cet épisode.
  • Quand Diana se relève des décombres, on peut entendre (difficilement) le thème musical du personnage, pour la toute première fois. Il sera pleinement développé en conclusion de l'épisode suivant.

Références culturelles

Quelques références culturelles :

  • Le titre de l'épisode fait écho à celui du poème épique de John Milton : Paradise Lost (Le Paradis perdu, 1667). John Milton y raconte l'histoire d'Adam et Ève tentés par Satan puis expulsés du Jardin d'Eden. Une célèbre histoire dont plusieurs éléments peuvent être mis en parallèle avec celle d'Hadès et d'Hippolyta (voir l'épisode suivant).
  • Dans les comics, le sorcier Felix Faust est un adversaire régulier de la Ligue des Justiciers, mais ici l'équipe de Bruce Timm a décidé de modifier quelque peu son histoire : il ne s'agit plus d'un sorcier hystérique âgé de plusieurs millénaires, mais d'un chercheur en égyptologie qui, pour s'être intéressé aux sciences occultes, aurait été désavoué par ses pairs. Dans les comics, Faust enverra également la Ligue rechercher trois artefacts magiques emprisonnant des démons. Source : Interview de Bruce Timm (DVD Paradis perdu) et The DC Comics Encyclopedia.
  • Le nom de Faust est lui-même aussi une référence au conte populaire du 16e siècle qui servit de base à plusieurs grandes œuvres dont, en littérature, Le Docteur Faustus de Marlowe (1594) et le Faust de Goethe (1808), ou encore sur scène, le Faust de Charles Gounod. L'histoire de Faust est celle d'un jeune homme instruit qui vend son âme au diable en échange des services de ce dernier pendant les 24 prochaines années. (voir article de Wikipedia) Image : Illustration de l'affiche du film Faust de F.W. Murnau (1926).


  • L'amulette dont se sert Faust et les Amazones changées en pierre font référence à la légende de la Méduse, un monstre mythologique (dont la chevelure est composée de serpents) capable de changer les gens en statue d'un seul regard. Notons, par ailleurs, que la Méduse elle-même apparaîtra dans l'épisode Un tour de cochon. Image de droite : Méduse par Le Caravage.
  • Wonder Woman tente d'éviter du regard la fameuse amulette de Faust en regardant son ennemi via un reflet dans un bouclier. C'est également de cette manière que Persée, le héros mythologique, parvint à vaincre la Méduse.
  • Dans la scène du musée, la sculpture de Menalippe est un clin d'œil à l'oracle du même nom qui, dans les comics, avait conseillé à la Reine Hippolyta de façonner sa fille dans de l'argile. Source : Wonder Woman, L'Encyclopédie de la Princesse Amazone (Semic Deluxe).
  • Outre Héra, Diana invoque également Gaïa, la déesse mère.
  • En début d'épisode, les médias annoncent les ravages de l'ouragan Gardner, vraisemblablement un clin d'œil à Gardner Fox, un très grand scénariste des comics JLA auquel sera d'ailleurs dédié l'épisode Légende. L'ouragan emporte un kiosque à journaux portant le nom de Bernie News, une allusion aux comics Watchmen où un magasin de journaux porte le même nom.
  • J'onn est affaibli par une attaque enflammée, référence à son point faible dans les comics.

Citations

Wonder Woman (parlant seule) : Tu as l'air plus radieuse que jamais… Non. Partie, moi ? Mais non, j'étais là… dans ma chambre… toute seule… pendant huit mois… Non, ça ne marchera pas. Le monde était en danger et tu aurais voulu que je reste là, sans rien faire ??!! Oh, Héra, donne-moi ta force !


Flash (imaginant Themyscira) : J'vois ça d'ici : le Soleil, une mer transparente comme du cristal, des centaines de femmes qui lui ressemblent… et moi, le premier homme qu'elles voient… et sûrement le seul qu'elles verront ! Salut les filles, regardez ce que j'ai : de la glace à la vanille pour tout le monde ! Génial…
J'onn J'onzz : Je ne vois pas ce qu'il y a d'excitant dans cette histoire…
Flash : C'est pas vrai ! J'onn ! Tu viens de Mars ou quoi ?!


Wonder Woman (parlant du centre commercial) : On dirait une sorte de temple…
Superman : C'en est un, pour ceux qui vénèrent la carte de crédit !


Traduction

Quelques remarques sur la VF :

  • Adaptation VF: Anthony Dal Molin
  • En VF, la comédienne prononce correctement [Ménalipée] bien que le nom s'écrive en version originale sans accent (puisqu'il s'agit d'un nom grec).
  • Dans l'épilogue, la dernière phrase de Faust dévoile, dans la VO, l'identité de son maître : « Lord Hades ». La VF, au contraire, laisse planer le suspense en l'appelant seulement « Seigneur ».

Médias (DVD et VHS)

Cet épisode se retrouve sur :

: ce drapeau indique que le média comporte une piste audio VF.

Diffusions

Quelques diffusions et rediffusions que nous avons pu relever sur les chaînes francophones :

Références

Sources images et infos :