December 8, 2019, Sunday, 341

Mr Lucky

De La Tour des Héros.

Pages en progrès. Cliquez pour en savoir plus.
Page en progrès

Dans le DC Animated Universe, Watkins est un figurant de la série Batman Beyond surnommé "Mr Lucky" par les fans à cause de sa tendance à apparaître au mauvais endroit au mauvais moment.

Personnage de Batman : La Relève
Série d'origine Batman : La Relève
Autre(s) série(s) La Nouvelle Ligue des Justiciers
Première apparition Renaissance (1) (BB)
Dernière apparition Épilogue (JLU)
Identité réelle Watkins
Statut Figurant, Témoin, Victime
Sexe Masculin
Âge Inconnu. La quarantaine ?
Origine La Terre (humain)
Cheveux Noirs (dégarni)
Yeux Noirs
Pouvoirs Aucun
Armes Aucun
Caractéristiques facilement reconnaissable ;
a le chic pour se retrouver
au mauvais endroit au
mauvais moment.
Liens de parenté épouse, fille
Affiliation Wayne-Powers Enterprise (supposément)
Base Gotham City
Lieu d'action principal Gotham City
Voix originale(s) Michael Tucker
Voix française(s) Pierre Laurent
Patrick Béthune
Personnage créé par Paul Dini et Alan Burnett
Date de création 1999
Personnages de la sérieForum

D'après les séries

Dans Batman : La Relève

Dans Renaissance (1re partie), Mr Lucky pianote sur son PDA et regarde le journal télévisé dans le même métro aérien que Terry McGinnis, qui va s'interposer entre un Jokerz et sa victime.

Dans Le Golem, il s'enfuit parmi d'autres visiteurs du centre commercial, lors de la première attaque du Golem, passant juste derrière Blade.

Dans Le Fléau, il attend le métro avec son attaché-case à la main et voit vraisemblablement Mr Freeze sauver le chat alors que Batman le file.

Dans Monstres sacrés, il assiste ébahi à la première victoire du Trio Tellurique.

Dans Stridor, il est assis à côté de Bruce Wayne, au premier rang, lors du vote pour la motion de Derek Powers selon laquelle, afin de s'étendre, Wayne-Powers se porte acquéreur du quartier historique auprès de la municipalité. Il se lève, comme tous les autres, une fois la séance levée.

Dans Chasse gardée, il est assis dans le métro, Terry passe devant lui pendant qu'il est pris en chasse par le Trappeur. Quand celui-ci transperce le toit, on le revoit en train de s'enfuir à l'arrêt suivant, avec son attaché-case et une veste bleue, parmi les autres passagers.

Dans Un profil peut en cacher un autre, il monte en retard, avec son attaché-case, dans un train de métro aérien où se trouvent Terminal et ses Jokerz, qui le malmènent avant de le laisser seul avec des dentiers mécaniques aiguisés. Il tombe alors du building mais Batman le sauve.

Dans Une vie de rêve, il marche dans la rue, son attaché case et sa veste bleue à la main, passant pas très loin de Donny Grasso en train de mendier des crédits.

Dans L'Armée des rats, Terry s'assied à côté de lui dans le métro et semble s'amuser de le reconnaître. L'homme semble ensuite dérangé que Terry reçoive un coup de téléphone.

Dans Le Monde à l'envers, il assiste à la soirée que le Commissaire Barbara Gordon donne en l'honneur du procureur Sam Young, interrompue par un Stan le Détraqué venu dénoncer la corruption et les méfaits de la bureaucratie…

Dans Zeta, lorsque Zeta passe en revue ses précédentes apparences, la première à défiler est la sienne.

Dans Comme des robots, Mr Lucky apparaît comme un téléspectateur inquiet de l'heure en entendant le Dr Wheeler parler des adolescents qui rentrent tard voire découchent.
À la fin de l'épisode, nous le revoyons, en compagnie de sa femme, en train d'accueillir sa fille à la sortie du centre de détention du Dr Wheeler.

Après quinze épisodes d'affilée où ce figurant est absent, nous le retrouvons dans Les Lois de la nature.
Il y fait une pause-café dans un parc tout en regardant le journal télévisé où est diffusé un sujet sur James Van Dyle. Sentant une présence, il se retourne, voyant alors le gorille Pattoune qui se tient juste derrière lui. Effrayé par l'imposant animal, qui a un contentieux avec le prétendu défenseur des animaux, il lâche un cri de terreur et s'enfuit, laissant sa mallette et son encas derrière lui.

Dans Cobra (1re partie), il traverse un couloir reliant deux buildings lorsque Batman, cherchant désespérément à ralentir sa chute avec les jet-propulseurs de ses bottes, passe à travers les murs de ce couloir, fracassant les vitres.

Enfin, dans Compte à rebours, il est en train de conduire quand Stan le Détraqué envoie sa voiture dans le décor, finissant sa course dans un réverbère. Le criminel le traite alors de chauffard.


Notons que dans Bébé-œuf, Mr Lucky n'apparaît pas lui-même mais on peut s'amuser de remarquer que le majordome qui se fait cambrioler par Maman MAM et ses fils lui ressemble assez.
De même, dans Laserman, un des infortunés passagers de l'ascenseur est son sosie à un bouc près.
Ajoutons également que, dans L'Armurier, Jared Tate dit à Max Gibson que les transports en commun permettent de faire des rencontres intéressantes, ce qui fait irrémédiablement penser à lui vu le nombre de fois où on l'y a vu.
Enfin, un autre clin d'œil à "Mr Lucky" est possible dans La Ligue des Justiciers (1re partie), où l'un des civils sauvés par Faucon Noir est vu uniquement de dos mais a les mêmes cheveux noirs dégarnis !
















Dans La Nouvelle Ligue des Justiciers

Dans Épilogue, durant le flashback situé peu avant la conception de Terry, il traverse la rue juste avant que les futurs parents de ce dernier, Warren et Mary McGinnis, ne passent au même endroit.

Caméos

D'après les BD tirées des séries

Les dessinateurs des comics Batman Beyond ne semblent pas avoir repris l'idée d'insérer ce figurant récurrent dans leurs cases. Une vérification s'impose toutefois.

D'après les comics

Comme la plupart des personnages de Batman : La Relève, Mr Lucky a été créé pour la série et n'existait donc pas dans les comics auparavant.

Il n'est à ce jour encore jamais apparu dans l'univers DC, mais il semble vraisemblable qu'un jour ou l'autre, un dessinateur fan de la série le représente en arrière-plan d'une de ses cases en guise de clin d'œil…

Analyse

De par son statut de simple figurant (le plus souvent muet, de surcroît), on sait peu de choses sur Mr Lucky, mais certaines de ses apparitions permettent de cumuler des indices.

On peut ainsi déduire de son apparition dans Stridor qu'il est un actionnaire important de Wayne-Powers, et Comme des robots nous le présente comme un mari et comme un père qui a du mal à gérer la crise d'adolescence de sa fille.

Plus important, le fait que Zeta ait son apparence en stock implique qu'il s'agisse d'une de ses anciennes victimes, et que le synthoïde l'aurait donc au moins séquestré, ce qui voudrait dire, étant donné ses cibles habituelles, que l'homme était lié de près ou de loin à des affaires de terrorisme !

Beaucoup d'habitants de Gotham City ont été témoins d'événements mémorables, mais sans doute peu peuvent se vanter d'en avoir vu autant : il a vu de ses yeux en pleine action un Jokerz, le Golem, le Trio Tellurique, le Trappeur, Stan le Détraqué ou encore le gorille Pattoune (qui lui a fait forte impression), mais il a aussi été en présence de Victor Fries (alias Mr Freeze), du milliardaire Bruce Wayne, de Derek Powers, du Commissaire Barbara Gordon, du procureur Sam Young, et bien sûr sans le savoir de Batman 1 et 2 et Batgirl en civils… Il a même été en contact direct avec plusieurs d'entre eux puisqu'il a été victime d'un accident causé par Stan le Détraqué et d'une agression de Terminal et ses Jokerz qui aurait bien failli lui coûter la vie si Batman ne l'en avait pas sauvé. Il est en effet aussi l'un des rares à avoir rencontré Batman en plein jour, mais également à l'avoir vu trois fois à l'œuvre !

Vu le nombre de super-criminels et d'événements qui ont croisé sa route, il est difficile de reprocher à "Mr Lucky" son manque de courage, mais force est de constater qu'il est parfois lent à réagir (il ne réalise pas tout de suite que c'est un grand singe qui se tient derrière lui, ni que le camion derrière lui envoie valser les voitures sur son passage) et a du mal à gérer les situations difficiles. La fuite s'impose souvent à lui comme première réaction, et son aptitude au volant s'avère plus que moyenne lorsque, embouti par la fourgonnette de Stan le Détraqué, il n'arrive pas à redresser et finit donc sa course dans le décor.

Sa fille a été l'une des victimes du centre de détention du Dr Wheeler, où il l'avait envoyée car il la considérait comme une adolescente difficile (qui découchait notamment et/ou avait tendance à rentrer tard le soir sans les tenir informés, lui et sa femme, de ce qu'elle faisait, avec qui et où).

Terry McGinnis s'est retrouvé en sa présence à plusieurs reprises (dont deux fois en costume) et a fini par le remarquer, s'amusant de la coïncidence.

On peut également noter, même si en eux-mêmes ces personnages n'ont aucun statut particulier dans l'histoire, qu'il a aussi été en présence de plusieurs personnages réguliers de la série, à travers les lycéens Nelson Nash (victime du Golem, de Kobra et du Trappeur), Bobbi "Blade" Summer (intérêt sentimental de Willie Watt et victime du Golem) et Chelsea Cunningham (première victime de Spellbinder).

De par son apparence, on pourrait laisser supposer un lien de parenté avec Temple Fugate, adversaire du premier Batman, mais aucun élément ne permet de confirmer cette théorie qui reste donc totalement spéculative.

Plus qu'un gag récurrent entre auteurs, Mr Lucky a une certaine importance puisque, avec son apparition dans Renaissance (1), il est la première personne que nous voyons à l'époque où se déroule la série, et il aura suffisamment marqué pour que Bruce Timm, Dwayne McDuffie et Dan Riba pensent à le mettre en scène dans Épilogue pour ce qui devait être l'épisode final du DCAU.
On remarquera au passage que, ironiquement, sa dernière apparition en termes de production est rétroactivement sa première dans la chronologie de l'histoire !













Notes sur le design

Mr Lucky est reconnaissable à plusieurs caractéristiques :

  • Il porte un costume-cravate complet noir (exceptionnellement gris dans Comme des robots) et des lunettes rondes.
  • Il a les cheveux noirs mais le crâne dégarni.
  • Il a souvent un attaché-case à la main, ou plus rarement une mallette.

Ces caractéristiques concordent avec celles du Roi du Temps, personnage de Batman TAS, ce qui pourrait laisser penser qu'il est son descendant… La ressemblance trouve toutefois ses limites en l'absence de chapeau, accessoire porté quasi continuellement par Fugate et jamais par Watkins.

C'est un homme qui semble de taille moyenne mais lorsqu'il se retrouve face à Batman, on réalise qu'il est bien plus petit que ce dernier, bien que le héros soit plus jeune.

Notons que Mr Lucky possède une veste bleue (exceptionnellement orange dans Monstres sacrés) mais nous ne le voyons jamais la porter : quand il l'a, il la tient à la main.

Ajoutons que, comme tous les personnages de la série, Mr Lucky n'a pas de col à sa chemise, Bruce Timm et son équipe ayant décidé que la mode du futur s'en dispensait.

Voix originales

Michael Tucker est crédité dans le rôle de Watkins lors de son apparition principale dans Un profil peut en cacher un autre.

Par contre, son cri dans Les Lois de la nature et sa courte réplique dans Compte à rebours n'ont pas été crédités.

Voix françaises

Dans Un profil peut en cacher un autre, c'est Pierre Laurent qui double Watkins, lui donnant le même timbre qu'à Ned Flanders dans Les Simpson. Nous avons aussi pu l'entendre dans Teen Titans à travers les personnages de Mumbo ou encore Dr Light.

Le cri qu'il émet dans Les Lois de la nature, bel et bien redoublé pour la version française, n'a pas été identifié.

La courte réplique du personnage dans Compte à rebours est quant à elle interprétée par Patrick Béthune sur un timbre adouci.

Épisodes

Légende :
 : épisodes-clés exposant les origines du personnage ou relatant des évènements dont les conséquences seront importantes dans la vie de celui-ci.
(caméo) : épisode dans lequel le personnage n'apparaît qu'un bref instant, généralement sans avoir de réplique.
(mentionné) : épisode dans lequel le personnage n'apparaît pas mais dans lequel il est mentionné.

Batman : La Relève :


La Ligue des Justiciers :

Références

Sources images et infos :