December 4, 2020, Friday, 338

Bible de Batman TAS (Criminels)

De La Tour des Héros.

Pages en progrès. Cliquez pour en savoir plus.
Page en progrès

Ci-dessous, la deuxième partie de la traduction de la Bible de Batman TAS.

Le document étant relativement long, celui-ci a été réparti sur quatre pages :


Sommaire

Les Criminels

À l'exception du Joker, du Pingouin et de Catwoman, chaque fois que nous rencontrons pour la première fois un criminel, ce sera également sa première confrontation avec Batman. Quelques-uns de ces adversaires apparaîtront dans plus d'une aventure, alors que d'autres seront vaincus et bouclés à l'asile d'Arkham ou au pénitencier de Stonegate, entourés par les eaux glaciales du port de Gotham.

Beaucoup de criminels combineront l'excentricité, un sens de l'humour malsain, avec une efficacité mortelle. Après tout, s'ils doivent donner du fil à retordre à un personnage aussi extrême que Batman, ils doivent eux-mêmes être extrêmes. Certains méchants auront des caractères aussi originaux que ceux des comics, tels que l'Homme Mystère, Man-Bat, l'Épouvantail, le Chapelier Fou, Ra's al Ghul, Clayface (Gueule d'Argile), Hugo Strange et Rupert Thorne.

Bien qu'il soit tentant que chaque épisode montre un criminel essayant de tendre un piège à Batman, nous mettons en garde contre cette facilité. Nous privilégions des histoires qui mettent l'accent sur la poursuite des criminels et sur leurs activités plutôt que des histoires classiques de "Bat-pièges". Bien que certaines de ces histoires soient nécessaires et attendues, nous ne voulons pas revivre les problèmes qu'a rencontré la série télé, où la seule chose plus insensée que les pièges était la façon encore plus improbable dont s'en échappait le héros.

Aussi, nous insistons pour que nos scénaristes travaillent sur la logique des agissements des vilains. Par exemple : quelle est sa motivation et que prévoit-il de faire lorsqu'il aura atteint son but ? Bien que l'avarice soit une bonne motivation, plus nous expliquerons pourquoi il est avare, plus crédible ce sera. Au-delà de l'avarice, la motivation et le plan du criminel devront être clairs, pour que nous sachions ce qui est à l'origine et donc ce que Batman doit contrecarrer pour remporter la victoire. Même chose pour les histoires qui sont "mystérieuses" : nous devons savoir les questions que Batman se pose afin de réellement vouloir connaître les réponses.

Le Joker

Image:Bible BTAS Joker.jpg

Au premier rang de la galerie des ennemis de Batman, se trouve le clown malveillant "Prince du Crime", le Joker. Il était à l'origine un ambitieux criminel avec un sens de l'humour tordu. L'homme qui allait devenir le Joker fut confronté pour la première fois à Batman lors d'un cambriolage foireux à l'usine de cartes le Monarque. Terrifié par l'apparence sinistre du Chevalier de la Nuit, l'apprenti cambrioleur s'est échappé en sautant dans une cuve de drainage pour déchets chimiques qui l'a déversé dans la rivière. Après s'être lui-même hissé sur le rivage, le criminel a fait une horrible découverte : les toxines dans la cuve avaient teint ses cheveux en vert, blanchi sa peau en blanc craie et étiré ses lèvres, désormais colorées de rouge, en un horrible rictus. Cette transformation, horrible et permanente, brisa l'esprit déjà perturbé de l'escroc, et il jura d'utiliser son étrange apparence pour terrifier les honnêtes gens de la même façon que Batman utilisait son costume pour frapper les criminels de terreur. Ainsi était né le criminel malveillant appelé Joker.

Malgré son apparence de clown, le Joker est le plus dangereux ennemi de Batman. Son arsenal comprend des farces et attrapes qui sont des armes meurtrières : les poignées de main électriques, les fleurs en boutonnière à jet d'acide, les coussins péteurs explosifs, ainsi que le venin Joker, sa création la plus terrible. Pulvérisé en une fine brume, ce produit chimique provoque une crise de rire suivie d'une paralysie temporaire. À plus forte dose, la toxine provoque une mort instantanée, où le visage de la victime se fige dans un horrible rictus, imitant celui du Joker.

Fidèle à ses racines criminelles, le Joker veut toujours être le plus grand criminel de Gotham. Mais à cela s'ajoute sa folle envie de confondre Batman (et le reste de Gotham) avec ses abjects crimes tout en humour noir. Selon nous, la première motivation du Joker n'est pas de tuer Batman. Oh, il essaiera bien sûr de le tuer, mais seulement lors d'un coup de grâce particulièrement recherché. Le Joker considère Batman comme son plus grand défi, et il ne conçoit de s'en débarrasser que d'une façon horriblement amusante.

Le Joker est intelligent, théâtral, et à son étrange façon, un homme de spectacle. Pour lui, si un crime n'est pas mené avec panache, il vaut mieux ne pas le mener du tout. Il doit également être noté que même si le Joker est terrifiant, et d'une humeur variable - entre la psychose et le meurtre - il est parfois réellement drôle.

Son discours doit être mordant et malin, et totalement libéré des blagues habituelles du dessin animé et des mauvais calembours. Il a un esprit rapide comme l'éclair, et devra toujours être prêt pour une blague ou une situation absurde. Aussi, gardez à l'esprit que ce gars est un clown, et les scénaristes devraient trouver des moyens de travailler l'humour visuel, les expressions amusantes, et occasionnellement les éléments clownesques et innocents de son personnage. Le fait que le Joker puisse instantanément passer d'un [roduigsh] indésirable fauteur de trouble à un tueur de sang froid, fait de lui un adversaire encore plus terrifiant.

Le Pingouin

Démarrant dans la vie comme un fils-à-sa-maman couvé, surprotégé, le jeune Oswald Chesterfield Cobblepot était traité cruellement par les autres enfants dans son quartier. Son pantalon, son corps rond, sa démarche claudicante, et son nez comme un bec ont été des cibles faciles pour les railleries, et ils ont donné au petit Oswald le surnom de "Pingouin". Son seul havre de paix était le magasin d'animaux exotiques de sa mère, où il pouvait passer du temps avec celle-ci et les oiseaux qu'il adorait.

Mais même là, le repos était passager pour Oswald. Alors qu'il était presque trentenaire, il était toujours l'objet de moqueries de la part des membres de gangs locaux. Ils se fichaient de ses tenues marrantes, son obsession des oiseaux, de l'opéra, et de la littérature classique, et, le plus cruel de tout, pour le fait qu'il vivait encore chez sa mère. Le point de rupture se produisit lorsque plusieurs membres du gang sont entrés dans la boutique d'animaux et ont détruit les oiseaux "pour rigoler". La mère d'Oswald attrapa une attaque qui faillit la tuer quand elle découvrit l'atrocité, ce qui rendit son fils fou de chagrin. Ivre de vengeance, Oswald décida alors de combattre les truands avec leurs propres méthodes : le Pingouin utilisa l'argent de l'assurance de la boutique pour former son propre gang, et assouvit sa terrible vengeance sur les truands du quartier. Une fois ceux-ci hors course, le Pingouin prit le contrôle des opérations d'extorsion du quartier, et érigea en peu de temps l'un des gangs de Gotham les plus prolifiques.

Image:Bible BTAS Pingouin.jpg

Dans notre série, le Pingouin trempera dans toutes les combines illégales des dessous de Gotham. Contrebande, gangs, jeux et blanchiment d'argent, tout ça c'est le business de l'oiseau diabolique. Néanmoins, il fera toujours attention à se présenter comme un gentleman de la bourgeoisie. C'est important pour deux raisons : premièrement, il se considère lui-même comme un notable de la ville généreux et sophistiqué. Il porte une redingote démodée et élimée, un chapeau haut-de-forme, un accoutrement qu'il considère lui-même comme bourgeois. Il aime aussi les citations d'écrivains classiques, particulièrement Shakespeare, que, pour ajouter une touche d'humour à son personnage, il arrivera rarement à citer correctement. Le Pingouin est plus préoccupé par l'impression de bonne éducation qu'il peut donner, plutôt que d'avoir la citation correcte. La deuxième raison pour que le Pingouin joue au gentleman, c'est que ça lui sert de couverture vis-à-vis de sa mère qui ignore ses méfaits criminels. Mme Cobblepot aime réellement son fils, et le Pingouin craint que si elle venait à apprendre la vérité à son sujet, ça pourrait la tuer.

Bien qu'il soit souvent vu en compagnie de magnifiques femmes (généralement "louées"), les rapports humains dans leur ensemble ne signifient pas grand-chose pour le Pingouin. Il considère les gens comme des maux nécessaires qu'il peut acheter, vendre ou renvoyer selon son bon vouloir. Toute son affectation est réservée à sa mère et à ses précieux oiseaux.

Depuis qu'il est enfant, le Pingouin a un lien presque psychique avec les oiseaux. Durant ses jeunes années de solitude, les oiseaux étaient sa seule compagnie. Ils obéissaient à tous les ordres du jeune Cobblepot, et quand il commença sa carrière en tant que Pingouin, il s'en servit souvent comme complices de ses crimes, s'ils n'en étaient pas l'objectif. Notons que malgré sa prétention de sophistication, le Pingouin est réellement reconnu comme l'un des principaux spécialistes des oiseaux. En effet, il a écrit plusieurs articles d'ornithologie lors de ses divers séjours en prison qui ont été acclamés par les spécialistes. (Lorsqu'il est de sortie pour perpétrer un crime, le Pingouin dit à sa mère qu'il s'absente pour donner une conférence, ou il trouve un autre prétexte en rapport avec les oiseaux).

La signature propre au Pingouin est sa panoplie de parapluies truqués. Il a une grande collection de fusils mortels, chacun équipé d'une fonction meurtrière. Certains tirent des balles ou envoient du gaz, alors que d'autres envoient des chocs électriques ou renferment une lame rétractable. Ses parapluies les plus perfectionnés peuvent être utilités comme hélicoptères pour s'échapper rapidement. Bien sûr, il en a un ou deux qui le protègent simplement de la pluie. Cette obsession des parapluies a une origine bien simple : le père du Pingouin est mort d'une pneumonie, et Mme Cobblepot a toujours insisté pour que son "petit Oswald" emporte toujours son parapluie avec lui où qu'il aille. En conséquence, ça a créé chez lui un côté hypocondriaque.

En ce qui concerne Batman, le Pingouin veut surtout le voir mort. Il y a peu de rivalité d'esprit entre les deux adversaires, à l'inverse de Batman et du Joker ou de l'Homme-Mystère. Le Pingouin considère Batman comme une nuisance toute en muscles, pas tellement différente des blousons noirs [buffed-up goones] qui le martyrisaient quand il était enfant. En conséquence, le Pingouin a tendance à sous-estimer les capacités de détective du Chevalier Noir, qui l'arrête à chaque fois.

Catwoman

Riche, glamour, et d'une étourdissante beauté, tels sont les qualificatifs du gratin de Gotham à l'égard de Selina Kyle. Véritable coqueluche de la jet set, Selina est fortunée et célèbre pour ses généreuses donations aux organisations de protection des animaux.

Ce que personne ne sait, c'est que Selina Kyle mène une double vie sous l'identité de la mystérieuse Catwoman, une silhouette furtive qui prend comme cible la fortune des riches fainéants et corrompus. La même personne qui partage une coupe de champagne avec la mondaine Selina un soir, peut trouver son coffre pillé par Catwoman la nuit suivante.

Ayant grandi dans les rues pauvres de Gotham, Selina a été contrainte de voler pour vivre. Une fois adulte, elle devint la plus grande cambrioleuse de la ville et adopta un déguisement de chat pour accentuer le mystère autour de sa légende naissante.

Bien que voleuse, Catwoman possède son propre code de l'honneur. Ayant elle-même vécu dans le besoin, elle ne vole jamais ceux qui n'en ont pas les moyens. Les riches, particulièrement ceux qui utilisent leur argent à des fins criminelles, sont des proies de choix pour elle. Elle est un peu comme un Robin des Bois des temps modernes, sauf qu'au lieu de donner aux pauvres, elle garde pour elle.

Les liens de Catwoman avec les chats sont aussi forts que ceux du Pingouin avec les oiseaux. Elle jouit d'un lien spécial avec les félins, et tous les chats, domestiques ou sauvages, lui font instinctivement confiance. Catwoman possède quelques tigres et léopards qu'elle a libérés de contrebandiers et se servira occasionnellement de leurs crocs et de leurs griffes pour une défense complémentaire. Mais Catwoman est elle-même une adversaire redoutable : elle porte tout le temps sur elle un fouet "chat à neuf queues", et elle est autant une athlète extraordinaire qu'un redoutable combattant au corps à corps.

Dans notre série, la relation entre Catwoman et Batman sera complexe. Il y a une indéniable attirance entre eux, et il travailleront occasionnellement ensemble sur une même affaire chacun à leur façon. Toutefois, Catwoman est une criminelle, et Batman sera déchiré entre ses sentiments pour elle et son désir de voir la justice rendue. À ce dilemme, s'ajoute le fait que Batman est le seul à savoir qui est Catwoman en réalité.

Lors d'un épisode, nous verrons comment Batman, en tant que Bruce Wayne, découvre secrètement la double vie de Selina Kyle. Malgré cela, Selina ignore que Batman (ou Bruce Wayne) connaît son secret. Et Batman sait que révéler sa double identité ne lui enlèvera pas ses doutes, de toutes façons.

L'Homme Mystère

Il y a des années, le jeune Eddie Nashton a gagné un prix scolaire pour être le premier à avoir résolu un puzzle compliqué. Ce n'était pas dur. Le garçon avait un esprit vif, il était analytique, et encore plus important, il trichait. Motivé par ses succès, le garçon devint un expert pour résoudre les puzzles, les jeux et les énigmes.

Quelques années plus tard, Nashton changea son nom en Edward Nigma, et se surnomma lui–même "le Roi du Puzzle". Il a fait fortune en inventant des puzzles et des jeux qu'il exposait lors d'expositions à travers le pays. Mais cela s'avérait trop facile pour l'esprit capricieux de Nigma, et il décida de créer un puzzle criminel à grande échelle. Les polices de toutes les villes ont été jouées par les crimes chimériques du mystérieux "Homme-Mystère", mais quand Nigma essaya à Gotham, son tout premier plan fut décrypté et résolu par Batman. Alors qu'il était emmené en prison, l'Homme Mystère jura qu'il construirait une énigme criminelle que même Batman ne pourrait résoudre.

Jusqu'ici, l'Homme Mystère n'a pas encore réussi à concevoir une énigme que Batman n'a pas été capable de trouver. Pas que l'Homme Mystère soit un parfait idiot : il est en fait meilleur que quiconque dans les forces de police. Mais il est tellement maniaque dans son désir de surpasser Batman qu'il ne peut commettre un crime sans laisser au Chevalier Noir un indice qui lui permette de l'attraper.

Image:Bible BTAS Riddler.jpg

Dans notre série, nous dépeindrons l'Homme Mystère comme un esprit acéré, un génie dont les cryptogrammes seront à des années-lumières des énigmes drolatiques et grotesques de la série TV des années 60. Il peut aussi bien défier Batman avec une ancienne citation, comme "l'Énigme du Sphinx", ou laisser un indice à travers la disposition des objets sur une table. Les scénaristes devraient se mettre eux-mêmes au défi de présenter les plus intéressantes énigmes visuelles qu'ils peuvent imaginer pour les histoires avec l'Homme Mystère.

Il est également à noter que parmi tous les adversaires principaux de Batman, l'Homme Mystère est probablement celui qui est le plus à même de percer l'identité secrète de Batman. Après tout, un homme masqué est une sorte d'énigme en lui-même, ce qui rend l'idée de démasquer le Chevalier Noir très séduisante pour l'Homme Mystère. E. Nigma n'est pas réellement enclin à tuer Batman, ce qui correspond plus à un caractère vicieux comme le Pingouin et quelques autres que nous présenterons. L'Homme Mystère, même plus encore que le Joker, est obsédé par l'idée d'une course-poursuite avec Batman.

Sans Batman, que resterait-il à l'Homme Mystère ? Il devrait se résoudre à abandonner sa carrière, ou à se rendre à Central City pour se mesurer au coureur superstéroïdé [NDT : Flash].

Double-Face

Image:Bible BTAS Two-Face.jpg

La créature grotesque appelée Double-Face est certainement le personnage le plus tragique de la galerie des ennemis de Batman. À l'origine, Harvey Dent était le charismatique procureur de Gotham City, apprécié de tous. Il menait une véritable croisade pour la justice, et consultait même Batman sur des dossiers-clés. Pendant que Batman poursuivait un chef de gang, Dent surprit le criminel et essaya de le maîtriser lui-même. Pendant la bagarre, le gangster jeta une fiole d'acide au visage de Dent. Cela lui défigura le côté gauche du visage de façon horrible et permanente. Lorsque le procureur découvrit ses cicatrices, il en devint fou de désespoir.

Notre série sera unique car nous montrerons Harvey Dent non seulement en tant que Double-Face, mais également, pendant au moins la première semaine d'épisodes, sous son identité originale de procureur de la justice à Gotham. L'histoire de Double-Face est émotionnellement trop riche pour être traitée en un seul épisode, et la tragédie de son état ne sera que plus réelle si nous le voyons d'abord en tant que proche allié de Batman dans le système judiciaire. Dans ces histoires, nous montrerons la confiance et l'amitié naissantes entre les deux hommes, toutes deux irrémédiablement détruites en même temps que le visage de Dent. Il tiendra Batman pour responsable de ce qui lui est arrivé, et n'aura de repos qu'une fois qu'il aura chassé et tué le Chevalier Noir.

Avec la perte de son visage, Dent a renoncé à la loi et à l'ordre. Néanmoins, la croisade du procureur n'est pas totalement morte au fond de lui. Double-Face emporte toujours une pièce de monnaie à deux faces : un côté est intact, l'autre est entaillé et griffé. Un lancer de la pièce décidera si Double-Face commettra un acte juste ou mauvais.

À la suite de son accident, Double-Face est devenu obsédé par le nombre deux. Il a une attirance psychotique pour tout ce qui va par paires et/ou tout ce qui suggère une double nature. Cela peut vouloir dire qu'il préfère cambrioler une société située au vingt-deuxième étage ou une entreprise située dans la rue des Jumeaux. Il cherchera tout objet en double, et dans une histoire prévue, tout objet en triple, avec l'intention de détruire l'un d'eux. Double-Face étant totalement imprévisible, cela fait de lui l'un des ennemis les plus dangereux de Batman.

L'Épouvantail

L'ancien professeur d'université Jonathan Crane était obsédé par l'utilisation de la peur pour provoquer l'obéissance de ses cobayes. Quand l'un de ses sujets mourut à cause d'une "overdose de peur", Crane fut suspendu de toute autre activité d'enseignement. Ulcéré et ivre de revanche à l'égard du monde en général, Crane habilla sa silhouette malingre avec les haillons d'un épouvantail et utilisa ses toxines de peur pour soumettre d'innocentes personnes à sa volonté.

Portant bien son nom, l'Épouvantail a un corps chétif, squelettique et ne représente une menace physique pour personne. Son véritable pouvoir réside dans son cerveau, et il est un maître de la manipulation. Le modus operandi de l'Épouvantail consiste à découvrir les plus grandes peurs de ses victimes… puis à les utiliser contre elles. Bien que n'ayant jamais eu réellement besoin de perpétrer de meurtres, il incite les foules aux émeutes et pousse les gens au suicide. Une fois sous son contrôle, les victimes démunies lui promettent tout : argent, possessions, terrains ou l'obéissance complète et aveugle.

Poison Ivy

Image:Bible BTAS Poison.jpg

Quand elle était enfant, les seuls "amis" de l'humble Pamela Isley étaient les plantes qu'elle gardait dans la serre de sa famille. Ensuite, au lycée, la fille timide fleurit en une attirante jeune femme et se trouva assaillie par les prétendants. Anxieuse, Pamela était effrayée par cette attention et se referma encore plus. C'est alors qu'un jour où elle travaillait seule dans la serre, un groupe de jeunes endurcis la surprirent et l'attaquèrent. Pendant la lutte, des lampes chauffantes se brisèrent, déclenchant un incendie. Pamela s'échappa, mais alors qu'elle regardait la serre brûler, elle jura qu'elle trouverait un moyen d'utiliser et d'humilier tous les hommes pour se venger de la façon dont elle avait été abusée.

Après des années d'études, Pamela inventa un "élixir d'amour", extrait d'une plante rare, et l'utilisa pour plier les hommes à sa volonté. Adoptant le nom de Poison Ivy, la fille commença une vie criminelle, prenant aux hommes riches tout ce qu'ils avaient. Lors de leur premier affrontement, Ivy essaya, sans succès, d'utiliser sa potion sur Batman, mais il avait déjà analysé les traces de la potion sur les autres victimes, et s'était protégé lui-même avec un antidote. Parce que Batman était le premier homme qu'elle ne put séduire, Ivy développa une attirance inavouée pour lui. Depuis, son but est d'asservir son cœur par tous les moyens.

Poison Ivy est douée d'un métabolisme unique qui l'immunise contre tous les poisons. En conséquence, elle peut manier pratiquement toutes les toxines qu'elle utilise fréquemment lors de ses crimes. Son propre costume est taillé pour ressembler à des feuilles de lierre vénéneux, et il est aussi recouvert de la sève nocive de cette plante. Cela fait de Poison Ivy une fille difficile à enlacer…

Ra's al Ghul

Maître criminel aidé par une organisation internationale, le mystérieux Ra's al Ghul ne désire rien moins qu'un contrôle mondial absolu. Son mental génial rivalise avec celui de Batman, et il est la seule personne à avoir compris que le Chevalier Noir et Bruce Wayne sont une même personne, par logique et déduction.

Bien qu'il semble être un cinquantenaire particulièrement bien conservé, Ghul a vécu bien plus de décennies, voire de siècles. Grâce au Puits de Lazare (une mixture de produits chimiques exotiques), les adeptes de Ghul ont suivi leur chef à travers le temps. Ghul dit qu'il n'aura de repos qu'une fois son rêve d'un monde parfait réalisé. Un monde sans faim, maladie ou peur, et un monde qui le reconnaîtrait comme le maître absolu. Le fait qu'il pratique fréquemment l'extorsion, le terrorisme et le meurtre pour atteindre son but est, selon lui, hors de propos. Son rêve d'un monde parfait doit être entretenu à tout prix, et si quelques personnes sont écrasées en route, il pense que ce n'est qu'un petit prix à payer.

Image:Bible BTAS Ra's.jpg

Malgré son caractère impitoyable, Ra's al Ghul a un étrange sens de l'honneur lorsque Batman est concerné. Ghul considère le Chevalier Noir comme son ultime défi et, peut-être un jour, comme le successeur de son empire mondial, s'il arrive à le rallier à sa cause.

Pour arriver à cette fin, Ghul a mis toutes les chances de son côté en faisant de sa fille Talia un rouage de son plan pour convaincre Batman. Comme son père, Talia est une tacticienne brillante et une grande guerrière. Il y a beaucoup d'attirance entre elle et Batman, mais la vilénie de son père a toujours condamné cette relation aux yeux de Batman. Néanmoins, ni Ra's ni Talia n'ont encore admis leur défaite, et ils espèrent toujours faire pencher Batman de leur côté.

Mister Freeze

Image:Bible BTAS Mister Freeze.jpg

Autrefois un "expert" sournois en cryogénie, travaillant sur un corps gelé, Mister Freeze n'a échappé à la police dans son laboratoire, que pour être attrapé par Batman. Lors de leur affrontement, Freeze est tombé dans une chambre cryogénique où il a été glacé dans un état proche de la mort. Après être revenu à lui, il a découvert qu'il ne pouvait vivre qu'à une température inférieure à zéro, et jura de faire payer Batman pour ce qu'il lui était arrivé.

M. Freeze porte un casque et un costume spécialement conçu pour préserver son corps à -50°. Il porte aussi un "pistolet réfrigérant" qui peut geler instantanément les gens ou rendre le métal si fragile qu'il se brise au moindre choc. À cause de sa mort dans la glace et de sa résurrection, Freeze se considère lui-même comme un être émotionnellement "froid", plutôt que comme un cadavre ambulant. Il ne se préoccupe aucunement des innocents qui peuvent être blessés par ses crimes ou les méthodes qu'il emploie pour mener à bien ses plans. Tout sentiment humain a été gelé pour lui.

Tous les crimes de Freeze ont un rapport avec le froid et la neige, ce qui fait de lui un méchant à placer dans un contexte hivernal. Par ailleurs, une association entre Mr. Freeze et le Pingouin pourrait amener à des possibilités intéressantes.

Autres criminels

Ce ne sont évidemment pas les seuls méchants dans la galerie des ennemis de Batman. Nous encourageons les futurs scénaristes à consulter les comics de Batman pour d'autres criminels pittoresques qui pourraient amener à une histoire intéressante. Les quelques candidats probables comprennent :

  • Le Ventriloque : un criminel apparemment inoffensif qui donne des ordres à travers son impitoyable et grossière marionnette, Scarface.
  • Calendar Man : un voleur qui met en scène ses crimes en rapport avec des dates du calendrier, des jours de la semaine, les signes du zodiaque, les vacances, etc.
  • Dr. Hugo Strange : un scientifique brillant mais malade qui transforme ses patients en géants simplets et brutaux.
  • Clayface : un ancien criminel médiocre qui, grâce à un élixir secret, peut copier le visage de n'importe qui.
  • Le Chapelier Fou : un génie psychopathe qui commet des crimes sur le thème du "Pays des merveilles" de Lewis Carroll, et contrôle l'esprit des gens grâce à un mécanisme intégré à son chapeau.
  • Killer Croc : un "homme-reptile" incroyablement fort, couvert d'une peau d'alligator pare-balles et possédant des dents et des griffes coupantes comme des rasoirs. Il est le maître des égouts de Gotham City.

Image:Bible BTAS Chapelier.jpg

  • Man-Bat : autrefois un zoologiste dévoué, Kirk Langstrom a testé sur lui-même un sérum expérimental fait à partir de sang de chauve-souris et s'est transformé en un monstre déchaîné, mi-homme, mi-chauve-souris. Bien que Batman ait trouvé un antidote éphémère, Langstrom ne peut jamais être sûr qu'il ne redeviendra pas un jour le terrible Man-bat.
  • Gentleman Ghost : personne, pas même Batman, n'est sûr que cet élégant spectre, à moitié invisible, est un véritable fantôme ou non. Néanmoins, l'homme connu comme le Gentleman Ghost a utilisé ses pouvoirs de dématérialisation et de lévitation pour échapper à la police de Gotham à de nombreuses reprises.


Les scénaristes devraient garder à l'esprit que bien qu'on puisse utiliser n'importe lequel de la gigantesque galerie d'ennemis de Batman, notre série ne devrait pas se limiter au "tordu du jour". Les méchants habituels peuvent servir à de superbes histoires, mais n'excluez pas les gangsters, politiciens véreux, les mystères des casiers [locker-door mysteries] ou les menaces technologiques occasionnelles qui peuvent illuminer une histoire.

Liens internes

Le document étant relativement long, celui-ci a été réparti sur quatre pages :