December 12, 2018, Wednesday, 345

Paradis perdu (2e partie)

De La Tour des Héros.

(Redirigé depuis Paradis perdu (2))
Pages en progrès. Cliquez pour en savoir plus.
Page en progrès

Paradis perdu (2e partie) (Paradise Lost) est, selon l'ordre idéal, le 11e épisode de La Ligue des Justiciers.

La Ligue des Justiciers
Épisode
Titre français Paradis perdu
Titre original Paradise Lost [Paradis perdu]
N° ordre idéal 11
Saison 1re
N° de prod. 1.11
1re diff. USA Cartoon Network (lun. 28 janv. 2002)
1re diff. francophone France 3 (date inconnue)
Format image 4/3 (Full screen)
Durée ± 21 minutes
Scénario Joseph Kuhr
Réalisation Dan Riba
Musique Kristopher Carter
Studio d'animation Koko Enterprise Co., LTD.
← Précédent Suivant →
Paradis perdu (1) L'Aire de combat (1)
Guide des épisodesForum

Sommaire

Histoire

Après s'être remis de leur combat fortuit, Wonder Woman et Superman retrouvent J'onn J'onzz, Batman et Flash dans l'appartement de Felix Faust où Batman a récolté des informations sur le sorcier. Les dernières recherches de celui-ci concernaient en effet le Tartare et le Puits des âmes perdues.

Wonder Woman raconte alors l'histoire de sa mère : au début de l'humanité, la reine Hippolyta tomba amoureuse du dieu Hadès. Celui-ci ayant trahi les autres dieux, il réussit à convaincre la jeune femme d'ouvrir les portes de l'Olympe afin de laisser entrer les titans. Ces derniers perdirent toutefois la bataille contre les dieux et, en guise de punition, Hadès fut précipité dans le Puits des âmes pour qu'il règne à jamais sur le Royaume des morts. Quant à la jeune reine, pour son rôle involontaire, elle fut chargée de garder la porte entre les deux mondes dont la clé fut brisée et disséminée aux quatre coins de la planète. Les Justiciers comprennent alors que c'est précisément cette clé qu'ils viennent de rassembler !

Consciente de la menace, Diana accepte que ses équipiers l'accompagnent sur l'île de Themyscira. Ils affrontent Faust qui, contre toute attente, récupère la clé avant de s'enfuir avec la Reine amazone ! Lancés à sa poursuite, les Justiciers se retrouvent dans une cité souterraine face à la Porte des Enfers que Faust est en train d'ouvrir. C'est alors qu'apparaît le seigneur Hadès ! Il jette un sort à Faust qui se met à vieillir en quelques secondes. Toute la Ligue des Justiciers s'attaque à la divinité, mais sans lui faire le moindre effet. Hadès réveille ensuite une armée de zombies qui submergent nos héros pendant que Faust, agonisant, concentre ses forces pour attaquer le dieu qui dévoile alors son vrai visage : un démon hideux…

Wonder Woman arrive finalement à détruire la clé provoquant la fermeture du Puits des âmes. Emporté vers les Enfers, Hadès tente d'entraîner la reine Hippolyta dans sa chute, mais Diana parvient à le contrecarrer. Une fois les portes refermées, le sort de Faust se dissipe, les Amazones retrouvent leur apparence normale et les Justiciers reçoivent les honneurs de la part des guerrières amazones. Mais la victoire se révèle toutefois amère pour Diana qui, en laissant des hommes fouler les terres de Themyscira, a bafoué les règles intraitables de l'île. La jeune femme est alors condamnée à l'exil…

Doublage

Distribution

Personnages Voix originales Voix françaises
Batman Kevin Conroy Bruno Carna
Wonder Woman Susan Eisenberg Marie-Frédérique Habert
J'onn J'onzz Carl Lumbly Boris Rehlinger
Superman George Newbern Emmanuel Jacomy
Flash Michael Rosenbaum David Krüger
Hippolyta Susan Sullivan *
Faust Robert Englund Bruno Dubernat
Lord Hades John Rhys-Davies Michel Clainchy
Une guerrière amazone Andrea Romano Célia Charpentier
Narrateur résumé * Marie-Frédérique Habert
Le narrateur * Roland Timsit

Crédits

Ci-dessous, le panneau du générique de fin.

Remarques

  • En VO, Andrea Romano, directrice de plateau (pour le doublage de la série mais aussi pour ceux de Batman TAS, de Superman TAS…) endosse un minuscule rôle, d'une seule réplique, celui d'une guerrière amazone.
  • Bien que de bonne facture, on regrettera seulement, dans la VF, une légère difficulté à comprendre certaines répliques d'Hadès traitées avec un effet de réverbération.

Commentaires

Analyse

  • La deuxième partie de Paradis perdu est un épisode très riche mêlant références mythologiques, bibliques et… cinématographiques ! La menace pressentie dans la 1re partie se concrétise et fait froid dans le dos : l'humanité est face à un chaos sans précédent.
  • Le récit "mythologique" que raconte Wonder Woman est certes totalement fictif (il a été créé pour la série) mais il constitue une très belle histoire d'amour condamnée qui explique l'existence de Themyscira et donne un sens à celle des Amazones.
  • L'épisode comprend deux grandes scènes de combats, l'une contre Faust, l'autre contre Hadès. Tous deux se révèlent être de coriaces adversaires.
  • Notons que la première apparition d'Hadès, par sa mise en scène, est impressionnante, mais il est encore plus surprenant de découvrir son visage : un bel homme ténébreux qui semble avant tout heureux de retrouver la reine Hippolyta.
  • L'ambiance lugubre est très bien rendue visuellement. Les appartements de Felix Faust ont une atmosphère malsaine avec leurs têtes humaines accrochées au mur. Devant le Puits des âmes, l'épisode vire au gore et à l'horreur avec des zombies et des chevaux cadavériques qui surgissent de partout, des mains qui sortent du sol… Soulignons que l'animation des zombies était un défi ambitieux pour Bruce Timm et son équipe. Rendre crédible un tel nombre de protagonistes a requis la conception de très nombreuses planches qui ont ensuite été quadruplées par ordinateur. Source : Interview de Bruce Timm (DVD Paradis perdu).
  • Musicalement, cet épisode est aussi très riche puisqu'il réussit à rendre magistralement les différentes ambiances. On pointera, entre autres, la musique apocalyptique lorsque le Puits des âmes se referme.


Détails

  • Hawkgirl et Green Lantern n'apparaissent pas dans cet épisode.
  • Lorsque Flash évite les rafales de Faust (à la sixième minute de l'épisode), un des plans est en fait une réutilisation d'un plan tiré du combat contre Weather Wizard dans Duo d'enfer, épisode de Superman TAS.
  • La fin de cet épisode est l'occasion d'entendre véritablement pour la première fois et de façon complète le thème musical de Wonder Woman, qui sera rejoué par la suite à maintes reprises dans la série.

Références culturelles

Quelques références culturelles :

  • Dans la mythologie, Hadès fait partie des trois dieux principaux du panthéon grec, avec Poséidon et Zeus. Bien qu'il n'ait jamais trahi les siens face aux titans, il règne sur les Enfers, l'endroit où séjournent les morts (bons et mauvais) et cette tâche n'est pas perçue comme une punition.


  • La légende de Themyscira racontée dans l'épisode s'appuie à la fois sur les comics, la mythologie et les écrits bibliques. Le Puits des âmes fait référence à la Porte de la destinée qui, dans la bande dessinée, cache un mal insondable. La guerre des dieux et des titans, la porte de l'Olympe (et les illustrations utilisées pour imager cette histoire) sont autant de références à la mythologie grecque. Enfin, l'utilisation du titre Paradise Lost rappelle (comme nous l'avons dit pour l'épisode précédent) le poème épique de John Milton. Dans la mesure où le personnage d'Hadès est ici relativement inspiré de Satan et qu'il a poussé Hippolyta à la tentation (celle de ne pas remplir son devoir) par amour, on peut y voir une évocation de l'histoire d'Adam & Ève et du serpent.
  • L'histoire d'amour décrite dans cet épisode évoque aussi l'enlèvement de Perséphone (Hadès voulant contraindre Hippolyta à venir avec lui dans les enfers). Dans la mythologie, Perséphone était une jeune fille contrainte de passer six mois dans le monde des morts auprès d'Hadès et les six autres dans le monde des vivants auprès de sa mère Déméter, déesse de l'agriculture et des moissons (le mythe symbolisant ainsi le cycle des saisons). Illustration : Perséphone ramenée des Enfers, par Leighton


  • Le personnage d'Hadès est somme toute un adversaire mineur dans l'univers comics de la Princesse Amazone. Son plus grand ennemi est en réalité Arès, le dieu de la Guerre. Mais pour cet épisode sombre et ténébreux, Bruce Timm a jugé préférable d'adapter le personnage d'Hadès — son design s'inspirant d'ailleurs très fort de celui d'Arès dans les comics. Le dieu de la guerre apparaîtra quant à lui dans l'épisode Hawk et Dove qui aborde justement le thème de la guerre. Source : Interview de Bruce Timm (DVD Paradis perdu).
  • La scène des squelettes s'inspire du combat final du film Jason et les Argonautes, mâtiné d'une violence digne des classiques du film de zombies dont La Nuit des morts-vivants de George Romero (1968) (voir photos).

Citations

Wonder Woman (aidant Superman à se relever) : Je ne t'ai pas fait trop mal ?
Superman : Non, mais disons que je suis content que nous soyons dans le même camp !


Hadès (s'adressant à Faust) : La connaissance suprême, c'est de savoir que l'homme ne connaîtra jamais que souffrance et douleur.


Flash (évitant les flammes que crache Hadès) : Wouh, ce gars aurait bien besoin d'une pastille de menthe !


Flash (s'adressant à une Amazone) : T'as entendu ça ? Une gratitude éternelle ! Après qu'elle nous ait remis nos décorations, tu pourras me remercier en acceptant de sortir avec moi !
Flash (murmurant à J'onn) : Elle est folle de moi.
J'onn J'onnz (perplexe) : Ça se voit tout de suite…


Traduction

Quelques notes sur la traduction :

  • Adaptation VF : Anthony Dal Morin
  • Tartarus devrait se traduire par le Tartare, c'est-à-dire la partie des Enfers où vont les âmes damnées. Les traducteurs ont conservé le nom en anglais, ce qui est un peu dommage pour un terme aussi célèbre.
  • Lorsque Hadès veut enlever Hippolyta, il lui dit « Tu n'étais pas aussi farouche, il y a quelques millénaires ». Dans la VO, sa phrase est en réalité moins lourde de sous-entendus : « Don't be shy, my love », ce qui pourrait se traduire par « Ne sois pas timide, mon amour ».

Médias (DVD et VHS)

Cet épisode se retrouve sur :

: ce drapeau indique que le média comporte une piste audio VF.

Diffusions

Quelques diffusions et rediffusions que nous avons pu relever sur les chaînes francophones :

Références

Sources images et infos :