January 24, 2021, Sunday, 23

Captain Cold (The Flashpoint Paradox)

De La Tour des Héros.

Pages en progrès. Cliquez pour en savoir plus.
Page en progrès
Cet article concerne le criminel du film La Ligue des Justiciers : Le Paradoxe Flashpoint. Pour les autres interprétations du personnage, voir Captain Coldalt=Page d'aide sur l'homonymie

Dans le film La Ligue des Justiciers : Le Paradoxe Flashpoint, Captain Cold est un criminel, ennemi de Flash.

Sommaire

Personnage de DC Universe Animated Original Movies
Captain Cold
Série d'origine DC Universe Animated Original Movies
Première apparition La Ligue des Justiciers : Le Paradoxe Flashpoint
Nom Captain Cold
Alias Citizen Cold
Statut Criminel
Sexe Masculin
Âge Inconnu. La trentaine ?
Origine La Terre (humain)
Pouvoirs Aucun
Armes Deux pistolets réfrigérants
Caractéristiques Criminel puis héros de Central City selon les réalités.
Affiliation Les Lascars
Lieu d'action principal Central City
Voix originale(s) Danny Jacobs
Voix française(s) Thierry Murzeau
Personnage créé par John Broome et Carmine Infantino
Date de création 1957
Personnages du filmForum

D'après le film

Engagé un soir avec ses collègues des Lascars par le Professeur Zoom, Captain Cold lance l'attaque décisive permettant de piéger Flash dans son propre musée. Malgré leur réussite, les bandits sont transformés en bombes humaines par leur employeur et Cold ne devra son salut qu'à Wonder Woman, appelée en renfort par l'homme le plus rapide du monde avec le reste de la Ligue des Justiciers, qui le remet ensuite entre les mains de la police.

Dans la réalité alternative, le Captain est devenu le héros Citizen Cold, vedette de son propre musée, affrontant les malfrats de Central City tel Captain Boomerang et est convié par Cyborg pour recruter Batman comme agent du gouvernement américain.





D'après la BD originale

Dans la réalité de Flashpoint et la mini-série qui lui est consacrée, Captain Cold est Citizen Cold, le héros de Central City, affrontant les ennemis de Flash. Il décline l'invitation de Cyborg à joindre la résistance dans la série principale. Lorsque Wally West, dont il cherche à séduire la tante Iris, le confronte sur son passé criminel, il réduit le jeune homme au silence en le congelant. Après avoir éliminé les Lascars qui ont assassiné sa sœur cadette Lisa, Cold voit ses sinistres agissements démasqués par Pied Piper et finit congelé à son tour par sa propre arme, des mains d'Iris.

Analyse

L'intrigue, déjà très dense, ne pouvant trop se disperser, on ne s'étonnera guère de voir Citizen Cold à peine évoqué. C'est donc d'un prologue inédit au matériau d'origine, faisant un rapide tour d'horizon des adversaires de Flash, que l'incontournable Captain doit se contenter pour exister.

Cette nouvelle situation s'avère pour le coup aux antipodes du comic, qui dépeignait Cold comme un anti-héros bien plus nuisible qu'en malfaiteur. Le portrait qui nous en est esquissé, sous un jour proche de ce qu'on a pu connaître dans les années 90, ne le met en effet guère à l'honneur : celui d'un malfrat à la petite semaine, ni bien dangereux ni bien malin, dépassé par un univers très sombre, objet de moquerie puis dupe du terrible Zoom et ne la ramenant pas face à une Ligue iconique.
Le pauvre bougre est même carrément ridiculisé, voir son arme retournée contre lui puis sa ceinture arrachée faisant office de castration puis de déculottée symboliques ; situations d'autant plus humiliantes qu'elles sont infligées par une femme (rappelons pour ceux qui l'ignorent que le personnage est à la base un incorrigible dragueur macho).

Pour nuancer cet état de faits peu glorieux, Cold a pour lui d'être le déclencheur de la défaite initiale du bolide écarlate. Subtilement mis en avant par rapport à ses collègues dont il semble être à défaut du leader, le porte-parole, le maître du zéro absolu se voit décerner tout de même l'honneur d'être le premier indicateur du monde alternatif.








Notes sur le design



Le look de Captain Cold se veut fidèle aux comics. Citons parmi les menues différences : les holsters ceinturant les cuisses, les lentilles non plus blanches mais d'un bleu translucide et comme dans le DCAU la capuche blanche au lieu du bleu traditionnel.

Voix originale

Danny Jacobs, crédité uniquement pour le rôle de Grifter, prête sa voix au Captain sur un ton très voyou, plus jeune et moins grave que dans la plupart des interprétations. Notons qu'on aurait pu s'attendre à ce que le personnage soit doublé une fois de plus par Lex Lang ou Steve Blum, tous deux présents au casting.

Voix française

C'est à Thierry Murzeau qu'a été confié la voix de Cold en VF, pour le coup plus grosse et plus mûre qu'en VO. Le choix ne s'est sans doute pas porté sur Michel Vigné, pourtant son interprète des dernières séries, par la présence dans la même scène d'Aquaman et de Captain Atom.

Films

Légende :
 : épisodes-clés exposant les origines du personnage ou relatant des évènements dont les conséquences seront importantes dans la vie de celui-ci.
(caméo) : épisode dans lequel le personnage n'apparaît qu'un bref instant, généralement sans avoir de réplique.
(mentionné) : épisode dans lequel le personnage n'apparaît pas mais dans lequel il est mentionné.

DCUA Original Movies :

Références

Sources images et infos :