July 16, 2018, Monday, 196

Livewire (DCAU)

De La Tour des Héros.

Pages en progrès. Cliquez pour en savoir plus.
Page en progrès

Dans le DC Animated Universe, Livewire (ou Électra) est une ennemie jurée de Superman.

Personnage de Superman TAS
Livewire
Série d'origine Superman : La Série animée
Autre(s) série(s) The New Batman Adventures
Justice League
Justice League Unlimited
Première apparition Électra (STAS)
Dernière apparition Remplacement temporaire (JLU)
Nom Électra
Identité réelle Leslie Willis
Statut Criminelle
Sexe Féminin
Âge Jeune femme
Origine La Terre (humaine)
Cheveux Noirs puis bleus
Yeux Noirs puis bleus très clairs
Pouvoirs Contrôle l'électricité, peut l'absorber et la projeter en rafales ; peut se dématérialiser pour se déplacer dans les câbles électriques.
Caractéristiques Chroniqueuse radio acharnée contre Superman, le tient responsable de sa transformation.
Affiliation Sid Melkin, Superman Revenge Squad, Legion of Doom
Base Hall of Doom
Lieu d'action principal Metropolis
Voix originale(s) Lori Petty (STAS, TNBA)
Maria Canals (JL)
Voix française(s) Magali Barney (STAS)
Virginie Ogouz (TNBA)
Caroline Maillard (JL)
Personnage créé par Evan Dorkin et Sarah Dyer
Date de création 1996
Personnages de la sérieForum

D'après les séries

Dans Superman : La Série animée

Animatrice radio pour la station WLXL, Leslie Willis consacre ses émissions à monter ses auditeurs contre Superman, dont elle estime qu'il agit uniquement pour faire parler de lui.
Un soir, elle anime un grand show en dépit des risques causés par l'orage qui se lève.
Son producteur, la police et même Superman tentent de lui faire interrompre la soirée, mais Leslie retourne la foule contre eux.
Finalement, un éclair s'abat sur la scène et lorsque Superman s'interpose pour encaisser la décharge, une partie dévie sur Leslie, qui sous l'effet de la foudre voit sa peau virer au bleu.

À l'hôpital, elle découvre qu'elle peut désormais contrôler l'électricité qui l'environne.
Elle sort en se dématérialisant dans une simple prise et commence à semer la destruction en ville.
Quand Superman arrive, elle le repousse en projetant une décharge puis elle prive la métropole de lumière.

Afin de faire le plein d'énergie, elle se rend ensuite dans une centrale mais Superman l'y rejoint, équipé de matériel isolant.
Celui-ci s'avérant relativement inefficace, c'est par la ruse que le super-héros parviendra à triompher puisqu'il la fait tirer sur le barrage, dont l'eau la court-circuite au point de lui faire perdre connaissance.


Plus tard, elle réussit à s'évader en manipulant un homme de ménage. Lorsque l'Inspecteur Dan Turpin donne une conférence pour annoncer son plan d'action, elle fait irruption pour le narguer mais Superman intervient et, mise en difficulté, elle prend la fuite.

Elle s'introduit à la prison de Stryker Island où elle propose une alliance au Parasite, permettant son évasion. Ils s'établissent dans un abri désaffecté du métro et mettent en place leur plan : ils se lancent dans une vague de crimes conjointe puis ils se rendent à la centrale électrique où elle fait le plein d'énergie.

À l'arrivée de Superman, elle fait en sorte que le Parasite le déleste de ses pouvoirs afin qu'elle puisse lui porter le coup fatal, mais le criminel décide alors de trahir son associée en volant ses pouvoirs à elle aussi, l'affaiblissant jusqu'à l'évanouissement. Il l'enserre alors d'un tuyau métallique, prévoyant de la garder prisonnière pour pouvoir se nourrir de son énergie à son gré.

Quand Superman, à qui le vilain réservait le même sort, parvient finalement à le vaincre (une nouvelle fois par la ruse), elle est emmenée avec lui par les autorités qui la neutralisent grâce à une camisole isolante.











Dans The New Batman Adventures

Lors d'un transfert à Gotham City où les laboratoires Gothcorp doivent essayer de lui rendre son état normal, elle profite de travaux sur la chaussée pour absorber l'électricité de câbles apparents, et à s'évader. Elle tombe sur Batgirl qui tente de l'arrêter, bientôt aidée par Supergirl.

Devant fuir pour recharger ses batteries, la criminelle va trouver Poison Ivy et Harley Quinn pour leur proposer une alliance, mais les deux héroïnes interviennent à nouveau.

Les trois vilaines parviennent à les mettre en difficulté et à leur échapper, mais bientôt les justicières retrouvent leur trace et remportent la victoire finale, notamment grâce à une chute massive d'eau.



Dans La Ligue des Justiciers

Livewire joint ses forces à plusieurs autres ennemis de Superman afin d'assouvir une vengeance commune. La coalition sème la destruction devant le Daily Planet pour attirer son attention, mais le héros n'agit plus en solitaire et ce sont ses coéquipiers de la Ligue des Justiciers qui arrivent les premiers.
Ils en viennent à bout, non sans que l'Homme d'Acier semble bel et bien tué (son sort s'avèrera ensuite moins tragique et il en reviendra).
C'est d'ailleurs Livewire qui est la première vaincue, J'onn J'onzz utilisant son pouvoir d'intangibilité pour lui faire encaisser à sa place un coup porté par Metallo.

Durant la période suivant la perte de Superman, de nombreux super-criminels sèment le chaos en ville et Livewire participe aux festivités en compagnie de plusieurs comparses tels que Copperhead, Volcana, Star Sapphire, Deadshot ou encore Kalibak.
Elle provoque ainsi le crash du Batplane et la neutralisation de Batman. Elle assomme également Hawkgirl avant de prendre sa revanche sur J'onn J'onzz en parvenant à le surprendre alors qu'il tentait justement lui-même de la surprendre.
Cependant, elle sera finalement vaincue lorsque Flash fera en sorte qu'elle le poursuive jusqu'à une réserve d'eau dont elle ne supportera pas le contact.





Dans La Nouvelle Ligue des Justiciers

Par la suite, on peut la voir parmi les rangs de la légion formée par le gorille Grodd pour se protéger de la Ligue des Justiciers.

Elle est ainsi présente lorsque Lex Luthor renverse Grodd, prenant le pouvoir.

Elle assiste également à la remise en question de l'autorité de Luthor par le Dr Polaris et Sinestro, puis à la tentative ratée de coup d'état par Polaris, dont Luthor retourne les pouvoirs contre lui pour affirmer sa supériorité intellectuelle et son intouchabilité.



D'après les BD tirées des séries

Superman Adventures est une adaptation papier très libre de la série animée Superman TAS. Les évènements contés dans ces bandes dessinées n'ont rien à voir avec les comics originaux exposés ci-dessous et les évènements sont parfois contradictoires avec les séries animées. Par exemple, dans cette version papier, Supergirl est insensible à la kryptonite alors que dans le dessin animé, elle la rend vulnérable.

Ici, Livewire fait plusieurs apparitions remarquables et suit un chemin dont la série animée La Ligue des Justiciers invalidera la possibilité de continuité : en effet, Livewire finit plus ou moins par se racheter une conduite, prêtant notamment main forte à Superman contre des attaques de Brainiac, puis Darkseid et Lex Luthor

Le personnage apparaît également dans les BD adaptées de la série La Ligue des Justiciers, intitulées Justice League Adventures et Justice League Unlimited, de façon toutefois mineure.

D'après les comics

Créée pour la série animée, Livewire n'a été intégrée aux comics que bien plus tard…

En 2006, juste avant le crossover événement Infinite Crisis, la scénariste Gail Simone et le dessinateur John Byrne racontent dans Action Comics #835 (VF Superman n°20) l'histoire de Leslie Willis, animatrice radio anti-Superman qui se voit renvoyée lorsque le propriétaire de la station, dont Superman vient de sauver l'épouse, décide de changer la nature de ses programmes. Furieuse, elle manifeste un pouvoir de contrôle de l'électricité et absorbe un éclair, ce qui marque sa transformation. Bien qu'affaibli par un combat contre une magicienne, Superman sort victorieux d'un affrontement difficile, et lui fait révéler où son frère, un photographe obsédé par Lois, la séquestre.

"Un an plus tard", Livewire attaque Superman au sein d'une escouade envoyée par Intergang. L'Homme d'acier vient tout juste de recouvrer ses pouvoirs, épuisés depuis l'année passée, mais il remporte malgré tout la victoire.
Nous la revoyons ensuite jouer un grand rôle dans l'évasion de plusieurs super-héros et criminels capturés par l'Auctioneer. À cette occasion, Livewire et Superman apprennent à mettre leurs différends de côté.

Au bout de quelque temps, Leslie reconnaît qu'elle a laissé son pouvoir lui monter à la tête alors qu'elle voulait juste être remarquée. Superman lui donne la combinaison de rétention qu'il portait à l'époque où il était lui-même devenu un être électrique, et elle rejoint l'équipe des "Supermen of America".


Analyse

En dépit de son faible nombre d'apparitions dans la série (seulement deux épisodes dont un introductif et un où elle partage la vedette avec un autre vilain), Livewire réussit à marquer les esprits, ce qui la mènera à faire des apparitions dans les autres séries du DCAU : en guest-star dans un épisode de The New Batman Adventures, mais aussi dans La Ligue des Justiciers au sein du Superman Revenge Squad puis en caméo dans la Legion of Doom.
Création originale pour la série, elle sera d'ailleurs même exportée dans les comics classiques au bout de quelques années.
La raison de ce succès est sans doute la forte personnalité du personnage développée par les scénaristes.
Avant même sa transformation, Leslie est une animatrice radio qui n'a pas sa langue dans sa poche, insultant les auditeurs qui la contredisent et décidant d'atteindre la célébrité en s'attaquant à Superman, icône la plus populaire de la ville.

Manipulatrice, elle trouve sans peine les bons mots pour que la foule adhère à sa vision de l'Homme d'acier ou rejette la police venue évacuer son concert, et elle tourne à son avantage l'interview de Lois Lane et Clark Kent en les faisant passer à l'antenne pour les déstabiliser.
Le manque de respect est un trait majeur du personnage, qui va appeler Bibbo Bibbowski "grand-père" ou se montrer familière avec "Clarkie" (ou encore, plus tard, Supergirl et Batgirl surnommées respectivement "Super idiote" et "Bat nulle", voire "tronche de cake" pour le conducteur de son fourgon), bien sûr toujours à l'antenne pour se considérer soutenue par ses auditeurs. Le Parasite se voit qualifié d'abruti puis d'aubergine (!), et évidemment c'est Superman qui en fait le plus les frais, qualifié de Super mariole ou encore de "grand singe" à la solde des policiers. On notera d'ailleurs que son discours n'est pas toujours cohérent, puisque dans un premier temps elle l'accusait de mener ses interventions uniquement pour faire parler de lui.
Quand Superman et les forces de l'ordre tentent de faire annuler son show, elle ne se soucie pas un instant de leur véritable motivation - le risque de l'orage pour le public ainsi qu'elle-même - et les accuse de vouloir la faire taire. Une fois de plus elle prend ses fans à parti, les poussant ainsi à rester exposés sans conscience du danger.

Une fois transformée, sa mauvaise foi la pousse à accuser Superman de l'accident alors qu'il a au contraire fait son possible pour la protéger de l'éclair.
Ivre de ses nouveaux pouvoirs, elle devient instantanément une criminelle semant le chaos, ne se souciant pas un instant de la population qui jusque-là s'était pourtant toujours montré fidèle envers elle et l'avait même soutenue dans son accusation.
Le téléspectateur comprend ainsi que Leslie ne s'intéresse en fait qu'à elle-même, caractéristique qu'elle dénonçait pourtant chez Superman !
La reconnaissance et le soutien du public qu'elle cherchait tant n'était en fait qu'une façon de flatter son ego (et de s'assurer une carrière bien payée).
En tant que criminelle dotée de pouvoirs, elle réussit dans un premier temps à mettre le justicier à mal mais dès la confrontation suivante il parvient à inverser la tendance en faisant preuve de ruse.

Elle réalise alors qu'elle est surclassée face au kryptonien et que, si elle veut prendre sa revanche, elle doit s'assurer l'aide d'un ou plusieurs alliés : pour commencer, elle fera appel au Parasite, dont la soif de pouvoir le mènera à la trahir, puis elle rejoindra successivement le tandem de Poison Ivy et Harley Quinn, le Superman Revenge Squad ou encore la Legion of Doom.

Pour s'assurer l'aide du Parasite, elle n'hésite pas à prendre des poses aguicheuses pour en quelque sorte charmer ce qu'elle considère comme un "pauvre type" (confère sa façon de lui parler ou de le traiter) et propose même de lui faire goûter à son pouvoir une fois leur plan accompli. La gourmandise du Parasite le poussant à vouloir se servir avant l'heure, on ne peut que supposer qu'elle n'aurait sans doute pas tenu parole.

Comme le laisse deviner cette première association, la jeune femme est plutôt dominante et cela posera problème lors de son alliance avec Harley et Ivy, l'Empoisonneuse étant elle aussi plutôt autoritaire. Le restaurant du Pingouin fera les frais de leur dispute.

Si Livewire se sent surclassée, elle n'en est pas moins redoutable puisqu'à plusieurs reprises elle se retrouve en position dominante lors de ses affrontements, et quand elle s'avère en difficulté elle réussit aisément à s'échapper.
On retiendra notamment la manière dont elle se dématérialise pour se libérer du câble isolant avec lequel Superman l'avait ligotée et, plus tard, comment elle a su vaincre Supergirl puis Batman, Hawkgirl et même J'onn J'onzz dont elle arrive à parader l'attaque furtive.

Au final, Livewire est presque toujours vaincue lorsqu'elle se retrouve immergée, son point faible est donc bien évidemment l'eau avant tout, même si Batgirl a su marquer un point en l'aspergeant de poussière de silicate.



















Notes sur le design

En civil, Leslie Willis porte des lunettes et s'habille intégralement en noir. Elle porte une minijupe par dessus un pantalon en cuir avec des trous. Sa veste en cuir, toujours ouverte, révèle un haut court sans manches dévoilant son nombril. Ses bottines sont également noires.

Après sa transformation, qui bleuit sa peau, ses yeux, ses cheveux et même ses lèvres, elle ionise l'air qui l'entoure pour former une tenue plus originale que ses vêtements d'hôpital. Elle se crée ainsi des cuissardes et un body à manches longues dont la matière évoque du cuir à reflets bleus. Le body est fendu d'un profond décolleté en forme d'éclair. Elle porte également des gants bleus.

Sûre d'elle et expressive, Livewire sourit presque continuellement.

Notons que, comme beaucoup de personnages féminins, Livewire voit sa poitrine prendre du volume dans La Ligue des Justiciers !


Voix originales

Voix françaises

Plusieurs comédiennes ont endossé le rôle de Livewire au fil du DCAU :

Épisodes

Légende :
 : épisodes-clés exposant les origines du personnage ou relatant des évènements dont les conséquences seront importantes dans la vie de celui-ci.
(caméo) : épisode dans lequel le personnage n'apparaît qu'un bref instant, généralement sans avoir de réplique.
(mentionné) : épisode dans lequel le personnage n'apparaît pas mais dans lequel il est mentionné.

Superman TAS :

The New Batman Adventures :

La Ligue des Justiciers :

Bandes dessinées

Superman Adventures :

Justice League Adventures :

  • numéro inconnu (caméo)


Justice League Unlimited :

  • numéro inconnu (caméo)


Références

Sources images et infos :